AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Poupée de Porcelaine (-12)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Ambre Lambert
Membre Du Celticlub
Membre Du Celticlub
avatar

Nombre de messages : 1848
Age : 29
<b>Fiche Personnage (consultable) </b> : >>ICI<<
<font color=#FF0000><b>L\'Essentiel:&l : -[Nationalité]:Anglaise.
-[Age du personnage]:16 ans.
-[Année de l'élève]:6ème.
-[Rôle, rangs et métier]:Élève, préfète de Serdaigle.
-[Espèce:] humain
-[Sang : ]:mêlé
-[Club : ]: Celticlub et journal.
-[Activités:]//
-[Relations:] : voir dans la fiche personnage ci-dessus.
-[Situation : ] : célibataire
- [Instruments:] :Violon
- [Armes et Pouvoirs:] :baguette.
- [Animal : ]Goldy une licorne
<b>Transplanage</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Niveau de Quidditch</b> :
2 / 1002 / 100

<b>Niveau Sort Informulé</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Statut du membre et activité </b>: : Modératrice :
-s'occupe des élèves de serdaigle.
Date d'inscription : 23/01/2007

Information du personnage
REDOUTABILITE : de l'adversaire REDOUTABILITE : de l'adversaire:
160/400  (160/400)
CADEAUX et BONUS REMPORTES : CADEAUX et BONUS REMPORTES :: Droit à un animal magique : Licorne.
<b>Acces aux Lieux Bonus</b> Acces aux Lieux Bonus: Accées Partout !

MessageSujet: Re: Poupée de Porcelaine (-12)   Lun 11 Fév - 20:12

Chapitre 14 : Entraînement avec Sammy


L’infirmière, après les avoir soignées, s’était mise à les sermonner. Ambre et Sammy eurent droit à une bonne demi-heure de reproche inspirés sans doute par l’inquiétude de Mrs Aurora. Le flot interminable de paroles ne s’arrêta même pas quand elle s’occupait de l’une ou de l’autre. Quand elle donnait une potion contre les maux de gorge à Sammy ou quand elle changea le pansement de Ambre. C’était d’ailleurs cette dernière qui eut droit au plus long sermon. Qu’elle n’aurait pas dû rester se battre, qu’elle venait à peine de sortir de l’hôpital, en plus sa jambe qui compliquait le tout et, étant préféte, elle aurait du prendre Sammy et la sortir de la salle commune… Mais malgré l’inquiétude de l’infirmière, les deux jeunes filles réussirent à la convaincre de ne rien dire à McGonagall en la convainquant que ça ne risquait plus de se reproduire, même si c’était un mensonge.
Alors que Sammy pu retourner en cours immédiatement, Ambre fut priée de rester à l’infirmerie. Vraiment, elle avait de plus en plus l’impression de ne pas avoir de chance.
Ce n’est qu’à l’heure du dîner qu’elle pu sortir et rejoindre la grande salle. Il lui semblait qu’il y avait encore moins de monde, car la plupart des élèves de 17 ans étaient en stage. La plupart ne rentraient pas à Poudlard pour dormir et restaient dans les environs de leur lieu de Stage. La plupart des gens n’avaient pas remarqué son absence à part les autres 6ém année, mais la plupart d’entre eux semblaient s’en ficher royalement. Ambre ne s’était jamais bien entendue avec ceux de son année, elle avait été trop timide durant ses premières années à Poudlard.
Tout se passa bien donc, personne ne posait de question. Le long de la semaine, elle suivit les cours habituels, il n’y avait toujours pas de professeur de potion même si la rumeur disait qu’un jeune de 21 ans venant des états- unis avait été contacté pour le poste… Plusieurs fois dans la semaine, elle vit des bandes de Bulgares dans les couloirs et, parfois, parmi eux, le garçon, Nicolas, qui avait vu Harry Potter. Et elle remarquait qu’a chaque fois, un autre garçon lui faisait remarquer du coude qu’elle passait. Vraiment bizarre ces Bulgares…
Un matin, alors qu’elle arrivait dans la grande salle, Ambre faillit se cogner à quelqu’un.

« Excusez-moi… » Disait-elle, confuse, avant de voir qu’il s’agissait de Lorenzo.
« Salut Ambre… Je… » Commença-t-il dit, les joues rouges de confusion. « Pardon… »
Il partit aussitôt à sa table. Mais Ambre resta un moment debout, sans bouger, les joues plus rouges que des tomates, le cœur battant comme un tambour. Puis elle se ressaisit et alla s’assoire, évitant de jeter des coups d’œil à la table des Gryffondors. Qu’est ce que le rouge et or avait voulut lui dire ? Ambre espérait secrètement que ce fut quelque chose comme : je t‘aime… Elle venait de se rendre compte qu’elle était complètement amoureuse de ce garçon. Elle le connaissait à peine, mais ses yeux lui faisaient des frissons dans le dos. Ces yeux azures…
*Je l’aime…* accepta-t-elle.
Jamais elle n’aurait pensé tomber amoureuse de cette manière, elle ne savait pas quoi dire, elle ne savait pas quoi faire… elle se tourna, les joues rouges et regarda Lorenzo qui discutait avec d’autres Gryffondors à sa table. Malheureusement pour elle, Luna, qui était en face d’elle remarqua le geste d’Ambre et demanda :

« C’est lequel ? »
Ambre sursauta et regarda l’ancienne préféte en chef qui la scrutait de ses yeux rêveurs derrière les pages du dernier exemplaire du Chicaneur.
« Lequel quoi ? » demanda la jeune fille, sans vraiment comprendre.
Luna ferma son magazine et Ambre put remarquer qu’elle avait un cornichon en guise de pendentif en plus de son habituel collier de bouchons de Bièraubeurre.

« Celui dont tu est amoureuse ! Et ne nie pas je t’ai vue… ça fait au moins une semaine que tu ne rigoles plus, ne souris plus et, là, tu viens de sourire en regardant par là-bas. »
L’étrange Luna disparut sous la table et vint aller s’assoire à côté d’Ambre. La jeune fille sentant que Luna ne la lâcherait pas avant de tout connaître déballa :
« Et bien... Tu le connais il faisait parti de l'AD autrefois... C'est arrivé comme ça! Il était là, je me suis dit qu'il était un bon ami puis j'ai regardé ses yeux et... Enfin... C'est Lorenzo… »
Ses joues semblèrent s’empourprer encore plus. Parler de ce genre de chose la gênait, même quand elle racontait tout à une autre fille…
« Je suis contente pour toi, Ambre. Vraiment contente. Il sera parfait pour toi ! Je ne te connais pas bien, mais je suis sure que vous seriez un beau couple. »
Ambre soupira.
« Oui mais je ne sais pas si il m'aime ou pas... À un moment, j'ai cru qu'il allait m'embrasser mais... En faîte il était entrain de tomber... »
Luna ne put s’empêcher de rire gentiment. Du moins, Ambre espérait qu’elle n’était pas en train de se moquer d’elle. Mais connaissant, Luna, ça aurait été étonnant.
« Il n'étais pas entrain de tomber, j’en suis sure. Il y a une chance qu'il essayait simplement de masquer sa gêne. Soit ça, soit il a voulut éviter des Saruks volants qui lui fonçaient dessus. »
Ambre se demanda ce que c’était encore que ce truc bizarre. Mais elle préféra passer outre les originalités de sa camarade et répondit, ses grands yeux luisant d’espoir :
« Tu le crois vraiment? Tu crois qu'il... Il a vraiment essayé de... de m'embrasser? Mais alors pourquoi il ne l'a pas fait? » Elle marqua une pause, laissant ses paroles s’envoler dans le silence.
« Je suis bête... il ne voulait sans doute pas me gêner ou quelque chose comme ça et puis tu n'est pas dans sa tête tu ne peut pas le savoir non plus... Je me demande... Je me demande si je devrais lui dire ou attendre... »
« Je lui dit si tu veux ! » interrompit Luna en se levant…
Mais c’est qu’elle était sérieuse en plus! Ambre lui fit signe de se rassoire, ses joues ne pouvaient alors pas être plus rouges.

« Non fait pas ça je t’en pris! » chuchota la 6ém année.
« De toute façon, je suis sure qu'il est encor amoureux de l'autre fille dont il m'a parlé et si il y avait un espoir pour elle et lui je n'aimerait pas me mettre au milieu... Non je... Je préfère attendre, attendre de savoir qui il aime vraiment pour ne pas le gêner. »
La suite du déjeuné se passé dans le calme, excepté quand Luna avait repris sa place en passant cette fois par-dessus la table, renversant au passage un pichet de jus de citrouille, un plat de nouilles et une assiette de purée.

Les jours passèrent et Ambre n’osait toujours pas avouer ses sentiments. Nous étions le soir d’Halloween, la fête la plus importante du monde des sorciers et encore plus importante depuis que, 17 ans plus tôt, Celui Dont On Ne Doit Pas Prononcer Le Nom avait disparu grâce à Harry Potter. Ambre devait voir Samantha le soir même pour vérifier sa théorie concernant sa mystérieuse camarade. Ambre l’attendant devant la salle sur demande. Elle était en retard… elle se demandait si son amie ne s’était pas perdue. Pourtant, au cas où, elle lui avait donné un plan pour arriver à la salle sur demande depuis l’escalier principal. L’heure tournait, et enfin, Sammy arriva avec un quart d’heure de retard.

« Bonsoir Ambre » dit-elle en regardant autour d’elle.
La rouquine semblait surprise d’être là, elle ne semblait pas avoir oublié le rendez vous mais semblait ne pas s’être rendue compte qu’elle était arrivée. L’expression de profond étonnement sur son visage était, pour Ambre, comparable à l’impression que lui donnait Luna Lovegood à chaque fois qu’elle la voyait. Elle tenta de lui sourire sans réel succès. Ses pensées étaient encor saturées par l’horreur qu’elle avait vécut. Plutôt que de tout lui expliquer, ce qui aurait pris trop de temps, la préféte fit signe à la 2ém année d’attendre. Puis elle se mis à marcher devant le mure en face de la tapisserie représentant sans doute la plus stupide de toutes les tentatives connus du monde des sorciers :celle de Barnabas le Follet qui voulait apprendre à des trolls l'art de la danse…
Elle pensa très fort à un lieu tranquille d’entraînement à la magie sans danger et après être passée trois fois, une porte apparue, qu’elle ouvrit.

« Entre Sammy, on va être tranquilles ici. »
La 2ém année entra la première suivit d’Ambre. La pièce était sympathique. Il y avait des coussins partout et même les mures et le sol semblait protecteur. En face de l’entrée, il y avait un canapé qui ressemblait à une grosse peluche douillette. En faite, la pièce ressemblait plus à une chambre d’enfant qu’à une salle d’entraînement mais les filles devraient faire avec mais avant tout, Ambre demanda à son amie :
« Tu semblait perdue en arrivant. Quelque chose ne va pas ? Tu es fatiguée ? »
Samantha s’assit sur le canapé et soupira avant de répondre.
« Oui, je me suis effectivement perdue et... euh, en fait, j'ai fini par te retrouver car oui, je te recherchais, mais j'avais oublié mon... enfin notre rendez-vous et je voulais te raconter mon rêve ou, plutôt, ma continuation de rêves... »
Ambre s’assis à côté de son amie. Que c’était confortable ! Et doux ! On aurait dit une de ces peluches pour bébé toute douce que, même adulte, on adore toucher.
« Des rêves? Encor Campbell et Sue? »
« Oui, j'ai encore fait des rêves à propos de Campbell et Sue. En fait, le rêve a continué à l'endroit même où le dernier finissait. Je n'ai pas appris grande chose de nouveau mais... je suis maintenant certaine que Sue est un sorcier, et qu'il sait que je me trouve à Poudlard sans oublier qu'il sait que je suis moi-même sorcière. Aussi, dans mon rêve, Campbell ne cessait toujours pas de perdre le courant de sa conversation et se mettait à parler de golf et de serpents à Sue. »
La rouquine s’enfonça dans le dossier du canapé en peluche et dit d’un ton soupirant :
« M'enfin... toute cette histoire, ça me donne le vertige »
Ambre pouvait comprendre. Comment une fille de 12 ans pouvait supporter ce genre d’histoire… Même elle ne comprenait pas cette histoire et elle avait 16 ans... Elle regarda son amie et vit que cette dernière semblait un peu troublée, hésitante.
« Ambre? Avant qu'on commence le... euh, l’entraînement je peux te dire un truc? Car la dernière fois, j'ai omis volontairement un détail qui s'avérait en fait important et... je crois que Sue peut le faire, lui aussi »
Elle secoue alors sa tête, sans doute consciente que la dernière partie de ce qu'elle venait de dire était incompréhensible. Incompréhensible était bien le mot. Ambre ne comprenait pas du tout ce que voulait dire Samantha. Déjà que son histoire était pas facile à suivre alors ça...
« Heu... Sammy... j'ai pas compris ce que tu viens de me dire. Sue peut faire quoi au juste? »
Le silence s’installa entre les deux filles. Sammy semblait choisir ses mots et Ambre sentis tout de suite que ce qu’elle allait dire ne lui plairait pas mais alors pas du tout.
« Désolée, je me suis laissé aller. Hem hem, comme je le disais, j'ai omis volontairement un détail lorsque je t'ai raconté l'histoire. Mon père pouvait faire quelque chose d'autre que lire les pensées. Il pouvait 'pousser' les autres, mais pas au sens propre. Je peux le faire, moi aussi, et Sue, je crois. Ce pouvoir permet de faire croire à quelqu'un ce que l'on veut qu'il croie ou de lui faire faire ce qu'on veut qu'il fasse. »
Là, déjà Ambre était surprise. Est-ce que Sammy se rendait compte de ce qu’elle essayait de lui expliquer… Ce qu’elle racontait relevait de la Legillimencie de très haut niveau que très peu de sorciers dans l’histoire ont atteints. C’était encor un élément qui s’ajoutait à ses doutes sur la nature de la rouquine en face d’elle. Mais son étonnement s’envola, remplacée par la colère, en entendant la suite des paroles de Samantha.
« Je m'en suis servit sur toi, dans la salle commune, lorsque tu as fait la connaissance des Tsuchinoko. Pour te faire oublier Dackers, et Satella. Mais ça n'a pas fonctionné complètement, alors ça a continuer de te hanter... mon père pouvait aussi le faire, mais pas aussi bien et avec autant de facilité que moi. Et il semble que Sue soit encore plus doué que nous deux, moi et mon père. »
Ambre était choquée. Elle ne comprenait pas pourquoi Samantha avait fait ça. Elle était consciente qu'après son enlèvement, elle avait été bizarre... Mais Samantha avait essayé de faire disparaître une partie de sa vie volontairement. Ambre avait envie d'oublier cette histoire mais pas comme ça...
« Tu... Tu as essayé de me faire oublier ça? Pourquoi as-tu fait ça? Je veux oublier c'est pas ça la question mais pas entièrement. Il faut que je garde en tête que des gens me veulent du mal quelque part pour être prête à me protéger! »
Elle vivait cette révélation comme une trahison.
« Oui, j'ai essayé de te faire oublier ça, oui, je le sais. Mais c'était une erreur, une grossière erreur de ma part. C'est juste que lorsque je t'ai demandé qui était Da--- ce gars, et que tu as fait ta crise d'angoisse, je ne savais plus quoi faire et c'est un peu venu tout seul. Je suis désolée, infiniment désolée, et si tu aurais oubliée... je ne sais pas ce que je me serais fait. Je ne me le serais pas pardonné, en tout cas. Tu avais beau n'être qu'une étrangère, dans ce temps, je... je ne me le serais pas pardonné. »Répondit Samantha.
Ambre sentait que son amie était sincère. C’est vrai que ses crises étaient violentes. Elle avait juste essayé de la protéger contre elle-même Après réflexion, la préféte accepta.

« Je veut bien te pardonner... mais essais de contrôler tes pouvoirs désormais »
Sammy qui semblait penser à autre chose sembla soudainement sorti de son petit monde.
« Je sais que je dois apprendre à les maîtriser, mais ce n'est pas facile. Ce n'était pas la première fois que ça m'arrive, et ce ne sera sans doute pas la dernière. Mais je fais de mon mieux, et je trouve que j'arrive de mieux en mieux à me contrôler. Ce n'est pas encore parfais mais... Merci de me pardonner. Alors ? Quels sont les sortilèges que tu doit m’apprendre avant que je n’intègre votre AD ?»
Ambre se leva et sorti sa baguette de sa poche.
« On va commencer par le sortilège le plus utile dans l’AD : Protégo. Ce n’est pas de ton niveau mais… »
« Le protégo? Tu as bien dit le protégo? Mais pourquoi devrais-je donc apprendre le protégo, je le sais déjà ! Enfin… j’en ai entendu parler je… Je pense que le professeur Lupin l’a mentionné en cours de Défense contre les forces du mal.» La 2ém année se leva à son tour, sortant sa baguette qui était plus courte que celle d’Ambre.
Ah bon? Moi à ton niveau je ne savais même pas que le protégo existait... C'est bizarre..."
Ambre se mit en place.
« C'est très simple en faite. Et si tu arrives à le faire parfaitement, tu peux même complètement créer un mur magique entre toi et une autre personne.»
La préféte de Serdaigle leva sa baguette la mis parallèle a elle, pointe vers le ciel puis son bras passa au dessus de sa tête et d'un mouvement souple, elle fit le tour de son corps avec sa baguette, en la tenant toujours pointée au ciel.
« Tu fait ça et tu dit Protégo. J'ai mis des jours à maîtriser ce sortilège… »
Samantha acquiesça. Elle semblait trouver ça très simple et la jeune fille aux cheveux roux se plaça devant Ambre :
« Je suis prête, Ambre. »
Elle pris souffle et fit le même mouvement qu'Ambre, sans oublier le petit coup de poignet, et lança: « PROTEGO! »
Une barrière magique se forme alors devant elle puis, quelques secondes plus tard, il n'y a plus rien. Surprise, elle demanda à son aînée :

_________________


Désolée pour les fautes je suis Dyslexique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre Lambert
Membre Du Celticlub
Membre Du Celticlub
avatar

Nombre de messages : 1848
Age : 29
<b>Fiche Personnage (consultable) </b> : >>ICI<<
<font color=#FF0000><b>L\'Essentiel:&l : -[Nationalité]:Anglaise.
-[Age du personnage]:16 ans.
-[Année de l'élève]:6ème.
-[Rôle, rangs et métier]:Élève, préfète de Serdaigle.
-[Espèce:] humain
-[Sang : ]:mêlé
-[Club : ]: Celticlub et journal.
-[Activités:]//
-[Relations:] : voir dans la fiche personnage ci-dessus.
-[Situation : ] : célibataire
- [Instruments:] :Violon
- [Armes et Pouvoirs:] :baguette.
- [Animal : ]Goldy une licorne
<b>Transplanage</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Niveau de Quidditch</b> :
2 / 1002 / 100

<b>Niveau Sort Informulé</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Statut du membre et activité </b>: : Modératrice :
-s'occupe des élèves de serdaigle.
Date d'inscription : 23/01/2007

Information du personnage
REDOUTABILITE : de l'adversaire REDOUTABILITE : de l'adversaire:
160/400  (160/400)
CADEAUX et BONUS REMPORTES : CADEAUX et BONUS REMPORTES :: Droit à un animal magique : Licorne.
<b>Acces aux Lieux Bonus</b> Acces aux Lieux Bonus: Accées Partout !

MessageSujet: Re: Poupée de Porcelaine (-12)   Lun 11 Fév - 20:13

« Est ce que c'est sensé partir tout seul comme ça? »
Ambre était épatée par son amie. A elle, lui avait fallut des heures d'entraînement pour arriver à ce résultat.
« Oui et le défi c'est de la garder en place jusqu'a ce que le sortilège lancé par ton adversaire soir arrivé sur toi pour que tu le renvoie... sinon tu te le prend... Tu veux essayer avec des expeliarmus? »
*Moi j'avait essayé avec des Stupéfix mais le temps pressait... oh zut! Sammy essais de ne pas lire mes pensées s'il te plais* pensa la jeune fille aux cheveux violacés.
« Ne t'inquiète pas, je ne lis pas --- euh... oui, je suis prête. Tu peux te me l'envoyer, je vais tenté de le... hem... d'utiliser protégo, disons. »
*Deuxième essai.*
Elle se met bien en place, tout en prenant de longues et de grandes respirations, et se prépare à lancer le sort qu'elle vient tout juste d'apprendre... la partie pratique, en tout cas.
« Allez, tu peux y aller. »
Ambre attendit un moment. L'expérience lui avait appris que les attaques étaient toujours surprises. Prête ou pas...
* Si tu ne les avaient pas lu tu n'aurait pas répondus* adressa-t-elle à son amie dans ses pensées
« Expelliarmus! » lança-t-elle sans préavis
Le geste fut presque furtif tant il fut automatique et rapide. À peine le sort venait-il de sortir de la baguette qu'une espèce d'armure --ou plutôt de bouclier--- apparut devant Sammy et que le sort, entrant en contact avec la barrière magique, fit demi-tour et percuta Ambre, de plein fouet.
Dans un mélange coloré de cheveux violet et d'une robe noire, Ambre s'envola dans les airs, la baguette à présent hors de sa portée. Sammy ne s'était pas attendue à ce que ce sort, dont elle n'a jamais entendu parlé auparavant, la projette ainsi, et ne savait même pas si c'était normal.

« Ambre... » Dit-elle, légèrement inquiète. « Ça va? «
Ambre n'avait pas pensé que Sammy y arriverait si vite... Et sans énoncer la formule en plus. Ambre s'envola sous la puissance de sa propre magie. Elle était un peu étourdie mais heureusement, elle était tombée sur des coussins.
« Tu... tu est vraiment très douée! Tu as réussit un sortilège informulé... Je… j’en était sure !»
Sammy lui tend le bras, puis l'aida à se relever.
« Tu dis que je suis très douée... mais je ne suis même pas fichu de mettre un Tsuchinoko K.O. sans aide... D'ailleurs, je ne vois pas ce qu'il y a de si difficile à lancer des sortilèges sans les dires, des sortilèges informulés. Je paris qu'un tas d'élèves peuvent faire ça, eux aussi… De quoi tu étais sure ? »
Ambre fit un sourire à Samantha. Et ses sourires étaient pourtant rares ces dernier temps. C’était un sourire à la fois pleins d’admiration et d’amusement.
« Même les 6ém années ont du mal avec ces sortilèges! Et toi tu... tu semble les maîtriser aussi bien qu'une 7ém année ou qu'un Auror! Et puis je suis sur que même avec tous les membres de l'AD on ne réussirait pas à battre tes Tsumachins… Tout ce que tu m’as raconté jusqu'à présent, tes capacités en magies et tout… Même Albus Dumbledore n’était pas aussi doué d’après ce qu’on raconte ! »
Samantha lui lança un regard plein d’incompréhension. Et Ambre comprenait qu’elle ne saisisse pas tout de suite son raisonnement.
« Tu as des pouvoirs bizarres que tu utilise sans baguette, tu est Legilimens de très haut niveau sans même savoir ce que c’est que la Legillimencie… Tes parents n’étaient pas sorciers mais avaient des pouvoirs… et tu sais maîtriser des sortilèges informulés sans t’en rendre compte ! Sammy… je crois que tu es la personne la plus attendue de ces derniers Siècles ! Tu es l’Enchanteresse ! »
On aurait pu mettre des assiettes devant les yeux de Samantha que chaque œil dépasserait de quelques centimètres chacun. Avant qu’elle ne proteste, Ambre poussa plus loin son raisonnement :
« Tes parents étaient sans doute des Cracmols, des personnes possédant si peu de pouvoirs magiques qu’ils sont pratiquement des Moldus. Mais des Cracmols capable d’utiliser quelques facultés magiques tout de même, on raconte que les enchanteurs et enchanteresses naissent de parents à peu prés pareils que les tiens. Pas tout a fait des sorciers mais pas vraiment des moldus non plus. Rappel toi de tes cours d’histoire de la magie de l’année dernière, on apprend ça en première année. Tes parents étaient ce qu’on appel des Précurseurs, leur destin était d’avoir en enfant sorcier très puissant. Et tu es née ! Tu fais de la magie aussi bien qu’une Auror, tu es Legilimens, sans doute Occlumens… Tu as des pouvoirs qui, je suis sur, sont le résultat d’un surplus de magie en toi ! Je t’assure tu es l’Enchanteresse ! »
Sammy semblait ne pas savoir quoi dire pour réfuter tout ça, Ambre et elle restèrent en silence un long moment avant qu’un petit bruit bizarre se fit entendre, venant de la 2ém année hébétée.
« J’ai faim… c’est l’heure du banquet… »
Puis le ventre d’Ambre fit lui aussi le même bruit bizarre. Son ventre gargouillait. On pouvait dire que ce genre de chose arrivait au bon moment pour changer de sujet et surtout, décoincer le dialogue entre les deux amies.
« Tu as raison allons-y »
Les deux jeunes filles sortirent et partirent pour la Grande Salle en silence. Quand elles arrivèrent dans le grand Hall, elles n’entendirent pas la rumeur des discutions habituelles venant de la Grande Salle. Les conversations semblaient agitées et par endroit on entendait des hurlements. Soit c’était une fête d’Halloween très réussie et fêtée à la moldue soit… Il y avait un problème. Et, en effet, quand elle entrèrent dans la salle au plafond magique, les deux jeunes filles virent une armée de hiboux voler en jetant ça et là des journaux les tables étaient occupées par des groupes hétéroclites d’élèves de divers maisons qui discutaient entre eux, l’aire effrayés. Ambre s’excusa auprès de Sammy et se dirigea vers la table des Gryffondors où Ginny tenait un journal en main.
« Qu’est ce qui se passe Ginny ? C’est comme quand… »
Elle se retourna, le visage blême et dit :
« Ambre! Beauxbâtons a été attaquée ! »
Ambre regarda le journal qui avait pour gros titre :
Une nouvelle école attaquée, Beauxbâtons en proie aux flammes.
Sous le titre, on pouvait voir une photo, elle avait été prise il y a tout juste une demi heure on pouvait y voir des Bouteflamme, version sorcière des pompiers, tenter d’éteindre une partie d’un château qui aurait pu être digne d’un conte de fée. Ambre était horrifiée en voyant cette image. Beauxbâtons… C’était l’école de magie où sa mère avait étudié…
Puis quelqu’un poussa un cri :

« RON ! »
Hermione, non loin, tenait le journal, tremblante. Elle aussi regardait la photo. Ginny avait sursauté en entendant l’amie de son frère dire le nom de ce dernier. Elle regarda la photo du journal et vit qu’un des Bouteflamme avait tournait la tête dans leur direction tout en lançant des jets d’eau sur le feu. Il était grand et les flammes éclairaient ses cheveux roux un peu trop longs.
« Mon frère… » Murmura Ginny.

****************************************
Notes de l’Auteur :
Avant toute choses je souhaite un Joyeux, très joyeux anniversaire à Sacha (la Lily de l’histoire), une amie à moi à qui je dédie ce chapitre.
Le chapitre en lui-même a été difficile à écrire. J’ai mis beaucoup de temps avant de me décider sur quoi écrire mais la fin est exactement celle que j’imaginait^^. J’appel ça contourner des obstacles avec style… Bon peu être pas avec style mais j’ai quand même contourné un obstacle. Donc on y voit que notre petite Ambrounette tombe amoureuse pour de bon… c’est adorable^^. La discussion avec Luna devait au départ se dérouler avec Ginny mais après j’était bloquée donc comme Luna est moins Joker quand j’ai pas d’idée j’ai utilisé Luna.
L’histoire du cornichon… je ne sais pas, je trouvait ça drôle… J’aime pas les cornichons mais je voulait mettre un détaille comique et ça sentait le cornichon chez moi donc voilà.
Alors l’histoire de Sammy Enchanteresse. Y en as qui vont me dire : vouai déjà que Ambre a les cheveux violets voilà qu’elle nous sort une fille avec des super pouvoirs magiques et tout et tout, elle nous sort une nouvelle Mary Sue… Ben désolée si ça fait Mary Sue mais je me débrouille avec l’histoire originale du forum d’origine… J’essais de rendre tout ça un peu rationnel donc désolée… En tout cas, personnellement, j’adore Sammy.
Et l’attaque de Beauxbâtons, c’est pour la continuité de l’histoire… j’ai vraiment besoin que cette école soit détruite pour continuer de façon cohérente.
Pour Ron, c’est à la fois pour donner des sueurs froides à Ginny et Hermione et aussi pour terminer sur une note de surprise.
Je vous fait de gros bisou(surtout à ma petite Sacha) à tous et à bientôt pour le chapitre 15 !

_________________


Désolée pour les fautes je suis Dyslexique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre Lambert
Membre Du Celticlub
Membre Du Celticlub
avatar

Nombre de messages : 1848
Age : 29
<b>Fiche Personnage (consultable) </b> : >>ICI<<
<font color=#FF0000><b>L\'Essentiel:&l : -[Nationalité]:Anglaise.
-[Age du personnage]:16 ans.
-[Année de l'élève]:6ème.
-[Rôle, rangs et métier]:Élève, préfète de Serdaigle.
-[Espèce:] humain
-[Sang : ]:mêlé
-[Club : ]: Celticlub et journal.
-[Activités:]//
-[Relations:] : voir dans la fiche personnage ci-dessus.
-[Situation : ] : célibataire
- [Instruments:] :Violon
- [Armes et Pouvoirs:] :baguette.
- [Animal : ]Goldy une licorne
<b>Transplanage</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Niveau de Quidditch</b> :
2 / 1002 / 100

<b>Niveau Sort Informulé</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Statut du membre et activité </b>: : Modératrice :
-s'occupe des élèves de serdaigle.
Date d'inscription : 23/01/2007

Information du personnage
REDOUTABILITE : de l'adversaire REDOUTABILITE : de l'adversaire:
160/400  (160/400)
CADEAUX et BONUS REMPORTES : CADEAUX et BONUS REMPORTES :: Droit à un animal magique : Licorne.
<b>Acces aux Lieux Bonus</b> Acces aux Lieux Bonus: Accées Partout !

MessageSujet: Re: Poupée de Porcelaine (-12)   Sam 16 Fév - 17:51

Chapitre 15 : Fraternité


Plusieurs membres de l’AD, dont Ambre, les firent vite sortir de la grande salle en voyant qu’elles étaient toutes deux sur le point de tout casser. Hermione avait même déjà transformé son exemplaire de la gazette en confettis à coup de baguette et était sur le point de faire de même avec les autres journaux.
Le petit groupe composé de Lily, Ludo, Ambre, Nykos, Shin, Aloé et Chris emmena les deux furies dans l’antichambre, la salle vide la plus proche. Aussitôt qu’ils furent isolés, elles commencèrent à proférer des insultes envers Ronald comme quoi il était idiot, inconscient ect.
Ambre ne comprenait pas bien la réaction des deux jeunes filles. Après tout, le frère de sa meilleure amie était Bouteflamme et ne faisait pas partit de la liste des victimes… Il semblait même en forme quand elle avait regardé la photo. Au bout d’un moment, après être restés un instant interdit devant le spectacle qu’offraient les deux Gryffondors, le petit groupe tenta de les calmer. Mais c’était peine perdue… Lily parla un moment avec Ginny et ceux qui tentèrent de raisonner Hermione se prirent tous un sortilège. Ludo et Nykos étaient à présent en train de se battre contre des canaris qui tentaient de leur crever les yeux. Shin et Aloé, quant à eux, tentaient de soigner Chris qui avait eu la mauvaise idée de toucher l’épaule de la préféte en chef… qui lui avait envoyé un Lashlabask très douloureux pour le jeune homme.
Ambre était avec Lily et Ginny. Elle écoutait juste, elle ne savait que dire…

« Allons Gin’ c’est pas comme si Ron avait fait comme mon frère… Il n’est pas en danger immédiat! Je suis sure qu’il reviendra un jour ou l’autre et là tu pourras lui dire ce que tu penses. Au moins maintenant on sait où il est ! Je suis sure qu’il reviendra ne t’en fais pas… »
Ambre se leva pour aller chercher à manger dans la grande salle. Elle avait faim et avait vu que presque personne ne s’était servit dans les plats quand elle était arrivée avec Sammy. Elle voulait apporter à manger aux autres. Aussi sorti-t-elle de l’Antichambre et parcourut-elle les quelques mètres la séparant de la Grande Salle. Il y régnait encore une telle confusion qu’elle réussit à prendre plusieurs assiettes pleines sans que personne ne se pose de question. Mais comme elle avais pris à manger pour tout le monde, elle fit léviter tous les plats devant elle pour ne faire qu’un voyage.
Une fois revenue dans l’Antichambre, la préféte de Serdaigle donna à chacun une assiette. Hermione, qui s’était un peu calmée, accepta de prendre la sienne mais n’y toucha pas. La jeune fille se retrouva bientôt avec 2 plats en trop… Ginny et Lily étaient absentes. Ludo lui expliqua alors qu’elles étaient toutes deux passées par la porte au fond de la pièce.
La jeune fille posa les assiettes près d’un mur et passa la porte la séparant de ses amies. Elle reconnut immédiatement l’escalier de pierre qu’elle avait monté le soir de son arrivée à Poudlard avec tous les autres première année. Sur les murs de pierre ondulaient des reflets de lumière provenant du lac Noir non loin. Par instant, on entendait le bruit d’une des barques cognant contre la berge intérieure. La jeune fille se souvenait encore de son arrivée à Poudlard. Pour éviter de glisser sur les marches humides de l’escalier, elle posa une main sur le mur humide et froid. Ambre entendait l’écho de ses propres pas et les voix de Lily et Ginny. Elle se demandait de quoi elles parlaient toutes les deux. Une fois arrivée plus près de ses amies, elle put entendre distinctement Lily parler :

« … ne t’a rien dit mais au moins il va bien. Pas comme le mien… »
Ambre s’arrêta. Elle ne savait pas que Lily avait un frère. Même si ce n’était pas très poli, elle voulait en savoir plus.
« Tu parles souvent de lui mais tu ne nous a jamais dit ce qui s’était passé. » dit la voix de Ginny qui se répercuta sur les murs de la grotte artificielle.
Après un long moment de silence, la Poufsouffle répondit enfin. Elle commença par soupirer avant de conter son récit.
« Aaron avait dix ans de plus que moi. Je l’aimais beaucoup, c’était un frère très attentionné. C’était un Cracmol mais il n’était pas rejeté par notre famille. Il a décidé de lui-même de vivre comme un Moldu. Il a fait des études et, quand je suis entrée à Poudlard, il a ouvert un tabac presse. Malheureusement… »
Sa voix sembla se briser. Ambre imaginait aisément que son amie était sur le point de pleurer.
« L’été d’avant notre 2ém année il a été emmené à l’hôpital. J’étais inquiète mais on refusait de m’en parler. On me disait que tout allait bien mais que je ne pouvais pas savoir ce qu’il avait. Soit disant que j’étais trop petite, je ne pouvais pas comprendre ! Il est mort d’une maladie… Apparemment, ça faisait quelques années qu’il l’avait en lui et ça s’est déclenché du jour au lendemain. Mon frère avait le Sida et moi on me disait qu’il allait guérir ! Et comme une idiote je les croyais. Tous les jours je lui disais que papa et maman pensaient que ça irait mieux bientôt. Je lui disais que quand il irait mieux on ferait comme avant, on irait à la pêche ensemble... Et lui non plus ne disait rien, il ne voulait sans doute pas me voir pleurer… A cause de cette maladie de… de ce Sida, il a attrapé une Pneumonie et il en est mort ! »
Ambre sursauta en sentant une main se poser sur son épaule. Elle se retourna et fut surprise de voir Luna qui lui souriait. Elle avait encore son cornichon autour du cou.
« Allez Ambrounette ! Je crois que tu en as assez entendu. Attend qu’elles aient finit de discuter… »
Ambrounette ? Avait-elle l’air si gamine que ça ? Il n'y avait que Miyu qui l'appelais comme ça! La jeune fille décida de ne pas faire de commentaire et remonta les marches en faisant bien attention de ne pas tomber. Ce serait le comble de l’indiscrétion de faire du bruit maintenant. Pour une fois la préféte eut de la chance et réussit à monter les escaliers sans tout gâcher. Elle se demandait comment Luna l’avait suivie et surtout… Comment ne s’était-t-elle pas rendue compte de sa présence. Oh et puis de toute façon elle ne voulait pas poser la question de peur que sa camarade de Serdaigle ne lui réponde un truc totalement farfelu. Enfin revenue dans l’Antichambre, elle se dirigea directement vers son assiette, se rappelant soudainement qu’elle avait faim.
Tout en se restaurant, elle pensa à Lily. Elle ne savait pas que son amie avait perdu son frère de cette façon. C’était vraiment affreux. Elle comprenait un peu ce qu’elle pouvait ressentir, elle qui avait perdu sa mère. Mais en même temps, elle enviait un peu son amie… elle avait eu un frère… Elle rêvait d’avoir un frère ou une sœur depuis toute petite…
Elle regarda Chris qui réessayait de parler avec Hermione qui ne mangeait toujours rien et qui lui semblait répondre avec agressivité. Luna arriva alors à la rescousse et dit sans doute quelque chose de bien ’’Lunaesque’’ car les deux jeunes gens semblèrent plongés dans une perplexité presque comique. Ambre bailla, elle était fatiguée. Ne se sentant pas très utile dans le petit groupe, elle décida d’aller dans le dortoir des Serdaigles pour dormir un peu.

Le lendemain, Ambre se réveilla assez tard. Elle avait un peu trop dormi et quand elle se rendit dans la grande salle pour le petit déjeuné, presque tout le monde avait déjà bien entamé son petit déjeuné. Çà et là, elle voyait des élèves discutant entre eux des événements de la veille. Certains pleuraient, tenant entre leur main une enveloppe aux bords noire, signe d’un deuil. Elle vit Aloé, au bout de la table des Serdaigles qui tenait une lettre entre ses mains et paraissait soulagée. Sa famille n’avait apparemment pas souffert de l’attaque.
A la fin du petit déjeuné, une minute de silence fut demandée par le professeur McGonagall tout comme le lendemain de l’attaque de Durmstrang.
Après cela, la journée se passa à peu prés normalement si ce n’est quelques incidents. Ambre et les autres préfets eurent du travail après qu’un drapeau français fut retrouvé dans la Grande salle avec une marque des ténèbres grossièrement dessinée sur la bande blanche. Les petit plaisantins ne furent malheureusement pas trouvés mais, dès l’or, les Serpentards furent regardé de travers par la plupart des autres élèves car ils étaient considérés comme les coupables idéaux.
Une bagarre se déclencha même entre des Gryffondors et quelques Serpentards… les Gryffondors étaient plus nombreux et certains de leurs opposants furent blessés. Après on dit que les Gryffondors sont courageux… Ambre et les autres préfets donnèrent une volée de punition et durent emmener les Serpentards à l’infirmerie. C’est en ce lieux que la jeune fille vit quelqu’un qu’elle avait tenté d’éviter…

« Miyu ? »
La 7ém année de Serpentard était allongée dans un lit, le teint très pâle. Elle sourit en voyant que sa petite sœur était là. Ambre se sentit mal à l’aise mais approcha quand même de son amie. Elle avait encor eu une de ses fièvres apparemment.
« Ca faisait longtemps. Tu vas bien ? J’étais inquiète tu sais. L’autre jour j’ai demandé à Granger si elle savait où tu étais et elle m’a dit que tu étais à St Mangouste. Qu’est ce qui s’est passé ? »
La jeune fille baissa la tête. Elle s’en voulait de causer du souci à sa sœur de cœur. Elle sentit ses mains commencer à trembler à l’évocation de son séjour à l’hôpital. Des birbes de ce qui s’était passé chez Dackers s’imposèrent dans sa mémoire et elle ressentis un léger mal de tête. Une crise arrivait, elle le sentait. Pour ne pas inquiéter plus Miyu, Ambre mis ses bras tremblant derrière son dos et tenta de la rassurer.
« Tout va bien Miyu. J’avais juste cassé ma prothèse et l’infirmière n’en avait plus de rechange. J’y suis juste allée m’en faire fabriquer une nouvelle et ils en on profité pour me faire faire une visite de routine. » Mentit-elle
Miyu sembla se satisfaire de cette réponse, du moins en apparence, car, souvent, Miyu devinait certaines choses concernant sa protégée… Cela venait sans doute du lien qui les liait toutes les deux.

« Ambre… je sais que tu es entrée dans le groupe d’élève contre Tu Sais Qui… quelqu’un me l’a dit. Je suis fière de toi ma puce, tu commences à t’affirmer. C’est… L’Armée de Dumbledore n’est ce pas ?»
La jeune fille sursauta et tenta plus que jamais d’éviter le regard de la Serpentard. Elle savait donc qu’elle s’était alliée au groupe opposant au sien. De plus, ce sujet était celui qu’elle voulait éviter à tout prix… Elle ne voulait pas se mettre à pleurer devant Miyu comme ça, surtout elle ne voulait pas que les reproches pleuvent de sa propre bouche… Car comment ne pas en vouloir à son amie…

_________________


Désolée pour les fautes je suis Dyslexique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre Lambert
Membre Du Celticlub
Membre Du Celticlub
avatar

Nombre de messages : 1848
Age : 29
<b>Fiche Personnage (consultable) </b> : >>ICI<<
<font color=#FF0000><b>L\'Essentiel:&l : -[Nationalité]:Anglaise.
-[Age du personnage]:16 ans.
-[Année de l'élève]:6ème.
-[Rôle, rangs et métier]:Élève, préfète de Serdaigle.
-[Espèce:] humain
-[Sang : ]:mêlé
-[Club : ]: Celticlub et journal.
-[Activités:]//
-[Relations:] : voir dans la fiche personnage ci-dessus.
-[Situation : ] : célibataire
- [Instruments:] :Violon
- [Armes et Pouvoirs:] :baguette.
- [Animal : ]Goldy une licorne
<b>Transplanage</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Niveau de Quidditch</b> :
2 / 1002 / 100

<b>Niveau Sort Informulé</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Statut du membre et activité </b>: : Modératrice :
-s'occupe des élèves de serdaigle.
Date d'inscription : 23/01/2007

Information du personnage
REDOUTABILITE : de l'adversaire REDOUTABILITE : de l'adversaire:
160/400  (160/400)
CADEAUX et BONUS REMPORTES : CADEAUX et BONUS REMPORTES :: Droit à un animal magique : Licorne.
<b>Acces aux Lieux Bonus</b> Acces aux Lieux Bonus: Accées Partout !

MessageSujet: Re: Poupée de Porcelaine (-12)   Sam 16 Fév - 17:51

« Et… Miyu… Je… non rien… »
La Serpentard baissa les yeux un instant puis fit un sourire réconfortant à sa petite sœur de cœur.
« Je sais ce qui te tracasse ma puce. Ca ne change rien entre nous que tu sois d’un côté… et moi de l’autre. »
Ambre du sans doute faire une grimace d’incrédulité car la malade expliqua :
« Alyssa vous a entendu toi et Weasley avant l’attaque de Pré au Lard. Ambre ce n’es pas ma faute si j’en fais parti. Je n’avais pas vraiment le choix en faite. Ma mère a insisté pour que je prenne cette voie.»
« Mais.. » commença la préféte avant d’être interrompue.
« Je sais, je n’étais pas obligée d’obéir à ma mère, mais elle avait un argument qui m’a empêché de dire non. »
« Et… » Mais encore une fois, Miyu fut plus rapide.
« En faîte, elle a dit que refuser ne ferait que de raccourcir mon espérance de vie… »
Ambre du s’assoire car les émotions en elle étaient si fortes qu’elle se sentais très mal soudainement. Satanées crises ! Ainsi donc la mère de Miyu était si affreuse que ça ? Jamais elle ne l’aurait crue. Elle ne pouvait imaginer une mère aussi cruelle avec son enfant. Mais il est vrai que Miyu ne parlais jamais de sa famille. La seule chose que la préféte savait, c’était que Miyu était fille unique et qu’elle était une sang pur. Elle comprenait maintenant pourquoi. C’était difficile à entendre ce genre de chose pour une personne qui avait eu tout l’amour d’une mère, même si celle-ci n’était plus là.
« Mais tu as 17 ans maintenant Miyu… Pourquoi tu ne quitterais pas ta famille pour avoir un chez toi ? »
« Où que j’aille ils me retrouveront… Et Mère est assez douée pour localiser les gens qu’elle cherche. Et ma vie sera déjà assez courte sans qu’on me la prenne. J’ai accepté.»
Ambre n’avait pas envie d’en savoir plus mais Miyu monta légèrement sa manche gauche, défit un bandage se trouvant juste dessous et la préféte pue voir pointer une tête de serpent. Elle sursauta. Miyu refit le pansement et abaissa sa manche.
« Ce n’est pas la vrai marque. Celle-ci n’est pas magique. Mon père l’a fait faire chez un tatoueur Moldu. Je n’ai pas rechigné. Beaucoup de parents ont fait comme mon père depuis… Les plus fanatiques en tout cas… jamais Celui Dont On Ne Doit Pas Prononcer Le Nom ne mettrait sa marque sur des enfants, il n’a pas assez confiance en nous pour ça. »
Il y eu un long silence, juste ponctué par les plaintes agaçantes des blessé que Ambre avait emmené. Miyu dit alors, avant même que ça ne passe par la tête de la jeune fille aux cheveux violacés :
« Je te le dis tout de suite, je ne peux pas te révéler l’identité des autres membres de notre Assemblée. Ni où elle se tiens. Ne nous en veut pas… On a tous nos raisons d’avoir choisit cette voie… mais la plupart du temps c’est, comme pour moi, par obligation… Seul très peu d’entre nous on réellement choisit d’en faire partie. »
Ambre n’en voulait pas ou plutôt, n’en voulait plus à Miyu. Elle ne savait pas comment le dire. Parfois il était difficile de dire ce qu’on pensait avec des mots sans être maladroit… Donc elle fit ce qu’elle considérait comme le plus parlant. Elle enlaça sa grande sœur… sans dire un mot.
Miyu, quant à elle, avait compris le message et souriait. Ambre resta encore quelques minutes avec Miyu mais, bientôt, l’infirmière lui demanda gentiment de partir car la Serpentard était très fatiguée. La jeune fille partie donc, heureuse que Miyu lui ai parlé et soulagée car elle la comprenait à présent.

Deux jours plus tard, le professeur McGonagall annonça que le soir même se déroulerait une nouvelle répartition pour les rescapés de l’attaque de Beauxbâtons qui avaient désirés reprendre leurs études à Poudlard, ce qui intéressa beaucoup de monde car, nombreux étaient ceux et celles qui s’imaginaient que les Français étaient tous très beaux… D’ailleurs, le soir venu, une grande partie des garçons et des filles s’étaient refaits une beauté. Ludovic avait même mis du parfum et les filles autour de lui à la table des Gryffondors n’arrêtaient pas de tousser a cause de la puanteur.
Ambre était assise juste à côté d’Aloé, au plus prés du tabouret où le Choixpeau avait été posé et, bientôt, de nombreux élèves de toutes tailles et de tout âge entrèrent, portant fièrement l’uniforme bleu de Beauxbâtons. Seul deux ou trois d’entre eux avaient mis leur nouvel uniforme dont un garçon aux cheveux noirs, un peu longs et que Ambre repéra immédiatement car une des française voulut lui adresser la parole mais il ne sembla pas répondre… Tout ce qu’il fit, c’est changer la couleur de ses cheveux qui devinrent rouge sang. Un Métamorphomage… Ils étaient beaucoup plus nombreux que les Bulgares et Ambre se demanda si il y avait assez de place pour tous.
Elle continua de regarder le Métamorphomage et Aloé qui la regardait elle, lui adressa la parole.

« Je le connais ce garçon… Je me rappele de lui. Je te déconseille de l’approcher Ambre c’est… disons… c’est un garçon bizarre. Il ne parle pas beaucoup. Dès sa première année à Beauxbâtons, les filles qui s’occupent de la catégorie People de notre journal l’ont mis en premier dans la liste des héritiers les plus intéressants. Et j’imagine que ça n’a pas changé depuis le temps. C’est le dernier héritier d’une très grande lignée de Sang Pure de France. On dit qu’il a aussi des racines en Angleterre de côté de la maison Serpentard car il parle Fourchlangue. Mais c’est faux. Ca viendrait plutôt d’un autre de ses ancêtres. Car les anglais ont beau dire, Salazar Serpentard n’était pas le seul et unique homme au monde à parler Fourchlangue. On en avait aussi un comme ça en France et il en est le descendant directe. Il possède une très grande fortune et sa famille possède plusieurs vignobles en France et une maison de campagne ici en Angleterre. Il n’a pas de père… enfin… il ne sais pas qui c’est. Sa mère ne s’est jamais mariée. La seule chose qu’il ait jamais dit à propos de son père, c’est qu’il est allé en Prison avant qu’il ne naisse et qu’il ne savait même pas qu’il avait un fils. »
Ambre regarda bizarrement son amie Française et lui demanda :
« Tu connais toute sa vie ou juste ça? »
« Ben… Disons que c’était tellement raconté dans le journal de l’école quand je faisais mes études là bas que je sais à peu prés tout ce qu’il y a à savoir sur lui. » Expliqua la Serdaigle
Pendant leur conversation, plusieurs personnes avaient déjà été réparties. Elles n’avaient même pas entendu le Choixpeau chanter… peu être qu’il ne l’avait même pas fait en faite…Deux filles s’étaient déjà assises à la table des Serdaigles dont une prés d’Aloé et Ambre. C’était déjà le tour du métamorphomage si célèbre dans l’école de magie française. Il avait commencé à avancer vers le Choixpeau avant même que l’on dise son nom.

« C’est pas normal qu’il passe si tôt… Pourtant son nom de famille c’est bien Roserare ! » Commenta Aloé, abasourdie.
Ambre ne comprenait pas pourquoi Aloé se mettait dans des états pareils. La nouvelle Serdaigle proche d’elles commenta alors, en français :

« Oh ! Oui il a changé de nom de famille récemment. Il a repris le nom de son père. »
Ambre qui était bilingue avait compris… le nom de son père ? Il savait donc qui c’était en fin de compte. C’est alors que le professeur Flitwick annonça le nom du jeune homme.
« Christophe Black !»
Aussitôt, plusieurs personnes se mirent à discuter. Black ? Mais ce type était un français, comment pouvait-il prétendre au nom de Black ? Quoi qu’il en soit, le Choixpeau l’envoya à…
« Serdaigle !»

______________________________________________________________


Notes de l’Auteur : Alors premièrement je m’excuse pour avoir mis du temps à poster un nouveau chapitre en plus il est très court. Je suis désolée mais entre les partielles, les maladies et tout en plus du manque d’inspiration… ben voilà quoi je m’excuse platement. Alors je commence par remercier Loufoca qui m’a dédié un chapitre de son excellente fan fiction : Eternal Snow (que je vous conseil fortement si vous avez plus de 18 ans) merci beaucoup Loufoca^^
Alors que dire… je vous avoue qu’au départ je n’avais aucune idée de la façon dont était mort le frère de Lily…Mais celle qui la joue sur le forum dont je m’inspire a insisté pour savoir donc voilà. J’en ai profité pour montrer que personne n’est à l’abri du Sida. Que vous ayez 18 ou 54 ans, homme ou femme, Hétéro, Gay ou Bi ça peu vous toucher aussi donc protégez vous.
Bref ! Je ne suis pas là pour faire de la prévention mais pour parler de ce chapitre !
Donc on passe l’épisode du frère de Lily et au cas où on me le demanderait, j’ai choisit le nom de Aaron car je sais que mon amie qui joue Lily aime bien ce prénom et pour rien d’autre. Alors le petit surnom Ambrounette. Je me suis rendue compte que je n’avais pas expliqué d’où il vient celui là dans le premier chapitre. Et bien c’est simplement celui qu’on me donne sur les Tchat quand je me connecte sous le pseudonyme d’Ambre Lambert… Donc petit clin d’œil à ceux qui m’appellent comme ça (je vous adore tous !).
Alors l’histoire du drapeau, j’espère que ça ne vous a pas choqué… Mais souvent, quand un événement grave arrive, il y a toujours une bande de (je ne dirait pas le mot) pour faire des c******** de ce genre… franchement ces idiots je leur ferais bien avaler leurs propres… (Ne pas finir… ne pas finir) Calme… Cool… Zen…
Et oui ! Il reste encor un Black en vie autre que Bella, Narcissa et Andromèda ! Vous avez sans doute deviné de qui il est le fils. C’est plus qu’évident.^^
Et bien je vous dit merci de m’avoir lue et surtout, à bientôt pour le chapitre 16 qui s’intitulera :Le Miroir Réservée

_________________


Désolée pour les fautes je suis Dyslexique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bellatrix Black

avatar

Nombre de messages : 3428
<b>Fiche Personnage (consultable) </b> : Ici
<font color=#FF0000><b>L\'Essentiel:&l : -[Nationalité]:Anglaise
-[Age du personnage]:16 ans
-[Année de l'élève]:6°année
-[Rôle, rangs et métier]:Préfète
-[Espèce:] Humaine
-[Sang : ]:Pur
-[Club : ]: de Slug/ de duel/ de bavboule
-[Activités:]aucune
-[Relations:] : Ici
-[Situation : ] : Célibataire
- [Instruments:] : Aucun
- [Armes et Pouvoirs:] : Baguette/magie noire/couteau.
- [Animal : ] Aucun à Poudlard.
<b>Transplanage</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Niveau de Quidditch</b> :
40 / 10040 / 100

<b>Niveau Sort Informulé</b> :
96 / 10096 / 100

<b>Statut du membre et activité </b>: : Admin ^^
Date d'inscription : 10/01/2007

Information du personnage
REDOUTABILITE : de l'adversaire REDOUTABILITE : de l'adversaire:
350/400  (350/400)
CADEAUX et BONUS REMPORTES : CADEAUX et BONUS REMPORTES :: Droit à la magie noire.
<b>Acces aux Lieux Bonus</b> Acces aux Lieux Bonus: Accées Partout !

MessageSujet: Re: Poupée de Porcelaine (-12)   Ven 22 Fév - 2:46

Dackers sort de ce corps!!!

Pourquoi possèdes tu Ambre Lambert?
Sort de là tu lui fait faire des choses méchantes!

Pourquoi on n'a pas le droit à la suite?

_________________



• Camps : Mangemort
• Amour : Rodan O'Raghallaigh
• Pouvoir: usage du couteau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre Lambert
Membre Du Celticlub
Membre Du Celticlub
avatar

Nombre de messages : 1848
Age : 29
<b>Fiche Personnage (consultable) </b> : >>ICI<<
<font color=#FF0000><b>L\'Essentiel:&l : -[Nationalité]:Anglaise.
-[Age du personnage]:16 ans.
-[Année de l'élève]:6ème.
-[Rôle, rangs et métier]:Élève, préfète de Serdaigle.
-[Espèce:] humain
-[Sang : ]:mêlé
-[Club : ]: Celticlub et journal.
-[Activités:]//
-[Relations:] : voir dans la fiche personnage ci-dessus.
-[Situation : ] : célibataire
- [Instruments:] :Violon
- [Armes et Pouvoirs:] :baguette.
- [Animal : ]Goldy une licorne
<b>Transplanage</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Niveau de Quidditch</b> :
2 / 1002 / 100

<b>Niveau Sort Informulé</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Statut du membre et activité </b>: : Modératrice :
-s'occupe des élèves de serdaigle.
Date d'inscription : 23/01/2007

Information du personnage
REDOUTABILITE : de l'adversaire REDOUTABILITE : de l'adversaire:
160/400  (160/400)
CADEAUX et BONUS REMPORTES : CADEAUX et BONUS REMPORTES :: Droit à un animal magique : Licorne.
<b>Acces aux Lieux Bonus</b> Acces aux Lieux Bonus: Accées Partout !

MessageSujet: Re: Poupée de Porcelaine (-12)   Ven 22 Fév - 15:21

Mwahahahahahah je suis une méchante!

La suite je n'ai pas finit de l'écrire donc il va falloire patienter^^

_________________


Désolée pour les fautes je suis Dyslexique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre Lambert
Membre Du Celticlub
Membre Du Celticlub
avatar

Nombre de messages : 1848
Age : 29
<b>Fiche Personnage (consultable) </b> : >>ICI<<
<font color=#FF0000><b>L\'Essentiel:&l : -[Nationalité]:Anglaise.
-[Age du personnage]:16 ans.
-[Année de l'élève]:6ème.
-[Rôle, rangs et métier]:Élève, préfète de Serdaigle.
-[Espèce:] humain
-[Sang : ]:mêlé
-[Club : ]: Celticlub et journal.
-[Activités:]//
-[Relations:] : voir dans la fiche personnage ci-dessus.
-[Situation : ] : célibataire
- [Instruments:] :Violon
- [Armes et Pouvoirs:] :baguette.
- [Animal : ]Goldy une licorne
<b>Transplanage</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Niveau de Quidditch</b> :
2 / 1002 / 100

<b>Niveau Sort Informulé</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Statut du membre et activité </b>: : Modératrice :
-s'occupe des élèves de serdaigle.
Date d'inscription : 23/01/2007

Information du personnage
REDOUTABILITE : de l'adversaire REDOUTABILITE : de l'adversaire:
160/400  (160/400)
CADEAUX et BONUS REMPORTES : CADEAUX et BONUS REMPORTES :: Droit à un animal magique : Licorne.
<b>Acces aux Lieux Bonus</b> Acces aux Lieux Bonus: Accées Partout !

MessageSujet: Re: Poupée de Porcelaine (-12)   Mar 8 Avr - 20:32

Chapitre 16 : Le Miroir Réservé


Pendant le banquet suivant la répartition du groupe de français, de nombreuses personnes tentèrent d’aborder l’étrange garçon qui portait le nom des Black. Mais, pour toute réponse, il colorait ses cheveux et parfois même ses yeux en rouge, ce qui dissuada vite les autres curieux, sauf Luna qui avait réussit à tenir plus de 10 minutes avant de laisser le nouveau tranquille. Il s’était installé tout au bout de la table des Serdaigles là où il n’y avais presque personne depuis le début de l‘année. Une grande partie des discutions autour de la table étaient à propos de ce garçon. Si c’était un vrai Black, s’il n’essayait pas tout simplement de narguer les anglais. Certains français tentaient d’expliquer que Christophe n’avais jamais tenté d’expliquer pourquoi ce changement de nom. Apparemment, la seule chose qu’il avait révélée c’était que c’était le nom de son père biologique.
Après le repas, en tant que Préféte, Ambre du donner le mot de passe aux nouveaux et les autres préfets semblaient ne pas vouloir le donner au jeune métamorphomage. Ambre aussi était un peu intimidée aussi, sans que rien ne lui soit demandé, ce fut Luna qui alla le voir pour lui dire le mot de passe.
La soirée fut agitée, le dortoir était à nouveau plein et Ambre, qui parlait français, fut heureuse de pouvoir discuter avec d’autres filles de son âge.


Le lendemain matin, les autres filles étaient encore endormies quand Ambre se réveilla. Etrangement, elle avait l’impression d’avoir oublié quelque chose. Après avoir récupéré sa jambe cachée sous son oreiller, elle alla se laver. Ambre sortit de la salle de bain du dortoir, habillée, lavée, coiffée comme il faut... Elle avait encore du temps devant elle pour aller manger avant les cours. Mais elle voulait réviser sa métamorphose avant.
Elle s'approcha de sa table de nuit pour prendre un de ses trésors, le pendentif de sa mère. La jeune fille le portait toujours sur elle et il l'aidait à ne pas complètement oublier le visage de sa mère.
Etrangement, elle ne trouva pas le collier à sa place.

* Bizarre... il a du tomber*
Elle commença à chercher partout autour de son lit, défaisant ses affaires, envoyant voler les oreillers, les draps etc.… Mais ne le trouva pas. Elle trouva juste une très grande plume blanche prés de sa table de nuit. Elle regarda par la fenêtre ouverte et vit un aigle blanc voler au loin... Mais elle se fichait de cet oiseau ou de cette plume! Elle repris ses recherches intensives et plus elle cherchait, plus les larmes culaient sur ses joues...
Une des filles se réveilla alors et demanda d’une voix ensommeillée :

« Est-ce que tu cherches quelque chose?»
Ambre tenta de sécher ses larmes mais la perte de cet objet si chère à son coeur était vraiment un drame pour elle.
« Mon collier! Le pendentif de ma mère il est plus là! » Dit elle, totalement paniquée.
La fille qui venait de se réveiller émis un grognement, le genre de grognement que l’on fait le matin quand on se lève un peu trop tôt à son goût.

« Il ne doit pas être loin… Je vais t’aider à chercher. »
Elle se leva en baillant, elle était affublée d’une robe de chambre rose bonbon assez laide, genre barbie. Ambre pensa que, décidément, cette fille n’était pas du matin. Elle se nommait Stella Louviers, c’était une des française arrivées la veille. Elle était plus grande que la moyenne, assez sportive avec les yeux noisette et des cheveux blonds coupés très court. Le problème, chez elle, était qu’elle s’habillait comme un sac.
Stella se mit alors à réveiller toutes les filles du dortoir une à une pour leur demander de les aider et, bientôt, le dortoir ressembla plus à un chantier qu’a une chambre. Mais aucune trace du collier. Et c’était bientôt l’heure des cours.

« Il n'a pas pu s'envoler par la fenêtre tout de même! » rouspéta Stella
Ambre regarda une nouvelle fois sous son matelas avant de tenter autre chose :

« Accio pendentif de maman! » tenta-t-elle... mais sans succès.
« Désolée Ambre mais nous devons aller en cours… On le retrouvera plus tard allez viens ! Je ne pourrais jamais trouver la salle de métamorphose sans toi.»
Ambre était assise sur son lit, elle pleurait. Elle se demandait comment elle avait pue perdre cet objet si précieux. Stella la pris par les épaules et emmena la préféte dans la salle commune avec douceur. Là bas, les attendait l’adorable Chloé qui avança directement vers Ambre.
« Ambre ! Ambre ! Il y a un message sur le panneau d’affichage. Le professeur Tonks ne peu pas faire cours aujourd’hui et la directrice peu pas la remplacer. Vous n’avez pas cours. »Annonça la première année
« Quoi ? Qu’est ce qu’elle a Tonks ? » Demanda Ambre, un peu dans la lune, ne pensant qu’a son médaillon.
« Elle doit se reposer à cause du bébé à ce qu’on m’a dit » répondit la petite première année.
Ambre ne pensa pas une seconde à demander ce qui se passait exactement et tenta de se précipiter vers le dortoir pour le fouiller à nouveau mais une de ses camarades la stoppa.

« Laisse… Va plutôt te détendre un peu. Nous allons fouiller le dortoir à ta place. Va te promener un peu dans le parc, prend un bon bol d’aire et surtout, détend toi…»
Elles durent se mettre à plusieurs pour faire sortir Ambre de la salle commune tellement elle était inquiète. La préféte tenta pourtant à plusieurs reprises d’y retourner mais on l’en empêchait toujours. Le cœur serré, stressée par la perte de son collier et pleurant à chaudes larmes, elle décida que les autres avaient peut être raison et partie pour le Parc. Elle avait toute la matinée à stresser alors autant le faire dehors. Parmi les groupes d’élèves e 6ém année profitant de l’absence de Tonks pour se reposer dehors, elle remarqua que quelqu’un courrait autour du Lac noir... Elle s’approcha donc de la grande étendue d’eau, intriguée. Le temps qu’elle fasse la moitié du chemin, la personne s’était arrêtée et s’était assise sur une pierre.
Quand la jeune fille fut assez proche, elle vit qu’il s’agissait de ce garçon de Durmstrang… Nicolas Sunth ou un truc comma ça… celui qui avait vu Harry Potter. Il semblait épuisé par sa course autour du lac et… triste. Ses yeux gris étaient aussi tristes que le premier jour où elle l’avait vu. Se demandant quelle était la raison de cette tristesse, la jeune fille s’approcha un peu plus et sécha ses larmes avant de lui adresser la parole.

« Euh... bonjour. »
« Lut… » Répondit il simplement « Ca va ? » Demanda-t-il poliment.
Ambre fut premièrement étonnée par sa familiarité avant de se rendre compte qu’il n’avait pas d’accent comme la plupart des Bulgares qui étaient venu continuer leurs études.

« Moi ça va mais toi... Tu... Tu as l'aire un peu... un peu triste »
Ambre savait que ce n'était pas ses affaires, qu'il serait indiscret de s'en mêler mais elle n'aimait pas voire les gens tristes. Elle ne se disait même pas qu'elle devait d'abord s'occuper de ses problèmes personnels.
« Oui… » Commença à dire le jeune homme qui se mit à regarder la Serdaigle dans les yeux. Il soupira et rectifia.
« Non… en faite je pensais à… à ma mère. C’est son anniversaire aujourd’hui. Du moins ça aurait du l’être… Je l’ai tuée… »
Ambre fut choquée. Comment un garçon de son âge pouvait être à l’origine de la mort de sa mère? Elle tenta de ne rien faire paraître. Il y avait toujours une raison à tout... et elle voulait savoir comment ça s'était passé.
« Mais co... comment est-ce possible? Comment c'est arrivé? »
Le Serpentard leva les yeux vers le ciel gris, il avait l’aire rêveur et plus mélancolique que jamais.
« Enfin…TUER est un grand mot...Ce n'est pas ma faute...Enfin si je n'avais pas été la elle ne serais pas morte... A ma naissance...Elle est morte d'épuisement. C'est pas ma faute...Non...» Termina-t-il en parlant plus à lui-même qu’a son interlocutrice.
Ambre fut touchée par l'histoire du Serpentard. Elle trouvait ça vraiment triste. Elle qui avait perdu sa mère se sentait heureuse d'avoir au moins pue la connaître. Aussi, elle s’assit à côté du garçon et dit d'une voix sincère:

« Je te comprend... Non ce n'est pas ta faute. »
Elle regarda le lac, le plus loin possible, son regard se perdit dans une rêverie angoissante. Elle espérait que ses camarades retrouvent son collier. Le garçon avait du voir son inquiétude dans son regard car il lui demanda :
« Toi qu’es qui va pas? »
La préféte soupira et sorti de sa rêverie.
« Je suis vraiment transparente... je n'ai pas franchement envi de parler de mes problèmes tu sais... C'est trop... Douloureux... Mais je veux bien essayer vu que tu m’as parlé des tiens... C'est la moindre des choses »
« Ca fait du bien d'en parler » Répliqua t il d’une voix douce.
Il fit un sourire ironique il pensait sans doute que c’était pas normal pour un garçon de sa maison de parler avec une voix si angélique.
« Peu être... mais à chaque fois que je parle de cette histoire je suis morte de peur... A vrai dire, moi aussi j'ai perdu ma mère... Elle t moi avons eut un accident de voiture. Je m'en suis pas mal tiré mais elle... elle a été tuée sur le coup. Récemment, il m'est arrivé pas mal de malheurs je… »
Ambre commença à trembler.
« J'ai été menacée puis en... prise en ot... en otage par un ancien ami de ma mère... Ils ont essayé des sortilèges inconnus sur moi... C'est un histoire très compliquée »
De grosses larmes glissaient sur ses joues
« Après ça, j'ai été envoyée en observation à St Mangouste... Je ne l’ai dit à personne mais je n’arrêtais pas de penser à ma mère et je me suis rendue compte que je commençais à oublier son visage… Et puis ce matin... J'ai perdu le seul souvenir que j'avait d'elle! »
Nicolas était choqué par ce qu’il venait d’entendre. Il semblait incrédule… IL resta ainsi interdit pendant un moment avant de se lever et de dire :
« Ta perdu quoi ? Je vais t’aider à le retrouver ! Je sais à quel point ce genre de souvenir est important ! »
La jeune fille posa une main sur le bras de Nicolas, lui faisant signe de se rassoire sur la pierre.
« Non tu ne eut pas m'aider... Je l'ai perdu dans mon dortoir. C'est un pendentif qui appartenait à ma mère. Un pendentif en or en forme de coeur avec à l'intérieur une photo de son premier rendez vous avec papa... Elle a 16 ans sur cette photo mais ça me sufis... Ca faisait longtemps que je l'avait pas regardée »
« C'est moins grave que si tu l'avais perdu dans le parc... Il y a sûrement un sortilège pour retrouver les objets, tu devrais aller voir à la bibliothèque. Non? Et puis ta mère...Tu ne va jamais l'oublier complètement. Les souvenirs s’oublient, mais il reste toujours gravé quelque part...Dès que tu ferais un truc que ta mère faisait, le souvenir va te revenir. Je suis sur que tu a le même sourire que ta mère... »
Il regarda Ambre, qui pleurait toujours.
« Et puis, elle ne t'oubliera jamais… »
Ambre répliqua immédiatement, et plus tristement que jamais.
« Je ne crois plus à ce genre de conte de fée... Ma mère est morte, ça fait des années maintenant... Pendant longtemps j'ai cru qu'elle me protégeait mais je ne suis plus aussi naïve... Et puis je ne me rappel presque plus de son visage... je ne me souviens plus du tout de sa voix. »
Elle se leva du rocher, pris une pierre plate au sol et fit un ricochet.
« Et j'ai essayé Accio et tout ça mais ça n'a pas marché... On s’y est mis à plusieurs, on a retourné le dortoir ! Mes camarades cherchent encor en ce moment… J'ai peur qu'on me l'ait volé... »
Nicolas était un peu contrarié. C’était triste qu’elle ait perdu cette part innocence qui fait croire que les morts sont toujours là pour veiller sur nous. Pendant que la jeune fille faisait des ricochets, faisant un peu sortir sa rage, le garçon réfléchissait.
« Hey ! J’ai une idée ! Des amis à moi m’ont parlé d’un miroir bizarre qui pourrait te permettre de revoir ta mère ! »
Ambre se tourna et regarda le garçon. Elle n’avait jamais entendu parler d’un tel miroir.
« Ils sont tombés dessus en se perdant dans la réserve de la bibliothèque. Elle plus grande que celle que nous avions à Durmstrang »
Nicolas sourit. Il semblait être contente de ce petit secret qui risquait de ne plus en être un bien longtemps… A Poudlard, en moins d’une semaine le moindre secret révélé était connu de tous… Les murs ont des oreilles comme on dit et encor plus quand les tableaux peuvent vos entendre.
« Viens je t'y emmène, il est tôt ! Personne ne nous verra.»
Mais Ambre était préféte elle n’avais pas spécialement envi de violer le règlement de l’école.
« Tu crois?... non ... la réserve est interdite aux élèves si nous nous faisons prendre on risque de gros ennuis! »
Ambre pesait le bien et le mal de la chose. Elle voulait voire sa mère, voire son visage comme avant. Mais en même temps, elle n'aimait pas trop avoir des ennuis...
« D'accord allons y... Mais si la bibliothécaire nous attrape on risque quand même le renvoi… »

_________________


Désolée pour les fautes je suis Dyslexique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre Lambert
Membre Du Celticlub
Membre Du Celticlub
avatar

Nombre de messages : 1848
Age : 29
<b>Fiche Personnage (consultable) </b> : >>ICI<<
<font color=#FF0000><b>L\'Essentiel:&l : -[Nationalité]:Anglaise.
-[Age du personnage]:16 ans.
-[Année de l'élève]:6ème.
-[Rôle, rangs et métier]:Élève, préfète de Serdaigle.
-[Espèce:] humain
-[Sang : ]:mêlé
-[Club : ]: Celticlub et journal.
-[Activités:]//
-[Relations:] : voir dans la fiche personnage ci-dessus.
-[Situation : ] : célibataire
- [Instruments:] :Violon
- [Armes et Pouvoirs:] :baguette.
- [Animal : ]Goldy une licorne
<b>Transplanage</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Niveau de Quidditch</b> :
2 / 1002 / 100

<b>Niveau Sort Informulé</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Statut du membre et activité </b>: : Modératrice :
-s'occupe des élèves de serdaigle.
Date d'inscription : 23/01/2007

Information du personnage
REDOUTABILITE : de l'adversaire REDOUTABILITE : de l'adversaire:
160/400  (160/400)
CADEAUX et BONUS REMPORTES : CADEAUX et BONUS REMPORTES :: Droit à un animal magique : Licorne.
<b>Acces aux Lieux Bonus</b> Acces aux Lieux Bonus: Accées Partout !

MessageSujet: Re: Poupée de Porcelaine (-12)   Mar 8 Avr - 20:32

Ambre et Nicolas arrivèrent dans la bibliothèque. En effet, il n'y avait personne et la Mrs Pince, n'était pas là non plus mais la jeune fille était sure de l’avoir entendue crier sur un élève quand ils étaient au 3ém étage. Mais pour combien de temps? En tout cas, la Serdaigle regardait dans toutes les directions et avaient tout ses sens en alerte au cas où quelqu'un arrivait.
« Je ne suis jamais allé dans la réserve » dit-elle à voix basse tout en marchant vers cette partie interdite de la bibliothèque
Nicolas sourit.

« Je ne sais pas si je vais te rassurer, mais moi non plus... »
Murmura-t-il .Il n'avait pas peur qu'on le voit. Il ne savait pas ou de trouvait se miroir.
Le silence envahis la réserves, seul le bruir de leurs pas se faisait entendre. Ce qui n'était pas très rassurant .Ils marchèrent dans les rayons de la réserves une dizaine de minutes. Nicolas s'arrêta brusquement. Devant eux un magnifique miroir .Il s'en approcha doucement. Une larme coula sur sa joue. Il voyait enfin sa mère lui sourire. Son père semblait heureux. Nicolas s'assit en silence devant le miroir.
Ambre regarda le visage de Nicolas il semblait heureux en regardant le miroir. Elle ne voyait pas ce qu'il avait de spécial mais en se regardant dedans, elle vit quelque chose qui lui réchauffa le coeur. Sa mère était là, sa jambe gauche était normale... et son collier était autour de son cou. En plus, elle était grande et belle, elle avait l'aire beaucoup plus adulte qu'en réalité. Une larme coula sur sa joue:

« Maman... »
Les deux élèves regardaient le miroir, leurs yeux remplis de larme de bonheur. Ambre voyait sa mère. Et Nicolas aussi. Mais ce moment de retrouvaille fut interrompu par un bruit, que seul Nicolas entendit. Ambre était trop absorbée par le miroir. Ambre se rendait compte que le miroir ne présentait que des chimères. Mais elle était si heureuse de voire ça... Le jeune homme regarda sa mère dans le miroir puis Ambre.
« Ambre...Il faut partir »
Nicolas eu un pincement au coeur. Il allait perdre sa mère une deuxième fois.
« On reviendra...Mais il faut y aller... »
Ambre sortie de sa rêverie mais au lieu de suivre le garçon tout de suite, elle répliqua :
« Attend ! Il y a quelque chose d’écrit au dessus ! "Riséd elrue ocnot edsi amega siv notsap ert nomen ej"…»
Elle se tue un moment, semblant réfléchir puis abandonna et dit au garçon :
« Tu as raison partons avant d'avoir des ennuis »
Nicolas jeta un dernière regard vers la miroir. Il vit sa mère lui dire au revoir.
« Oui... »
Le jeune homme détourna son regard de celui d'Ambre. Il pleurait de bonheur et de tristesse à la fois. Il comprit la douleur de son père. Sa mère avait l'air formidable .Il murmura
« Au revoir Maman... »
Elle savait pertinemment que ce genre de chimères était dangereuses. Elle sortie rapidement de la réserve et fit semblant de chercher un livre dans l'étagère la plus proche.
« Fait comme moi »murmura-t-elle à Nicolas.
Puis elle se rendit compte qu'ils ne s'étaient pas présentés l'un l'autre.
« Au faite... je m'appel Ambre »
« Nicolas »Répondit-il en prenant un livre dans l'étagère.
Nicolas sourit en regardant vers la réserve... Il savait qu'il y reviendrait seul ou avec Ambre. Il ne savait plus trop quoi dire. La bibliothèque se remplissait peu à peu .Il sourit à Ambre. Un vrai sourire. La jeune fille savait déjà comment il s’appelais bien sur… mais c’était plus poli de se présenter ainsi. La ne souriait pas mais ses yeux reflétaient comme de l'affection pour Nicolas. Elle trouvait que le garçon était très gentil et le considérait déjà comme un grand ami. Grâce à lui elle avait pu voir sa mère dans l’étrange miroir de la réserve et lui parler de ses problèmes lui avait un peu apaisé l’esprit. Ils se ressemblaient après tout tous les deux… Ils avaient perdu leur mère et avaient été élevés par leur père.

« Ravie de te connaître Nicolas. »
Nicolas regarda Ambre un petit moment sans rien dire. Il la regardait avec ses grands yeux gris. Ses yeux qui pétillaient jamais il n'avait eu se regard. D'un coup il commença a avoir chaud. Le jeune homme ne savait pas ce qui se passait, vraiment pas. Il secoua la tête et arrêta de sourire.
« Ok... »Répondit-il. Il n'avait pas écouté ce que Ambre avait dit. Temps pis.
« Tu fais quoi se soir? »Demanda-t-il d'un coup, sans réfléchir.
Ambre fut très surprise par la question du jeune homme. Elle allait répondre qu'elle n'avait rien de prévu mais se rappela de ses responsabilités importantes.

« Désolée... Le soir je peut pas j'ai des choses importantes à faire... » Dit elle sincèrement
* Entre Goldy et mes responsabilités de préféte j’ai trop à faire le soir…*pensa-t-elle
« Mais Samedi je n'ai rien à faire » dit-elle en voyant l’aire déçu de son nouvel ami.
Nicolas lança un regard interrogatif à la jeune fille pendant un instant puis sembla se raviser et dit d’un aire joyeux :
« Samedi? On pourrait s'voir? »
Ambre fit un sourire timide. Elle était contente que ça lui fasse aussi plaisir.
« Oui, il y a une sortie à Prés au Lard pour les 6ém et 7ém année. Je pourrais te faire visiter le village. »
Le garçon acquiesça en signe d’approbation. Puis quelqu’un les interrompirent. C’était une jeune femme magnifique de Serpentard, très grande, faisant une tête de plus que Nicolas avec des cheveux noir de jais et des yeux bleu très clair. Elle avait un visage très fin et il émanait d’elle une grâce et une élégance telle qu’on ne pouvait s’empêcher de la dévisager. Une telle beauté c’en était effrayant…
« Sunth ! Je te cherchais partout ! On t’attendait où était-tu passé ! » Dit-elle avec un fort accent français.
Elle ne regarda même pas Ambre, ne s’intéressant qu’au jeune homme qui avait l’aire d’un petit garçon pris en faute.

« J’arrive tout de suite » répondit le jeune homme avec froideur avant de nouveau s’intéresser à Ambre. « Désolé mais il faut que j’y aille. »
Il n’était pas très enchanté par cette idée.
« Je comprend. » Répliqua la jeune fille « de toute façon on se voit Samedi, je t’attendrais à l’entrée du village »
Le vert et argent n’eut pas le temps de répondre que la magnifique fille, qui elle aussi portait le blason des Serpentards, le pris par le bras et l’emmena loin de la vue de la jeune fille aux cheveux violacés qui posa le livre qu’elle faisait semblant de lire avant de partir à son tour.
Elle tenta de retourner dans la tour des Serdaigles mais sans succès, ses amies cherchaient toujours son collier. Elle leur demanda quand même de lui apporter ses affaires de Métamorphose pour qu’elle prenne un peu d’avance malgrés l’absence de la prof. Restant sur son idée que de se déstresser de la perte de son pendentif était mieux dehors, elle retourna dans le parc avec ses affaires. Non loin de la foret interdite, elle se calla contre un arbre et commença à révisa sa métamorphose depuis ses cours de première année jusqu’aux actuels. Mais elle était un peu trop préoccupée et ne faisait que survoler le tout.
Elle faisait mumuse avec la plume d'aigle blanche qu'elle avait trouvé prés de la fenêtre de son dortoir quand elle avait cherché son pendentif...
Elle se demandait comment cette plume avait pue atterrir là bas... Et puis ce magnifique aigle blanc qu'elle avait vu au loin l'intriguait.

« Jamais je n'avait entendu parler d'un aigle blanc auparavant... »
Ambre en était au chapitre sur les Animagus, plus particulièrement à la liste des Animagus déclarés. Quand quelque chose attira son attention. Un aigle blanc aux yeux rouges venait de se poser devant elle et entre ses serres se trouvait un objet brillant:
« Mon collier! »
C'était cet oiseau qui l'avait? La jeune fille était incrédule. Elle s'approcha doucement du rapace qui s'envola vers la foret interdite:
« Hey! Rend moi ça tout de suite!! »
Elle vérifia que personne ne la regardait puis partie à la poursuite de l'animal kleptomane. Elle n'allait pas très vite à cause de sa prothèse aussi, dés qu'elle trouva sur son chemin une branche solide et de la bonne taille, elle l'utilisa en complément de sa jambe de métal pour courir sans risquer de perdre sa prothèse.
Ambre ne s'était pas rendu compte qu'elle avait laissé ses affaires devant l'arbre. Et, surtout, bien en évidence la page sur les animagus avec le nom de Isa Satella, animagus se transformant en Aigle albinos. Entièrement blanc avec des yeux rouges...


**********************************
Notes de l’Auteur :
Tadadadaaaa ! Chapitre terminé ! Il était temps ! J’ai eu un long moment de manque d’inspiration mais voilà que je l’ai finit d’une traite. En plus j’ai pu terminé comme je le voulait et surtout introduire quelques personnages sympa. J’adore la fin. Je sais que ça fait peu être un peu tôt mais Ambre est une pauvre malchanceuse pour m’avoir comme auteur de sa vie. Mwahahahah ! MWAHAHAHAHAHAH !
Alors que dire, vous en saurez plus sur Nicolas et cette étrange fille plus tard dans la fan fiction. Sinon le miroir, vous l’avez sans doute reconnu c’est le miroir du Riséd. Et oui il fallait bien le mettre quelque part après la première année de Harry. C’est une idée de cette qui faisait Nicolas de l’exploiter… Et je trouve cette idée géniale^^
Sachez également qu'une version MP3 du prologue et du chapitre 1 sont désormais disponnibles. Pour les écouter, envoyez moi un MP^^
Bon ben je sais pas quoi dire donc alors si vous avez des questions, des coups de geule ou d’autres trucs à dire, laissez moi dont une petite Review et je vous répondrai ! Gros bisou à tous !

_________________


Désolée pour les fautes je suis Dyslexique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bellatrix Black

avatar

Nombre de messages : 3428
<b>Fiche Personnage (consultable) </b> : Ici
<font color=#FF0000><b>L\'Essentiel:&l : -[Nationalité]:Anglaise
-[Age du personnage]:16 ans
-[Année de l'élève]:6°année
-[Rôle, rangs et métier]:Préfète
-[Espèce:] Humaine
-[Sang : ]:Pur
-[Club : ]: de Slug/ de duel/ de bavboule
-[Activités:]aucune
-[Relations:] : Ici
-[Situation : ] : Célibataire
- [Instruments:] : Aucun
- [Armes et Pouvoirs:] : Baguette/magie noire/couteau.
- [Animal : ] Aucun à Poudlard.
<b>Transplanage</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Niveau de Quidditch</b> :
40 / 10040 / 100

<b>Niveau Sort Informulé</b> :
96 / 10096 / 100

<b>Statut du membre et activité </b>: : Admin ^^
Date d'inscription : 10/01/2007

Information du personnage
REDOUTABILITE : de l'adversaire REDOUTABILITE : de l'adversaire:
350/400  (350/400)
CADEAUX et BONUS REMPORTES : CADEAUX et BONUS REMPORTES :: Droit à la magie noire.
<b>Acces aux Lieux Bonus</b> Acces aux Lieux Bonus: Accées Partout !

MessageSujet: Re: Poupée de Porcelaine (-12)   Mar 8 Avr - 22:47

Coup de gueule: pourquoi les chapitre 1 par 1?
Et pourquoi tant d'écart entre? Sad

Sinon très bien écris!
Et on entendra un peu plus parler de cette serpentard aux cheveux noire et très belle?

En totu cas j'attend la suite avec impatience!
Essaye de pas tomber dans les marais... ( cf topic avec Evan )

_________________



• Camps : Mangemort
• Amour : Rodan O'Raghallaigh
• Pouvoir: usage du couteau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan de la Serna

avatar

Nombre de messages : 118
Age : 27
<b>Fiche Personnage (consultable) </b> : [http://marauders.actifforum.com/2eme-etape-gestion-de-votre-profil-fiche-personnage-f232/profil-ethan-de-la-serna-t2353.htm]>>ICI<<[/url]
<font color=#FF0000><b>L\'Essentiel:&l : -[Nationalité]: brittano-andalou
-[Age du personnage]: 17 ans
-[Année de l'élève]: 7eme année
-[Rôle, rangs et métier]: simple membre
-[Espèce:] humain
-[Sang : ]:mêlé
-[Club : ]: aucun
-[Activités:]aucune
-[Relations:] : voir dans la fiche personnage ci-dessus.
-[Situation : ] : célibataire
- [Instruments:] :aucun
- [Armes et Pouvoirs:] :baguette.
- [Animal : ]aucun à Poudlard.
<b>Transplanage</b> :
100 / 100100 / 100

<b>Niveau de Quidditch</b> :
40 / 10040 / 100

<b>Niveau Sort Informulé</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Statut du membre et activité </b>: : simple membre
Date d'inscription : 19/02/2008

Information du personnage
REDOUTABILITE : de l'adversaire REDOUTABILITE : de l'adversaire:
200/400  (200/400)
CADEAUX et BONUS REMPORTES : CADEAUX et BONUS REMPORTES :: //
<b>Acces aux Lieux Bonus</b> Acces aux Lieux Bonus: aucun lieux bonus gagnés.

MessageSujet: Re: Poupée de Porcelaine (-12)   Mer 9 Avr - 22:06

Je n'ai qu'un truc a dire: J'adore ta fic!! J'ai eu peur d'avoir des mary sue avec la description de Ambre au debut et Sammy mais non! Il reste beaucoup de chap? Tres bien ecrit en tous czs et j'aime beaucoup les autres persos!
allez vivement la suite!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre Lambert
Membre Du Celticlub
Membre Du Celticlub
avatar

Nombre de messages : 1848
Age : 29
<b>Fiche Personnage (consultable) </b> : >>ICI<<
<font color=#FF0000><b>L\'Essentiel:&l : -[Nationalité]:Anglaise.
-[Age du personnage]:16 ans.
-[Année de l'élève]:6ème.
-[Rôle, rangs et métier]:Élève, préfète de Serdaigle.
-[Espèce:] humain
-[Sang : ]:mêlé
-[Club : ]: Celticlub et journal.
-[Activités:]//
-[Relations:] : voir dans la fiche personnage ci-dessus.
-[Situation : ] : célibataire
- [Instruments:] :Violon
- [Armes et Pouvoirs:] :baguette.
- [Animal : ]Goldy une licorne
<b>Transplanage</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Niveau de Quidditch</b> :
2 / 1002 / 100

<b>Niveau Sort Informulé</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Statut du membre et activité </b>: : Modératrice :
-s'occupe des élèves de serdaigle.
Date d'inscription : 23/01/2007

Information du personnage
REDOUTABILITE : de l'adversaire REDOUTABILITE : de l'adversaire:
160/400  (160/400)
CADEAUX et BONUS REMPORTES : CADEAUX et BONUS REMPORTES :: Droit à un animal magique : Licorne.
<b>Acces aux Lieux Bonus</b> Acces aux Lieux Bonus: Accées Partout !

MessageSujet: Re: Poupée de Porcelaine (-12)   Mer 9 Avr - 22:21

Merci beaucoup à tous les deux.
J'ai déjà répondu au commentaire de Bella sur MSn donc je vais te répondre directement Ethan. Oui il y aura beaucoup de chapitre par la suite il faut juste que je les écrives^^ En effet je n'ai pas encor tout écrit et encor, il y aura une deuxiéme voir une troisiéme fic la suivant. Je sais que ça fait Mary Sue au premier abord. Moi non plus je n'aime pas ça mais bon... Ambre je lui ai mi les cheveux violets car j'aime beaucoup le personnage de Chikage de Sister princess que j'utilise en avatar et Sammy... ben elle était vraiment comme ça dans le forum qui m'a inspirée... Sauf qu'elle était vraiment une Mary sue donc je n'ai fait que l'étténuer et trouver une raison plausible à ses pouvoirs étranges...

_________________


Désolée pour les fautes je suis Dyslexique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre Lambert
Membre Du Celticlub
Membre Du Celticlub
avatar

Nombre de messages : 1848
Age : 29
<b>Fiche Personnage (consultable) </b> : >>ICI<<
<font color=#FF0000><b>L\'Essentiel:&l : -[Nationalité]:Anglaise.
-[Age du personnage]:16 ans.
-[Année de l'élève]:6ème.
-[Rôle, rangs et métier]:Élève, préfète de Serdaigle.
-[Espèce:] humain
-[Sang : ]:mêlé
-[Club : ]: Celticlub et journal.
-[Activités:]//
-[Relations:] : voir dans la fiche personnage ci-dessus.
-[Situation : ] : célibataire
- [Instruments:] :Violon
- [Armes et Pouvoirs:] :baguette.
- [Animal : ]Goldy une licorne
<b>Transplanage</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Niveau de Quidditch</b> :
2 / 1002 / 100

<b>Niveau Sort Informulé</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Statut du membre et activité </b>: : Modératrice :
-s'occupe des élèves de serdaigle.
Date d'inscription : 23/01/2007

Information du personnage
REDOUTABILITE : de l'adversaire REDOUTABILITE : de l'adversaire:
160/400  (160/400)
CADEAUX et BONUS REMPORTES : CADEAUX et BONUS REMPORTES :: Droit à un animal magique : Licorne.
<b>Acces aux Lieux Bonus</b> Acces aux Lieux Bonus: Accées Partout !

MessageSujet: Re: Poupée de Porcelaine (-12)   Dim 18 Mai - 22:44

Chapitre 17 : Sort de feu, sort de l’eau

Ginny était au terrain de Quidditch en train de s’entraîner. Depuis qu’elle avait renplacé Harry comme attrapeuse et capitaine de l’équipe, elle s’entraînait avec presque autant de passion que Olivier Dubois à son époque. Étant donné qu’elle n’avait pas cours ce matin avec l’absence de Tonks, elle était allée s’entraîner à faire quelques mouvements tactiques sur le balai que ses frères Fred et George lui avait offert. Quand elle sortie du terrain, un Poufsouffle l’interpella:
« Weasley tu n’aurait pas vu Lambert ? J’ai trouvé ça sous un arbre c’est à elle. »
Ginny regarda le livre rempli de feuilles de parchemin d’un air interrogatif et l’ouvrit au niveau d’une sorte de marque page en forme de plume qu’elle voyait dépasser entre les pages. Elle tomba sur un vieux cours sur les animagus et sur le dit marque page qui ressemblait à une plume d’aigle mais entièrement blanches et, qui plus est, n’était pas une plume d’écriture.
« Elle a due laisser ses affaires pour faire quelque chose avant de revenir. Montre moi où tu as trouvé ce livre. » Dit la rouge et or en essayant de déchiffrer la calligraphie de son amie.
Apparemment il s’agissait d’un cours de 3ém année sur les Animagus. Ginny sourit intérieurement. Quelle idée de réviser un cours de 3ém année alors qu’elle était en 6ém année. Elle ne comprenait vraiment pas grand-chose aux Serdaigles. Le Poufsouffle la conduisit non loin de la forêt interdite.
« Tu est sure que c’est là ? » demanda la rouge et or
« Certain, regarde il y a des plumes partout par terre. Elle a du transformer un objet en aigle ou un autre truc comme ça.» répondit le garçon.
Ginny regarda par terre et en effet il y avait quelques plumes d’un blanc immaculé sur le sol. Elle regarda alors le marque page bizarre du livre et reconnut alors une vrai plume d’aigle. Dire qu’elle pensait que ça n’était qu’un marque page. Mais la taille de cette plume était assez inquiétante, elle était vraiment grosse pour une plume d’aigle. L’animal en question devait être vraiment énorme. Elle se demandais si Ambre avait réellement transformer un truc en aigle… pendant qu’elle réfléchissait tout en attendant son amie, et que le Poufsouffle commençait à partir de son côté, elle se mis à regarder avec attention la page ouverte… Et son cœur fit un bond quand elle remarqua le nom de Isa Satella. Elle héla alors immédiatement le Poufsouffle.
« Hey attend! »
Le garçon rebroussa chemin et, une fois à la hauteur de la rouge et or, eut la surprise de se prendre les affaires de Lambert dans le visage.
« Garde moi ça ! » dit précipitamment la redoublante. « Emmène ces affaires à un autre Serdaigle et vite ! Moi je vais chercher Ambre ! »
« Mais qu’est ce qui te prend t’es malade ? » demanda le jeune homme.
« Fais-moi confiance c’est tout ! »
Le jaune et noir haussa les épaule et se dirigea vers le château sans autre question. Ginny, quand à elle, commençait déjà à chercher des yeux l’endroit où son amie aurait pu aller.
*Par Merlin faites que cet oiseau ne soit pas Satella !*
Elle n’attendit pas plus d’avoir un indice et décida au hasard de courir en direction de la foret interdite sans même vérifier que personne ne la regardait. La chance semblait être avec elle car au bout de quelques mètres dans la foret, elle remarqua des traces de pas mal assurer dans la terre molle.
*Nom d’un Hippogriffe !*
« AM… » Elle était sur le point de l’appeler mais se ravisa immédiatement. Si l’aigle blanc à qui appartenais les plumes était bien Satella, il ne fallait pas qu’elle l’entende. Au bout d’un moment, elle remarqua une branche brisée ainsi que d’autres plumes blanches colossales.
« Salle bête rend moi ça ! » Entendit la rouge et or. Ce devais sans doute être un cri mais de là où elle était, Ginny l’entendit comme un murmure. Aussitôt, elle accéléra le pas jusqu'à arriver à l’orée d’une clairière au centre de laquelle se trouvait un arbre mort dont les branches sans feuillages avaient la couleur grise d’un vieux squelette. Ambre et l’aigle étaient là. L’animal immense était d’un blanc immaculé excepté ses yeux rouges brillant d’une intelligence malsaine. Son amie préféte était toute proche de l’oiseau, tendant la main vers quelque chose qui semblait briller entre ses serres. C’est au moment où la Serdaigle referma sa main sur l’objet que l’oiseau se transforma en une femme albinos d’une grande beauté dont les yeux rouges scintillaient de colère. Elle attrapa Ambre par le bras et lui lança un sort de mutisme.
« Je t’ai eu gamine ! Et cette fois ci personne ne viendra t’aider. »
Ginny resta planquée à l’ombre d’un arbre immense. Glacée de peur pour Ambre, Ginny ne pouvait qu’observer la scène.
*Que faire? Pense, pense, pense!!! Ça y est ! Elle ne sait pas que je suis là. Satella ne s'y attendra pas.*
Rassemblant sa concentration, elle lança
« Accio baguette de Satella »
De loin, vit la femme lever sa baguette, prête à lancer un sortilège mais la baguette sembla être tirée en arrière. La femme albinos semblait avoir du mal à la garder dans la main mais résista, tenant fermement l’objet. Son regard s’attarda dans la direction vers laquelle tirait sa baguette avant de lâcher sa captive. Ginny espéra que son amie profiterait de ce petit instant de répit pour partir mais elle n’en eut pas le temps car l’ex auror secoua sa baguette et les branches mortes de l’arbre contre lequel elle était se mire à bouger dans un craquement et enlacèrent la préféte à présent incapable de bouger. Satella continuait de regarder dans la direction de la rouge et or de ses yeux perçants avant de dire d’une voix pleine de mépris.
« Montre toi! Qui que tu soit tu ne pourra pas la sauver »
Échafaudant un plan en vitesse dans son esprit, Ginny recula de quelques pas et lança des étincelles rouges à l'aide de sa baguette en espérant que Satella n'ait pas l'idée de regarder au-dessus de sa tête. Elle ne pouvait rien faire de plus. Serrant sa baguette dans sa main, elle sortit du couvert des arbres.
*Même si je doit me faire renvoyer pour être allée dans la foret il faut que quelqu’un vienne ! J’ai promis de la protéger et c’est ce que je ferai !*
« En êtes-vous sûre Isa Satella? Êtes-vous certaine que je ne pourrai pas la sauver? » Dit-elle provocatrice mais le cœur emplis d’angoisse.
Un sourire moqueur s’étala sur le visage blafard de Satella.
« Quelle surprise! La rouquine... Ginny si je me souviens bien! Sache que je ne suis pas comme William. Je ne suis pas aussi gentille! Et comment comptes-tu sauver ma proie? »
Satella pointa sa baguette non sur Ginny mais sur Ambre qui essayait tant bien que mal (surtout mal) de se défaire des branchages solides.
« Vous verrez bien. » lui dit-elle simplement alors que Satella lui demandait comment elle comptait sauver Ambre. Pour le moment, tant que Satella aurait sa baguette pointée sur Ambre, elle ne pouvait rien faire sinon parler.
« Que voulez-vous à Ambre? Pourquoi prendre le risque de venir à Poudlard? »
*Que quelqu'un vienne. N'importe qui.*
Satella partie dans un rire méprisant, moqueur... Comme si la réponse était évidente.
« Depuis que Dumbledore est mort il est beaucoup plus facile de venir à Poudlard, ça a été un jeu d’enfant. Un peux trop facile même je ne veux même pas imaginer le résultat si les mangemorts décidaient de s’occuper directement de l’école. »
Elle passa une de ses mains aux longs ongles vernis de rouges dans ses cheveux blancs d’un air hautin.
« A cause de cette gamine mes plans sont tombés à l'eau et mon fiancé est en prison par sa faute. De plus, je suis recherchée par mes collègues. Si je me fait prendre ce qui ne saurait tarder, j'en suis sur, je préfère aller à Azkaban pour une bonne raison... Et ça apprendra à cet imbécile de Lambert que tout se paie. On l'avait prévenu qu'elle mourrait si il faisait quoi que ce soit. Donc adieux l'infirme! Incendio »
Des flammes apparurent formant un cercle dans les feuilles mortes tout autour de l’arbre. Ambre était à présent réellement en danger de mort car, dès que les flammes atteindraient le bois sec dont était composé l’arbre, il ne suffirait que de quelques minutes pour qu’elle se mette à brûler vive…
« Non ! Ambre ! »
Elle leva sa baguette pour lancer un Aguamenti mais Satella lui fit lâcher sa baguette en quelques secondes, d’un expeliarmus informulé. La rouge et or, paniquée, compta les secondes en s’attendant à tout instant à voir l’arbre prendre feu, essaya de reprendre sa baguette tombée derrière elle, mais Satella semblait déterminée à l’empêcher de venir en aide à son amie. Elle se transforma en un aigle immense qui s’envola et ferma ses serres sur le bras de la Gryffondor qui fut soulevée du sol sans problème. L’ancienne Auror ne lui voulait apparemment pas de mal, elle n’avait pas planté ses serres dans la chaire de son bras et ne faisait que l’empêcher de récupérer sa baguette. Ginny se débattait du mieux qu’elle le pouvait mais les pattes de l’Animagus étaient puissantes. Son regard tomba sur Ambre qu’elle voyait tousser silencieusement à travers les flammes.
*Tien bon Ambre !*pensa-t-elle en cherchant une idée pour se dégager.
C’est alors que l’Aigle albinos leva la tête et regarda quelque chose dans le ciel. Une ombre se dessinait dans le ciel. L’aigle lâcha subitement sa prise et pris la clef des champs. Ginny en profita pour courir vers sa baguette. Une fumée de cendre lui empêchait de voir comment aller Ambre. Elle espérait juste ne pas arriver trop tard quand…
« Aguamenti ! » cria une voix masculine venant du ciel.
De l’eau se mis à tomber du ciel comme une cascade éteignant les flammes. Ginny leva la tête et vit alors un garçon à califourchon sur un balai et en tenue de Quidditch qu’elle ne s’attendait pas du tout à voir.
« Shin ? »
Le Poufsouffle continuait de faire couler l’eau de sa baguette, éteignant les flammes juste devant Ginny qui laissa de côté la recherche de sa baguette pour aller voir comment allait Ambre. Elle eut l’heureux soulagement de la voir en vie. Elle semblait fatiguée, sans doute par l’émotion, et toussait un peu. Les branches de l’arbre avaient été noircies par la suie de la fumée et Ambre avait été complètement trempée par le sort du Poufsouffle.
Shin descendit de son balai et lança un sortilège qui eut pour effet de desserrer l’éteinte des branches. Ambre ne s’y attendant pas, elle glissa sous les branches, enfin libérée.

_________________


Désolée pour les fautes je suis Dyslexique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre Lambert
Membre Du Celticlub
Membre Du Celticlub
avatar

Nombre de messages : 1848
Age : 29
<b>Fiche Personnage (consultable) </b> : >>ICI<<
<font color=#FF0000><b>L\'Essentiel:&l : -[Nationalité]:Anglaise.
-[Age du personnage]:16 ans.
-[Année de l'élève]:6ème.
-[Rôle, rangs et métier]:Élève, préfète de Serdaigle.
-[Espèce:] humain
-[Sang : ]:mêlé
-[Club : ]: Celticlub et journal.
-[Activités:]//
-[Relations:] : voir dans la fiche personnage ci-dessus.
-[Situation : ] : célibataire
- [Instruments:] :Violon
- [Armes et Pouvoirs:] :baguette.
- [Animal : ]Goldy une licorne
<b>Transplanage</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Niveau de Quidditch</b> :
2 / 1002 / 100

<b>Niveau Sort Informulé</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Statut du membre et activité </b>: : Modératrice :
-s'occupe des élèves de serdaigle.
Date d'inscription : 23/01/2007

Information du personnage
REDOUTABILITE : de l'adversaire REDOUTABILITE : de l'adversaire:
160/400  (160/400)
CADEAUX et BONUS REMPORTES : CADEAUX et BONUS REMPORTES :: Droit à un animal magique : Licorne.
<b>Acces aux Lieux Bonus</b> Acces aux Lieux Bonus: Accées Partout !

MessageSujet: Re: Poupée de Porcelaine (-12)   Dim 18 Mai - 22:44

Ginny s’approcha de son amie de Serdaigle et fut soulagée. A part peut-être des entailles dans le bras de cette dernière dues aux ongles de Satella, elle semblait aller bien. Shin, lui, semblait se ficher complètement de ce qui s’était passé, il marchait nonchalamment vers la baguette de Ginny qu’il récupéra avant de s’approcher d’elle et Ambre.
« Tu va bien ? » demanda-t-il à Ambre qui acquiesça en silence.
Shin rendit sa baguette à la rouge et or qui sentait son cœur s’apaiser à chaque secondes. Ambre allait bien… elle avait eu si peur. Son amie semblait encore un peu sous le choc et n’avait pas l’aire de vouloir parler.

« Shin comment tu as su qu’on était là ? » demanda Ginny
« J’ai d’abord vu des étincelles rouges pendant que je sortais du terrain de Quidditch. Je me suis dit que quelqu’un devait s’être perdu donc je me suis envolé pour voir. Puis j’ai vu la fumé et voilà. »
Les trois jeunes gens restèrent muets quelques instant avant que le Poufsouffle ne dise :
« Vous avez eu de la chance. Il faudrait que vous rentiez à l’école maintenant. C’est bientôt l’heure du déjeuné. Je part en éclaireur.»
Il enfourcha à nouveau son balai et s’envola en direction de l’école. La redoublante aida son amie à se relever et toutes deux partirent dans la même direction que leur camarade de Poufsouffle. Une partie du chemin se fit dans un quasi silence, Ginny pensait que la préféte était encore trop sous le choc pour parler tout de suite. Mais après quelques minutes de marche silencieuse ponctuée par le bruit de succion des chaussures mouillées de la Serdaigle, cette dernière décida de parler enfin :
« Merci Ginny. Je suis vraiment stupide d’être tombée dans un piége pareil. Pardon… »
« Allons tu n’a pas à dire pardon, ça arrive à tout le monde de faire des erreurs. Mais par Merlin pourquoi as-tu suivis cet oiseau de malheur ? » Demanda la Gryffondor
« Elle avait mon collier ! » Ambre tendis vers elle un collier en or sur lequel pendait un pendentif doré en forme de cœur. « Je pensais l’avoir perdu ce matin. J’y tiensbeaucoup c’était à ma maman. »
Son ami l’ouvrit alors, montrant la photo de deux jeunes gens riant et faisant des signes de la main. La fille était plutôt grande et sportive, elle avait de longs cheveux violets comme Ambre, des yeux de la même couleur mais son visage était plus fin, et elle avait un sourire confiant qui donnait l’impression que rien de pouvait l’arrêter. L’homme, par contre, Ginny le reconnaissait parfaitement. C’était Stan Lambert, le père de son amie mais en beaucoup plus jeune. La rouge et or trouvait ça triste pour Ambre. Sa mère était vraiment une très belle femme. Son amie ferma le pendentif, mettant fin aux rêveries de la rouge et or avant de mettre le collier dans sa poche en demandant.
« Comment tu as su que j’étais là ? »
Ginny n’était pas vraiment surprise par cette question. C’est vrai que, du point de vue de Ambre, son arrivée avait du être inespérée.
« Tu avais laissé ton livre au pied d’un arbre et quelqu’un est venu me l’apporter pour que je te le rende. Il m’a montré l’endroit où il a trouvé tes affaires et j’ai vu ces grosses plumes blanches. C’est alors que j’ai ouvert ton livre là où il y en avait une autre et je suis tombée sur la liste des Animagus. Satella était écrit tout en bas.»
Ambre baissa alors la tête et Ginny était sure qu’une nouvelle fois elle s’en voulait. Apparemment elle n’avait pas lue la liste attentivement ce qui expliquait qu’elle était tombée dans le piége.
« Allons ce n’est pas de ta faute… elle aurait quand même réussit à t’avoir d’une façon ou d’une autre. Avec sa taille elle aurait pu t’emmener sans problème. »
Elle savait que ça ne la rassurerait pas mais au moins, elle serait à présent prudente.
Shin repassa au dessus de leur tête, sans doute pour voir où elles en étaient. Ginny remarqua que son amie regardait le garçon bizarrement.

« C’est bizarre… » Dit-elle « Il n’a pas posé de question sur ce qui s’est passé… Il… »
« Ne t’en fait pas Ambre, c’est normal. Il est toujours comme ça. Il n’aime pas se mêler des affaires des autres ou s’il s’en mêle, c’est toujours sans le vouloir. J’ai moi aussi du mal à le cerner mais c’est un type bien. Il n’aime pas beaucoup parler c’est tout. »

Quand elles sortirent de la forêt interdite, Ambre se sentait un peu mieux, le choc était passé. Elle avait faillit se faire tuer une nouvelle fois mais cette fois au moins, elle n’avait pas souffert et n’avait pas volontairement entraîné son amie dans cette histoire. Elle se jura intérieurement de toujours garder son collier dans le tiroir de sa table de nuit qu’elle fermerait à double tour à partir de maintenant.
Shin était là, marchant paisiblement vers le château, comme la plupart des élèves qui se trouvaient dans le parc. On aurait pu croire que rien ne s’était passé, qu’il n’avait pas sauvé la vie d’Ambre tellement il était nonchalant. C’était bientôt l’heure de manger, tout le monde partait en direction de la grande salle. Ambre regarda Ginny qui lui dit :

« Va-y devant je doit aller chercher des ingrédients de potion dans la Serre numéro 3. On parlera de ce qui s’est passé plus tard.»
Ambre sourit et commença donc à marcher en direction de la grande salle pendant que sa camarade de Gryffondor avançait en direction des Serres de Botanique. C’est alors qu’elle entendit le cri d’un rapace, un cri perçant, aigue, effrayant… Elle se tourna et vit alors Satella descendre en piqué vers Ginny, toutes serres dehors. Son sang ne fit qu’un tour, elle commença à courir, sans faire attention à sa prothèse, vers son amie en danger.
Elle vit Ginny plonger pour éviter l’oiseau qui la frôla presque avant de reprendre de l’altitude en poussant ses cris perçants. Mais au moment où elle arrivait presque à la hauteur de la rouge et or, Satella avait refermé une de ses Serres sur le bras de son amie et tentais avec l’autre patte de lui griffer le visage.

« Lâche la! » cria la jeune fille paniquée. Elle arriva prés de son amie et fit de grands gestes des bras, son épaule la tirait un peu là où Satella avait précédemment planté ses ongles et la plaie commençait à se rouvrir alors qu'elle tendait de faire fuir l’Animagus.
Mais l’ancienne auror profita de la situation pour lâcher son amie et refermer ses pattes sur ses bras avant de s’envoler. Mais Ginny eut un heureux réflexe :

« Incendio ! »
L’aigle poussa un cri perçant alors que la base de sa tête prenait feu. Ambre criait, paniquée à la fois par Satella qui l’avait une nouvelle fois attrapée et par le feu.

Ginny ne savait pas pourquoi elle avait utilisé ce sort, elle n’avait pas réfléchis. Elle voulut aider Ambre mais Satella était é présent trop haut dans le ciel et se dirigeais vers le lac noir. Satella y plongea, entraînant Ambre avec elle...
C'est sous sa forme humaine, le vêtement totalement brûlé et les cheveux roussis que Satella remonta à la surface du lac. Elle nagea jusqu'au bord, lança un regard mortel sur Ginny avant de se transformer de nouveau et s'envoler pour de bon...
Mais Ambre, elle, n'était toujours pas remontée à la surface…
Sans plus se préoccuper de Satella, Ginny plongea dans le lac et se dirigea vers l’endroit où Ambre et Satella étaient tombées. Elle plongea alors, je pensant pas à utiliser de sortilège et commença à nager, cherchant le corps d'Ambre avant d’enfin la repérer. Demandant à ses poumons un effort colossal, elle attrapa Ambre par son gilet et s'efforça de remonter à la surface. Alors qu'elle était proche, si proche, l’obscurité commença à engloutir sa vision...

*Non!*
Une sorte de rage lui permit de se propulser et, haletante, elle demanda un dernier effort à ses muscles pour sortir Ambre de l'eau et sortit à son tour. Elle crue que ses effort seraient vain quand quelque chose sembla la pousser. Elle pris une grande bouffée d’air fraie, heureuse d’être encore en vie et regarda Ambre qui, à son grand soulagement, était éveillée et crachait d’elle-même l’eau de ses poumons. Ginny était fatiguée et ne se sentais pas la force de nager jusqu’au bord mais quelque chose la poussa. Elle devina quoi mais c’est en atteignant la rive qu’elle eut la confirmation de ce qui s’était passé. Elle vie le calamar géant qui l’avait poussé du bout de ses tentacules. Cette créature était bien brave.
Ginny manqua de pleurer de joie. Elles étaient sauvées toutes les deux.

*Satella, tu paieras*songea-t-elle tout en serrant Ambre contre elle afin de lui laisser le temps de cracher toute l’eau de ses poumons.
« Tu vas bien Ginny? » Demanda son amie.
Ginny sourit à Ambre, extrêmement heureuse qu'elle aille bien.

« Oui, ça va. »Répondit-elle, encore en était de choc. Cette maudite femme était vraiment tenace. Elle regarda en l’aire, se demandant si elle n’allait pas réessayer d’avoir l’une ou l’autre. Mais elle ne vit rien. Par contre, elles furent repérées par d’autres personnes. Le professeur Chourave venait de sortir de la Serre numéro 1 avec des 1ére années.
Il fut facile aux jeunes filles d’inventer une histoire farfelue dans laquelle Ambre aurait soit disant voulu essayer de voler sur un balai en compagnie de Ginny. Le vent les auraient soit disant fait dévier de leur trajectoire et elles seraient tombées dans le lac où le calamar les auraient sauvées… Elle s’en tirèrent juste avec 10 points de mains pour chacune de leurs maison et un séjour de 2 heures à l’infirmerie.



**********************************
Notes de l’Auteur :
Et voilà, ça a été dure mais j’ai réussit à écrire ce chapitre en le rendant à peu prés crédible. Bon la fin est un peu facile en empêchant une grande discutions mais bon je préfère finir comme ça que de façon un peu parodique où les deux amies parlent de ce qui s’est passé de façon niaise avant de partir gaiement vers la grande salle avec en fond sonore le générique de la petite maison dans la prairie. Je n’ai pas grand-chose à dire sur ce qui s’est passé à part que Satella est une femme très rancunière et obstinée.
Bon ben je vais remercier tout ceux qui m’ont encouragés et qui m’ont aider pour l’écriture de ce chapitre ainsi que tout mes lecteurs. Et si vous avez des questions, un avis particulier sur ce qui se passe ou ce qui va ses passer n’hésitez surtout pas à me laissez une petite Review et je vous répondrai ! Gros bisou à tous !

_________________


Désolée pour les fautes je suis Dyslexique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre Lambert
Membre Du Celticlub
Membre Du Celticlub
avatar

Nombre de messages : 1848
Age : 29
<b>Fiche Personnage (consultable) </b> : >>ICI<<
<font color=#FF0000><b>L\'Essentiel:&l : -[Nationalité]:Anglaise.
-[Age du personnage]:16 ans.
-[Année de l'élève]:6ème.
-[Rôle, rangs et métier]:Élève, préfète de Serdaigle.
-[Espèce:] humain
-[Sang : ]:mêlé
-[Club : ]: Celticlub et journal.
-[Activités:]//
-[Relations:] : voir dans la fiche personnage ci-dessus.
-[Situation : ] : célibataire
- [Instruments:] :Violon
- [Armes et Pouvoirs:] :baguette.
- [Animal : ]Goldy une licorne
<b>Transplanage</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Niveau de Quidditch</b> :
2 / 1002 / 100

<b>Niveau Sort Informulé</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Statut du membre et activité </b>: : Modératrice :
-s'occupe des élèves de serdaigle.
Date d'inscription : 23/01/2007

Information du personnage
REDOUTABILITE : de l'adversaire REDOUTABILITE : de l'adversaire:
160/400  (160/400)
CADEAUX et BONUS REMPORTES : CADEAUX et BONUS REMPORTES :: Droit à un animal magique : Licorne.
<b>Acces aux Lieux Bonus</b> Acces aux Lieux Bonus: Accées Partout !

MessageSujet: Re: Poupée de Porcelaine (-12)   Dim 9 Nov - 22:12

Chapitre 18: Tout se complique



L’incident de la veille semblait s’être éteint dans l’esprit de la jeune Serdaigle qui regardait le plafond magique de la grande salle d’un aire absent. La froideur de la veille avait laissé place à de fins flocons cotonneux qui fondaient à peine ils avaient touché le sol. Leur reproduction par le plafond de la Grande Salle semblait briller sous les chandelles éclairant le copieux repas qui attendait élèves et professeurs. Ambre n’avait tout simplement pas très envie de penser à cette folle de Satella ni à ses problèmes. L’hiver était enfin entamé et elle pensait surtout à s’assurer que Goldy sache où trouver à manger en cette saison hostile pour les créatures fragiles comme la petite licorne.
La préfete était donc en train de déjeuner dans la grande salle, jetant de temps à autres des regards discrets vers la table des Gryffondors pour apercevoir momentanément Lorenzo. Depuis qu’elle savait sa vie en danger, étrangement, elle ne cessait de penser à lui. Elle pensait qu’il lui faudrait bien lui avouer ses sentiments un jour ou l’autre… Et avant de mourir serait le mieux!
Depuis que les Beauxbâtons s’étaient joints aux Bulgares et à leur propre communauté les tables étaient à nouveau assez pleines et il ne restait des places qu’aux alentours de la jeune fille. C’est alors que l’étrange garçon nommé Black entra dans la grande salle et vint s’assoire pour partager la collation collective. Il s’installa le plus loin possible de toute personne et se retrouva donc juste à quelques centimètres de la jeune fille aux cheveux violacés.
Il ne semblait pas vouloir parler mais Ambre le sentais un peu nerveux. Un instant elle pensa qu’il allait sans doute lui montrer ses cheveux ou ses yeux en rouge si elle essayait de lui parler mais d’un autre côté, elle était curieuse d’en savoir plus sur ce type si mystérieux.

« Salut… » Finit-elle par prononcer d’un air timide.
À sa grande surprise, le garçon lui renvoya son salut sans sourire et sans même la regarder mais de façon polie tout de même.

« Salut… Moi c’est… Chris Black. Tu dois être Lambert notre préfete»
La jeune fille acquiesce à cette affirmation. De toute façon des préfètes de Serdaigle avec des cheveux violets… il n’y en avait pas 50 000... Surtout qu’il n’y avait que 3 préfètes à Serdaigle… Ambre attendis un certain moment, se demandait s’il était poli d’engager ainsi la conversation mais quelque chose en elle la poussa à demander:
« Tu fait vraiment parti de la famille Black d’Angleterre? »
Une sorte de silence ponctué par les bavardages des autres étudiants et des professeurs autour d’eux s’installa avant qu’il ne réponde une nouvelle fois. Décidément, Ambre avait de la chance, il semblait d’assez bonne humeur pour essayer de communiquer.
« Ouaip… en quelque sorte… Pas légitimement mais je préfère porter ce nom… »
La jeune fille regarda le métamorphomage dont le regard était posé sur sa propre manche et elle vit alors un petit serpent en sortir pour piquer des morceau de jambon dans l‘assiette du jeune homme qui semblait avoir peur que l‘animal n‘effraie la jeune fille aux cheveux violets. Mais loin d’être effrayée, elle commenta:
« Ce qu'il est beau! »
Le reptile tourna son regard au pupille vertical sur elle et serpenta jusqu’à sa main, effleurant ses doigts tenant son couteau. Les écailles du serpent étaient douces comme du velours et l’animal ne semblait pas agressif.
« Il t'aime bien... Je dois dire qu'il a bon goût... »
Ambre regarda attentivement le jeune homme qui pour une fois semblait sourire et… rougir?! Il se rattrapa cependant rapidement, bégayant légèrement sur le coup de la gêne:
« Euh désolé... Je ne voulais pas dire sa enfin si mais... «
Ambre rougissait également. Vraiment, on lui faisait beaucoup de compliments ces derniers temps.
« Je... Merci... »
Elle essaya de cacher sa gêne en baissant la tête pour regarder le serpent
« Il est mignon... Il est de quelle espèce? »
Le dénommé Chris haussa les épaules tout en regardant ailleurs l’aire très gêné.
« Je sais pas… Je l’ai trouvé il y a quelques minutes prés des cachots. Il devait chercher un endroit chaud où hiberner… »
Il se passa en suite plusieurs minutes pendant lesquelles ils parlèrent de tout, de rien, de leurs projets d’avenir, de la France, des Serpents, des animaux en générale… Le moment du dessert était déjà arrivé quand, alors qu’ils parlaient des différences entre leurs écoles, Chris toucha accidentellement la main d’Ambre. Il sembla alors soudainement se figer sur place, incapable de bouger le moindre muscle, se contentant de contempler la préfete comme s’il n’avait jamais vu quelque chose de semblable de toute sa vie.
Ambre aussi avait cessé de parler. Ses joues rougirent violement. Elle qui avait l'habitude de prendre les garçons tristes dans ses bras, elle avait du le faire plusieurs fois pour consoler ses amis, elle était très gênée qu'on lui touche ainsi la main.
Elle détourna le regard pour qu'il ne la voie pas rougir.

« Euh... Alors comme ça tu es... fourchelangue? Heu… Aloé me l‘a dit… »
Le garçon saisit alors cette occasion pour lâcher la main d’Ambre, mais sans la quitter des yeux.
« Oui... Encore des gênes comme le métamorphomage... et toi ?? »
Ambre était vraiment très gênée. Il la regardait. Elle pris quelques bouchées avant de répondre.
" Moi je... je ne suis qu'une fille normal... Une sorcière normale"
* Tu parles... j'ai une jambe en moins, je m'occupe d'une licorne et une folle veut me tuer*
Ambre se rendit compte de sa gaffe et espéra que Chris n'ait pas lu ses pensées. En effet, ce dernier lui avait parlé quelques minutes plus tôt des cours de Légitimement qu’il avait pris en option quand il était à Beauxbâtons. Elle ne connaissait pas son niveau dans cette discipline mais elle n’avait pas très envie qu’il sache tout ça. Et dire qu’elle avait voulut oublier Satella…Chris parut tomber des nues.
« Quelle folle ? Une licorne?! Une jambe en…. » Il n’eut pas le temps de finir que Ambre lui fit signe de se taire.
« Chut! Tu es obligé de faire de la légilitruc sur moi? » Demanda la préfet un peu paniquée par l’effraction faite à ses pensées et souvenirs « Ne le crie pas sur les toits s'il te plais... je ne veut pas qu'on sache pour ma jambe... ou Satella… Je n’ai pas très envie d’en parler en faite… »
Elle soupira puis ses yeux trouvèrent ceux du français qui brillaient avec douceur de leur gris argenté qu’il arborait mais après quelques secondes, la couleur métallique se changea en un profond bleu comme ciel d’été.
« Si cela te gêne... De tout façon sa ne me dérange pas... »
Alors qu’elle tendais la main pour prendre une part de tarte aux pommes, il s’approcha d’elle et quand elle ramena à elle sa main pour prendre sa cuillère, il la lui pris doucement et réussit à dire malgré son air particulièrement troublé.
« Tu es très belle. »
Il lui caressa avec douceur le faut de sa main blanche et le petit serpent qui cachait sous la manche du garçon en sorti pour enlacer les deux poignets comme pour les inciter à ne plus jamais se lâcher. Ambre sentait son coeur battre la chamade. Il s'était approché d'elle, comme ça sans réelle raison et lui caressait la main. Étrangement, elle ne tenta pas de se dégager sa main lentement mais l‘étreinte du petit reptile l‘en empêchait.
Elle se rendit compte qu'elle continuait à le regarder dans les yeux et détourna le regard, rougissante.

« Merci... »
Ambre n'avait pas eu le temps de se rendre compte de ce qui se passait que Chris s‘était approché de plus en plus prés d‘elle, leurs visage se touchant presque jusqu’à ce qu‘il finisse par lui voler un baisé... son premier baisé. Elle s'était toujours demandée comment c'était.
C'était agréable mais en même temps, elle n'avait pas imaginé son premier baisé ainsi... surtout qu'elle l'avait imaginé avec Lorenzo. Une fois cet instant de douceur terminé, elle ne sut pas pourquoi mais elle balbutia un
« je... pardon... » Avant de se lever, retirant sa main de l’étreinte du serpent, et de partir, courrant aussi vite qu'elle le pouvait avec sa prothèse. Elle courrait comme pour échapper à ces sentiments contradictoires qui l'assaillaient.
Elle avait oublié ses affaires dans la grande salle mais elle s'en fichait... courant, courant encore... elle avait besoin de prendre l'aire... elle partie donc dans le parc... Elle avait besoin de réfléchir.


Christophe ne savait pas pourquoi il avait fait ça, pourquoi il avait embrassé cette fille. C’est vrai qu’elle était jolie, elle n’était pas du tout comme celle qu’il avait rencontré dans sa vie. Elle avait des yeux magnifiques et il ne savait pas pourquoi, quand il croisait son regard… Une chaleur agréable se répandait en lui… Jamais il n’avait ressentis cela pour personne. Mais pourquoi? Pourquoi elle s’en allait? Est-ce qu’il avait fait quelque chose de mal? Toutes les filles autour de lui avaient toujours voulut qu’il fasse ce geste à l’une d’elle mais celle-ci s’était enfuie… Il sentis la rage monter le long de son corps et il frappa un grand coup sur la table.
« Et mer*e! »
Plusieurs regards se tournèrent vers lui et pour montrer son agacement, il changea ses yeux et ses cheveux pour qu’ils prennent une couleur rouge menaçante. Il vit que plusieurs filles venant de la même école que lui semblaient scandalisées. Le fait qu’il ai embrassé une fille et que celle-ci se soit enfuit ferait bientôt le tour de toute cette bande de commères. Il détestait ça.
Il se leva et pris ses affaires et celles du préfet et parti se réfugier dans la tour d’astronomie jusqu’à l’heure des cours. Il remarqua d’ailleurs que Ambre n’y était pas présente sans doute par ce qu’elle n’avait pas ses affaires mais il avait aussi et surtout peur qu’elle ne se sente pas bien. Bizarre, jamais il n’avait été inquiété de la santé de personne. Même sa mère ne l’avait jamais inquiété. Il se fichait éperdument de sa mère.
Quand le soir arriva, il ne la vit pas non plus dans la grande salle mais il continuait de trimbaler ses affaires. Ce n’est que tard dans la nuit, quelques minutes avant le couvre-feu qu’il la revit. Elle était dans la salle commune des Serdaigle, allongée dans un fauteuil, endormie. Il y avait de la sueur sur son front comme si elle avait eu de la fièvre et il y avait des feuilles mortes et des branches dans ses longs cheveux. Malgré cet aspect négligé, elle restait très belle à ses yeux. Il posa ses affaires entre sur les genoux de la belle endormie et resta prés d’elle jusqu’à tard dans la nuit. Le feu était alors presque éteint. La salle commune était alors totalement vide. Il la vit ouvrir ses grands yeux violets et s’étirer avant de remarquer son sac sur ses genoux.

« Tes affaires… » Dit-il avec douceur.
Il la vit tourner son doux visage vers lui et rougir. Lui-même avait les joues roses de confusion.
Ne voulant pas l’embêter, il se leva sans un bruit, la frôla presque et se dirigea vers les dortoirs des garçons quand il s’arrêta en sentant une de ses petites mains blanches lui retenir le bras. Puis il entendit le son de sa voix.

« Pardon... pour tout à l'heure… »
Il sentait la voix claire de la jeune fille vibrer comme sous le coup de l’émotion. Il n’osait plus bouger un muscle. Cette voix semblait le transpercer de part en part et lui faisait peur. Et si elle lui disait quelque chose de terrible? Mais il aimait l’entendre cette voix. Pour lui c’était la plus belle voix du monde.
Puis il osa bouger, se retourna et regarda la jeune fille dans les yeux. Il sentait son cœur battre dans sa poitrine comme jamais auparavant et il respirait doucement, comme s’il avait peur de la brusquer en respirant trop fort. Elle lui semblait si fragile dans la nuit… Il murmura:

« Non... C‘est à moi de m‘excuser... je n'aurais pas du... »
Il la vit se lever, frêle poupée de porcelaine, si fragile et de son visage à peine éclairé par les flammes décroissantes, il ne distinguait que les yeux. Ces yeux si beau qui le contemplait avec douceur en brillant de milliers de sentiments contradictoires. Alors qu’il allait continuer ses excuses, elle lui fit signe de se taire.
« Non c’est moi… Je n'aurait jamais du réagir comme ça. Je… Je crois…»
Mais ses mots semblèrent se perdre dans l’obscurité de la salle commune, consommées par les flammes presque éteintes. Il ferma les yeux, se concentra de toutes ses formes et utilisa la Légilimencie pour savoir ce que voulait dire Ambre mais il ne réussit qu’a entrer dans quelques souvenirs imprécis concernant un jeune homme blond aux yeux bleu océan. Quand il les réouvrit, il arborais lui-même cette couleur d’yeux.
Sans dire un mot, il recommença à se diriger vers son dortoir. Il était certain que ce garçon aux yeux qu’elle trouvait si beau était le seul comptant pour Ambre… Alors qu’il tournait le dos à cette fille, ses yeux commencèrent à se remplir de larmes… Comme toujours.

Le contacte qu'elle avait Chris, ce regard qu'ils avaient échangés et ces quelques paroles. C'était donc tout ce qu'ils avaient à se dire? Elle était dos à lui, il partait vers son dortoir.
Elle se tourna doucement pour le voir partir et vit une petite tache sur un des tapis, à peine éclairée à la lumière des flammes vacillantes... non pas une tache. C’était comme si une goûte d'eau était tombé dessus.
Elle ne réfléchit pas une seconde même si elle aurait sans doute due. Avant qu'il ne monte la première marche, la jeune fille était arrivée derrière lui et l'avais pris dans ses bras. Il se retourna alors et il partagea son étreinte. Il semblait avoir finalement deviné, ou trouver dans sa mémoire ce qu’elle avait faillit lui dire. Elle aimait beaucoup Lorenzo mais à présent… Chris aussi dominait ses pensées. Qui choisir? Qui aimait-elle le plus des deux? Et si Lorenzo ne l’aimait pas? Toutes sortes de question idiotes lui traversaient l’esprit en quelques secondes. Elle resta un long moment immobile, dans les bras de Chris, en silence. Leurs deux ombres confondues semblaient danser sur les tapisseries à la lueur des flammes.
Ambre se sentait bien dans ses bras. Elle s'y sentait en sécurité, elle en oubliait presque ses malheurs récents, son enlèvement, Dackers, la torture, Satella... tout ça disparaissait... D'une de ses mains blanches, tremblantes, elle effleura le visage de Christopher pour sécher les larmes. Il lui demanda:

« Qui vas-tu choisir? »
Puis il posa une question dont même elle ne connaissait pas la réponse. Ses yeux s'embuèrent à leur tour. Elle s'en voulait de ne pas être capable de choisir. Elle murmura, sa voix vibrante de ses doutes et de ses incertitudes.
« Je n'en sais rien... »
Chris pleurait. Il était beau quand il pleurait… Ses longs cheveux noirs semblaient encor plus sombres et ses yeux, qui avaient pris la même couleur que ceux de Lorenzo, prirent une couleur bleu gris. Il s’approcha une nouvelle fois et ils s’embrasser sauf que cette fois, elle se laissa emporter par cet élan de passion. Oui elle l’aimait. Elle ne le connaissait qu’a peine mais elle ne savait pas pourquoi, son cœur penchait autant pour lui que pour Lorenzo.
« J'aimerai bien t'aider... Je m’en veux, si je n'ai pas venu, jamais on se serai rencontré » disait le métamorphomage après avoir décollé ses lèvres des siennes.
Ambre l'aimait. Elle ne pouvait le nier. Leurs larmes se mêlaient sur le tapis de la salle commune. Non elle était incapable de choisir.

* Si comme Ginny l'a dit, Lorenzo avait bien voulut m'embrasser de jour là... Si il m'aime comment choisir sans faire souffrir l'un des deux?*

_________________


Désolée pour les fautes je suis Dyslexique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre Lambert
Membre Du Celticlub
Membre Du Celticlub
avatar

Nombre de messages : 1848
Age : 29
<b>Fiche Personnage (consultable) </b> : >>ICI<<
<font color=#FF0000><b>L\'Essentiel:&l : -[Nationalité]:Anglaise.
-[Age du personnage]:16 ans.
-[Année de l'élève]:6ème.
-[Rôle, rangs et métier]:Élève, préfète de Serdaigle.
-[Espèce:] humain
-[Sang : ]:mêlé
-[Club : ]: Celticlub et journal.
-[Activités:]//
-[Relations:] : voir dans la fiche personnage ci-dessus.
-[Situation : ] : célibataire
- [Instruments:] :Violon
- [Armes et Pouvoirs:] :baguette.
- [Animal : ]Goldy une licorne
<b>Transplanage</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Niveau de Quidditch</b> :
2 / 1002 / 100

<b>Niveau Sort Informulé</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Statut du membre et activité </b>: : Modératrice :
-s'occupe des élèves de serdaigle.
Date d'inscription : 23/01/2007

Information du personnage
REDOUTABILITE : de l'adversaire REDOUTABILITE : de l'adversaire:
160/400  (160/400)
CADEAUX et BONUS REMPORTES : CADEAUX et BONUS REMPORTES :: Droit à un animal magique : Licorne.
<b>Acces aux Lieux Bonus</b> Acces aux Lieux Bonus: Accées Partout !

MessageSujet: Re: Poupée de Porcelaine (-12)   Dim 9 Nov - 22:13

Le serpent de Chris sorti de sa manche et monta jusqu’à l’épaule d’Ambre et le garçon parla alors dans une langue étrange. Elle ne comprenait pas ce qu’il disait à son animal mais elle était sure qu’il parlait d’elle. Le jeune homme relâcha alors son étreinte et ne la touchait plus que du bout des doigts, main dans la main.
« Je t'aime... Mais tu choisiras celui que tu aimes toi. »
Il leva une main et joua avec ses cheveux violets. Ambre se sentait bien avec Chris. Elle aimait le goût salé de ses lèvres sur les siennes. Elle aimait ses yeux brillants... Elle l'aimait lui tout comme elle aimait Lorenzo.
Cette main dans ses cheveux semblait emporter ses mauvais souvenirs au loin...
Elle ouvrit la bouche, elle voulait dire quelque chose. Elle ne l'avait jamais dit, trop timide sans doute. Elle s'était souvent imaginée le dire à Lorenzo sans oser l'aborder. C'était comme un poids, il fallait qu'elle le dise.

« Je t'aime Chris... »
Et cette fois, ce fut elle qui posa un baisé sur les lèvres du jeune homme.
* Le choix sera difficile... je les aime tant tous les deux.*
Ils passèrent la nuit dans la salle commune, assis sur une fauteuil à se raconter leur vie. Ambre lui parla de ses problèmes lui montra sa jambes et lui, il lui parla de sa famille jusqu’à ce qu’elle s’endorme.

Chris la serra et la mit sur le canapé, il posa une couverture et se mit dans le siège d'en face, il avait vécu tant de choses... Il regarda le feu, les flammes dansaient dans la petite cheminée et le serpent rampa jusqu‘au jeune homme. Il le regarda et il se mit dans ses mains, il le lécha avec sa langue bizarre et Chris sourit.
« SsS... Tu ne dors pas ?...SsS » demanda-il à l’animal.
« SsS... Non... Je ne peux pas te laisser comme sa... SsS »
« SsS... C'est gentil Vaulkin. Tu as trouvé un endroit où hiberner ?...SsS »
« SsS... Oui. C‘est dans les cachots, ou bien je partirai loin... SsS »
« SsS... Tu me laisseras seul ? C'est une honte.... SsS »
« SsS... Je pense que tu es en bonne compagnie maintenant... SsS »
Le serpent montra Ambre et Chris rigola, il temps se couvrait, la neige commença à tomber plus fort et il regarda de nouveau le feu, il sorti sa baguette et le feu grandi en donnant plus de chaleur dans la pièce, la buée commença a apparaître sur les fenêtres et Chris resta là, à regarder le feu, pendant que cette journée avait été la plus belle de toute sa vie.

Le reste de la semaine se passa de façon étrange pour Ambre. Elle n’était presque plus jamais seule, Chris restait souvent avec elle donc elle n’avait encor moins de temps pour parler avec Ginny ou essayer d’avouer ses sentiments à Lorenzo. Chris ne cessait de l’embrasser à tout de bout de champs, et il était rare de ne pas la voir rouge de c** fusion dans les couloires. Samedi arriva vite et malgré les insistances de Chris, elle réussit à lui faire comprendre qu’elle ne pouvait pas aller à prés au Lard avec lui car elle avait promis d’y aller avec quelque un d’autre. Après un dernier baisé, elle partie donc rejoindre seule la file des partants pour la sortie.
Arrivée à l’entrée du village, Ambre vérifia partout au cas où Satella serait dans le coin et, heureusement, il n'y avait aucune trace d'un aigle blanc dans les environ. Pas de plume, pas de cri de rapace autre que des hiboux et des chouettes... pas d'ombre menaçante volant en rond dans le ciel.
Enfin elle vit le garçon Serpentard arriver. Il ne portait pas plus de vêtement que d’habitude malgré le froid et la neige. Tous les autres élèves Ambre y compris, avaient sorti les écharpes et les gros pulls de saison. Mais Nicolas, comme les autres Bulgares n’en portaient pas.

« Salut! » dit le vert et argent en souriant amicalement.
La jeune fille fit un vrai sourire à Nicolas. Elle qui n'y arrivait pas sans se forcer à leur première rencontre était contente de pouvoir lui montrer son contentement.

« Salut! Alors? Prêt pour une petite visite? Tu veux commencer par où? La boutique de bonbon? Les trois Balais? La boutique de farce et attrapes ou bien la Cabane Hurlante? »
« Oh,...Le magasin de bonbons me tente vraiment... »
Il sourit à nouveau à Ambre.
« Et puis, les trois balais... J'ai b'soin d'un nouveau balais. Pour le quidditch. La boutique de farce et attrape après. La cabane hurlante? On y a accès? »
Ambre faillit mourir de rire en entendant Nicolas parler de balais magique. Elle savoir qu'il y avait une boutique de Quidditch dans le coin mais bon de là à la confondre avec les trois balais. Elle ne se moquait pas de lui, bien sur que non mais il fallait avouer que c'était comique.
« Les Trois Balais c'est pas une boutique de balais. C'est un bar! Mais y a un magasin de Quidditch pas loin... »
Elle le vit rougir, un peu honteux et repris donc son sérieux pour ne pas le blesser. Ce fut difficile mais elle réussit quand même à arrêter de rire.
« Tu peux continuer à rire. T'es jolie comme ça... »
Ambre rougit au compliment de Nicolas. Elle ne s'attendait pas à ce qu'il lui dise qu'elle était jolie.
« Je... euh... merci. »
Elle se reprit et lui fit un sourire malicieux à son ami, mit un doigts devant sa bouche et murmura:
« Oui y a un moyen d'y entrer que je connais mais je ne peu pas te le dire. C‘est un secret et je t‘interdit de lire dans mes souvenirs pour le savoir. »
« Je le jure sur Serpentard ! OK. On va au magasin de bonbon? »
La jeune fille acquiesça. Elle devait justement aller là bas pour acheter des dragées surprises pour Sammy.
« Allons y alors! Tu va voir c'est une boutique géniale »
Elle lui emboîta le pas pour lui montrer le chemin. Pour une fois, il y avait du monde à Prés au Lard même si le village semblait toujours aussi triste. En passant devant le magasin Zonko, fermé depuis la mort du propriétaire, elle vit qu’il y avait des travaux dans la boutique et devina que finalement les frères de Ginny avaient réussit à la racheter.
Enfin ils arrivèrent devant la boutique. Ambre n'hésita pas un instant, ouvrit la porte et entra. Nous n'étions encor qu'en début d'après midi, mais il y avait déjà énormément de monde dans la boutique. Il était difficile de circuler dans les allées sans bousculer quelque un. La boutique était superbe, comme d'habitude, regorgeant de sucreries en tout genre. Des ballongum, des plumes en sucre, des chocogrenouilles, un bocal géant de dragées surprises avec une pub annonçant un nouveau parfum: Piment rouge brûlant se trouvait juste devant eux.

« Et voilà Nicolas! »
« C’est super! On à pas ça chez nous… »Dit-il en s'avançant prés du comptoir de bonbons
« N'est ce pas? C'est ma boutique préférée »
Elle s’approcha du bocal géant et pris une des boites de Dragées empilé tout autours pour Samantha puis parti faire un tour du côté des chocogrenouilles. Nicolas, quand à lui, était prés des bonbons bizarres tel les plumes en sucre ou les nid de cafards. Quand ils se retrouvèrent à nouveau tous les deux, Nicolas portait un sac avec des tonnes de bonbons de toutes les sortes, de toutes les couleurs au sucre, au chocolat.
« Mwai super.... »
Il regarda la vendeuse. Et ensuite Ambre.
« Dit, Ambre... On peut les goûters les bonbons? »
Ambre réfléchis. Elle n'y avait jamais pensé... Elle ne s'était à vrai dire jamais poser la question. Elle partie à la caisse régler ses achat (elle avait finalement opté pour les chocogrenouilles) tout en parlant à Nicolas.
« Il suffit de demander à la vendeuse! Excusez moi madame mais mon ami est nouveau dans le coin et il se demandait si il pouvait goûter certains bonbons... Il ne connaît pas bien. »
La vendeuse dit le prix à la jeune fille qui paya immédiatement et répondit.
« Tu ne peux pas tous les goûter je regrette. Peut être un mais pas tous. »
Le jeune homme souris, après avoir avaler un bonbons ayant la forme d‘un hérisson qui lui piqua la langue, il décida de les prendre tous. Il alla près de la vendeuse pour régler sa note.
« Je vous dois combien.... »Demanda-t-il en posant une vingtaine de sorte de bonbons en nombreuses quantités sur le comptoir.
« 20 Gallions et 3 Mornilles »
Nicolas sortit de sa poche une poignée de pièce et donna le compte juste à la vendeuse. Ambre était un peu jalouse qu’il a autant d’argent et qu’il puisse acheter autant de bonbons. Quand ils sortirent de la boutique, tous les achats de Nicolas tenaient dans deux sacs alors qu’elle n’avait que 5
Chocogrenouilles et un paquet de Dragées Surprise de Bert Crochue dans son sac. Mais il était vrai qu’il était d’une famille de Sang Pur…

« Alors? Où veut tu aller maintenant? » Lui demanda-t-elle.
« Oh... On peut aller boire un coup..."Au trois balais".Je t'offre un verre » répondit-il en souriant.
« Avec plaisir Nicolas. »
Ambre lui souris affectueusement. Elle aimait beaucoup le jeune homme, elle le trouvait gentil. Pour elle, il était déjà un très grand ami.
« Et après ça on pourra aller voire ce qu'il te faut au magasin de Quidditch et je te montrerait la cabane Hurlante... si c'est ce que tu veut bien entendu. »
Pour mieux le diriger dans les rues de prés au Lard qui commençaient à être pleines de monde, la jeune fille pris la main de Nicolas. Il ne manquerait plus qu'ils se perdent dans la foule.
Enfin, la Serdaigle et le Serpentard arrivèrent devant le fameux bar.

« On y est! »
Elle lâcha la main de son ami et ouvrit la porte. La chaleur du bar commença à les réchauffer avant même qu’il a franchis le pas de la porte. Comme toujours, même en cette période noir, il y avait énormément de monde dans le bar chaleureux et de nombreux élèves étaient attablés en train de boire des bièraubeurre en riant. Ce coup ci, ce fut Nicolas qui lui prit la main pour l’emmener vers une table vide qu’il avait repéré. Une fois assis, ils commandèrent tout deux une bièraubeurre. Une fois servis par Madame Rosmerta, ils commencèrent à boire le délicieux breuvage qui leur réchauffait les entrailles en parlant des cours jusqu’à ce que Nicolas dise d’un air grave:
« Oui? Que veut tu me dire? » Demanda-t-elle en lui faisant un sourire doux et chaleureux comme du miel
« C'est pas le meilleur endroit pour te dira ça. J'aurais pu t'inviter au bal, te faire danser, te faire des milliers de compliments. J'aurais aussi pu t'emmener voir un coucher de soleil, te dire des mots doux. Mais c'est pas moi ça. »
Le jeune homme rougit. Elle lui souriait, attendant qu'il cesse de tourner autour du pot...
«Enfin,...Tout ça pour te dire que je t'aime. »
Et quand il lui dit, son visage afficha une mine d'incompréhension... Elle cru avoir mal compris. Il détourna son regard de celui de Ambre.
« Que... Quoi? »
Elle commença à rougir à son tour. Elle le voyait rougir aussi mais elle, elle ne savait pas comment réagir. Nicolas était pour elle un ami même si quand elle parlait de lui avec ses amis elle avait le cœur qui battais fort. Pas aussi fort que ce qui lui arrivait quand elle pensait à Lorenzo ou Chris... Mais fort quand même.
Elle voulait le garder comme ami, déjà qu'elle avait du mal avec le fait qu'elle soit amoureuse de deux garçons... Elle ne voulait pas en ajouter un troisième à la liste.
Non elle n'était pas amoureuse de Nicolas mais elle avait peur de le devenir. Aussi baissa-t-elle la tête, sans savoir quoi dire. Le Serpentard perdit alors son sourire ce qui déstabilisa encor plus la préfete.

« Je ne voulais te mettre mal à l'aise. » dit-il après un long silence gêné.
Il sourit a nouveau. Sans doute pour rassurer Ambre mais elle n‘était passe naïve.
« C'est pas grave. »
Ambre se souvint des morts qu'elle avait dit à Chris dans la salle commune. Elle voulait répondre à Nicolas, lui dire qu'elle l'aimait beaucoup mais qu'elle ne pouvait pas accepter cet amour... Que si elle le faisait, le choix serait plus difficile. Ses yeux s'embuèrent de chaudes larmes.
« Pardonne moi Nicolas... C'est vrai que je t'aime beaucoup mais... Y a Lorenzo et Christopher... Je les aime! Si je tombais amoureuse de toi aussi ça serait trop dur! Trop dure pour vous trois! »
Ils finirent tous deux leurs boissons en silence, évitant de se regarder. Ambre pleurait toujours, elle avait peur de blesser Nicolas.
« Je ne vais pas dire que je te comprends. Je n'aime pas mentir. » Finit par dire le Bulgare.
« J'aimerais... vraiment j'aimerait répondre à ton amour mais je ne veut pas te faire espérer... et te faire souffrir. Je t'aime beaucoup et je ne veut pas que tu subisse ça »
* Je ne veut pas perdre un ami a cause de ça. Ce serait trop dure.*Pensa-t-elle, oubliant que Nico était Legilimens mais il ne semblait pas en train de surveiller ses pensées. Le garçon paya les consommations et demanda d’un air absent.
« Tu continue de me faire visiter? »
Ambre tenta s'essuyer ses larmes. Elle s'en voulait terriblement.
« Oui allons y »
Elle se leva, laissant derrière elle sa bouteille vide. Il y avait beaucoup de monde, il aurait été facile de se perdre. Mais cette fois ci, elle ne pris pas la main de Nico. Elle se disait qu'elle devait éviter ça... Éviter ce genre de contacte pour ne pas lui donner de faux espoirs. Ils sortirent du bar et commencèrent à marcher vers le magasin d'accessoires de Quidditch.
Ambre arriva devant la boutique de Quidditch. Elle essaya d'avoir l'aire souriante, d'être la même avant de se retourner pour dire:

« Et voil...a? »
Mais Nicolas n'était plus derrière elle. Elle devait l'avoir déçu, l'avoir blessé au plus profond. Elle s'en voulait tellement! Elle partie à sa recherche, l'appelant... mais ne le trouva pas. Abandonnant ses recherches, comprenant ce que ça signifiait, Ambre finit par rentrer au château, seule…

**********************************

Notes de l’auteur:
Bonjour tout le monde!
J’ai écrit ce chapitre chez ma plus grande lectrice Sacha que j’aime beaucoup beaucoup. Elle était contente pour une fois qu’elle était la première à lire XD D’habitude c’est ma correctrice Jess qui le fait ( elle était là aussi pendant un temps c’est génial de rencontrer les gens du net) Enfin bref je ne dois pas vous raconter ma vie mais vous parler de mes inspirations et de ma propre impression sur le chapitre.
Alors l’inspiration vien du forum dont je parle souvent… En moins d’une semaine y a Lorenzo, Nico et Chris qui m’ont fait des déclarations ( enfin presque Lorenzo…) il ne me manquais plus qu’un Poufsouffle XD Sinon le bonbon hérisson c’est une idée de Sacha dont elle est très fiére XD Sinon ben remerciements habituels à Jess, Sacha et ma sœur… Et n’hésitez pas à m’envoyer des review si vous en avez envie

_________________


Désolée pour les fautes je suis Dyslexique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre Lambert
Membre Du Celticlub
Membre Du Celticlub
avatar

Nombre de messages : 1848
Age : 29
<b>Fiche Personnage (consultable) </b> : >>ICI<<
<font color=#FF0000><b>L\'Essentiel:&l : -[Nationalité]:Anglaise.
-[Age du personnage]:16 ans.
-[Année de l'élève]:6ème.
-[Rôle, rangs et métier]:Élève, préfète de Serdaigle.
-[Espèce:] humain
-[Sang : ]:mêlé
-[Club : ]: Celticlub et journal.
-[Activités:]//
-[Relations:] : voir dans la fiche personnage ci-dessus.
-[Situation : ] : célibataire
- [Instruments:] :Violon
- [Armes et Pouvoirs:] :baguette.
- [Animal : ]Goldy une licorne
<b>Transplanage</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Niveau de Quidditch</b> :
2 / 1002 / 100

<b>Niveau Sort Informulé</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Statut du membre et activité </b>: : Modératrice :
-s'occupe des élèves de serdaigle.
Date d'inscription : 23/01/2007

Information du personnage
REDOUTABILITE : de l'adversaire REDOUTABILITE : de l'adversaire:
160/400  (160/400)
CADEAUX et BONUS REMPORTES : CADEAUX et BONUS REMPORTES :: Droit à un animal magique : Licorne.
<b>Acces aux Lieux Bonus</b> Acces aux Lieux Bonus: Accées Partout !

MessageSujet: Re: Poupée de Porcelaine (-12)   Dim 9 Nov - 22:13

Chapitre 19 : L’étranger



Pendant quelques temps, Ambre avait cru avoir perdu un ami. Elle ne voyait plus Nicolas que dans la Grande salle pour les repas et, pendant les cours en commun avec Serpentard, il restait très distant avec elle. Cela se ressentait sur le moral de la jeune fille et Chris faisait tout ce qu’il pouvait pour lui rendre le sourire, essayant même de prendre l’apparence de Nicolas sans succès.
Le Serdaigle était toujours aussi amoureux d’elle, Ambre trouvait ça touchant et assez gênant aussi par moment surtout quand il l’embrassait en public. Elle était sure que quand il l’embrassait dans la Grande Salle c’était pour dissuader tout autre type et surtout Lorenzo de s’approcher d’elle. Ambre n’aimait pas ce genre d’attitude normalement mais bon elle l’aimait comme il était Chris… Mais elle refusait toujours de le considérer comme son petit ami. Elle n’avait pas envie de le considérer comme tel avant de connaître les sentiments de Lorenzo à son égard.
L’hiver était bien installé à présent et chaque jour de gros flocons cotonneux tombaient du ciel, recouvrant le paysage d’un voile blanc immaculé. Le professeur McGonagall avait trouvé un remplaçant pour Tonks qui devait se reposer en attendant l’arrivée de son bébé. Une certaine Héracléa Ekkyklêma avait pris le poste. C’était une femme qui semblait bien plus vieille que le professeur McGonagall. Elle était très ridée, avait le dos voûté, des centaines de bijou autour de son cou et ses poignets et portait des lunettes si épaisses que ses yeux ressemblaient à ceux d’une libellule. Certains élèves mauvaise langue trouvaient que cette bonne femme ressemblait au professeur Trelawney 100 ans plus vielle. Et ils n’avaient pas tord… mais cette femme semblait quand même beaucoup plus compétente. Elle enseignait plutôt bien la métamorphose, c’était ce qui comptait le plus.
Ambre était avec Samantha en train de parler de tout et de rien en se baladant dans les couloirs. Elles avaient abordé quelques temps la question des Cobras, les pouvoirs extraordinaires de Sammy et, à présent, la préféte était toute rouge de confusion car son amie lui parlait de ce que les français de son année pensaient de sa relation avec Chris. Les filles étaient apparemment jalouses et les garçons essayaient tous de savoir ce que Ambre avait bien pu faire pour séduire ce type. Une des deuxièmes années avait même essayé de se teindre les cheveux en violets pour voir si c’était ça qui avait séduit Chris mais n’avait réussit qu’a mettre le feu à ses sourcils… La préféte s’en voulait d’ailleurs un peu que l’amour que le français éprouvait pour elle fasse tant de vague. Elle n’avait pas l’habitude d’être le centre d’attention.
Elles étaient donc en train de parler de ça quand Ambre arrêta sa jeune amie. Dans le couloir qu’elles arpentaient se trouvait un homme inconnu. C’était un homme immense aux épaules larges et au visage très fin, presque féminin. Il semblait plutôt jeune mais ses longs cheveux et ses sourcils d’un gris argenté semblaient dire le contraire. Ses yeux étaient d’un bleu glacial presque inquiétant. Il était vêtu d’une robe de sorcier très élaborée de couleur noir assez ample mais qui, cependant, épousait ses formes, laissait apparaître une musculature impressionnante. L’homme en lui-même était impressionnant. Mais il semblait surtout perdu.

La préféte de Serdaigle s’approcha de l’inconnu et lui demanda, serviable :
« Heu… Puis-je vous aider ? »
L’homme qui ne semblait pas l’avoir vu approcher la regarda de haut en bas avant de répondre.
« Oui en effet mademoiselle. Je cherche le bureau de madame Minerva McGonagall, la directrice… Ce château est immense et je me suis perdu donc peut-être pourriez vous me conduire jusqu'à elle.»
Sa voix était très masculine et agréable à entendre. Du genre à faire fondre les filles romantiques. Ambre remarqua qu’il avait posé son regard sur Samantha pendant quelques secondes et que ses yeux avaient été traversés par une ombre en faisant cela. Quel étrange bonhomme. Elle ne lui donnait pas plus de 20 ou 22 ans. Que pouvait-il vouloir à la directrice ?
« Oui… bien sur monsieur suivez moi » répondit-elle poliment.
Elle pensait que son rôle de préfère lui donnait le devoir d’aider les personnes égarées dans les couloirs. Elle prit son amie par le bras pour la garder bien près d’elle. Elle n’avait pas aimé le regard de cet homme sur son amie. Le petit groupe resta silencieux jusqu'à ce qu’ils arrivent aux escaliers. L’étrange homme essaya d’entamer la conversation.
« Cet endroit est vraiment remarquable. Les escaliers mouvants, les tableau parlants et bougeants. Il n’y avait pas ce genre de chose dans l’établissement que je fréquentais. Tout y était de style moldue, un véritable horreur je peux vous l’assurer. »
Les filles ne répondirent rien. Il continua donc sur sa lancée.
« Alors mesdemoiselles racontez moi. Quels sont vos cours préférés ? »
Ce fut Sammy qui répondit la première à cette question. Sa voix laissait sous entendre à son amie que, elle aussi, n’avait pas confiance en cet homme.
« Et bien j’adore la Métamorphose et la Défense Contre les Forces du Mal… Et toi Ambre ? »
L’intéressée répondit donc à son tour :
« Personnellement ma spécialité est les Soins aux Créatures Magiques. »
Ambre n’avait pas très envie de parler avec cet homme étrange. Elle restait le plus près possible de Sammy, prête à la protéger s’il s’agissait d’un mangemort venu infiltrer l’école. Mais l’homme ne fit rien du tout que d’essayer d’entamer la conversation, discutant de la beauté de certains tableaux ou leur demandant si elles connaissaient l’histoire que représentaient certaines tapisseries. Enfin ils arrivèrent devant la gargouille cachant le passage menant au bureau de la directrice.
« Bouclier ! »
Un sourire étira les lèvres de la Serdaigle alors que la gargouille en laissant apparaître un escalier en colimaçon. Le professeur McGonagall avait changé son mot de passe peu après les événements de septembre et la jeune fille se rappelait encore de la réplique impayable de Nykos pendant la réunion de l’AD… Le professeur semblait avoir un sacré sens de l’humour en ayant remplacé son ancien mot de passe par celui-ci.
« Le bureau du professeur McGonagall se trouve en haut » dit la préféte, impatiente d’être loin de ce colosse aux cheveux d’argent.
« Merci encore de m’avoir montré le chemin mesdemoiselles. Je saurai vous remercier en temps voulu. »
Que voulait-il donc dire par là ? Allait-il rester à l’école ? Il était pourtant trop jeune pour être professeur et trop vieux pour être élève ! De toute façon, Ambre et Sammy furent soulagées de ne plus être en présence de ce type qui les mettaient mal à l’aise. Elle continuèrent donc leur chemin en parlant de ce que pouvait bien faire ce type dans le château.

Quand arriva la soir et l’heure de manger, Ambre avait raconté à Ginny et Chris qu’un type bizarre se trouvait dans le château et entra avec eux deux dans la grande salle. Chris alla vite prendre une place à la table des Serdaigles en réservant la place à côté de la sienne pour la jeune fille mais Ambre et Ginny s’attardèrent un peu devant la porte. Elles avaient toute deux posé le regard sur la table des professeurs où se trouvait à présent l’inconnu aux cheveux d’argent en grande discutions avec le professeur Chourave. La jeune fille chercha alors le regard de Sammy à sa table et celle-ci haussa les épaules, sans doute avait-elle intercepté les pensées de la préféte.
Ambre allait dire à Ginny que le nouveau à la table des professeurs était l’inconnu en question mais son amie de Gryffondor le regardait déjà fixement. Elle semblait d’ailleurs comme figée. Ambre allait lui demander ce qu’elle pensait de lui mais la Gryffondor partit soudainement s’asseoir à sa table sans dire un mot. Ambre n’essaya pas de comprendre, pensant que son amie était attendue par quelqu’un a sa table et alla s’asseoir à côté de Chris qui n’aurait sans doute pas supporté qu’elle aille ailleurs.
Le dîner se passa normalement, les élèves discutaient entre eux de tout et de rien mais surtout de l’inconnu assis à la table des professeurs et que tout le monde qualifiait de très jeune. A la fin du dîner, tout le monde sembla retenir sons souffle quand le professeur McGonagall se leva.

« Chères élèves, j’ai ce soir le privilège de vous annoncer une bonne nouvelle. Après de longues recherches infructueuses, un Maître des Potions s’est spontanément présenter pour remplacer le professeur Slughorn qui a quitté son poste. Il faut avouer qu’il est très jeune pour un professeur mais je peux vous assurer que ses qualités de maître des potions n’a rien à envier à ses prédécesseurs. Dès demains, le professeur Deatheart ici présent, » Elle désigna l’inconnu aux cheveux d’argent. « Assurera les cours aux horaires indiqués sur vos emplois du temps. Il est à présent temps pour vous d’aller vous reposer. Bonne nuit chères élèves.»
Tous se levèrent alors, Chris pris la main d’Ambre avec douceur pour ne pas être éloigner d’elle et chacun parti en direction de son dortoir. Sammy fendit rapidement la foule pour s’approcher de sa grande amie de 6ém année.
« Black je peux t’emprunter Ambre quelques minutes ? » demanda-t-elle à Chris qui laissa finalement échapper celle qu’il aimait tant non sans lui avoir donné un baiser avant. Sammy fit signe à Ambre de ralentir, ce qu’elle fit, laissant la foule d’élève les dépasser. Quand elles furent enfin seules ou presque, elles purent discuter :
« Un professeur de potion ? Lui ? J’ai du mal à y croire. Il est si jeune… D’après ce que j’ai réussit à lire en lui il a à peine 20 ans. 20 ans ! » Dit Samantha, étonnée de ce qu’elle avait découvert.
« 20 ans tu dis ? Comment peut-il être un maître des potions à son âge ? » Répondit la préféte.
« Justement je ne sais pas. Je n’ai pas réussit à aller bien loin dans ses souvenirs et dans son esprit. » La deuxième année soupira. « Espérons au moins qu’il soit un bon professeur car je ne suis pas très habile en potion… »
Ambre fit un sourire amusé à sa camarade de Serdaigle. Ainsi donc mademoiselle l’enchanteresse avait quand même des difficultés dans une matière. C’était amusant. Elle aussi soupira et se remit à gravir les marches de l’escalier en disant à sa jeune amie :
« Bon rentrons à la salle commune. Nous verrons bien si il est si bon que ça. J’ai cours de potion demain après midi avec les Poufsouffle. Je te raconterai tout. »

_________________


Désolée pour les fautes je suis Dyslexique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre Lambert
Membre Du Celticlub
Membre Du Celticlub
avatar

Nombre de messages : 1848
Age : 29
<b>Fiche Personnage (consultable) </b> : >>ICI<<
<font color=#FF0000><b>L\'Essentiel:&l : -[Nationalité]:Anglaise.
-[Age du personnage]:16 ans.
-[Année de l'élève]:6ème.
-[Rôle, rangs et métier]:Élève, préfète de Serdaigle.
-[Espèce:] humain
-[Sang : ]:mêlé
-[Club : ]: Celticlub et journal.
-[Activités:]//
-[Relations:] : voir dans la fiche personnage ci-dessus.
-[Situation : ] : célibataire
- [Instruments:] :Violon
- [Armes et Pouvoirs:] :baguette.
- [Animal : ]Goldy une licorne
<b>Transplanage</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Niveau de Quidditch</b> :
2 / 1002 / 100

<b>Niveau Sort Informulé</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Statut du membre et activité </b>: : Modératrice :
-s'occupe des élèves de serdaigle.
Date d'inscription : 23/01/2007

Information du personnage
REDOUTABILITE : de l'adversaire REDOUTABILITE : de l'adversaire:
160/400  (160/400)
CADEAUX et BONUS REMPORTES : CADEAUX et BONUS REMPORTES :: Droit à un animal magique : Licorne.
<b>Acces aux Lieux Bonus</b> Acces aux Lieux Bonus: Accées Partout !

MessageSujet: Re: Poupée de Porcelaine (-12)   Dim 9 Nov - 22:13

Et donc, le lendemain, après une matinée à s’occuper de jeunes Griffons avec Hagrid, elle était la seule 6ém année qui ai décidé de suivre ses cours, et après un bon déjeuné, Ambre se retrouva en compagnie de ses camarades de Serdaigle et Poufsouffle de son année devant la salle numéro 3 des cachots. La jeune fille se demandais comment allait être le cour. On disait que les premières années avaient déjà eu cours avec le nouveau professeur mais aucun n’avait voulut en parler, se contentant d’échanger des sourires ou des haussements d’épaules entre eux.
La porte de la salle s’ouvrit sans que personne n’en ait touché la poignée. Le flot des élèves entra, masse silencieuse, dans la salle de cours. Ambre regarda attentivement le mystérieux professeur Deatheart devant le tableau noir. Il écrivait des trucs compliqués semblables à ce que la jeune fille avait vu un jour dans le livre de physique chimie d’une de ses amies moldus en france. Elle remarqua aussi que l’imposant professeur avait sa baguette à la main. C’était sans doute lui qui avait ouvert la porte mais il n’avait pas eu la courtoisie de regarder ses élèves entrer. Sans se retourner, il s’adressa à l’ensemble des jeunes gens :

« Sortez vos chaudrons, une plume, un rouleau de parchemin et vos ingrédients. Rangez vos baguettes et mettez vous trois par trois à chaque table, le cours va bientôt commencer. »
Il semblait en pleine réflexion, cela se sentait dans sa voix grave et envoûtante. La jeune fille se mis avec Stella Louviers et Samuel Cooper, un garçon de Poufsouffle avec qui elle ne parlait pas beaucoup mais qui avait la réputation de ne pas faire n'importe quoi en cours.
Une fois tout le monde installé, un profond silence s’installa, pesant, uniquement rompu par le son de la craie glissant sur le tableau noir. Le professeur Deatheart impressionnait les élèves presque autant que le professeur Rogue à son époque. Il n’avait pas cette allure de chauve souris qui le faisait parfois ressembler à un vampire… Il ressemblait plus à un gros ours avec sa taille de joueur de basket, ses larges épaules et ses muscles saillants. Il y avait aussi ses longs cheveux gris argentés encadrant un visage très jeune qui ajoutaient à son charisme impressionnant.
La craie cessa de crisser et enfin l’étrange professeur se tourna pour toiser ses élèves de ses yeux d’un bleu glacial. Ambre, comme beaucoup d’autres, frissonna devant ce regard.

« Bonjour jeunes gens. Avant tout chose je dois me présenter à vous. Je suis le professeur Alexander Deatheart, maître des potions diplômé de l’école de sorcellerie du Montana. Au cas où vous poseriez la question, oui, je suis jeune pour un professeur de potion mais cela devrais vous réconforter car cela signifie que j’ai été engagé uniquement sur mes compétences. Ne vous fiez pas à mes cheveux gris, je n’ai que 3 à 4 ans de plus que vous.
Que ce soit pendant ou entre les cours j’aimerais que vous m’appeliez Professeur. Vous pouvez ajouter après ce mot mon nom ou mon prénom, peu importe. L’important est de m’appeler professeur est-ce claire ? »
Il parlait comme un soldat, de façon autoritaire barrant la route à toute remarque et imposant le respect. C’est presque d’une seule voix que les élèves répondirent :
« Oui professeur ! »
3 à 4 ans… Le calcule était simple, le professeur n’avait que 20 ans. Ambre était étonnée qu’il soit si jeune, elle lui donnait bien plus que ça, dans les 25 ans... Le maître des potions continua.
« Bien. Aujourd’hui je ne compte pas vous faire un cours habituel. Vous allez passer un test de connaissance. Ce test sera composé de 40 questions qui vont vous être distribuées. Il vous est également demandé de préparer une potion de votre choix. Avant de commencer le test n’oubliez pas ceci : Plus la potion sera complexe et plus vous aurez de point, la coopération est interdite et surtout, faites attention aux questions piéges ! Vous avez deux heures. »
Des feuilles de parchemin apparurent devant chaque élève. Les questions étaient assez difficiles aux yeux de Ambre. Et puis l’écriture du professeur était dure à lire ; Petite, penchée, ses phrases semblaient ramper sur le papier comme de petits serpents.
La jeune fille mis plus d’une heure et demie pour répondre au questionnaire si bien qu’il ne lui resta plus assez de temps pour faire la potion qu’elle avait en tête. Heureusement qu’elle avait mis son chaudron à bouillir plus tôt, ça lui faisait gagner un peu de temps. En un quart d’heure elle avait tout juste le temps de créer un sédatif étudié en 3ém année. Elle jeta un coup d’œil au professeur Alexander. Il ne regardait même pas ce que faisaient ses élèves et continuait de gribouiller des formules compliquées au tableau. Ses cheveux d’argent semblaient danser à chacun de ses mouvements. Elle se demandait comme un homme aussi jeune pouvait avoir des cheveux de cette couleur et aussi ce qu’il pouvait bien écrire comme ça.
Par chance elle termina sa potion à temps, juste au moment où le professeur Deatheart annonça :

« C’est terminé ! Posez un échantillon de vos potions avec une étiquette à votre nom sur mon bureau. »
Ambre fut surprise de voir que même pas la moitié des élèves n’avait réussit à faire leur potion. Elle apporta le sédatif qu’elle avait fabriqué, d’une belle couleur chocolat et compara avec les autres. Ils avaient presque tous fait des potions trop simples. Seul deux personnes avaient réussit à en faire des compliquées et la préféte se demandait bien comment ils avaient eu le temps de faire ces potions… A moins qu’ils n’aient pas répondus aux questions… Un Poufsouffle leva alors la main et demanda :
« Et les testes écrits professeur ? »
L’homme aux cheveux d’argent regarda l’élève en question d’un air amusé et répondit avec un sourire triomphant.
« Vous pouvez les jeter au feu si ça vous chante. »
Choqués, les élèves se mirent à bavarder et à crier à l’injustice mais tous se turent quand d’une voix ferme et calme, le professeur leur ordonna :
« Silence. »
Il se leva et se mis à marcher lentement entre les tables.
« Nous sommes ici dans un cour de potion. Vous êtes donc là pour fabriquer des poisons, des filtres, des sédatifs ou des remèdes divers, Savoir gérer son temps et se concentrer sur ce qu’il y a d’important est la clef sur cette matière. Avec de la réflexion, vous auriez du comprendre que l’important dans l’exercice était de faire la potion. Je vous l’ai bien précisé au début du cours, attention aux questions piéges et la potion est importante. Le questionnaire était juste là pour vous piéger et attirer votre attention sur autre chose. Ceux qui sont tombés dans le panneau et qu’on n’ont rendus aucune potion vont donc devoir m’écrire trois rouleaux de parchemin sur la potion d’allégresse sans quoi ils recevront un T. Le devoir est à rendre pour le prochain cours, après les vacances de noël. Ceux qui ont réussis à faire un potion, félicitation. Vous n’aurez aucun devoir à faire et obtiendrez une note entre A et O pour votre performance. Le cours est à présent terminé. »
Les élèves sortirent en silence. Tous, même Ambre, se regardaient les uns les autres avec stupeur. Les premières année savaient bien eu raison… On ne pouvait pas vraiment décrire ce professeur et ses méthodes. Aussi, quand Ginny vint demander à Ambre comment avait été le cours de potion, la seule réponse qu’elle put fournir fut un haussement d’épaule et un sourire…


**********************************

Notes de l’auteur:
Bonjour tout le monde!
J’ai écrit ce chapitre assez lentement car je n’avais pas beaucoup d’idée pour le cours de potion. Ce chapitre a cependant permis de vous présenter le professeur Alexander Deatheart. J’aime beaucoup ce personnage, c’est moi qui le jouais à l’époque sauf qu’au départ c’était un élève… Ca ne change pas grand-chose à l’histoire de toute façon.
Pour ceux qui connaissent ou qui veulent une meilleure idée du physique de Alexander, il ressemble à Sephiroth de Final Fantasy VII.
Remerciements habituels à Sasa, Jess et ma sœur et je fais de gros bisou à tous mes lecteurs et lectrices^^

_________________


Désolée pour les fautes je suis Dyslexique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre Lambert
Membre Du Celticlub
Membre Du Celticlub
avatar

Nombre de messages : 1848
Age : 29
<b>Fiche Personnage (consultable) </b> : >>ICI<<
<font color=#FF0000><b>L\'Essentiel:&l : -[Nationalité]:Anglaise.
-[Age du personnage]:16 ans.
-[Année de l'élève]:6ème.
-[Rôle, rangs et métier]:Élève, préfète de Serdaigle.
-[Espèce:] humain
-[Sang : ]:mêlé
-[Club : ]: Celticlub et journal.
-[Activités:]//
-[Relations:] : voir dans la fiche personnage ci-dessus.
-[Situation : ] : célibataire
- [Instruments:] :Violon
- [Armes et Pouvoirs:] :baguette.
- [Animal : ]Goldy une licorne
<b>Transplanage</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Niveau de Quidditch</b> :
2 / 1002 / 100

<b>Niveau Sort Informulé</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Statut du membre et activité </b>: : Modératrice :
-s'occupe des élèves de serdaigle.
Date d'inscription : 23/01/2007

Information du personnage
REDOUTABILITE : de l'adversaire REDOUTABILITE : de l'adversaire:
160/400  (160/400)
CADEAUX et BONUS REMPORTES : CADEAUX et BONUS REMPORTES :: Droit à un animal magique : Licorne.
<b>Acces aux Lieux Bonus</b> Acces aux Lieux Bonus: Accées Partout !

MessageSujet: Re: Poupée de Porcelaine (-12)   Ven 6 Fév - 19:46

Chapitre 21 : Sue Sneil


Ambre ne savait pas vraiment pourquoi elle était finalement allée à Pré-Au-Lard alors qu’elle était résolue à ne pas s’y rendre de la journée à cause de Satella. Et voilà qu’elle se retrouvait devant la cabane hurlante, tenant sa baguette à deux mains en direction d’un homme d’environ une soixantaine d’année à l’air menaçant et, qui plus est, disait des paroles étranges. Elle n’aimait pas trop la façon font il avait prononcé le mot « Coïncidence ». D’ailleurs elle se demandait bien qui était cet homme qui s’en prenait à ses amies. Elle eut la réponse rapidement par la bouche de Sammy qui semblait morte de peur.

« Ambre, ce... c'est lui, c'est... Sue. »

Ambre haussa un sourcil et regarda le vieil homme. C’était donc lui le mystérieux Sue dont Sammy n’arrêtait pas de lui parler… Soudainement Ambre commençait à perdre le peu de courage qui l’avait poussée à lever sa baguette contre cet homme.

« Oui, c'est moi, Sue, membre officiel des Cobras. » se présenta alors l’intéressé en ouvrant les bras d’un air théâtral. Son ton était extrêmement poli, trop poli même, presque ironique. « Bien sûr, je connais ton père aussi, Ambre. Pas autant qu'Arthur, mais bon, on n'a pas tout dans la vie. Au fait, Stan, quel beau nom. J'espère seulement qu'il va bien. »

Ambre frémis en l'entendant parler. Cet homme d'âge mûr semblait être capable d'exploiter ses faiblesses. Son père... Qu'est ce que sa dernière phrase voulait bien dire? Elle sentis son angoisse monter.

* Papa... *

Alors que ses mains commençaient à trembler légèrement, elle entendit Ginny prendre la parole. Elle n’y allait pas par quatre chemins.

« Allez-y droit au but. Cessez de dire des phrases sans queue ni tête et dîtes-nous ce que vous voulez. Et comment connaissez-vous Satella? Quelles sont les autres choses dont vous avez parlées et que mon père ignore? »

La voix aussi chevrotante que ses mains, Ambre ajouta:

« Comment connaissez vous mon nom? »

Et, tout comme Ginny, elle voulait des réponses.

«Ça, mon enfant, c'est parce q --- » commença Sue.

Ce que fit alors Sammy l'impressionna elle même, tant c'était par simple réflexe. De ses mains sortit alors un faisceau invisible de chaleur, d'une puissance qu'elle n'avait jamais atteint auparavant. Ce qui devait le réduire en vapeur ne le fit pas, et ce que Sue répliqua la stupéfixia complètement.

Dès l'instant où elle leva les mains vers lui pour le lui lancer, il s'élança à pleine vitesse vers elle, pas sur le côté ou vers l'arrière, non, vers elle, dans la direction de ce qu'elle était sur le point de lui lancer. Et un dixième de seconde plus tard, Sammy s'était écrouler, le sort n'ayant pus être lancé. Elle resta assommée un moment et, étrangement, Sue attendit qu'elle se relève avant de s'en remettre à son explication.

« Avant qu'elle ne soit en train de me faire dévier de sujet, » commença alors Sue avec amusement. « J'étais en train de vous expliquer ce que je veux, n'est ce pas? Bien... Ambre. Tu veux savoir comment je connais ton nom, c'est bien vrai? C'est tout simple, en fait. Comme tu le sais, je connais ton père, et celui-ci m'a déjà parlé de toi. Mais ne t'inquiète pas pour lui, il n'aura rien, tant et aussi longtemps que je n'ordonnerai pas... mais où vais-je donc comme ça? Il se trouve que je suis non seulement membre des Cobras, j'en suis aussi leur chef. Pas comme cet idiot de Campbell qui ne fait rien d'autre que donner des ordres à ses soldats. Donc, comme je le disais, Ambre, ton père ira bien tant que je n'ordonnerais pas aux Cobras qu'il en soit autrement, compris? Et ainsi …»

Samantha l’interrompit :

«Dîtes nous tout de suite ce que vous voulez sinon... » Elle ne semblait pas trop savoir que dire après le sinon…

Sue sembla rire silencieusement, ses épaules secouées de tremblement et un sourire amuser sur le visage.

« Ce que je veux? Toi, bien sûr Samantha. »

Ginny, les yeux brillant d'une flamme de colère, elle se plaça devant Samantha comme poussée par une énergie nouvelle.

« Vous ne l'aurez pas ! Vous ne ferez du mal à personne. »

Ambre avait baissé sa baguette et reculée d'un pas. Elle était toujours devant Sammy prête à la protéger mais les menaces non déguisées de Sue lui faisaient effroyablement peur. Elle aimait tellement son père... Ayant souffert à la mort de sa mère, la hantise que son père subisse le même sort la tétanisait. Ses tremblements s'amplifièrent...

« Espèce de sotte! » lança le vieil homme à l'adresse de Ginny. « Ne sais-tu donc pas ce que tu es en train de faire ? Non seulement risques- tu ta vie pour la protéger, mais tu mets aussi en péril celle du père d'Ambre et celle de ton propre père! Tout ce qu'il me faut pour que personne ne soit blessé, sauf Samantha bien sûr, c'est elle, tu comprends? Elle. »

Sammy ne peut s'empêcher de le comparer à un monstre, car c'est un monstre. Qu'il ose s'en prendre à elle, d'accord à la limite, mais qu'il se serve de ses amies pour la convaincre de se laisser tuer... absolument monstrueux.



« Ne fait pas ça, Ginny, sinon il va tous nous tuer. »

Ses yeux sont remplis de larmes, et elle ne peut quitter ceux acier de Sue.

« Qu'est ce que ça vous rapporte, à la fin? Où voulez-vous donc en venir avec…»

« SILENCE! » Sa voix est monstrueuse, pas humaine. Mais lorsqu'il se remet à parler, elle est redevenue normale. « Ne comprends-tu donc pas... »

« Alors, allez-y. » dit Ginny en l'interrompant.

« Tuez-nous. J'ignore ce qu’a Samantha, mais je sais qu'elle n'est pas comme les autres. Et je devine facilement que, si l'on vous laisse faire, il y aura bien plus de morts... »

L’homme se remis à rire, un rire moqueur, comme si ce qu'elle venait de dire était stupide.

« Plus de morts? Bien sûr qu'il y aura plus de morts. Mais ne vous inquiétez pas, je suis de votre côté. Pourquoi donc croyez vous que Dackers testait des nouveaux sortilèges dans sa cave? Pour le plaisir? Non, bien sûr que non. Il désirait s'en servir pour le bien de nous tous. Avec eux, nous, les aurors, auront plus de pouvoirs et donc, en même temps, plus de chance d'exterminer ces maudits mangemorts. Hélas, dans son incompétence, William Dackers ne réussit que rarement à en découvrir un et, la plupart du temps, il ne réussit même pas à le maîtriser. C'est là que j'entre en jeu. Les Cobras travaillant en parallèle avec les aurors, j'ai fini par découvrir un des sorts de Dackers qui s'avère... intéressant. Vous savez ce qu'est un animagus? »

« Oui mais... » Tenta Sammy

« Malheureusement, ils sont limités à un animal et celui-ci ne peut en aucun cas être magique. Mais avec ce sortilège, ce n'est pas ainsi. Pourquoi penses-tu que j'ai une telle affinité avec les Tsuchinoko, Sammy? »

« Vous voulez dire que… » Tenta-t-elle encore

« Oui! Tu as enfin compris! Mais il reste toujours un problème. Le reste des Cobras n'est pas entièrement de mon niveau et aucun d'entre eux n'a réussit à le maîtriser. C'est là que tu entre en jeu, Sammy. Avec ta pyrokinesie, Sammy, les Cobras pourront enfin exterminer les mangemorts et restaurer la paix en Angleterre, tu comprends? Si tu me laisses te tuer, je vais pouvoir faire apprendre aux… »

« Et vous prenez des membres du ministère de la magie en otage pour parvenir à vos fins?! Ça n'a pas de sens! Pas si vous êtes avec le ministère contre les mangemorts... »

Ces révélations firent réagir Ambre. Dackers... elle savait qu'il ne testait pas ses sortilèges pour le plaisir au départ. Mais elle ne savait pas que c'était pour le complot d'une organisation comme celle que semblait être les Cobras.

La jeune fille n'arrivait plus à contenir ses tremblements. Elle faisait une crise d'angoisse incontrôlable. Son esprit lui remontrait les moments terribles dans la cave de Dackers et les mauvais traitements de Satella... et quand elle avait faillit se noyer.

Elle ferma les yeux, et de ses yeux se mirent à couler des larmes. C'était incontrôlable. Ce genre de crise lui arrivait de moins en moins souvent mais, quand ça arrivait, elle ne pouvait qu'attendre que son stresse descende. Elle en oubliait presque où elle était, ce qui se passait... Ces crises étaient affreuses...

Ginny remarqua l’état de son amie et se doutait de ce qui avait provoqué une telle réaction chez Ambre…

« Vous êtes complètement cinglés » cracha-t-elle en direction de Sue, la rage montant dans son corps. « Torturer des gens pour trouver des nouveaux sortilèges, même si ça peut aider à vaincre les mangemorts, est ignoble. »

Il se tourna alors vers Ginny.
« Cinglé, hein? »
Puis, avant qu'elles n'aient le temps de remarquer quoi que ce soit, Ginny et Samantha se trouvèrent par terre, projetées par son puissant CQC. Sous la force de l'impact, Sammy sentit définitivement l'os de sa jambe casser, la douleur se répandant dans tout son corps. Et dès l'instant où elle réussit à soulever sa tête, elle aperçut Ambre qui se tortillait de douleur. Sue était visiblement en train d'utiliser l'endoloris sur Ambre, même si Sammy n'arrivait à lire dans ses pensées. Un instant plus tard, il souleva sa baguette, arrêtant l'effet du sort.
« Et dire que je m'étais attendu à un vrai combat. Absolument pitoyable... Surtout de ta part, Sammy. » finit-il en se retournant vers elle.
Samantha tenta, de toutes ses forces, de se lever, mais sa jambe refusait de lui offrir support. Elle voulait aller voir si Ambre allait bien, même si elle savait que non, et peut-être lui offrir réconfort, mais elle était incapable de tenir debout, ni même de ramper.
« Espèce de monstre... »

Il se remet alors à rire, de son rire monstrueux et glacé.
« Mais vaincre Vous Savez Qui et son armée n'est pas le vrai but de l'opération. Sinon à quoi m'aurais donc servi de prendre contact avec Campbell? »
Pas le vrai but de l'opération? Mais que pouvait-il donc être, dans ce cas? Et qu'avait à y voir Campbell et la NSA?


« Quel est le vrai but de l'opération alors? » demanda Ginny qui était la seule à s’être relevée.

« Le véritable objectif, » commença Sue, sa voix augmentant à chaque syllabe. « Est de réaliser mon rêve, le rêve des Cobras et aussi celui de tout guerrier qui se respecte!!!

Lorsque Vous Savez Qui sera tombé, nous, les Cobras, prendrons contrôle de l'Angleterre, et vous savez ce qui se passera après? Ta carcasse sera envoyée à la NSA, permettant au La-Li-Lu-Le-Lo de rester, et leur permettant aussi de maîtriser le feu, mais cela n'est que la troisième partie de toute cette grande opération. Car lorsque l'on tombera en temps de paix, tout les guerriers dont nous, les Cobras, seront inutile puisqu'il n'y aura plus de combat nul part. Mais en attaquant ce bon vieux Campbell, nous pourrions créer un combat entre les deux plus grandes nations qui, à travers alliances, provoqueront une autre guerre mondiale, non seulement entre nations, mais aussi entre sorciers et moldus. Bientôt, tous les humains seront capable de faire l'équivalent de bombes nucléaires avec leur feu, et à travers cataclysme et destruction, nous, les Cobras, pourront enfin vivre dans un monde où nous serons utile et en demande!!! »

_________________


Désolée pour les fautes je suis Dyslexique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre Lambert
Membre Du Celticlub
Membre Du Celticlub
avatar

Nombre de messages : 1848
Age : 29
<b>Fiche Personnage (consultable) </b> : >>ICI<<
<font color=#FF0000><b>L\'Essentiel:&l : -[Nationalité]:Anglaise.
-[Age du personnage]:16 ans.
-[Année de l'élève]:6ème.
-[Rôle, rangs et métier]:Élève, préfète de Serdaigle.
-[Espèce:] humain
-[Sang : ]:mêlé
-[Club : ]: Celticlub et journal.
-[Activités:]//
-[Relations:] : voir dans la fiche personnage ci-dessus.
-[Situation : ] : célibataire
- [Instruments:] :Violon
- [Armes et Pouvoirs:] :baguette.
- [Animal : ]Goldy une licorne
<b>Transplanage</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Niveau de Quidditch</b> :
2 / 1002 / 100

<b>Niveau Sort Informulé</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Statut du membre et activité </b>: : Modératrice :
-s'occupe des élèves de serdaigle.
Date d'inscription : 23/01/2007

Information du personnage
REDOUTABILITE : de l'adversaire REDOUTABILITE : de l'adversaire:
160/400  (160/400)
CADEAUX et BONUS REMPORTES : CADEAUX et BONUS REMPORTES :: Droit à un animal magique : Licorne.
<b>Acces aux Lieux Bonus</b> Acces aux Lieux Bonus: Accées Partout !

MessageSujet: Re: Poupée de Porcelaine (-12)   Ven 6 Fév - 19:47

Les trois jeunes filles n’en croyaient pas leurs oreilles.

« Mais... z'êtes malade! »Commenta la deuxième année


Sammy n'en croyait pas ses oreilles. Déjà qu'avec toute cette torture et tout se morts, sans oublier la prise d'otage à l'intérieur de son propre ministère de la magie, en prenant des confrère à lui, elle le croyait cinglé, mais qu'il soit en train de faire tout ça pour instaurer la peur et la destruction à travers la planète en permettant à tous d'utiliser sa pyrokinesie... c'était d'une ignominie absolument incroyable!

Et qu'elle soit la seule chose qui manque pour que son projet ait lieu, qu'elle en soit la clé, ça lui donnait une nausée pas croyable, en plus de sa jambe qui n'arrivait même pas à la faire tenir debout. Elle n'avait aucune idée de ce qu'elles pourraient faire pour s'en sortir vivantes, et si Sue pouvait vraiment faire ce qu'elle avait cru comprendre qu'il pouvait faire, c'en était fini d'elles...

Ambre se releva, doucement, à bout de force. Tout en tentant de se mettre debout sans perdre l'équilibre, elle parla à Sue:

« Si c'est ça vos projets vous êtes encore pire que les Mangemorts »

La jeune fille espéra ne pas avoir à regretter ses paroles autant pour elle que pour son père. De plus, si Sue savait maîtriser les sortilèges testés par Dackers ça serait catastrophique... Elle en avait subis plusieurs lors de sa capture mais mal maîtrisés et chacun l'avait faite souffrir mais pas autant qu'un Doloris...

« Assez discuté… passons aux choses sérieuses »

Sue était sur le point de faire son sortilège qui, bien qu'inoffensif en temps que tel, risque de le rendre encore plus meurtrier qu'il ne l'est déjà. Et il le fit, sans problème. Pas aussi rapidement qu'il ne les avait attaquées tout à l'heure, mais quand même très rapidement.

Ainsi, en l'espace de deux secondes, ne se trouvait plus devant elles un vieil homme d'une soixantaine d'année, non, devant elles se trouvaient un énorme et magnifique dragon, d'où la référence à animagus tout à l'heure. Gloups…

Les trois jeune filles étaient vraiment dans le pétrin jusqu’au cou.

Mais c'était sans importance, le dragon circulant lentement autour d'eux trois, les entourant, les empêchant de s'enfuir... Les deux 6ém années étaient prêtes à protéger la jeune Serdaigle… ou du moins Ginny était prête à le faire car Ambre doutait toujours. Elle trouvait d’ailleurs que quelque chose clochait dans ce dragon, un petit détail qui titillait ses yeux de future experte en créature magique.

Sue leur tournait autour de plus en plus vite, ça donnait presque le tournis. Parfois il avançait d’un pas ou deux.

« Ginny, occupe toi de distraire le dragon un court instant, je vais le réduire en poussière pendant ce temps, ok? Il ne te faudra que le tenir occupé une dizaine de secondes, après quoi ça en sera fini de lui. Mais ne t'inquiète pas, il ne peut comprendre ce que l'on se dit. J’ai l’impression qu’il est vraiment devenu un dragon jusqu'à sa façon de penser et de comprendre. Tu peux faire ça? » Proposa Sammy.

Ginny reprit peu à peu de espoir au fur et à mesure que Samantha lui expliquait son plan. Elle hocha brièvement la tête et, prenant une profonde inspiration, s'élança, s'éloignant le plus possible avant de sortir sa baguette et de la pointer sur le dragon qui était Sue

"Stupéfix."

Aucun effet n'était attendu. Elle souhaitait simplement arriver à le distraire. D’ailleurs le sort ne sembla même pas touché le dragon alors qu’il aurais du le toucher en plein sur la tête. L’homme, ou l’animal, ça dépend du point de vue, allait s’élancer sur Ginny quand Samantha lança un de ses rayons de chaleur. Mais la cible esquiva en faisant une vrille aérienne. Le dragon était prêt à redescendre en flèche vers elle, pour la tuer, de la même façon et à la même vitesse qu'il n'était monté dans le ciel. Ne pouvant se servir de sa jambe droite, Sammy savait que s'en était finit d'elle. Ŝi elle tenterait de le brûler à nouveau, il n’aurait qu'à l'esquiver, ce qui est plutôt facile pour lui. Et au moment même où le dragon commença sa descente, Sammy lança, haut et fort, en pointant la baguette vers le dragon: « Stupéfix! » mais au fond d’elle-même elle pensait à un autre sort.

Ambre se demandait bien quel était la manége de Samantha. Stupéfix ne pouvait pas marcher contre un drag… Mais… Non ça ne pouvais pas être un animagus de dragon c’était impossible ! Elle venait enfin de poser le doigt sur ce qui clochait avec ce dragon ! Bien sur le sort de Samantha échoua et au lieu d’un dragon, l’homme réapparut, descendant en piquée vers la jeune Serdaigle. Ginny envoya un flipendo sur l’homme pour le dévier de sa trajectoire et il finit par tomber à côté des trois sorcières.

*Une illusion… C’était juste une illusion ! Quand on est Animagus on est sensé avoir le contrôle de l’animal dont on prend l’apparence, là le dragon était bien trop réaliste dans son comportement !*

Voyant ce qui se passait, Ginny courut en direction de Sue et, sans perdre une seconde, lança un sortilège informulé

*Petrificus Totalus*

Elle recula prudemment de quelques pas... Curieuse, Ambre vint se placer à ses côtés. Mais apparemment le sort de Ginny avait échoué car Sue se releva à la vitesse de l’éclaire et lança un Avada Kedavra en direction de Sammy qui réussit à dévier le sort en envoyant un incendio en même temps. L'explosion qui en résulta les propulsa tout les deux à une dizaine de mètre vers l'arrière, laissant temporairement à Ambre ou à Ginny le champ libre pour l'attaquer. Bien sûr, avec sa jambe cassée, Sammy fut incapable de se relever immédiatement.

Ambre, toujours indécise entre son désire d’aider Sammy et la peur qu’il arrive quelque chose à son père ne fit rien cependant et seul Ginny attaqua Sue avec un expeliarmus informulé. Puis tout se passa Très vite. Samantha n'eut pas une seconde avant de recevoir un puissant coup de pied dans les côtes. Qu'il ait décidé de ne plus utiliser sa baguette n'était pas vraiment un choix. L'ayant perdue par le sort qu'avait lancé Ginny pendant qu'il avait été projeté à la suite de la petite explosion, il s'était tout de suite lancé sur elle, Ginny, l'assommant sans doute sur le coup, puis s'était approché de Sammy, à laquelle il avait fracturé une côte. Qu'il ait pue se relever, perdre sa baguette par un expeliarmus, mettre Ginny K.O. et ensuite fracturer la côte de Sammy avant que celle ci n'ait même pas eu le temps de se remettre à genoux était plus qu'impressionnant, c'en était effrayant.

« J'ai été très impressionné que tu ai pu inventer aussi rapidement un contre sort à ma capacité de devenir dragon, aucun n'existant encore, le sort venant d'être inventé. »

Il souriait méchamment, mais ne riait pas, pas cette fois. Sue se retourna alors et, de dos, il était une figure beaucoup plus impressionnante et imposante que celle de son homologue dragon. N'importe qui d'autre aurait dit le contraire, mais pas Sammy qui, bien que craignant les serpents plus que tout, n'était pas tellement peureuse face à les créatures plus dangereuses et mortelles qu'étaient les dragons. C'était étrange mais c'était comme ça, elle ne pouvait le renier.

Lançant un coup d'oeil à Ambre, alors que Sue avait le dos tourné, elle tenta alors de capter son regard, de lui suggérer sans les mots de faire quelque chose. Et Sammy savait à quel point cela était dur pour Ambre qui craignait énormément pour la vie de son père... mais pas sans raison, malheureusement. Les chances qu'il s'en sorte même si elles parvenaient à vaincre Sue étaient minimes, Sue ayant sans doute ordonné aux Cobras de tuer les deux hommes s'il lui arrivait quelque chose, mais si Ambre laissait Sue la tuer... les horreurs qui se répandront sur la terre seront horribles.

« Mais trêve de bavardage. Maintenant, » dit l’homme en se retournant. « Il est temps d'en finir. »

Sammy était parvenue à quitter le regard d'Ambre et à regarder le sien, avant qu'il ne se retourne.

*Ambre... je t'en supplie...*

Bien qu'Ambre ne pouvait l'entendre, elle ne trouvait rien d'autre à penser pour éloigner ses autres terribles, affreuses pensées sur ce que risquait de devenir le monde après sa capture...

Ambre voyait la situation se détériorer. Ginny semblait ne pas pouvoir venir en aide à Sammy pour le moment et elle était la seule à encore avoir sa baguette. Par chance, Sue semblait l'avoir totalement occultée du combat.
Il avait sûrement sentis qu'elle était indécise.
Le hurlement au fond de son être pris soudainement le dessus quand Sue s'apprêtait à tuer Sammy. La jeune fille aux longs cheveux violets pointa sa baguette vers Sue. Ses yeux semblaient différents, plein de détermination. Quelque chose la poussa alors à utiliser un sortilège qu'elle avait subi lors de sa capture... Elle se rappelait encore de la douleur, de son incapacité à bouger le temps que le sortilège se dissipe seul. C'était le sortilège qui lui avait donné l'impression d'avoir été frappée par la foudre, qui lui avait donné l'impression de brûler de l'intérieur.
« Raien! »
Elle vit une sphère de feu blanche sortir de sa baguette et partir en direction de Sue. Elle arrivait à maîtriser ce sortilège...


«Arrggggghhhhhhhh!!! » Son hurlement était terrifiant.

C'était l'instant rêvé par Sammy pour attaquer Sue mais, malheureusement, celle-ci ayant été privée de sa baguette, et ne pouvant bouger à cause de ses deux os cassés, ne pouvait rien lui faire. Sauf si elle se servait de sa pyrokinesie, ce qu'elle pourrait faire dès qu'il aurait terminé de jouer avec Ambre, et qu'il s'approche d'elle, s'éloignant du même coup de Sammy.

Ambre était étonnée par elle même. Après avoir lancé le sortilège, elle était de nouveau à bout de force. C’était comme si quelqu'un d'autre avait pris le contrôle de son corps. Ambre avait sentis en elle une présence pure comme le cristal...
Mais elle vit Sue s'approcher d'elle et plus il avançait, plus elle reculait. Il lui faisait peur, ça se voyait dans ses yeux. Bientôt elle ne pue plus reculer, adossée à la barrière qui entourait le terrain de la Cabane Hurlante.
Elle redoutait ce qui pourrait se passer. Il était si grand et fort et elle était si faible et petite pour son âge... Elle était tétanisée, au point qu'elle ne pensait même plus à lever sa baguette pour se défendre.


Le point faible de Sue était simple. Il avait beau être un super combattant et un puissant sorcier, il pouvait facilement ignorer tout ceux qui ne semblaient pas être un danger pour lui. Or, c'était là où il commettait des erreurs. Tournant le dos à la jeune fille vraisemblablement inoffensive, il se mettait pourtant bel et bien en danger, la dîte personne pouvant facilement l'attaquer. Ça avait été le cas lorsqu'il ne s'intéressait qu'à elle, à Sammy, mais Ambre avait pu l'attaquer pendant ce temps. Puis, en ce moment, il avait mit toute son attention sur Ambre, laissant le champ libre à Sammy pour attaquer. Pas seulement ça, il ignorait pertinemment Ginny, aussi. Et lorsqu'elle allait être en état de combattre, il allait être exposé à son attaque, à celle-ci aussi.
Il fallait qu'elle vise juste. Si elle le manquait, ça allait être Ambre qui allait passer dans l'incinérateur. Bref, y mettant toute sa volonté, et n'oubliant pas de se mettre sur ses pieds, elle était à une seconde de mettre fin à la vie de ce malade qu'était Sue.
Le rayon de chaleur fut lancé, percutant Sue de plein fouet. Heureusement, Sammy avait concentré toute la force de son attaque en un seul point, sinon il n'y aurait sans doute plus eu de Pré-Au-Lard. L'explosion qui en résultat était cataclysmique, et Sammy fut surprise tant elle ne causa pas de dégâts aux alentours. L'attaque était tellement concentrée que même Ambre, qui ne se trouvait qu'à quelques mètres de l'explosion ne fut pas projetée par sa puissance. Bien sûr, Sue n'était plus, ne pouvait plus être.
Sauf qu'il était. C'était absolument incroyable, impossible, mais il était.
Et bien qu'il semblait blessé, il tenait encore debout.


Ambre sentis la chaleur et le souffle de l'explosion sur elle, faisant voler sa robe de sorcière et ses longs cheveux. Pendant un instant elle crue que c'était enfin finit mais quand le nuage de poussière provoquée par l'attaque retomba et qu'elle vit Sue vivant mais en mauvais état. Elle trouva le phénomène très étrange et compris qu'on ne se débarrasserait pas si facilement de ce malade.
Elle le regarda lui tourner le dois et avancer en boitant vers Sammy. La jeune fille chercha vite quoi faire et regarda Ginny. Elle remua les lèvres sans qu'aucun son ne sorte de sa bouche, en articulant bien pour que Ginny comprenne ce qu'elle voulait dire.
Elle lui disait d'attaquer Sue en même temps qu'elle... la jeune fille pointait sa baguette sur l'ennemie.
« Stupéfix! »

_________________


Désolée pour les fautes je suis Dyslexique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre Lambert
Membre Du Celticlub
Membre Du Celticlub
avatar

Nombre de messages : 1848
Age : 29
<b>Fiche Personnage (consultable) </b> : >>ICI<<
<font color=#FF0000><b>L\'Essentiel:&l : -[Nationalité]:Anglaise.
-[Age du personnage]:16 ans.
-[Année de l'élève]:6ème.
-[Rôle, rangs et métier]:Élève, préfète de Serdaigle.
-[Espèce:] humain
-[Sang : ]:mêlé
-[Club : ]: Celticlub et journal.
-[Activités:]//
-[Relations:] : voir dans la fiche personnage ci-dessus.
-[Situation : ] : célibataire
- [Instruments:] :Violon
- [Armes et Pouvoirs:] :baguette.
- [Animal : ]Goldy une licorne
<b>Transplanage</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Niveau de Quidditch</b> :
2 / 1002 / 100

<b>Niveau Sort Informulé</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Statut du membre et activité </b>: : Modératrice :
-s'occupe des élèves de serdaigle.
Date d'inscription : 23/01/2007

Information du personnage
REDOUTABILITE : de l'adversaire REDOUTABILITE : de l'adversaire:
160/400  (160/400)
CADEAUX et BONUS REMPORTES : CADEAUX et BONUS REMPORTES :: Droit à un animal magique : Licorne.
<b>Acces aux Lieux Bonus</b> Acces aux Lieux Bonus: Accées Partout !

MessageSujet: Re: Poupée de Porcelaine (-12)   Ven 6 Fév - 19:47

Elles l’avaient fait. Toutes les deux… Mais elles avaient ratés leur coup et un protégo renvoya les deux sorts qui se perdirent dans la nature. L’homme repris sa baguette qui gisait au sol, lança un regard satisfait à Sammy et transplana. Sammy était inquiète… Sue retenait toujours prisonnier les pères des deux 6ém année… Si elle était vraiment une enchanteresse, elle voulait à tout pris les aider à les sauver.

S'approchant alors rapidement, elle leur dit: « Est ce que vous allez bien? Si oui, vous n'avez qu'à me prendre le bras, je vais nous amener où se trouvent vos parents. Peut-être qu'on peut encore arriver à les sauver. Bien sûr, si vous ne voulez pas venir, je suis prête à l'affronter à nouveau, lui mais aussi les cobras, seule... »


Sans perdre de temps, Ginny prit la main de Samantha pour lui signifier qu'elle était ok. Ambre pris aussi le bras de Samantha. Mais elle ne venait pas pour se battre…



**********************************

Notes de l’auteur:
Ca m’a pris un matin … j’ai enfin eu l’inspiration pour faire la suite XD Oui je suis un peu fainéante sur les bords. Mais au moins il est long et il se passe plein de choses ^^ C’est dure de jongler entre les point de vue des trois filles mais c’est le moyen le plus simple que j’avais pour vous faire partager toute l’intensité de l’action. J’ai enlevé et modifié des trucs du sujet original, au départ Sue était VRAIMENT un dragon et finissait par aussi se transformer en animagus normal ( un cobra) mais je trouvait ça ennuyeux, on a déjà assez de bizarreries dans cette partie de l’histoire donc autant en enlever un peu !


Voilà donc je remercie ma correctrice Jess, ma Sasa qui me donne toujours son avis et qui est la groupie N°1 de cette histoire ( Ne lui dites jamais que vous ne l’avez pas lu c’est dangereux) et à ma sœur Chloé Granger qui me soutiens.

Gros bisou à tous et à bientôt pour le Chapitre 22 !

_________________


Désolée pour les fautes je suis Dyslexique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Poupée de Porcelaine (-12)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Poupée de Porcelaine (-12)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Courtesy Plum Pudding ~ Une poupée de porcelaine
» Lyleïa ? Reine des Glaces ou Petite Poupée de Porcelaine ? (finie)
» Une poupée de porcelaine se brise [post unique]
» La poupée de porcelaine
» Eileen Sullivan (Serpentard)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les maraudeurs à Poudlard :: Le coin poète ou Fanfiction (pour tous)-
Sauter vers: