AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Poupée de Porcelaine (-12)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Ambre Lambert
Membre Du Celticlub
Membre Du Celticlub
avatar

Nombre de messages : 1848
Age : 29
<b>Fiche Personnage (consultable) </b> : >>ICI<<
<font color=#FF0000><b>L\'Essentiel:&l : -[Nationalité]:Anglaise.
-[Age du personnage]:16 ans.
-[Année de l'élève]:6ème.
-[Rôle, rangs et métier]:Élève, préfète de Serdaigle.
-[Espèce:] humain
-[Sang : ]:mêlé
-[Club : ]: Celticlub et journal.
-[Activités:]//
-[Relations:] : voir dans la fiche personnage ci-dessus.
-[Situation : ] : célibataire
- [Instruments:] :Violon
- [Armes et Pouvoirs:] :baguette.
- [Animal : ]Goldy une licorne
<b>Transplanage</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Niveau de Quidditch</b> :
2 / 1002 / 100

<b>Niveau Sort Informulé</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Statut du membre et activité </b>: : Modératrice :
-s'occupe des élèves de serdaigle.
Date d'inscription : 23/01/2007

Information du personnage
REDOUTABILITE : de l'adversaire REDOUTABILITE : de l'adversaire:
160/400  (160/400)
CADEAUX et BONUS REMPORTES : CADEAUX et BONUS REMPORTES :: Droit à un animal magique : Licorne.
<b>Acces aux Lieux Bonus</b> Acces aux Lieux Bonus: Accées Partout !

MessageSujet: Poupée de Porcelaine (-12)   Jeu 17 Jan - 22:11

Disclaimer: les lieux et certains personnages appartiennent à JK Rowling cependant, les autres personnages sont inspirés directement de personnages d’un forum RPG ( je ne dirait pas lequel, pas de pub [et puis ce forum ets mort])
Remerciements: A mon ami Baron Noire et tous mes autres bêtas lecteurs. Et à Jalk Thorn qui m’a donné aux Fans Fictions grâce à Quistis 1et 2 (le 3 est bien aussi mais y a pas la fin).
Attention : Certains passages de cette histoire suggérée (mais alors très suggéré) des scènes de violence ou des situations de violence donc elle ne doit pas être lue par des personnes sensibles.
Cette fic sera écrit dans le mode d’écriture des forums donc les paroles se font entre , les pensées entre **, les sortiléges en gras et les actions en italique.
PS : Désolée pour les fautes et tout ça... C’est Word qui corrige mes fautes et puis je suis Dyslexique (si il y a de trop grosses fautes prévenez moi quand même que je corrige, merci) jusqu'au chapitre 3 donc vous risquez d'être découragés par mon orthographe


Le personnage principal de ce forum est un double de mon personnage ici même mais elle n'ont pas le même future et n'existent pas du tout à la même époque donc rien de ce que vous verrez sur cette fan fiction ne se déroulera un jour dans un de mes topics.

Vous poouvez mettre vos commentaires si vous en avez à la suite de ce topic tant que vous voulez.





Prologue


Cela fait plus d'un an maintenant qu’il est mort. Albus Dumbledore, le plus regretté de tous les directeurs de la prestigieuse école de Poudlard. Il s’est passé tant de choses que l’on ne peut que les résumer. Harry Potter et ses amis Hermione Granger et Ron Weasley sont partis à la recherche des Horcruxes et en ont détruits quelques uns mais il en reste encor 3 dont Lord Voldemort lui-même.
Malgré ce qu’on aurait pu penser, l’école continua de fonctionner même s’il n’y avait que peut d’élèves. Le professeur McGonagall ayant été nommé directrice, l’école est considérée entre de bonnes mains. Ginny Weasley, 6éme année de Gryffondor continue à entraîner des élèves volontaires dans la désormais célèbre Armée de Dumbledore. Personne n’a voulut changer le nom qui reste encor très symbolique aujourd’hui. Surtout qu’a présent, d’anciens élèves ayant normalement terminé leurs études semblent squatter le château et de nombreux élèves venant de l’étranger se trouvent mêlés aux intrigues de l’école… L’ambiance y est d’ailleurs au plus sombre car avec la disparition de Dumbledore et Harry à la recherche des Horcruxes restants, on la mauvaise surprise de trouver des traces d’activité des Mangemorts non loin de l’école… De même qu’une rumeur cours à propos d’une certaine Assemblée des Mangemorts, créé par des élèves devenus mangemorts, soit à cause de leur famille, soit par peur ou encor par soif de pouvoir.
C’est en ces jours troublés qu’une jeune fille de 16 ans vient passer sa 6ém année dans le château. Elle est là depuis le début mais jamais personne ne l’avait remarquée. Pourtant, elle est d’une beauté resplendissante. De longs cheveux d’une étrange couleur violette et qui pourtant est sa couleur naturelle, des yeux de la même couleur pleins de douceur et de gentillesse, une peau blafarde accentuant un aspect de fragilité... Elle était magnifique. Nul n’aurait pue imaginer, de part sa taille, qu’elle avait dépassé la 4ém année. Etrangement, contrairement aux autres élèves, elle porte toujours des chaussettes lui arrivant au dessus du genou ou des collants opaques. Elle ne semblait pas avoir de soucis et pourtant… Cette fille est loin d’avoir une vie aussi normal qu’elle le souhaiterait. Son nom est Ambre Lambert.


******************************************
Notes de l'auteur:
voici donc la mise en situation de ma nouvelle fan fiction. Ceci n'est qu'un prologue, je vous rassure, les chapitres seront baucoup plus longs.
Merci d'avoir lu, à la prochaine!

_________________


Désolée pour les fautes je suis Dyslexique


Dernière édition par le Jeu 17 Jan - 22:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre Lambert
Membre Du Celticlub
Membre Du Celticlub
avatar

Nombre de messages : 1848
Age : 29
<b>Fiche Personnage (consultable) </b> : >>ICI<<
<font color=#FF0000><b>L\'Essentiel:&l : -[Nationalité]:Anglaise.
-[Age du personnage]:16 ans.
-[Année de l'élève]:6ème.
-[Rôle, rangs et métier]:Élève, préfète de Serdaigle.
-[Espèce:] humain
-[Sang : ]:mêlé
-[Club : ]: Celticlub et journal.
-[Activités:]//
-[Relations:] : voir dans la fiche personnage ci-dessus.
-[Situation : ] : célibataire
- [Instruments:] :Violon
- [Armes et Pouvoirs:] :baguette.
- [Animal : ]Goldy une licorne
<b>Transplanage</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Niveau de Quidditch</b> :
2 / 1002 / 100

<b>Niveau Sort Informulé</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Statut du membre et activité </b>: : Modératrice :
-s'occupe des élèves de serdaigle.
Date d'inscription : 23/01/2007

Information du personnage
REDOUTABILITE : de l'adversaire REDOUTABILITE : de l'adversaire:
160/400  (160/400)
CADEAUX et BONUS REMPORTES : CADEAUX et BONUS REMPORTES :: Droit à un animal magique : Licorne.
<b>Acces aux Lieux Bonus</b> Acces aux Lieux Bonus: Accées Partout !

MessageSujet: Re: Poupée de Porcelaine (-12)   Jeu 17 Jan - 22:12

Chapitre 1: Le Lien du Cœur


Etrange que l’on n’ai jamais remarqué la présence de cette fille. Cela est sans doute due au fait qu’elle ne s’est jamais attirée d’ennuis, qu’elle a toujours eu des notes moyennes et qu’elle ne s’est jamais mêlée des affaires du Survivant et ses compagnons. Pourtant, cette fille cache bien son jeu et est loin d’être cette fille sans histoire que tout le monde croit. En effet, elle aussi possède ses petits secrets. L’un d’entre eux est d’ailleurs une bien triste histoire.
Ses parents, Stan Lambert et Elyane Moulin, deux enfants de Moldu se sont rencontrés lors d’un match de quidditch pendant leur adolescence. Ils ne supportaient pas la même équipe, ils paraient à peine la langue de l’autre mais… Ils s’entendirent si bien qu’ils firent la promesse de se revoir autant que possible. La mère d’Elyane immortalisa la fin du matche en prenant les deux jeunes gens en photo. Ils durent chacun repartir dans leur pays respectif Stan en Angleterre et Elyane en France. Plusieurs années plus tard, Elyane vint faire un stage d’Auror au Ministère de la magie Anglais… Et en rencontrant un jeun Oubliator dans les couloirs du ministère, elle décida d’y rester. Des fiançailles, un mariage, et bientôt, la naissance d’une ravissante petite fille qu’ils élevèrent dans l’amour et le respect d’autrui. Malheureusement, l’harmonie familiale se brisa quand, pas une belle journée d’été, Ambre, âgée alors de 8 ans, et sa mère furent victimes d’un horrible accident de voiture en pleine montagne.
Il en faut peut pour qu’un tel drame se produise. Un peu de pluie, un chauffeur pressé, un dépassement… Il avait sans doute une bonne raison pour rouler aussi vite, pour dépasser ce camion dans ce virage mais cela eut un coût…
Ambre ne se rappel plus de l’accident, ayant été assommée par le choc mais a son réveille, son père lui appris que Elyane était décédée… Mais ce ne fut que le premier choc car elle découvrit rapidement, en remarquant que sa jambe gauche avait été raccourcie jusqu’en dessous du genou…
Elle porte depuis une prothèse créée spécialement pour qu’elle la cache sous ses vêtements car elle ne supporte pas le regard plein de pitié qu’on lui lançait quand on voyait sa jambe après la sortie de l’hôpital…
La jeune fille, à son entrée dans l’école de sorcellerie Poudlard avait eu peur que sa jambe lui pose problème a cause des escaliers mais comme elle avait encor le genou mobile grâce à un sortilège, la question fut rapidement réglée. Elle se rappelait encor du jour où elle était arrivée à Poudlard, c’était l’année où le maintenant célèbre Sirius Black s’était échappé d’Azkaban. Les Détraqueurs avaient même fouillé le Poudlard express... Le voyage avait donc été très pénible et encor plus lors de la traversée du lac en barque… Ambre avait eu la peur de sa vie sur l’étendue noire où flottaient les petites embarcations surtout qu’elle ne savait pas nager…
Envoyée à Serdaigle, elle s’était faite des amis parmi les autres élèves de son année et de sa maison mais, malheureusement, tous avaient désertés l’école après la mort de Dumbledore. Seul une de ses amies était revenue mais elle était aussi la seule à ne pas être de son année…
Ambre se sentait donc seule depuis l’année précédente, souvent on la voyait dans le parc, ou proche de la forêt interdite... Il arrivait même qu’elle disparaisse pendant une heure ou deux avant de revenir…

L’année scolaire venait de commencer. La belle Serdaigle était prés de la Tombe blanche sous laquelle se trouvait la dépouille du plus regretté des directeurs. Presque tous les jours, quelqu’un déposait des fleurs sur cette tombe. La plupart du temps, il s’agissait de bouquets merveilleux, pleins de fleurs exotiques aux couleurs chatoyantes. Ambre, elle, y posait tous les jours uns simple petite fleure au parfum doux qui représentait ce qu’elle ressentait toujours pour le directeur. Un simple myosotis, représentant la fidélité éternelle… La jeune fille avait toujours beaucoup aimé le directeur même si elle ne lui avait parlé qu’une seule fois…
Très observatrice, et très sensible a tout ce qui l’entourait, elle entendit des pas s’approchant d’elle. Bien sur, elle aurait pus confondre avec ceux des autres élèves sortis à cet instant mais ceux là se faisant de plus en plus fort, elle était certaine qu’il servait s’agir d’une vieille connaissance.

" Encor là ? Et bien Ambrounette ! Et moi qui pensais que tu n’allais pas recommencer cette année ! Je me suis trompée ! "
Elle aurait reconnu cette voix entre mille. C’était celle de sans doute une des filles les plus gentille quelle connaisse. La bleu et bronze se retourna pour la regarder. Plus grande qu’elle d’un an, elle avait un visage un peu maladif mais gardait des trais très doux. D’origine asiatique, Miyu était une élève de Serpentard. C’est la première personne que Ambre ait rencontrée à son arrivée dans l’école. Toutes deux filles uniques, elles avaient ressentis toute deux immédiatement un lien affectif se tisser et l’une et l’autre se considéraient comme des sœurs.
" Et oui Miyu. Je ne renonce pas aux habitudes… Tu vas bien ? Je veux dire… Tu as repris des forces? "
Ambre était inquiète pour son amie. Depuis l’année précédente, elle semblait devenir de plus en plus pâle de jours en jours. D’après les médicomages, c’était une maladie extrêmement rare qui ne se déclarait que chez les sorciers et qui se nourrissait de l’énergie vitale de son porteur.
" Oui, les vacances m’ont permis de reprendre du poile de la bête. "
Un silence s’installa entre les deux filles. Ambre se retenait de pleurer. Elle n’aimait pas penser à cette maudite maladie. Il n’était pas rare que les personnes atteintes meurent avant 20 ans et la 6ém année était très sensible...
" Tu va encor aller a voir n’est ce pas ? " demanda la vert et argent.
Ambre fit un sourire franc. Un de ces sourires doux et chaleureux comme du miel dont elle seule avait le secret. Oui elle allait la voir… Comme tous les jours depuis 5 ans déjà. C’était d’ailleurs après sa rencontre avec elle que Ambre avait parlé avec le professeur Dumbledore. Elle s’en souvenait encor comme si c’était hier.
" Oui elle m’appelle. Si je n’ai pas une bonne raison pour ne pas aller la voire elle se fâche… Tu sais bien que elle et moi sommes…"
"Vous êtes liées. Oui je sais… est ce que… est ce que je peut venir la voir avec toi aujourd’hui? Je l’aime beaucoup moi aussi… "
Ambre acquiesce. Elle tenait toujours entre ses mains pâles le myosotis qu’elle avait fait apparaître.
Toujours la même chose… Je pose une fleur sur la tombe blanche puis je vais la voir… Miyu me connais vraiment très bien…* pensait-elle en déposant son signe de fidélité au milieu des bouquets extraordinaires décorant la tombe. Puis elle pris la main de Miyu et se dirigea vers la cabane du garde chasse.

"Il faut que je demande à monsieur Hagrid si tu peut venir. "
Les deux amies s’approchèrent de la cabane du garde chasse. Elle avait été totalement rénové après l’incendie qui s’y était déclarés le soit de la mort de Dumbledore. Le demi géant était toujours le même. Doux, le cœur sur la main, sensible… Mais il était pratiquement devenu impossible de parler de Dumbledore devant lui. Sa réaction quand il entendait son nom était toujours la même : il pleurait comme une madeleine et il fallait le consoler pendant des heures."Bonjour Monsieur Hagrid! Je vais y aller dans un instant et Miyu aimerait bien venir avec moi. Elle peut ? " Demanda la Serdaigle avec sa douceur habituelle. Déjà que Ambre était petite, elle se sentait encor plus minuscule devant le demi géant.
" Je ne sais pas… c’est là bas et puis elle n’a pas d’autorisation… "
" S’il te plais ! Juste pour cette fois... ", implora la douce Serdaigle. Comme toujours, ça marcha du tonnerre. Tout le monde savait que Hagrid ne pouvait rien refuser aux personnes qui lui demandait quelque chose aussi gentiment. On vit passer sur le visage du barbu plusieurs expressions. D’abord la désapprobation puis, le doute, puis la résignation avant qu’il ne dise :"Très bien… Mais si vous vous faites pincer toutes les deux vous risquez d’avoir des ennuis."
"Promis Hagrid! "
Ambre et Miyu partirent aussitôt vers le sain des sains : la Forêt Interdite. En effet, Ambre avait reçu une autorisation très spéciale signée par tous les professeurs lui autorisant d’y pénétrer autant qu’elle le voulait à condition ne de pas y aller de nuit. Ambre marchait prudemment, comme toujours, même si elle connaissait le chemin par cœur, il n’était pas aisé pour elle de marcher au milieu des branches et des racines avec sa prothèse. Elle sentait qu’elle s’impatientait. Ambre lui envoya des pensées rassurantes et autres émotions pour lui faire comprendre qu’elle arrivait car, oui elles pouvaient communiquer à distance grâce aux émotions. Bientôt, Miyu et la jeune Serdaigle arrivèrent dans une petite clairière et elle était là…"Goldy ! "
Ambre était si heureuse de la revoir et on sentait que elle aussi. Elle était si jolie… Sa robe dorée était parsemée ça et là de taches blanches montrait qu’elle était entrée dans ce qui était un peu la puberté pour son espèce. Elle s’approcha, faisant claquer ses sabots sur les pierres se trouvant sur son passage et vint donner des petits coups de naseau affectueux à celle qu’elle considérait comme sa mère… Goldy était vraiment une Licorne pas comme les autres.
Ambre se souvenait du jour où elle avait vue la licorne pour la première fois. Elle était en train de faire un devoir de potion dans le parc quand elle avait sentis quelque chose d’étrange au fond d’elle-même… Elle s’était retournée pour faire face à la Forêt Interdite et avait eu une apparition soudaine. Pendant un instant elle avait cru voir un loup blanc… l’animal semblait vouloir qu’elle le suive et soudainement, elle avait été comme attirée… D’ailleurs, elle se souvenait à peine de cette partie de l’histoire. Toujours est-il que l’apparition l’avait mené jusque devant une clairière. Il y avait encor d’énormes buissons à l’époque, un jour ils avaient été piétinés par on ne sais quoi… enfin bref, Ambre se réveilla de sa transe. Elle entendait de drôles de bruits derrière le feuillage et, alors qu’elle était terrifiée d’être dans la forêt tout seule, elle regarda ce qui se trouvait derrière… le spectacle qu’elle y vit était à la fois merveilleusement beau et triste. Une Licorne venait de mourir et un petit poulain était étendu juste à côté d’elle, encor attaché à sa mère par le cordon ombilical. Emue par le spectacle, Ambre s’était mise à pleurer… Ce bébé risquait de mourir tout seul… Elle s’approcha de la petite bête et coupa elle-même le cordon avec les doigts. Elle se fichait si ses mains étaient sales, elle s’inquiétait trop pour le petit. C’est sans doute à cet instant qu’il se tissa entre la fille et la licorne ce qu’elle appelait le Lien du cœur. Après avoir nettoyer la petite créature dorée, elle était vite partie en direction du château et connaissant le passage menant aux cuisines, était allé herché du lait. D’ailleurs, grâce à un elfe de maison nommé Dobby, elle avait transformé un bec verseur en biberon. C’est après être allée nourrir la licorne qu’elle s’est faite pincée. Hagrid l’avait trouvée avec sa jolie robe pleine de liquide amitotique et de sang dans la forêt. Il l’avait emmenée chez le directeur et, au bout d’une longue discutions pendant laquelle ils avaient été interrompus par au moins la moitié des professeurs de l’école qui désapprouvaient ce qu’elle avait fait, Dumbledore avait pris sa décision. Elle se rappellerait toujours de ce qu’il avait dit :

" Cette jeune fille as beau n’être qu’une deuxième année, cet animal serait sans doute mort si elle n’avait pas été là. Et, je pense que Hagrid ne va pas me contredire quand j’affirme que les bébés licornes prennent pour mère toute créature ou personne qui leur donne le tout premier geste d’amour et il semblerait que Miss Lambert soit cette personne. Pour le bien de cette créature nous devons lui donner l’autorisation d’aller dans le forêt comme bon lui semble. "
Il s’en était suivit tout une discutions sur les limites donné à cette autorisation. Mais Ambre avait été si heureuse en entendant les paroles de Dumbledore. Elle était la mère de la Licorne…
Alors qu’elle pensait à tout ça en discutant avec Miyu et en jouant avec Goldy, elle n’avait pas vue que le temps passait et bientôt, ce fut l’heure de rentrer à l’école… D’ailleurs, sur le chemin du retour, les filles discutaient avec animation car l’on avait annoncé le premier Week-end à Prés au Lard la semaine suivante…


***************************
Notes de l’auteur : Et voilà ! Le premier chapitre est terminé ! Ca vous a plus ? Je voulait à tout pris commencer en expliquant un peu le passé de Ambre ainsi que sa relation avec la jolie petite licorne Goldy(que vous connaissez également sur ce forum). Que dire de plus… euh… J’ai fait le truc du Myosotis car c’est vraiment la fleure qui signifie la fidélité éternelle. Je voulait aussi montrer que parfois une seule petite fleure peut faire encor plus d’effet qu’un bouquet impressionnant…
Et voilà à la prochaine fois pour le chapitre 2 !

_________________


Désolée pour les fautes je suis Dyslexique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre Lambert
Membre Du Celticlub
Membre Du Celticlub
avatar

Nombre de messages : 1848
Age : 29
<b>Fiche Personnage (consultable) </b> : >>ICI<<
<font color=#FF0000><b>L\'Essentiel:&l : -[Nationalité]:Anglaise.
-[Age du personnage]:16 ans.
-[Année de l'élève]:6ème.
-[Rôle, rangs et métier]:Élève, préfète de Serdaigle.
-[Espèce:] humain
-[Sang : ]:mêlé
-[Club : ]: Celticlub et journal.
-[Activités:]//
-[Relations:] : voir dans la fiche personnage ci-dessus.
-[Situation : ] : célibataire
- [Instruments:] :Violon
- [Armes et Pouvoirs:] :baguette.
- [Animal : ]Goldy une licorne
<b>Transplanage</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Niveau de Quidditch</b> :
2 / 1002 / 100

<b>Niveau Sort Informulé</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Statut du membre et activité </b>: : Modératrice :
-s'occupe des élèves de serdaigle.
Date d'inscription : 23/01/2007

Information du personnage
REDOUTABILITE : de l'adversaire REDOUTABILITE : de l'adversaire:
160/400  (160/400)
CADEAUX et BONUS REMPORTES : CADEAUX et BONUS REMPORTES :: Droit à un animal magique : Licorne.
<b>Acces aux Lieux Bonus</b> Acces aux Lieux Bonus: Accées Partout !

MessageSujet: Re: Poupée de Porcelaine (-12)   Ven 18 Jan - 1:07

Chapitre 2 : Ceux qui se cachent


« C’est bizarre quand même qu’il y ai une sortie aussi tôt dans l’année tu ne trouve pas ? » remarqua la jeune Serdaigle alors qu’elle parlait avec Miyu dans le hall. Les deux jeunes filles s’étaient donné rendez vous une heure avant la sortie prévue l’après midi même. Malheureusement Miyu ne serait pas de la partie car elle devait aller à St Mangouste.
« Je ne sais pas » répondit la vert et argent « En tout cas c’est bizarre mais aucun des 5ém, 4ém ou 3ém année ne sembles au courent de cette sortie »
« Ils ne semblent même pas avoir remarqué l’affiche. Pourtant eux aussi ils sont le droit d’y aller… »
Un grand nombre d’élèves se précipitaient dans le hall, en particulier des 7ém et 6ém années, Ambre et Miyu décidèrent donc de changer de conversation. Elles parlèrent des cours, du fait que le professeur Slughorn, qui devait encor assurer les cours de potions était de nouveau introuvable, sans doute caché comme un lâche quelque part comme l’année précédente. On disait que McGonagall, excédée, essayait de trouver un autre maître des potions. Enfin ce fut l’heure d’y aller. Ambre fit la bise à son amie avant de partir dans le parc puis jusqu'à la porte de Poudlard, gardée par les statues de sangliers ailés.
Prés-Au-Lard était vide de monde. Il semblait en effet que personne ou presque n’était dans le village. Pourtant lors des sorties il y avait habituellement tellement de monde… Et puis les habitants se faisaient plus discret. Depuis la mort de Dumbledore, le village semblait l’être devenu aussi, les échoppes restaient ouvertes mais les vitrines étaient moins garnies, même chez Honeyducks c’était devenu triste. C’est d’ailleurs chez le marchand de friandises ensorcelées que Ambre voulait aller. Elle adorait aller à Prés-Au-Lard rien que pour ça. La jeune fille raffolait surtout des chocogrenouille qu’elle achetait toujours par dizaine non seulement pour le chocolat mais aussi pour sa collection de carte des sorciers et sorcières célèbres.
Ce fut rapide d’aller là bas et de se payer ses bonbon, a vrai dire, il n’y avait presque personne dans le magasin ce qui était étrange d’ailleurs… D’habitude, lors des sorties à Prés-Au-lard, presque toutes les boutiques étaient pleines à craquer… et là, pas un chat…
Ambre sortie de Honeyducks en se posant des tas de questions et en mangeant déjà un chocogrenouille… Elle regardait la carte des sorciers et sorcières célèbres, c’était une des toutes nouvelles cartes de la collection qui avait été actualisée au début de l’année. C’était une carte représentant Sirius Black, assez rare, elle avait de la chance.

*Il était beau… c’est dommage quand même* pensa-t-elle
Comme elle ne faisait pas attention où elle mettait les pieds, elle se cogna contre quelqu’un.
« Oups ! Excusez moi je… Je ne faisais pas attention où je marchais… »
Puis elle reconnu la personne en face d’elle. C’était Ginny Weasley, une redoublante. D’après ce qu’elle savait. Elle ne se rappelait même pas l’avoir vue ne serai-ce qu’une fois l’année précédente. Tout de dont elle était sur c’était qu’il y a deux ans, elle sortait avec le célébrissime Harry Potter.
« Tu n’a pas a t’excuser, j’aurait du regarder devant moi, moi aussi. » répondit la Gryffondor en souriant.
Ambre ne la croyait qu’a moitié. Mais elle préféra ne rien dire. La jeune fille se rappela alors de la politesse et sorti un chocogrenouille de son sac.
« Tu en veut un ? »
« Pourquoi pas ? » Ginny en pris un avec reconnaissance.
Elle sorti la sucrerie de son emballage et se mis a la manger tout en regardant la carte se trouvant au fond.

« Alors ? C’est qui ? » Demanda la jeune Serdaigle, curieuse.
« Oh… Victor Krum… Comme si je ne l‘avait pas déjà assez vu dans ma vie… »
« Ah bon ? Tu l’as revu depuis le tournoi ? » Demanda Ambre, intéressée
« Oui, il était invité au mariage de mon frère Bill. Comme si la mariée n’avait pas suffit pour gâcher la fête. Mon frère Ron et lui se sont bagarré car Krum voulait demander Hermione en mariage et qu’il en a eu vent. »
Ambre fut stupéfaite Elle connaissait bien entendu Hermione Granger et Ronald Weasley. Qui ne les connaissait pas dans l’école !
« Il voulait aller si vite que ça avec Granger ? Et elle, elle a fait quoi ?»
Ginny se mis à rire.
« Elle s’est mis à les réprimander tous les deux comme des enfants. Et comme ils ne voulaient rien entendre elle a du utiliser les grands moyens… heureusement qu’on était seuls a cet instant sans ma mère et le reste de la famille sinon ça aurait été encor pire ! »
La Gryffondor repris son sérieux.
« Mais qu’est ce qu’une quatrième année comme toi fait ici au faite ? »
« Je suis en 6ém année… Je sais, on ne dirait pas mais j’ai un problème de croissance. Au faite justement… on dirait que tu es au courant alors je voulais te demander. Pourquoi seul les 6ém et 7ém année sont à Prés au Lard ? Pourquoi les années inférieures n’étaient même pas au courant ? »
« Pardon… C’est vrai qu’avec ta taille… Enfin bref pour ta question et bien c’est par précaution. Les élèves des deux dernières années vont avoir le droit d’aller à Prés au lard une semaine sur deux. »
Ambre se doutait que ça cachait quelque chose mais elle décida de ne rien laisser paraître. Les deux jeunes filles se mirent alors à parler de tout et de rien. De leurs familles, des cours de potion qui étaient toujours annulés et d’autres trucs jusqu'à ce qu’elles arrivèrent en face de la cabane hurlante. Ginny regarda un instant Ambre, elle semblait réfléchir puis elle dit :
« Ambre, ça te dit d’aller là bas ? »
Ambre faillit en lâcher son sac de friandise. Là bas? Dans cette maison effrayante?
« Là bas ?! Mais ça à l'aire effrayant… Et puis j’ai entendu dire qu’il y avait des monstres là bas.»
Elle avala difficilement sa salive. Mais la jeune fille n’avait pas été envoyée à Serdaigle pour rien, aussi, elle était pleine de curiosité.
« Y a pas de monstre, c’est le professeur Lupin qui va là bas toutes les pleines lunes, c’est pour ça qu’il ne fait jamais de mal à personnes pendant ces périodes » la rassura Ginny.
« Ca m’a étonnée d’ailleurs que McGonagall l’ai repris comme prof de Défense Contre les Forces du Mal l’année dernière. Moi ça ne me gêne pas mais je sais que certaines personnes sont parties de l’école à cause de ça alors qu’elles avaient décidé de rester au départ… »
Ambre n’avait pas beaucoup aimé ce comportement de la part des autres élèves. Mais a cet instant, elle tentait surtout d’orienter la discutions pour que Ginny oubli son idée car Ambre savait que si la Gryffondor insistait vraiment, elle allait céder et entrer dans cette bâtisse digne d’un film d’horreur moldu !
« Oui c’est bête… Mais ne t’en fait pas ce n’est pas la peine lune en plus ce n’est même pas la nuit donc nous ne risquerons rien à entrer là bas. »
Ambre voyait, à l’aire malicieuse qu’avait pris Ginny que cette dernière mijotait quelque chose. Elle en aurait donné sa main à couper. La jeune fille se résigna mais tenta quand même de se désister.
« Mais comment on entre ? La porte et les fenêtres sont condamnés et même si il y avait un passage secret, on n’a pas le mot de passe »
« Il s’agit bien d’un passage secret mais pas besoin d’un mot de passe. Hermione m’a tout expliqué sur comment y pénétrer. »
Ambre n’était pas très chaude pour entrer là bas mais sa curiosité était forte en cet instant… Elle regarda vers la cabane et elle vit quelque chose d’étrange, comme des ombres s’agitant derrière une fenêtre qui n’avait pas été bouchée convenablement et dont on voyait une partie de la vitre sale. La belle Serdaigle était très observatrice et repérait toujours chaque détail dans ce qu’elle regardait .Depuis toute petite, elle s’entraînait à voir chaque détail et à tout analyser le mieux possible comme son héros de toujours… Sherlock Holmes.
« Il y a quelqu’un là bas… »
Le visage de Ginny sembla tout à coup se durcir.
« Raison de plus pour y aller… suit moi ! »
Ambre suivit Ginny. Etrangement, elle revenaient en arrière et se dirigeaient vers Poudlard. Les deux jeunes filles se retrouvèrent bientôt le Saule Cogneur.
« C’est ici que se trouve le passage secret. » l’informa la 7ém année.
Puis elle fit un geste qui effraya la jeune fille. Elle couru jusqu’au tronc le plus rapidement possible et toucha un des nœud. Ambre ferma les yeux, attendant le bruit d’os fracassé que devrait faire une Ginny éjectée par une branche hostile mais rien ne vint. Elle rouvrit les yeux et l’arbre restait immobile
.
« N’en parle à personne surtout. » dit Ginny en lui faisant geste de passer par un trou entre les racines de l’arbre violent.
*ça ne risque pas d’arriver… personne ne me croirait de toute façon* pensa la jeune fille en s’engouffrant dans le trou, suivit par Ginny.
Une fois dans le sous terrain, Ambre vérifia soi sa chaussette gauche n’était pas descendue a cause du frottement contre la terre quand elle était entrée.
« Tu t’est fait mal au genoux ? » demanda Ginny
« Heu... Non ! J’ai cru un moment mais j’ai juste du appuyé sur un caillou en entrant. » Mentis la Serdaigle.
Les deux jeunes filles reprirent leur route. Ambre n’aimait pas trop être sous terre, elle trouvait ça un peu glauque. A son grand soulagement, le passage n’était pas trop long et elles arrivèrent bientôt à une trappe qu’elles ouvrirent.
C'était pire que ce qu'elle avait imaginé. Une énorme couche de poussière recouvrait chaque parcelle de la maison qui semblait comme dévastée. Des toiles d'araignées pendaient de partout et certains mures portaient des traces de coup, comme si quelque chose de très fort avait essayé de les arracher« C’est bien ce que je craignait… On se croirait dans un film d’horreur»
Ginny, lui fit signe de baisser le ton de sa voix. Ambre repensé à l’ombre qu’elle avait vue plus tôt. Représentait-elle un danger pour que Ginny lui demande de chuchoter ?
Ambre regarda attentivement de partout et remarqua que la couche de poussière était plus fine à quelques endroits.
« En tout cas, on dirait que des gens viennent ici... et pas qu'un peu regarde! Et vue le nombre s’empreintes différentes, il ne peut d’agir du professeur Lupin. »
Elle montra à son amie des traces bien visibles couvertes d'une fine poussée au milieu de l'escalier qui, lui était couvert de beaucoup de poussière. La jeune fille regarda le visage de Ginny, elle paraissait inquiète. Et il y avait de quoi, la Gryffondor avait entendu parlé de rumeurs concernant le fait que la fameuse Assemblée des Mangemorts se réunissait périodiquement ici… et si elle en croyait ce que sa nouvelle amie lui avait dit précédemment, il devait en rester un ou deux en ce moment même... Du moins c’est ce qu’elle pensait jusqu'à ce que :
« Regarde, il y a des traces très ressentes, il n’y a pas de poussière dessus ou juste vraiment très peut. Celui ou celle que j’ai vu tout à l’heure a du partir avant que nous ne venions. »
Ginny fut impressionnée par la capacité d’observation de la Serdaigle. Ginny se dirigea vers l'escalier en chuchotant à Ambre.
« Je croyais que c'était faux mais il semble que des Mangemorts viennent ici avec certains Serpentards… »
" QUOI?!" cria la bleu et bronze avant de se remettre à murmurer comme son amie " tu est sure? Si c'est le cas ne restons pas ici... et puis ça peut être quelqu'un d'autre"
Elle déglutis difficilement.
« Qui d'autre ça pourrait être? » demanda la rouge et or.
« Je sais pas moi... des curieux, des élèves qui font une partie de cache-cache... »
* C'est débile ce que je viens de dire....*
»Bon d'accord pas une partie de cache-cache mais autre chose... j'espère... Je ne veux pas mourir maintenant ! C’est dangereux les Mangemorts ! »
Ambre vit bien au visage de son interlocutrice que l’idée du cache-cache la faisait presque rire.
« Tu ne mourras pas. Si jamais ça tourne mal, fonce dans le tunnel. Ok? » Proposa la Gryffondor.
« Euh... ce serait vraiment une chance si j'arrivait à aller jusqu'au tunnel en cas de danger » dit la jeune fille après un moment de réflexion
« je voulait garder ça secret mais j'ai du mal à courir et surtout dans des escaliers... Si je courrais trop, je ne pourrais plus que ramper... »
Ginny lança un regard interrogateur à la jeune fille. Ambre déglutis difficilement à nouveau et baissa sa chaussette gauche, montrant une jambe en métal luisant.
« Je porte une prothèse et elle ne tien pas bien car j'ai choisit un model qui ressemble à une jambe normal... »
A la grande surprise de Ambre, Ginny ne sembla pas dégoûtée, ou alors ressentir de la pitié pour la jeune fille.« Tu... ça ne te dégoûte pas? Tu est la deuxième personne à qui je montre cette horreur et qui ne me regarde pas avec pitié. »
« Pourquoi je ferait ça ? »
Les jeunes filles commencèrent à monter les escaliers, sans doute piquées par leur curiosité. Juste pour jeter un œil.« Par ce que tout le monde pense que je suis une pauvre petite fille d'habitude. Je le voit dans leurs yeux... ils me considèrent plus que comme une infirme après... c'est pour ça que je la cache »
Ambre observa les traces laissées dans la poussière. Des pas isolés ci et là montraient que des personnes différentes étaient venues ici. En effet, la différence de pointure, parfois flagrante de ces traces isolées prouvait la présence de nombreuses personnes dans la maison. Mais étant donné la couche de poussière les recouvrant, les propriétaires de ces pas étaient partis depuis plusieurs jours.
Un bruit se fit entendre au bout du couloire de l’étage…

*************************************
Notes de l’auteur : Alors que dire sur ce chapitre…
Vous aimeriez bien savoir ce qui s’est passé au mariage de Bill et Fleurk n’est ce pas ? Sans doute plus tard je sais pas… non je rigole je vous dirait tout.
Alors aussi, pourquoi il y aurait des cartes représentant Sirius et Victor Krum… ce n’est pas seulement par ce que je suis fille fan de Sirius et par ce que je voulait engager une conversation sur le mariage de Bill et Fleure c’est juste qu’ils sont tous les deux très célèbres… Et Sirius encor plus depuis qu’il est mort et que son innocence a été avéré par la ministère.
Les choses sérieuses commencent comme vous pouvez le lire ! Le rencontre entre Ambre et Ginny est importante pour l’histoire. Après tout, il fallait bien un perso connu du monde de HP… Non Je dec, en faite c’est juste par ce que… vous allez voir lol !
A bientôt pour le prochain chapitre ! En attendant, Gros bisou à tous !

_________________


Désolée pour les fautes je suis Dyslexique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre Lambert
Membre Du Celticlub
Membre Du Celticlub
avatar

Nombre de messages : 1848
Age : 29
<b>Fiche Personnage (consultable) </b> : >>ICI<<
<font color=#FF0000><b>L\'Essentiel:&l : -[Nationalité]:Anglaise.
-[Age du personnage]:16 ans.
-[Année de l'élève]:6ème.
-[Rôle, rangs et métier]:Élève, préfète de Serdaigle.
-[Espèce:] humain
-[Sang : ]:mêlé
-[Club : ]: Celticlub et journal.
-[Activités:]//
-[Relations:] : voir dans la fiche personnage ci-dessus.
-[Situation : ] : célibataire
- [Instruments:] :Violon
- [Armes et Pouvoirs:] :baguette.
- [Animal : ]Goldy une licorne
<b>Transplanage</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Niveau de Quidditch</b> :
2 / 1002 / 100

<b>Niveau Sort Informulé</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Statut du membre et activité </b>: : Modératrice :
-s'occupe des élèves de serdaigle.
Date d'inscription : 23/01/2007

Information du personnage
REDOUTABILITE : de l'adversaire REDOUTABILITE : de l'adversaire:
160/400  (160/400)
CADEAUX et BONUS REMPORTES : CADEAUX et BONUS REMPORTES :: Droit à un animal magique : Licorne.
<b>Acces aux Lieux Bonus</b> Acces aux Lieux Bonus: Accées Partout !

MessageSujet: Re: Poupée de Porcelaine (-12)   Ven 18 Jan - 17:21

Chapitre 3 : Ceux qui se battent


Ambre commença à trembler comme une feuille morte. Ginny fit un pas en avant, vers le couloire mais la Serdaigle s’agrippa à son bras.
« Ginny… N’y allons pas s’il te plaît… Et si c’était des Mangemorts ? »
« Chut ! » Ginny tendit l’oreille vers l’intérieur du couloire. Elle entendait une voix venir d’une des pièces. Au bout d’un moment, elle reconnus cette voix et son visage se fit plus dure. Ambre ne comprenait pas ce bruit, on aurait di une vois mais de là où elle était, elle n’entendait pas ce qui se disait. En tout cas, cette voix lui donnait la chaire de poule. Ginny se retourna alors et regarda Ambre dans les yeux avant de chuchoter :
« C’est Bellatrix Lestrange… »
Ambre qui avait déjà entendu ce nom se mis à blêmir. Cette femme Mangemorts avait pour réputation d’être terrible. Elle sentis ses cheveux se hérisser sur sa nuque.
« Qu'est ce qu'on fait? »
Ginny sembla tout a coup songeuse. Elle sembla regarder Ambre sans la voir puis lui dit :
« Je vais voir. Toi, tu viens avec moi ou tu parts. »
Ambre ne réfléchis pas deux fois. Elle répondit tout de suite.
« Je vais avec toi, je m'en voudrait de partir alors que tu est en danger…»dit la jeune fille
Oui, elle avait peur pour Ginny et partir seule revenait à l'abandonner. La Gryffondor avait beau être plus grande, Ambre savait qu’une personne seule face à des Mangemorts. Ginny acquiesça et se mis à avancer lentement vers l’origine de la voix. Ambre suivit son amie en faisant bien attention à ne pas faire de bruit. Ses sens étaient en éveilles, elle avait l'impression qu’elle percevait mieux l’univers autour d’elle. Peu être était-ce par ce qu'elle avait vraiment très peur Mais elle ne voulait pas laisser Ginny toute seule. Ginny attrapa brusquement le bras d'Ambre et la força à s'accroupir derrière un meuble a moitié détruit.
« Chut! »
Des gens sortaient de la pièce. Ambre ne se fit pas prier. Elle se fit le plus petit possible, ce qui ne s’était pas difficile avec son corps frêle. Elle entendait maintenant son coeur battre à ses tempes. Puis elle pensa à un truc... elles avaient laisser des traces dans la poussière, partout où elles étaient passées.
Une fille de leur âge était sortie de la pièce. Elle était grande, elle avait de longs cheveux noirs et des yeux de la même couleur. Son regard était dur et elle portait l’uniforme des Serpentards. Ginny la reconnus tout de suite, elle était dans la même année qu’elle.
La vert et argent allait prendre le couloire quand, sans doute, Bellatrix l’appela. Elle retourna donc dans la pièce. Ambre commença alors à tirer sur la manche de Ginny puis lui dit tout bas.

" Filons tout de suite avant qu'il n'arrive quelque chose"
Elle était blanche comme un linge tellement elle avait peur. Ginny hocha la tête, trop terrifiée pour parler. Elle avait beau être à Gryffondor, son courage avait des limites. Elles se mirent à marcher discrètement vers le tunnel. Elles marchaient à quatre pattes pour faire le mon de bruit possible. Alors que Ambre était en train de descendre les escaliers, elle vit des traces de pattes d’un rat, un gros rat. Elle ne nota pas ce détaille comme quelque chose d’important sur le moment. Ginny laissa passer Ambre devant elle avant de s'engager dans le tunnel.
*La pauvre doit être morte de trouille.* pensa la rouge et or.
Ambre ne se fit pas prier et plongea presque dans le trou pour vite partir de cet endroit. Elle s'engagea dans le tunnel, le coeur un peu plus léger d'avoir quitter cette maison. Les deux jeunes filles arrivèrent bientôt au bout du tunnel. Ambre n'avait pas envi de parler. La peur lui avait fait comme une boule lui empêchant d'ouvrir la bouche. Une fois sorti, elle alla le plus loin possible du saule cogneur et attendit Ginny. Cette dernière arriva, la mine soucieuse. Les deux jeunes filles s’éloignèrent vite du saule cogneur.

Après un long moment à tenter de se calmer, Ambre demanda à sa nouvelle amie :
« Qui c’était ? La fille de Serpentard qui était là bas avec Bellatrix Lestrange… »
« Elle s’appel Prudence. Prudence Anderson. Elle est en 7ém année avec moi… je me doutait bien qu’elle était une mangemorts… »
Ambre lança un regard interrogateur à la Gryffondor. Mais elle ne préféra pas l’interroger plus sur cette fille.
« En tout cas on a bien fait de partir, il y avait des traces de rat, et pas des petits… J’aime tous les animaux mais les rats, j’ai quand même un peu de mal, berk ! »
« Des rates tu dit ? Ou UN rat ?»
« Si j’en crois la forme, la grosseur et la distance entre les traces, je dirait qu’il n’agit d’Un rat… Pourquoi ?»
« Apparemment Bellatrix Lestrange n’est pas le seul mangemorts à traîner dans le coin… Le rat dont tu as vue les traces est sans aucun doute Peter Pettigrow. »
« Ah oui ! J’ai entendu parler de lui… Il était sensé être mort, tué par Sirius Black mais en faite ce n’était qu’une mascarade… » Ambre était bien contente de ne pas avoir vu le rat en question… ça aurait été mal pour elles sinon.
« Je n’avait pas remarqué ces traces de rat… Tu dois avoir un sacré sens de l’observation ! »Dit Ginny à l’adresse de la Serdaigle à la jambe de métal.
*ça pourrait être très utile…*pensa-t-elle avant de continuer :
« Tu as sans doute entendu parlé de l’AD. L’Armée de Dumbledore et bien… Nous sommes à la recherche de nouveaux membres et je pense que tu pourrais… Enfin que ton don d’observation pourrait nous être utile a tous. »
« Moi ?! Mais je je… Je ne suis pas forte et puis, je ne suis pas douée en défense contre les forces du mal en plus je… »
Ambre était à la fois paniquée et honorée par une telle proposition.
« Du calme Ambre, je ne te demande pas la Lune… Et puis si tu n’est pas douée pour certaines choses on t’aidera c’est pas grave… Ecoute… Je ne vais pas te forcer la main mais demain il y a une réunion de l’AD. Si tu veux y aller, demande à Luna, tu sais, Luna Lovegood la Préfete en Chef qui est dans ta maison. Bref! A toi de décider… »
Ginny fit un sourire à Ambre, commença à partir puis se retourna et dit :
« Ah et j’oubliait… Merci d’être restée avec moi malgrés ta peur… c’était très courageux de ta part » Puis elle partie.
Ambre remua la proposition dans sa tête tout le reste de la journée et toute la nuit. Elle n’avait jamais fait parti d’un groupe important or, tout le monde, ou presque, vantait les mérites de l’AD. Elle qui n’avait jamais eu l’occasion d’aider à quoi que ce soit, elle avait l’occasion d’entrer dans l’organisation d’élèves créé par Harry Potter… On disait même que cette organisation agissait en parallèle avec l’Ordre du Phoenix pour aider Potter à vaincre Vous- Savez- Qui. Une de ses camarades de 6ém année lui avait même dit une fois que le professeur McGonagall et le Professeur Lupin aidaient l’AD de temps en temps… c’est tout en rêvant de ces rumeurs qu’elle s’endormis…

La réunion pouvait enfin commencer. Une grande partie des membres de l’AD étaient là. Ginny pouvait voir Quentin Bezet, son ex petit ami de l’année passée, Lily Maud, une 7ém année de Poufsouffle sympathique, Shin Terance, un autre Poufsouffle, Nykos Auriel, un Gryffondor un peu idiot mais très gentil, Ludovic Dragor, dont le nom allait si bien et bien d’autres recrues de l’AD… Ils avaient fait de nombreuses réunions depuis le début de l’année à cause d’une lettre de Hermione Granger dans laquelle l’ancienne préfete avait expliqué que les Mangemorts prévoyaient de venir à Poudlard en passant par Prés Au Lard. Bien entendu, les hardis membres de l’AD s’étaient tout de suite empressés pour se préparer au combat…
La jeune fille se tourna vers Quentin, celui-ci avait essayé de s’imposer comme chef toute l’année précédente, ce qui avait d’ailleurs conduit à la rupture de leur couple.
« Ça te dérange pas que je préside la réunion ? Mais si ça te dérange tu peut toujours partir» dit-elle d’un ton moqueur au Gryffondor qui pris immédiatement un aire boudeur
« Non pas du tout tu peux le faire mais avec une fille comme toi à notre tête on risque de perdre cette bataille… »
« Ce sera toujours mieux que la dernière fois ou ton plan foireux a faillit tous nous tuer… »
Tout le monde se mis à rire sauf bien sur Quentin qui boudait toujours…
« Très bien alors pour ceux qui aurait encor oubliés ou qui voudraient me faire tourner en bourrique - n’est ce pas Nykos ?- je vais répéter ce pour quoi on est là. Hermione m’a récemment envoyé une lettre dans laquelle elle nous a répété ce que le fameux Indic lui a dit. Les Mangemorts sont sur le point de venir à Poudlard en passant par Prés au Lard et nous n’avons que jusqu'à la fin du mois pour nous préparer… Nous sommes le 15 donc il ne nous reste que très peut de temps. La dernière fois on était tous d’accord pour utiliser une idée du professeur Lupin pour se protéger… Normalement, lui et la Directrice devraient nous rejoindre plus tard avec le matériel… »
Bien sur, Quentin ne pus s’empêcher de faire son intéressant….
« Comme vous pouvez le constater les mangemorts sont beaucoup plus nombreux qu'avant et il y en a pas mal dans l'école et il faut les combattre. »
« On sais déjà tout ça Quentin ! » répondit la belle Lily.
Lily était une fille très belle et le fait qu’elle était à demi Vélane y était sans doute pour beaucoup mais elle restait une personne très calme en gentille.

« Continue Ginny »
Ginny fit un sourire à son amie de Poufsouffle et repris.
« Hier j’ai eu la confirmation sur le statut de mangemorts de l’un des membres de L’Assemblée des Mangemorts présumés. Prudence est bel est bien une Mangemorts… »
« Excuse moi mais… On est sur maintenant que des élèves de notre année sont des mangemorts mais ils le cachent quand même super bien ! Comment on va faire pour les reconnaître ? On leur demande directe ou bien on fait une soirée T-shirt a manche courte pour voir qui a une marque des Ténèbres ?» Cette réplique d’une stupidité absolue venait bien sur de Nykos. Nykos faisait bien sur semblant d’être stupide, il voulait juste détendre l’atmosphère mais ses blagues ne faisaient rire que lui en général.
Ce fut pratiquement tous en cœur qu’il lui dirent de la fermer purement et simplement
.
« Ceux que l’on doit soupçonner doivent correspondre à trois critères… Un, ils doivent toujours cacher leur bras gauche sous des manches longues ET opaques. Deux, ils disparaissent parfois sans qu’on sachent où ils vont en pleine journée. Et trois, ils sont généralement très méfiants et distant. » Énonça Shin
« Bon si on passe en revue euh… »
La porte s’ouvrit, Ginny espéra un moment que ce fut Luna accompagné de Ambre mais ce n’était que Aloé Deauclaire. Une fille qui venait de France et dont la famille avait déménagé en Angleterre il y a deux ans et qui avait été envoyée à la maison Serdaigle.
« Désolée pour mon retard ! Je parlais avec Bastien et j’ai totalement oublié la réunion… Je m’en suis souvenu quand sa manche a légèrement remonté et que j’ai vue la Marque…»
« Donc Bastien aussi est bien un mangemorts comme nous le craignons… Si tous nos soupçons comme celui-ci étaient vrai ça voudrait dire que Alyssa, Cassiopée et toute leur bande sont des Mangemorts… »
« Ca en fait du monde… Et encor, nous ne sommes pas sur qu’il n’y ai pas de traître parmi nous mais si il y en a un, je lui ferait regretter d’avoir vue le jour ! »Cet élan de colère venant de Shin était tout a fait compréhensible car un de ses amis avait, l’an passé, montré de quel côté il était de façon assez violente. « La seule personne en qui je fasse confiance ici, c’est Lily. »
Il y eu un long silence que Ginny prit à profit pour observer ses compagnons. Ludovic semblait soucieux… à moins que ce ne soit encor une de ses ruses pour attirer les filles. Mais Ginny voulait vérifier…
« Ca va Ludo ? »Demanda la jeune fille
« Oui, ça peut aller! Alors, tu as du nouveau concernant Tu Sais Qui et les mangemorts? »
« Heu… J’ai découvert que le lieu de réunion de l’Assemblée des Mangemorts se trouvait probablement dans la Cabane Hurlante… et que Bellatrix Lestrange et, sans doute, Peter Pettigrow y sont… »
La porte de la salle sur demande s’ouvrit alors et Luna Lovegood entra… suivit de Ambre qui semblait tout intimidée. Dans la salle, il y avait des élèves de la 5ém année à la 7ém mais… Ambre avait beau être en 6ém année, elle semblait être la plus petite en taille. La pauvre jeune fille avait les joues rouges de confusion. Par contre sa compagne la Préfete en Chef était sans doute un peut trop à l’aise.
« Pardon Ginny, on a mis du temps à arriver à cause de Lorenzo. Je l’ai supplié de venir mais vraiment il ne veut plus de tout faire partie de l’AD…»
Ginny acquiesce et se dirigea vers Ambre avec un grand sourire.
« Sois un peu plus à ton aise enfin, Ambre.»
Ambre souris à son amie.
« C'est facile pour toi de dire ça... Je ne connais presque personne ici en plus, même après notre conversation je ne suis toujours pas sur » lui murmura-t-elle.
« Tu veux que je te présentes ? »
Ambre commença à paniquer et Ginny rectifia immédiatement le tir : « Non, je rigole ! »
Quentin voyant qu’il y avait une nouvelle venue, trouva bon de jouer aux chefs…
« Bientôt il y aura une bataille une grande bataille celle qui déterminera le destin du monde des sorciers ! On doit se préparer ! »
« Roh tais toi Quentin ! » répliqua Shin « cette bataille n’est pas si important que tu ne le crois. Il faut juste protéger Poudlard du mieux qu’on le pourra.»
Quoi qu’il en soit, cette déclaration n'était pas fait cour rassurer la craintive Ambre qui, toujours à côté de Ginny, devenait de plus en plus nerveuse.
* Aller, faut pas que je stress... je ne suis qu'une observatrice je doit observer les Serpentards... Oulàlà! Dans quoi je me suis embarquée!!! * pensa-t-elle
Ludo s’approcha-t-elle. Il tenta d’être charmeur et dit :
« Il ne faut pas avoir peur ! Allez t’est a l’AD maintenant ! »
Ambre se demandait pour qui il se prenait, lui… Elle avait peur, point. Elle n'y pouvait rien. Après tout elle avait toutes les raisons du monde pour être effrayée. Elle s'était retrouvée à quelques mètres des Mangemorts la veille, dans une maison qui avait tout du film d'horreur, un bataille se préparait et elle était petite et ne connaissait pas grande chose dans les sorts de défense... En plus elle avait une jambe en moins ce qui baissait considérablement ses chances de fuites en cas de danger. Elle soupira et dit simplement.
« Je sais... mais j'y suis pour rien si j'ai peur… »
Shin mis fin à la conversation.
« Bien ! Discutons plutôt de la stratégie à suivre ! »

_________________


Désolée pour les fautes je suis Dyslexique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre Lambert
Membre Du Celticlub
Membre Du Celticlub
avatar

Nombre de messages : 1848
Age : 29
<b>Fiche Personnage (consultable) </b> : >>ICI<<
<font color=#FF0000><b>L\'Essentiel:&l : -[Nationalité]:Anglaise.
-[Age du personnage]:16 ans.
-[Année de l'élève]:6ème.
-[Rôle, rangs et métier]:Élève, préfète de Serdaigle.
-[Espèce:] humain
-[Sang : ]:mêlé
-[Club : ]: Celticlub et journal.
-[Activités:]//
-[Relations:] : voir dans la fiche personnage ci-dessus.
-[Situation : ] : célibataire
- [Instruments:] :Violon
- [Armes et Pouvoirs:] :baguette.
- [Animal : ]Goldy une licorne
<b>Transplanage</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Niveau de Quidditch</b> :
2 / 1002 / 100

<b>Niveau Sort Informulé</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Statut du membre et activité </b>: : Modératrice :
-s'occupe des élèves de serdaigle.
Date d'inscription : 23/01/2007

Information du personnage
REDOUTABILITE : de l'adversaire REDOUTABILITE : de l'adversaire:
160/400  (160/400)
CADEAUX et BONUS REMPORTES : CADEAUX et BONUS REMPORTES :: Droit à un animal magique : Licorne.
<b>Acces aux Lieux Bonus</b> Acces aux Lieux Bonus: Accées Partout !

MessageSujet: Re: Poupée de Porcelaine (-12)   Ven 18 Jan - 17:21

Les autres membres de l’AD qui étaient restés muets jusque là acquiescèrent et y vinrent tous de leur petit commentaire sans réelle importance.
« Moi je propose de tous les attaquer ! » dit Quentin
« Pour la 7ém fois on te dit que non Quentin ! La dernière fois qu’on a suivit ce genre de plan ça a faillit nous coûter la vie en plus, Lorenzo est partie a cause de ça ! » Répliqua Aloé.
Pendant qu’il débattaient sur les raisons du départ du fameux Lorenzo, Lily s’était approchée de Ambre.
« Ne t’en fait pas. Je comprend que tu puisse avoir peur, pas besoin de te justifier surtout auprès de Ludo ou de Quentin. »
Le brouhaha continua jusqu'à ce que Nykos dise dans un silence de mort :
« En tout cas, si on doit attaquer les Mangemorts il nous faut de meilleurs boucliers que ceux qu’on a proposé la dernière fois ! Moi je propose de se servir de McGonagall comme bouclier ! »
Mais le silence de mort n’était pas dû à la réplique du garçon mais à l’arrivée du professeur McGonagall juste derrière lui.
« Et avec votre tête vite je pourrait vous métamorphoser en quelque chose d’utile comme un bélier… »
Bien sur, le teint du garçon devint livide en entendant la voix de la directrice juste derrière lui. Et, bien entendu, tout le monde rigolait.
« Professeur McGonagall, je ne vous avait pas entendu entrer… »
« J’ai entendu ça Monsieur Auriel. J’ai préparé les boucliers avec les professeurs Flitwick, Lupin et Babbling»
En effet, derrière elle flottaient de vrais boucliers en argent sur lesquels étaient inscrit des runes d’une extrême complexité. Quentin s’approcha des boucliers, les regarda avec un aire méfiant et sorti sa baguette. Tout le monde s’écarta (sauf Ambre qui ne comprenait pas) et, en un éclair, il envoya un sortilège informulé sur le bouclier. Le sortilège fit immédiatement renvoyé vers le plafond.
« Ca marche super ! » dit le garçon et tout le monde peut remarquer sur le coup qu’il n’avait pas une très bonne connaissance de l’anglais…Ginny regarda les boucliers et fit un moue désapprobatrice.
« Mais il n’y a que 5 boucliers… »
« Ce sera largement suffisant miss Weasley. Je vous rappel que j’ai accepté de vous aider pour cette bataille a condition que seul les élèves de 6ém et 7ém année combattent. »
« Ah oui, c’est vrai… Bon ! Ceux concernés, il faut quez nous parlions d’un stratégie aussi, j’ai besoin que chacun sache quels sont ses points forts et ses points faibles… »
Shin regarda Ludovic un instant avant de dire :
« Ludo n’en a pas l‘aire comme ça mais c’est un fin stratège… En plus il a appris la Legillimencie grâce à son grand père.»
Tout le monde se tourna vers le concerné qui paressait un peu gêné… Apparemment il aurait préféré que le fait qu’il soit Legilimens reste secret. Cependant, il pris la parole.
« J’ai une idée pour les boucliers... Pour vous conforter, madame la Directrice, et aussi par souci de logique, je pense que ceux qui devront les tenir doivent être des 7ém année à la fois doués, fort et rapides. Ils doivent pouvoir tenir le bouclier à une main et envoyer des sorts le plus vite possible. Ils devront être au premier rang pendant la bataille. »
« Très bien raisonné Ludovic. » Le complimenta la nouvelle directrice de Poudlard. Le garçon, exalté par cette reconnaissance de son talent, continua.
« Les autres devront s’éparpiller et bouger sans arrêt pour ne pas offrir de cibles trop faciles et lancer autant de sortilèges possible tout en se protégeant a coup de Protégo. Ah et il nous faudra quelqu’un pour narguer les mangemorts en ne cessant d’aller d’un côté ou de l’autre du mure des boucliers. Un appât en quelque sorte»
Et bien sur…
« Je me propose pour jouer l’appât ! » dit Quentin
Pendant que le garçon exposait ses arguments pour risquer sa vie sans raison, Lily adressa la parole à Ambre.
« Hum ... je voudrais savoir quelque chose… Tu n’a pas un don quelque chose comme ça? Parce que je sais que tu peux faire quelque chose d important dans l’histoire non ? Ginny ne t’aurait pas demandé d’entrer dans le groupe si ce n’était pas le cas. »
La jeune fille répondit en toute franchise.
« Ben Ginny m'a dit qu'avec mon sens de l'observation je pourrait être utile. Je ne sais pas trop quoi faire et en plus je ne sais pas bien me défendre et à cause d'un secret que seul Ginny et les professeurs connaissent je ne peut pas courir en cas de problème »
Ginny avait écouté la conversation alors que McGonagall finissait enfin par accepter que Quentin puisse jouer les appâts.
« Oui Ambre a quelques problèmes pour se défendre mais je n’ai jamais vue quelqu’un avec un tel sens de l’observation. J’ai pensé qu’elle pouvait observer la bataille de loin, je m’occuperait de la protéger avec Ludo. »
« Bonne idée miss Weasley, je serait également présente pour maintenir les boucliers et je protégerait Miss Lambert également. Son don est en effet très utile. » Dit fièrement la directrice (il y avait de quoi être fière avec des élèves pareilles) avant de se tourner vers Ambre. « Vous n’aurez qu’à observer la bataille de loin et à déceler les faille de leur stratégie ou de la notre. Comme ça nous serons préparés à tout. »
Ambre acquiesça. Elle avait finalement une place dans ce groupe et en était bien heureuse. Pendant que chacun trouvait une place dans la bataille, elle se disait qu’elle avait de la chance de faire partie de ceux qui se battent…
**************************

Notes de l’auteur : et voilà ! Le Troisième Chapitre est finit !
Il a été long à écrire celui là mais j’en suis fière. En plus il est plus long que les chapitres précédents^^
Alors ce chapitre montre l’arrivée de nombreux nouveaux personnages intéressants mais ils sont quand même très nombreux et je crains de ne pas avoir le temps de tous les approfondir tous.
Je vous expliquerait peu être pourquoi tout le monde en veut à Quentin et ce qui s’est passé dans la bataille précédente…
Voilà ! J’espère que ça vous a plus ! A bientôt pour le Chapitre 4 !

_________________


Désolée pour les fautes je suis Dyslexique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre Lambert
Membre Du Celticlub
Membre Du Celticlub
avatar

Nombre de messages : 1848
Age : 29
<b>Fiche Personnage (consultable) </b> : >>ICI<<
<font color=#FF0000><b>L\'Essentiel:&l : -[Nationalité]:Anglaise.
-[Age du personnage]:16 ans.
-[Année de l'élève]:6ème.
-[Rôle, rangs et métier]:Élève, préfète de Serdaigle.
-[Espèce:] humain
-[Sang : ]:mêlé
-[Club : ]: Celticlub et journal.
-[Activités:]//
-[Relations:] : voir dans la fiche personnage ci-dessus.
-[Situation : ] : célibataire
- [Instruments:] :Violon
- [Armes et Pouvoirs:] :baguette.
- [Animal : ]Goldy une licorne
<b>Transplanage</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Niveau de Quidditch</b> :
2 / 1002 / 100

<b>Niveau Sort Informulé</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Statut du membre et activité </b>: : Modératrice :
-s'occupe des élèves de serdaigle.
Date d'inscription : 23/01/2007

Information du personnage
REDOUTABILITE : de l'adversaire REDOUTABILITE : de l'adversaire:
160/400  (160/400)
CADEAUX et BONUS REMPORTES : CADEAUX et BONUS REMPORTES :: Droit à un animal magique : Licorne.
<b>Acces aux Lieux Bonus</b> Acces aux Lieux Bonus: Accées Partout !

MessageSujet: Re: Poupée de Porcelaine (-12)   Dim 20 Jan - 14:29

Chapitre 4 : Protégo


« Protégo ! »
Loupé… Ambre s’entraînait pourtant à ce sortilège depuis la fin de la réunion de l’AD. Cela faisait deux jours qu’elle passait tout son temps libre à s’entraîner sans relâche. Cet aprème, elle n’avait pas cours donc elle avait décidé de s’entraîner à fond. Aussi, Ambre continua de travailler durant toute l'après-midi. Elle réussit à faire 4 essais assez concluants, à provoquer 3 explosions et une bonne vingtaine d'échec. Elle était fatiguée mais voulait continuer. Elle ne voulait pas être sans défense.
" PROTEGO!"
Un petit bouclier apparut, resta 10 secondes et disparut.
Minerva McGonagall entra dans la salle vide et vit la jeune fille qui s’entraînait. Elle en fut heureuse car c'était la première personne de l’AD qu'elle voyait s'entraîner sérieusement. Elle dit à Ambre:

« Je suis très contente miss Ambre de voir que vous vous entraînez si vous voulez je peux essayer de vous aider. »
Ambre prit un mouchoir dans sa poche pour essuyer la sueur de son front puis souris au professeur.
« Merci, j'en ai bien besoin. J’ai du mal à réussir ce sort. J'y ai passé toute l'après midi mais j'ai du mal. »
Elle se concentra et essaya une nouvelle fois.
« Protégo! »
Un bouclier de petite taille apparut et disparut presque aussitôt. McGonagall allait parler quand la porte de la salle s’ouvrit sur… Nykos.
« Ambre je te cherchait ! Y a McGo qui te cherche et… Oh je vois qu’elle t’a trouvée avant moi ! Tu fais quoi ? Tu t’entraînes ? Je peux le faire avec toi s’te plais ?»
C’était tout à fait Nykos, ça… Passer du coq a l’âne était sûrement sa spécialité. Mais Ambre, intriguée par les premières paroles du Gryffondor, se tourna vers la directrice et demanda :
« Vous me cherchiez ? Pourquoi ? »
« Ce n’est pas urgent miss Lambert. Mr Auriel entraînez vous avec Miss Lambert. Je regarde»
Nykos acquiesça en souriant et vint se mettre devant Ambre.
« Bien professeur. T’es prête Ambre ? Je vais te lancer des sort et tu essais de faire un bouclier. Stu… »
« Attendez! Mr Auriel qu'allez vous lancer comme sortilège? » L’interrompis la directrice de Poudlard.
Nykos regarda le professeur puis répondit franchement.
« J'allait lancé Stupéfix c'est simple a connaître quand on commence »
Ambre fit non de la tête. Stupéfix c'était d'un trop haut niveau à son goût et puis, si elle n'y arrivait pas, Nykos risquait de découvrir son secret.
« S'il te plais n'envoie pas Stupéfix... Un sort plus simple serait mieux »
« D’accord… Crache limasse sa te vas ? »
Ambre souris et acquiesça.
« Ce serait parfait... »
Ambre se concentra sur Nykos, attendant le moindre geste de lui pour lancer le sort du bouclier. Le garçon attendit un temps puis sorti sa baguette et incanta :
« Crache Limaces ! »
Au moment même où Nykos sorti sa baguette, elle cria:
« Protégo! »
Un bouclier apparu juste au bon moment pour protéger Ambre mais disparu presque instantanément. La jeune Serdaigle était soulagée d'avoir réussis... de justesse mais elle avait réussit.
« On essaie un autre sortilège? »
Nykos fit un large sourire puis son visage redevint sérieux… Il se passa sans doute une, deux minutes avant que le garçon ne lève sa baguette. Le nom du sort ne sortit pas, il était informulé, mais le choc fut violent. La jeune fille était si légère qu'elle fut projetée à l'autre bout de la pièce. Le choc fut si violent que sa prothèse lâcha... Mais elle ne s’en rendit pas compte par ce que le sort lancé était un Stupéfix et elle était donc stupéfixée. Mais même l’Enervatum de McGonagall ne pouvait la réveiller pour le moment tellement le choc l’avait également sonnée.

Ambre se réveilla à l’infirmerie. Le visage de Nykos penché sur elle était inquiet mais rieur comme toujours.
« Ça va Ambre ? Pas trop sonné ? »
« Qu'est ce que je fait ici... » Répondit-elle d’une voix confuse.
Elle se releva d'un bond, se rappelant ce qui s'était passé. Elle regarda ses jambes et vit que sa prothèse était partie.

« Oh non! »
Nykos semblait heureusement n’avoir rien remarqué, aussi Ambre mis un drap sur ses jambes pour cacher le vide qui se trouvait à la place de sa jambe gauche.
« Tu y es allé un peut fort... je ne suis qu'une débutante pour ce sort et ce n'était qu'un entraînement ! »
« Oui je sais, McGo m’a déjà cassé les oreille avec ça… C’est vrai que passer du Crache Limace à un Stupéfix informulé c’était pas malin de ma part excuse moi »
« Au moins maintenant je sais ce que ça fait de se faire stupefixée... » Dit-elle un peu amèrement avant de penser : * Surtout qu ça a eu exactement l'effet que j'avait prévu... J'ai perdu ma prothèse…*
« Où est McGonagall ? » Demanda alors la jeune fille.
« Elle est avec Madame Aurora. Tu entends ce bruit ? Ce sont elles qui se chamaillent l’une par ce que tu es blessée et l’autre par ce que la première devrait se dépêcher au lieu de vociférer comme ça. Oh ! Tant que j’y pense ! J’ai trouvé ça par terre ce doit être à toi…»
Aurora était la remplaçante de Madame Pomfresh, cette dernière ayant décider d’aller travailler à St Mangouste ou, d’après ses dires, elle serait plus utile. Nykos posa un truc qui ressemblé à une prothèse à côté de la jeune fille. Ambre se mis à rougir subitement. Il savait... Elle prit précipitamment la prothèse, la posa prés d'elle sans explication et regarda ailleurs pour ne pas voir la réaction de Nykos.
« Ben pourquoi tu réagis comme ça ? Y a pas à avoir honte. Y a plein de gens qui ont des prothèse j’en connais même quelques uns comme Al… »
« Comme Alastor Maugrey c’est ça ? Mais là tu me parles de personne adulte… Or moi, quand on me regarde je vois souvent que ça choque… Ils trouvent ça choquant quand c’est une enfant qui porte une prothèse. » *Bien que je ne soit plus une enfant…*
Nykos mis une main derrière sa tête pour se gratouiller la nuque.
« J’avoue que c’est bizarre… j’aurais jamais imaginé qu’une fille comme toi pouvait porter une prothèse. Tu m’as pourtant l’aire d’être sans histoire. Qu’est ce qui s’est passé ? »
« C'était... Dans l'accident qui a tué ma mère... Un accident de voiture » répondit tristement la jeune fille.
« D… Désolé je ne savait pas excuse moi Ambre… » Balbutia le garçon.
« Ce n’est rien tu ne pouvait pas savoir… »
" C'est pas grave... ça fait longtemps maintenant..."
Son regard sembla se perdre dans le vague. Elle pensait à sa mère, si belle et forte. C'est fou ce qu'elle lui manquait. Un long silence s’installa entre les deux jeunes gens juste ponctué par la dispute des deux femmes juste à côté. Ambre n’avait compris que peu de choses comme par exemple que Madame Aurora ne pouvait rien faire pour la réveiller, qu’elle le ferait toute seule… c’était assez comique…
« Si on allait reprendre l’entraînement ? Je me sens beaucoup mieux… »
Le garçon fit un sourire comme seule réponse. Ambre remis sa prothèse comme il fallait avec sa chaussette par-dessus et se leva de son lit. Les deux jeunes gens allaient passer la porte de l’infirmerie quand…
« Pensez-vous qu’il soit prudent d’aller vous entraîner maintenant Miss Lambert ? »
Pris sur le fait, Ambre et Nykos se retournèrent vers une McGonagall un chouya énervée, suivit d’une infirmière un peu rondelette, au visage doux et malicieux qui eut la mauvaise idée d’ajouter :
« Vous voyez, elle s’est réveillée toute seule cette petite !»
Bien sûr, Ambre et Nykos eurent droit à un sermon assez sévère de la directrice, mais c’est vrai qu’ils n’avaient pas été très malins sur ce coup là. Au bout de quelques minutes Ambre se retrouva seule à l’infirmerie avec le professeur McGonagall. L’infirmière était partie s’occuper d’un autre élève tombé malade et qui se trouvait de l’autre côté de l’infirmerie.
« Vous devez rester quelques temps ici Miss Lambert après le choc que vous avez eu… »
Ambre n’avait rien à répondre à cela. Surtout que la seule réponse qui lui trottait dans la tête était d’une telle gaminerie que ça aurait été inutile.
« Professeur… Pourquoi vous me cherchiez tout à l’heure ? » Finit-elle par demander.
McGonagall, qui était justement sur le point de lui parler de ça, fit un mince sourire.

« Je ne sais pas si vous avez remarqué Miss Lambert, mais les jumelles Rokfeller qui sont préféte et sous préféte de votre année sont partis ce matin. Leurs parents ont décidé de partir pour les Etats-Unis pour protéger leur famille des Mangemorts. Et a vrai dire, j’ai tout de suite pensé à vous pour remplacer Judith Rokfeller en tant que Préféte. Votre sous- préféte sera Alice Lebret…»
Ambre regarda McGonagall sans comprendre… Elle ? Une préfete ? Impossible… Du moins c’est ce qu’elle pensait. Elle ne s’estimait pas assez forte, pas assez intelligente et surtout pas assez confiante pour assurer un rôle telle que celui de Préfete…
« Je suis certaine que vous serez parfaite dans ce rôle. Je vous laisse vous reposer à présent. »
McGonagall partie de l’infirmerie, laissant Ambre seule avec ses pensées. Elle réfléchissait à milles raisons pour lesquelles elle avait été choisie pour être préfete sans en trouver une seule valable. Elle passa la nuit à l’infirmerie après l’insistance de la nouvelle infirmière.
Dés le lendemain, Ambre était prête à s’entraîner de nouveau. Elle se sentait vraiment nulle de ne pas connaître le sortilège du Protégo contrairement à ses camarades de l’AD. Dés qu’elle avait finie ses devoirs entre les cours, elle allait s’entraîner dans une salle vide. Parfois Nykos l’aidait, parfois non… Quoi qu’il en soit, quelques jours avant la fameuse bataille, Ginny vint la voir à l’entraînement.

« Ambre, j’ai quelque chose à te dire… »
La nouvelle Préfete des Serdaigle se tourna vers la Gryffondor. Durant les derniers jours, il lui était arrivée de parler avec elle quelques minutes et les deux filles étaient en quelque sorte devenues de bonnes amies. Ambre se demandait bien de quoi Ginny voulait lui parler… Elle posa un regard interrogateur à la Gryffondor qui sentit que c’était une invitation à continuer.
« Certains membres de l’AD t’on vus traîner avec Miyu… C’est une fille vraiment sympa, mais tu devrais te méfier… »
« Me méfier de Miyu ? Pourquoi ? »
« Et bien… Disons qu’elle fait partie de ceux et celles que l’on soupçonne de faire parti de l’Assemblée des Mangemorts. »
« Quoi ?! »
Ambre regardait Ginny sans comprendre. Miyu ? Sa Miyu ? Sa sœur ?! Un membre de l’Assemblée… C’était impossible.
« Elle fait partie des amis de Prudence et Alyssa et, on a vérifié, parfois elle dit qu’elle va à St- Mangouste, mais ce n’est pas le cas. Je connais quelqu’un qui travaille dans le service où elle va normalement.»
« Non… c’est pas possible elle… Elle et moi on est comme des sœurs. Elle est si gentille… Comment ? »
« Je ne t’empêche pas d’être amie avec Miyu… Mais il faut que tu saches qu’il se peut qu’elle soit là durant la bataille. »
Ambre ne répondit rien, elle regarda le sol à ses pieds, se posant mille questions. Ginny sentait que Ambre avait besoin d’être un peu seule. Elle s’en alla doucement. La Préfete des Serdaigle resta un long moment sans rien faire. Parfois, une larme tombait sur le sol, laissant une trace humide dans la poussière. La jeune fille se demandait ce qu’elle ferait si elle voyait Miyu durant la bataille… Que devait-elle faire…

Le jour J était arrivé. En ce dernier samedi du mois de septembre, le temps était couvert et les nuages couvrant les rayons du soleil semblaient également avoir pénétré le cœur des membres de l’AD. Ambre n'avait pas réussit à dormir la nuit dernière. Elle avait peur de qui pourrait de passer aujourd'hui. Elle s'était donc levée aux aurores et avait rejoint l'entrée de prés au Lard où elle s'était cachée en attendant les autres membres de l'AD. Elle restait là, cramponnée à sa baguette listant dans un coin de sa tête le nom des sorts qu'elle connaissait. Le professeur McGonagall était déjà là, attendant le reste de l’AD avec les 5 boucliers d’argent. Il était prévu que les mangemorts n’arrivent qu’aux environs de 10 heures. Peu à peu, les autres arrivaient et formaient des groupes entre eux ou bien se préparaient psychologiquement pour la bataille. Ambre fut rejointe par Ginny et Ludovic juste à temps.
Des détonations venaient de briser le silence pesant et, à l’entrée du village, plusieurs personnes, aux visages cachés par des capuches et des masques, avaient fait leur apparition…


***********************************
Notes de l’auteur: Et voilà un nouveau chapitre de l’histoire!
Bon ben il ne se passe pas grand-chose dans ce chapitre… Même quasiment rien. Mais ça sera bien mieux au prochain chapitre promis!
Je voulait aussi remercier tout ceux et celles qui m’ont lue jusqu'ici. Merci beaucoup!

_________________


Désolée pour les fautes je suis Dyslexique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre Lambert
Membre Du Celticlub
Membre Du Celticlub
avatar

Nombre de messages : 1848
Age : 29
<b>Fiche Personnage (consultable) </b> : >>ICI<<
<font color=#FF0000><b>L\'Essentiel:&l : -[Nationalité]:Anglaise.
-[Age du personnage]:16 ans.
-[Année de l'élève]:6ème.
-[Rôle, rangs et métier]:Élève, préfète de Serdaigle.
-[Espèce:] humain
-[Sang : ]:mêlé
-[Club : ]: Celticlub et journal.
-[Activités:]//
-[Relations:] : voir dans la fiche personnage ci-dessus.
-[Situation : ] : célibataire
- [Instruments:] :Violon
- [Armes et Pouvoirs:] :baguette.
- [Animal : ]Goldy une licorne
<b>Transplanage</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Niveau de Quidditch</b> :
2 / 1002 / 100

<b>Niveau Sort Informulé</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Statut du membre et activité </b>: : Modératrice :
-s'occupe des élèves de serdaigle.
Date d'inscription : 23/01/2007

Information du personnage
REDOUTABILITE : de l'adversaire REDOUTABILITE : de l'adversaire:
160/400  (160/400)
CADEAUX et BONUS REMPORTES : CADEAUX et BONUS REMPORTES :: Droit à un animal magique : Licorne.
<b>Acces aux Lieux Bonus</b> Acces aux Lieux Bonus: Accées Partout !

MessageSujet: Re: Poupée de Porcelaine (-12)   Dim 20 Jan - 14:30

Chapitre 5 : Les yeux du Mangemort



« Alors que personne n’oublie ! Interdit d’utiliser les sortilèges impardonnables ! Il faut les neutraliser et pas les tuer ! Si vous reconnaissez un élève et que ce dernier est blessé, appelez Lily, elle emmènera le blessé à l’infirmerie. Surtout ne laissez aucun Mangemort adulte s’approcher du portail de l’école !»
Ginny semblait parfaite dans son rôle de chef. Elle donnait les dernières instructions aux 7ém et 6ém années venus se battre. Ce mélange hétéroclite d’élèves réunissait les 4 maisons de Poudlard dans la bataille bien que le nombre de Serpentard était très faible.
Le professeur Rémus Lupin arriva à son tour, accompagné de Tonks qui était professeur de Métamorphose depuis l’année passée. Ces deux là se disputaient encore… et, du point de vue de Ambre, c’était à juste titre. La métamorphomage, en effet, ne pouvait plus cacher qu’elle était tombée enceinte. Son ventre arrondis après 5 mois de grossesse faisait foi. Mais il y avait beau faire, Tonks insistait pour vouloir se battre.
La nouvelle préféte des Serdaigles étant proche du professeur McGonagall, elle entendit ce que le Lycanthrope lui annonça. Apparemment, l’ordre du phénix ainsi qu’un grand nombre d’Auror étaient occupés par une attaque de Mangemort en plein Chemin de Traverse et n’arriveraient que plus tard. Ginny et Ludo, eux aussi tout proches, se regardèrent et apparemment, même si Ambre ne savait pas grand-chose sur l’Ordre, ils en étaient tous trois venus à la même conclusion.

« Mince ! Ils ont prévu une diversion… Il va falloir qu’on se débrouille seul en attendant qu’ils terminent là bas… » Commenta Ginny.
Tous se mettaient maintenant en position pour le combat. Ambre, Ginny et Ludo se trouvaient derrière, en haut d’une pente, tout prés de la sortie du village. Ginny était là pour protéger Ambre, Ludo était là pour ne pas être dérangé pendant qu’il utilisait la Legillimencie et le professeur McGonagall avais décidé de rester auprès de ces trois élèves là pour les protéger d’eux même alors que les autres professeur étaient avec les autres élèves au cœur de la bataille. Les mangemorts n’attaquaient pas, ce n’était pas normal.
Mais bientôt arrivèrent des mangemorts pour la plupart plus petit que ceux déjà présents. Sans doute les élèves mangemorts. L’un, ou plutôt, l’une des retardataire avait deux mèche de cheveux noirs sortant de sous sa capuche et, malgré son masque, Ambre reconnu tout de suite Prudence. La préféte des Serdaigle observa longuement la mangemort. Elle s’était dirigée vers un des adultes, Ambre voyait à travers les yeux de son masque qu’il avait des yeux noisette et que, bizarrement, ce dernier regardait dans sa direction… ou du moins c’était l’impression qu’il donnait et la jeune fille trouvait ça bizarre. Prudence sembla lui parler un petit moment sans que l’homme la regarde une seule fois, il continuait de fixer de ses yeux l’endroit où Ambre se trouvait. Ambre était trop loin, elle ne pouvait pas entendre la conversation mais une minute plus tard, Prudence se mis à courir vers les jeunes mangemorts et cria :

« A l’attaque ! »
Presque immédiatement, le calme angoissant se transforma en un brouhaha d’incantation diverses et variés. Les Mangemorts adultes aussi s’étaient engagés dans la bataille. Entre les deux camps, on voyait s’échanger grand nombre de sortilèges.
Parmi ceux qui portaient les boucliers se trouvait un garçon appelé Christopher Thomas, dit Chris, de Poufsouffle qui se dégagea bientôt du groupe des boucliers. En face de lui se trouvait un des jeunes mangemorts. Le jaune et noir semblait très concentré sur ce fameux jeune mangemort. Du haut de la colline, Ambre regardait la scène avec appréhension. Les mangemorts était plus nombreux qu’eux et les renforts n’arriveraient sans doute pas avant un certain temps. Cependant, quelque chose clochait dans le spectacle qui s’offrait sous ses yeux.
Elle n’eut pas le temps d’y réfléchir car elle remarqua que Chris, par un sortilège habilement lancé, avait réussi à faire tomber la capuche et le masque du jeune Mangemort en face de lui. La jeune fille fut saisie de stupeur. C’était un garçon qu’elle connaissait et qu’elle appréciait beaucoup, un certain Bastien. Elle ne lui avait parler que rarement, mais elle se souvenait toujours de la gentillesse. C’était un garçon bien… Comment avait-il peut atterrir chez les mangemorts ? Ambre l’ignorait.
Elle entendit la voix de Lily qui, parmi les combattants, cria :

« Non Bastien ne fait pas ça ! »
Le bouclier était malheureusement inefficace contre le, sortilège lancé par Bastien. Chris lâcha immédiatement son bouclier d’argent pour se mettre à hurler. Ambre entendit la voix de Bastien dire quelque chose qu’elle ne put saisir dans le vacarme de la bataille. Puis il lui vint enfin une révélation.
« Professeur! Quelque chose cloche dans ce combat ! C’est avantageux pour nous mais ce n’est pas normal quand même ! »
McGonagall qui lançait des sorts depuis la petite montée se tourna vers Ambre qui expliqua :
« A part Bastien personne n’a envoyé de sortilège impardonnable ! »
C’était vrai. Nul éclair vert n’avait été envoyé vers les membres de l’AD. Ambre ne comprenait pas pourquoi. Ludo, lui, était en pleine réflexion et, pour une fois, il ne faisait pas semblant. Pendant ce temps, Ambre continuait de regarder le combat. Chris avait cessé de hurler et lui et Bastien semblaient continuer à se battre mais plus a grand coup d’injures diverses et variées. Mais Ambre se rendit vite compte que ce n’était pas des injures qu’ils échangeaient… Bastien tentait de se justifier, en réalité. Il n’avait jamais désiré devenir Mangemort. Ce n’était autre que ses parents qui, l’année précédente, l’avait obligé à le devenir. D’ailleurs, c’était sa mère qui venait, par le biais d’un Imperium, de l’obliger à lancer un Endoloris à Chris. Leurs deux familles ne s’entendant pas et c’était l’occasion rêvée même si Bastien et Christopher ne s’entendaient pas si mal que ça et, après avoir envoyé le sort, Bastien avait trouvé la force de résister à l’Imperium.
Mais on ne pouvait se douter de tous les drames qui se déroulaient durant la bataille. Après tout, elle ne devait pas se laisser distraire par Bastien et Chris et observer la bataille en faisant attention au moindre détaille. Elle sentit un frisson la parcourir quand ses yeux rencontrèrent ceux de l’homme à l’arrière des Mangemorts qui ne semblait pas combattre non plus
.
*Il me regarde vraiment ou est-ce juste une impression ?* se demanda la préféte des Serdaigles.
Mais pendant qu’elle tentait de sonder ce regard étrange, la voix de Lily se fit a nouveau entendre.

« Bastien ! »
Ambre tourna vivement la tête et vit que Bastien était gravement blessé au bras gauche. Quelques minutes avant, sa mère, voyant qu’il ne se battait plus avait tenté de l’obliger à nouveau à combattre mais le garçon avait riposter en Stupéfiant cette dernière puis, prenant un couteau, se lacéra le bras là où se trouvait sa marque des ténèbres en disant qu’il ne voulait pas être mangemort
La préfète de Serdaigle était choquée par le geste de Bastien. Elle voulait se précipiter vers lui pour l'aider mais elle avait si peur que ses jambes ne lui obéissaient plus. Elle resta donc immobile, à continuer d'observer tout en s'inquiétant pour le blessé. Heureusement, Lily s’était immédiatement occupée de lui. Le pauvre garçon qui avait horreur du sang s’était vite évanouis et la Poufsouffle utilisa un Mobilicorpus.

« Lily est vulnérable si elle doit l’emmener jusqu'à Poudlard ! Je l’accompagne ! Ludo je compte sur toi pour protéger Ambre ! »
Ginny avait dit ces mots tout en courrant vers sont amie de Poufsouffle.
« Compte sur moi ! » répondit Ludo en se rapprochant plus de la Serdaigle.
Ambre, elle, ne se sentait pas rassurée sans Ginny. Elle continua de regarder le combat. Les commerçant et habitants de Prés au Lard semblaient s’être décidé à participer au combat. Certains envoyaient des sortilèges aux Mangemorts depuis leurs fenêtres, d’autres envoyaient des sortilèges pour donner de la force aux membres de l’AD. Et, quelque chose qui aurait bien pu faire rire en d’autres circonstances, les personnes responsables de la boutique Zonko s’amusaient à lancer des boules puantes et autres faces et attrapes nauséabondes sur les Mangemorts.
Puis Ambre vit quelqu’un venir de l’école et il ne s’agissait pas de Ginny et Lily. Non, c’était une fille aussi mais elle portait les mêmes vêtements que les Mangemorts si ce n’était une étoile argentée cousue sur la manche droite. Mais sa capuche était tellement rabattue sur ses yeux que Ambre ne pu voir quelle était la couleur de ses yeux. Tout ce qu’elle savait, c’était qu’il émanait de cette fille comme un aura étrange… quelque chose d’inquiétant.
Sans même se soucier du combat, celle étrange fille s’approcha de l’observateur qui détacha enfin son regard du promontoire om se trouvait Ambre pour se concentré sur la Mangemort étoilée qui sembla lui dire quelque chose. L’homme lui répondit, semble-t-il, avec calme mais la fille, elle, semblait passablement énervée. Cette fille dit une dernière chose à l’homme avant de courir dans la bataille, s’approchant de Prudence qui venait de stupéfier un des membres de l’AD, elle lui chuchota quelque chose avant de se retirer de la bataille. Quelques élèves tentèrent de l’arrêter mais elle était repartie aussi vite qu’elle était venue. Prue, comme l’appelaient ses amies, référence a une série Moldu très connue, sembla soupirer et même, elle semblait plutôt attristée. D’ailleurs, cela se sentis dans sa voix quand elle annonça :

« Pas de quartier ! »
Le cœur d’Ambre se serra quand le premier éclair vert fusa pour, heureusement, ne toucher que le mur d’une des bâtisses, bientôt rejoint par bien d’autres. Par chance, dans la confusion, le sortilège ne touchait jamais sa cible… Puis la jeune fille eut encore l’impression qu’on la regardait. L’observateur Mangemort avait recommencé à regarder dans sa direction. Mais qu’est ce qu’il avait à la regarder comme ça a la fin ?!
Ginny et Lily arrivèrent sur ces entrefaites et elles aussi semblaient horrifiées par ce qu’était devenu la bataille. C’était ce a quoi elles s’étaient attendus au départ, mais après le calme du commencement du combat… Cette vision avait de quoi les horrifier.
Toutes deux s’approchèrent de Ambre, McGonagall et Ludo, prêtes à demander ce qui se passait quand Ambre remarqua quelque chose et héla le professeur.

« Professeur! Je viens de remarquer quelque chose! Des mangemorts inactifs ont transplané ! Ils vont sans doute arriver par derrière!»
Ambre aurait préféré avoir tort car, une seconde plus tard, le professeur McGonagall se retourna pour transformer en Veracrasse un Mangemort qui avait commencé à incanter le sortilège de mort.
«Changement de plan ! Miss Weasley, allez chercher monsieur Bezet pour protéger Miss Lambert! Monsieur Dragor, restez ici et attendez Bezet. Miss Maud, allez avec miss Weasley et ramenez le professeur Lupin et 5 de vos camarades vite! »

_________________


Désolée pour les fautes je suis Dyslexique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre Lambert
Membre Du Celticlub
Membre Du Celticlub
avatar

Nombre de messages : 1848
Age : 29
<b>Fiche Personnage (consultable) </b> : >>ICI<<
<font color=#FF0000><b>L\'Essentiel:&l : -[Nationalité]:Anglaise.
-[Age du personnage]:16 ans.
-[Année de l'élève]:6ème.
-[Rôle, rangs et métier]:Élève, préfète de Serdaigle.
-[Espèce:] humain
-[Sang : ]:mêlé
-[Club : ]: Celticlub et journal.
-[Activités:]//
-[Relations:] : voir dans la fiche personnage ci-dessus.
-[Situation : ] : célibataire
- [Instruments:] :Violon
- [Armes et Pouvoirs:] :baguette.
- [Animal : ]Goldy une licorne
<b>Transplanage</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Niveau de Quidditch</b> :
2 / 1002 / 100

<b>Niveau Sort Informulé</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Statut du membre et activité </b>: : Modératrice :
-s'occupe des élèves de serdaigle.
Date d'inscription : 23/01/2007

Information du personnage
REDOUTABILITE : de l'adversaire REDOUTABILITE : de l'adversaire:
160/400  (160/400)
CADEAUX et BONUS REMPORTES : CADEAUX et BONUS REMPORTES :: Droit à un animal magique : Licorne.
<b>Acces aux Lieux Bonus</b> Acces aux Lieux Bonus: Accées Partout !

MessageSujet: Re: Poupée de Porcelaine (-12)   Dim 20 Jan - 14:30

Tous s’exécutèrent vite fait. Pendant que McGonagall tentait de neutraliser les Mangemorts arrivant avec l’aide de Ludo qui restait toujours prés de la jeune fille, prêt à la protéger. Ambre avait sorti sa baguette au cas où mais, même en 6ém année, elle n’était vraiment pas très douée en sortilège d’attaque et de défense. D’ailleurs, c’en était moins une. Le professeur McGonagall réussit à faire dévier un sortilège qui lui était envoyé.
Enfin Quentin arriva avec Ginny qui était en train de l’engeuler. Lily, quand à elle, emmenait les professeur Lupin… et Tonks, car il avait insisté, accompagné de 5 élèves prêts à en découdre. Quentin était en train d’essayer de convaincre Ginny de le laisser aller se battre avec McGo et les autres plutôt que de veiller à la sécurité d’une fille… Et, comme toujours, Ginny réussit à avoir le dernier mot.

« Voilà maintenant tu protèges Ambre sans discuter ! Ludo ! Viens avec moi ! »
Ambre vit partir une Ginny bien énervée pendant que Ludo semblait dire de ses yeux un léger pardon à Ambre qui serait obligée de supporter le blondinet. À présent, les sortilèges fusaient dans tous les sens et la détonation du transplanage se mêlait au vacarme précédant. Bientôt, il y eu le premier mort, un des habitants de Prés Au Lard qui faisait entrer un élève blessé chez lui. Puis le propriétaire de Zonko Farces et Attrapes fut bientôt touché par le sortilège de mort. Deux groupes s’était formés, combattant en haut et en bas de l’endroit où se trouvaient Ambre et Quentin. D’ailleurs, le garçon ne semblait pas très heureux de protéger la jeune fille… d’ailleurs, au bout de 5 minutes, il déclara :
« Roh et puis zut je veux me battre ! »
Le garçon se mis à courir vers l’endroit où se battaient Ginny et les autres, laissant Ambre derrière. La jeune fille tenta de le suivre mais, à cause de sa jambe, elle n’allait pas assez vite et fut vite distancée. C’est alors que l’homme qui l’avait observé tout le long du combat apparut dans une détonation digne d’un coup de feu juste devant la jeune fille effrayée. Elle pointa sa baguette sur l’homme, s’apprêtant à lui lancer un Stupéfix mais elle avait beau bouger les lèvres, aucun son ne sortait. Sans doute avait-il lancé un Silencio à la préféte.
La jeune fille se maudit de ne pas savoir maîtriser parfaitement les sortilèges informulés mais elle n’était qu’en début de 6ém année…
L’homme avança vers elle, un pas après l’autre la regardant fixement alors que Ambre reculait pas à pas, le fixant également, ses yeux remplis de peur.

Quentin arriva à la hauteur du professeur McGonagall et de Ginny à cet instant.
« Qu’est ce que tu fais là Quentin ? Qui protége…»
Avait commencé Ginny, inquiète qui se retourna pour voir son amie seule face à un Mangemort. Ce dernier avait réussit a bloquer la fille aux cheveux violacés contre une bâtisse.
« Ambre ! »
Ambre croyait que c’était la fin, que le Mangemort allait la tuer d’une seconde à l’autre. Elle était dos au mure et était à présent incapable de se défendre. Puis il y eu comme… un miracle. Un sort frappa l’homme qui fut envoyé quelques mètres plus loin et dont la baguette s’envola pour tomber entre les mains d’une jeune femme aux cheveux châtains qui avait transplané quelques secondes plus tôt, suivit de nombreux Aurors…
« Ca va tu n’as rien ? » demanda la jeune femme.
Ambre savait qui était cette fille… Comment ne pas reconnaître Hermione Granger, l’amie du célèbre Harry Potter…


************************************
Notes de l’Auteur :
Bonjour a tous, je suis bien contente d’avoir finit ce chapitre et il y a beaucoup de choses à dire là-dessus.
Pas très marrant ce chapitre n’est ce pas ? Mais bon dans une histoire sérieuse je ne peux pas mettre des blagues à tout bout de champs…
Par chance, le début de la bataille ne s’est pas transformé en parodie comme j’en avais peur… Ouf ! Ça a mis le temps mais j’ai trouvé le moyen idéal pour commencer les hostilités ! J’ai passé pas mal de temps pour trouver ce truc.
Alors, pour ceux qui connaissent le topic original, vous verrez que je n’ai gardé que le strict nécessaire du combat, en laissant les idioties de côté. Et j’ai rajouté un peu de courage ainsi qu’un cerveau à Ludovic. Et oui il le fallait bien par ce que sinon ma fiction sérieuse se serait transformée en Parodie (encor une fois…).
Alors… la femme Mangemort à l’étoile… Qui est donc cette mystérieuse fille ? Ceux qui font parti du forum dont est inspiré cette histoire le savent peu être mais pour les autres, il va falloir attendre ^^
Quentin mais quel irresponsable quand même ! Ils lui ont dit 100 fois que Ambre avait du mal à se défendre et qu’elle ne pouvait pas courir mais non… Lui ne pense qu’a se battre… crétin…
Sinon…Enfin un membre du trio! Il était temps n’est ce pas ? Hermy va sans doute apporté un petit plus a l’AD qui, il faut le dire franchement, à besoin d’un coup de main… C’est pas peu dire…
J’espère que ce chapitre vous a plue ! A Bientôt pour le chapitre 6 !

_________________


Désolée pour les fautes je suis Dyslexique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prof Galabrian Lugubris
Professeur
Professeur
avatar

Nombre de messages : 5009
Age : 31
<b>Fiche Personnage (consultable) </b> : >>ICI<<
<font color=#FF0000><b>L\'Essentiel:&l : -[Nationalité]:Transylvain.
-[Age du personnage]:188, mais la 30ène d'apparence.
-[Ancienne maison]:viens d'une autre école.
-[Rôle, rangs et métier]:professeur de DFCM appliqué, Maitre d'armes.
-[Espèce:] humain-maudits immortel en age.
-[Sang : ]:Pur de noble famille.
-[Club : ]: Chef club de duel.
-[Activités:]un peu tout.
-[Relations:] :(voir ma fiche personnage.)
-[Situation : ] : veuf en rrrecherche d'amourrrr
- [Instruments:] :Orgue, un peu de violoncelle.
- [Armes et Pouvoirs:] :armes blanche et a feu, baguette.
- [Animal : ]aucun à Poudlard.
<b>Transplanage</b> :
100 / 100100 / 100

<b>Niveau de Quidditch</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Niveau Sort Informulé</b> :
100 / 100100 / 100

<b>Statut du membre et activité </b>: : ADMINISTRATEUR PRINCIPAL
actifs, mais laissez moi le temps de répondre !

Date d'inscription : 15/01/2007

Information du personnage
REDOUTABILITE : de l'adversaire REDOUTABILITE : de l'adversaire:
400/400  (400/400)
CADEAUX et BONUS REMPORTES : CADEAUX et BONUS REMPORTES :: Droits aux armes blanches.
<b>Acces aux Lieux Bonus</b> Acces aux Lieux Bonus: Accées Partout !

MessageSujet: Re: Poupée de Porcelaine (-12)   Dim 20 Jan - 15:10

Bien que j'ai lut en plusieurs fois, je fais un commentaire regroupé lol:

Ta fiction est plutot pas mal ecrit, les fautes ne m'ont pas sauté au yeux, tu aurez dut evier de marquez certaines chose au debuts consernant les fautes parcqu'apres les lecteurs ne font que rechercher les fatues sans que sa soit fait expret lol
sinon bien que moi les cheveux de couleur me font bizarre mais c'est le personnage qui est comme sa et pui sbon dans un monde de srcelerie tout peut arriver lol j'ai bien apprécier la lecture et les péripécie de ton histoire.

Voilà désoler si mon comentaire n'est pas vraiment garnit, j'ai plus de facilité pour commenter un dessin.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre Lambert
Membre Du Celticlub
Membre Du Celticlub
avatar

Nombre de messages : 1848
Age : 29
<b>Fiche Personnage (consultable) </b> : >>ICI<<
<font color=#FF0000><b>L\'Essentiel:&l : -[Nationalité]:Anglaise.
-[Age du personnage]:16 ans.
-[Année de l'élève]:6ème.
-[Rôle, rangs et métier]:Élève, préfète de Serdaigle.
-[Espèce:] humain
-[Sang : ]:mêlé
-[Club : ]: Celticlub et journal.
-[Activités:]//
-[Relations:] : voir dans la fiche personnage ci-dessus.
-[Situation : ] : célibataire
- [Instruments:] :Violon
- [Armes et Pouvoirs:] :baguette.
- [Animal : ]Goldy une licorne
<b>Transplanage</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Niveau de Quidditch</b> :
2 / 1002 / 100

<b>Niveau Sort Informulé</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Statut du membre et activité </b>: : Modératrice :
-s'occupe des élèves de serdaigle.
Date d'inscription : 23/01/2007

Information du personnage
REDOUTABILITE : de l'adversaire REDOUTABILITE : de l'adversaire:
160/400  (160/400)
CADEAUX et BONUS REMPORTES : CADEAUX et BONUS REMPORTES :: Droit à un animal magique : Licorne.
<b>Acces aux Lieux Bonus</b> Acces aux Lieux Bonus: Accées Partout !

MessageSujet: Re: Poupée de Porcelaine (-12)   Dim 20 Jan - 15:22

Merci beaucoup^^
Oui les cheveux violets ça fait bizarre mais bon j'ai trouvé une raison génétique pour ça XD Si je l'ai pas encor marqué je donnerait la raison dans les prochains chapitres... Et de toute façon même si avec ses cheveux violets elle fait un peu Mary Sue je continue! (ouai!!!)
Voici les autres chapitres:

Chapitre 6 : Les amis se séparent



Grâce à l’intervention des Aurors, la bataille se termina rapidement et aucun mort n’était à décompter parmi les membres de l’AD. Bien sur, le lendemain, les journaux parlèrent de ce qui s’était passé mais, à part le Chicaneur, aucun ne disait la vérité. Entre autre, la gazette vantait le mérite des Aurors qui avaient courageusement réussit à mettre en fuite les mangemorts aux portes de Poudlard… Ils avaient oublié de préciser la vingtaine d’élèves membres de l’AD présent sur place et qui avaient dus se débrouiller seuls un moment…
Après une longue discussion, Le professeur McGonagall décida de renvoyer Quentin Bezet de l’école, l’excluant par la même occasion de l’AD. Son comportement lamentable lors de la bataille ayant entraîné la mise en danger d’autrui, cela n’avait surpris personne et le garçon pris le premier train pour Londres le lendemain.
Tout le monde était surpris du retour d’Hermione, surtout qu’elle était seule… Mais ce qui ne surprit personne, c’était que Hermione demanda à revenir à Poudlard, en 7ém année pour pouvoir terminer ses études et protéger l’école. Personne ne s’étonna de voir McGonagall accepter.
Pour laisser aux membres de l’AD le temps de décompresser, et ce malgrés la curiosité générale, il fallut décider de ne pas faire de réunion pendant au moins une semaine. Bien sur, il arrivait souvent que des gens viennent demander à Hermione où se trouvait Harry… Mais elle ne répondait qu’en haussant les épaules.
Lily rendit souvent visite à Bastien qui était à l’infirmerie pendant la semaine. Il s’était tellement bien lacéré le bras que la marque des ténèbres avait totalement disparu, laissant la place à une importante cicatrice. A part les membres de l’AD et les jeunes Mangemorts, personne ne se doutait qu’il avait pendant un temps été du côté de Celui – Dont – On – Ne – Doit – Pas – Prononcer – Le – Nom. Ayant été grandement influencé, même forcé, par sa famille, le garçon avait été pardonné par l’AD et les professeurs. Mais il ne pouvait rien dire sur l’identité des autres membres de l’Assemblée des Mangemorts, par fidélité pour ses amis qui pouvaient en faire parti
Ambre passa la semaine à étudier et à remplir au mieux son rôle de préféte. Elle s’était remise de la frayeur qu’elle avait eue lors de la bataille grâce à la gentillesse de ses compagnons de l’AD, surtout Ginny.
Elle attendait avec impatience le jour de la réunion pour savoir, tout comme les autres, ce qui s’était passé entre Harry, Ron et Hermione pour que celle-ci revienne seule. Le dimanche suivant, elle était en train d’imaginer ce qui s’était passé tout en aidant la petite Chloé Taylor à étudier un cours d’histoire. La Petite Chloé, comme on l’appelait, était une fillette adorable et, malgrés ses 11 ans, elle semblait toujours se comporter comme une petite fille de 6 ans. Elle jouait à la poupée et parlait avec un air enfantin tout a fait adorable. Beaucoup la considérait comme un peu la mascotte de la maison Serdaigle. Bref, Ambre était en train d’aider Chloé à apprendre le nom des derniers ‘’ Enchanteurs ‘’.

« Ambre, c’est quoi un Enchanteur ? J’ai pas bien compris l’explication de Mr Binns… » Demanda innocemment la fillette.
« Les Enchanteurs sont des Sorciers dont la puissance est supérieur à la normal. Ils sont capable de maîtriser n’importe quel sort sans effort et arrivent même à faire de la magie sans baguette. Il en naît un seul par siècle environ mais ça fait environ 300 ans que plus personne n’en a rencontré… Le dernier Enchanteur connu était Ryujin Faror, originaire du Japon. Il mourut malheureusement très jeune, consumé par sa propre magie. Les Enchanteurs provoque la jalousie de certaines personnes aussi et d’ailleurs, certains pensent que ce n’est pas normal qu’il existe des sorciers aussi puissants. Le plus étrange, c’est qu’ils naissent souvent de famille moldue. Bien sur, tu doit connaître le plus grand enchanteur de tous les temps n’est ce pas ma puce ? »
« C’est… Merlin c’est ça ? » Répondit Chloé
« Exactement. Le grand Enchanteur Merlin ! Même parmi les derniers enchanteurs répertoriés, jamais il n’y eut de sorcier plus puissant. »
« Plus puissant que Dumbledore ? »
« Et même encor plus puissant que Tu Sais Qui, à ce qu’il paraît… »
Luna fit son entrée dans la salle commune. Elle ne portait plus son insigne de Préféte en Chef, ayant expressément demandé (ou plutôt obligé…) McGonagall de prendre Hermione à sa place pour ce poste. Et l’extravagante Serdaigle avait bien eu raison de faire ça car, dès les premiers jours, les élèves avaient pus apprécier le travail d’Hermione en tant que Préféte en Chef.
La 7ém année s’approcha de Ambre et lui dit :

« La loutre miel chante son histoire quand 5 coucou se font entendre après le zénith »
Ambre et Chloé regardèrent Luna avec incompréhension. La jeune préféte de 6ém année en particulier n’avait pas compris grand-chose. Pourquoi Luna lui parlait-t-elle de loutre et de coucou ?! L’exubérance de la Serdaigle était vraiment dure à cerner…
« Quoi ? Tu peux répéter ? J’ai pas compris…»
Luna répéta sa phrase farfelue une nouvelle fois sans pour autant que ça éclaire la lanterne de la préféte qui commençait à se demander si sa camarade tournait bien rond du ciboulot. Par chance, Aloé arriva rapidement derrière Luna et annonça.
« Luna essais juste te dire qu’il faut que tu soit là bas demain à 17 heures pour parler à Granger »
Ambre compris le message cette fois. C’était à la fois clair et pas trop mystérieux pour éveiller la curiosité de la petite Chloé. Ambre remercia Aloé et Luna puis se concentra sur l’aide qu’elle devait apporter à Chloé. Ses pensées étaient tout de même tournées vers ce que Hermione avait à raconter… Cela la travailla tellement qu’elle eut du mal a dormir…

L’horloge de Poudlard sonna enfin 5 fois. Les membres de l’AD s’étaient réunis en petit comité pour ne pas gêner Hermione. Aussi, seul Ambre, Luna, Ginny, Aloé, Lily, Chris, Nykos, Ludovic et Shin avaient été conviés. Et chacun devrait par la suite raconter ce que Hermione allait leur dire. Ginny et Hermione étaient en grande discution quand Ambre arriva dans la Salle sur Demande. Et d’après le peu qu’elle comprenait de leurs messe basse, Ginny aussi avait des choses à dire… La dernière à arriver fut Luna qui, une fois encore, avait essayé de convaincre le fameux Lorenzo de revenir à l’AD…Et qui, en plus, avait perdu une de ses boucles d’oreille en forme de radis dans l’escalier… La réunion commença donc une demi-heure en retard par rapport à l’heure prévue à cause de ces péripéties…

« C’est bon Hermione on est tous là. Va-y raconte, qu’est ce qui s’est passé ? Pourquoi Harry et Ron ne sont pas revenus avec toi ? » Demanda Ludovic, impatient d’entendre le récit de sa camarade de Gryffondor.
« A vrai dire, c’est une longue histoire… Tout a commencé au mariage de Bill, le frère de Ginny. »
« Si loin ? » s’étonna Nykos
Les autres convives lui jetèrent un regard désapprobateur avant de faire signe à Hermione de continuer.

« Heu… Oui Nykos… Donc, comme je le disais, tout a commencé au Mariage de Bill Weasley. Je croyais que ce serait une belle journée de fête. J’ai d’ailleurs été très étonnée de voir comment se déroulaient les mariages sorciers. En Etude des Moldus nous n’avions pas encore étudié… »
« Heu… tu t’égare là Hermy… » Chuchota Ginny à son amie qui était partie pour faire un exposé de 2 heures sur la différence entre le mariage sorcier et le mariage moldu…
« Pardon Ginny… Donc je disais... Je m’étais bien habillée pour l’occasion, Ginny m’avait aidé à me faire belle pour le mariage. Mais jamais je n’aurait imaginé, et d’ailleurs on n’avait pas été mis au courant, que Fleure avait invité Victor Krum au mariage. Quand on s’est revu, il ne m’a pas lâchée d’une semelle jusqu'à la cérémonie. Après ça tout s’est bien passé… Du moins jusqu’au moment du banquet. J’étais en train de discuter avec les jumeaux quand j’ai vue Harry et Victor s’en aller dans la salle d’a côté et Ron les suivre discrètement. Je ne pouvait pas quitter la conversation comme ça alors j’ai attendu le bon moment pour quitter les jumeaux et… C’est là que j’ai vue Ron qui se battait contre Victor et pas avec la baguette mais avec les poings. Je leur ai sommé d’arrêter et de s’expliquer et là…» Hermione se mit à rougir.
« Et là mon frère lui dit que Victor avait l’intention de la demander en mariage ! Il fallait voir ça… je crois que jamais je n’ai entendu Hermione crier si fort. Et il fallait voir la tête de mon frère. On l’aurait enfermé dans une pièce pleine d’araignées qu’il n’aurait pas eu l’air aussi effrayée. »Plaisanta Ginny
« J’ai juste dit à Ron que c’était pas la peine de se battre avec Victor pour ça. Je lui ai dit que le fait qu’un garçon veuille m’épouser ne le regardait en rien. Et puis j’ai dit à Victor que je ne voulait pas l’épouser et qu’il aurait dû essayer d’éviter l’affrontement. Ils ont tous les deux essayés de discuté… Puis ils ont recommencé à se battre. J’ai été obligée d’utiliser la manière forte. Je les sépare grâce au sortilège de Magnétisme inversé. Impossible pour eux d’approcher l’un de l’autre. Et puis… j’ai commencer à sermonner Ron puis ce dernier à…»Hermione sembla rougir encor plus…
Tout le monde la regardait, attendant la suite et ce fut une nouvelle fois Ginny qui continua le récit.

« Mon frère a dit qu’il ne voulait pas la laisser aller avec Victor, que c’était sa Hermione à lui. Façon peu subtile de dire qu’il avait enfin craqué… Par chance, ma mère est arrivée à ce moment là et personne n’a plus parlé de l’incident. Et, d’ailleurs, je ne me rappelle pas avoir vu Hermione et Ron se parler de toute la journée après ça… Et ce n’est pas faute à Harry d’avoir essayé… Mais… Hermione dit moi... Que s’est-il passé après ? Pourquoi Harry, Ron et toi êtes partis comme ça sans nous dire au revoir ?»
« Et bien… en faite on a décidé ça très tôt le matin. Harry a encor eu un cauchemar avec Voldemort. Il a… il a eu peur pour nous tous. Au départ il comptait partir seul mais Ron l’a vu faire ses valises et, quand il est parti, il est venu me réveiller pour qu’on le suive. On est donc parti en ne prenant que le strict nécessaire. On l’a vite rattrapé, il était parti à pied. Il comptait aller le plus loin possible du Terrier pour transplaner. C’est vrai que le bruit de la transplanation aurait réveillé tout le monde. Il a discuté pendants un long moment alors qu’il essayait de nous semer à pied. Mais, finalement, on a réussi à lui faire comprendre, qu’où qu’il aille, on le suivra partout… Sur le moment j’en avais même oublié que Ron m’avait fait une déclaration des plus pitoyables la veille ! Bref, plutôt que de transplaner, on a tous pris le Magicobus et on est partis tous les trois pour Godric's Hollow»
« On s’est tous inquiétés à la maison ! Maman était en pleur à cause de ça, elle était très inquiète pour vous trois! » S’écria Ginny sur un ton de reproche en se levant de sa chaise. « Vous auriez au moins pu laisser un mot ! On a passé un mois d’enfer à vous chercher partout et vous ne répondiez même pas à nos hiboux! Heureusement que vous aviez enfin pensé à nous envoyer une lettre !»
« GINNY ! S’il te plaît, calme toi je vais tout t’expliquer. C’est pas possible on croirait entendre ta mère… On ne voulait pas vous envoyer de lettre au début car nous même ne savions pas ce que nous allions faire et qu’on ne voulait pas que vous suiviez nos Hiboux avant qu’on soit assez loin... Comme je le disait, on est allé jusqu'au village ou sont mort les parents de Harry… On pensait qu’on y trouverait des indices sur les emplacements d’un Horcruxe quelconque. J’imagine que tu as lu le contenu de la lettre de Harry à tout le monde à l’AD comme je te l’avais conseillé. »
Ambre se rappelait que, lors d’une des séance d’entraînement avant la bataille, Ginny lui avait lu cette fameuse lettre. Elle n’avait pas très bien compris cette histoire d’âme coupée en sept, mais ça lui avait fait froid dans le dos.
« Oui je la leur ai lue. » dit Ginny
« Dans ce cas je continue… Où en étais-je ? Ah oui ! Nous n’avions rien trouvé de concluant sur l’emplacement des Horcruxes en cherchant là bas mais… ça a semblé faire beaucoup de bien à Harry. Il a pu voir la tombe de ses parents… »
On sentait l’émotion dans la voix de la nouvelle préféte en chef. Et, comme chacun dans cette pièce d’après ce qu’elle voyait, Ambre se sentait animée d’une vive émotion à la foie de tristesse et de joie. Elle se rappelait de ce qu’elle avait ressentis ou, le jour où elle était sortie de l’hôpital et qu’elle avait demandé à son père d’aller voir sa mère… Elle se souvenait encor de la douleur de voir cette tombe et cette terre recouvrant le corps de sa chère maman. Harry avait sans doute ressentis la même émotion qu’elle, se disait la Serdaigle.
« On est resté quelques jours à Godric's Hollow, Ron et moi nous vérifions chaque jours qu’il n’y avait personne qui pouvait nous reconnaître… Pendant que Harry rendait visite à ses parents. Il est allé les voir chaque jours sans exception… Quand on se réveillait Ronald et moi, il était déjà parti auprès d’eux… Et chaque nuit, on devait aller le chercher pour qu’il aille se coucher… Je ne l’ai jamais vue aussi triste et aussi serein à la fois…c’était étrange. C’était comme si on s’était chacun retrouvé seuls durant cette étape. Harry restait seul et ne parlait plus… Et Ron était trop gêné pour me parler… On avait beau rester tout les deux, je me sentais seule… Puis on a commencé à recevoir des lettres de la part de tes parents et des autres. Ron a même été étonné que Fred et George soient si inquiets pour lui. On a essayé d’en parler à Harry, mais il restait dans son mutisme donc j’ai pesé le pour et le contre et finalement j’ai décidé qu’il ne fallait pas vous répondre. A aucun d’entre vous… Excuse moi encor Ginny…» Elle soupira.

_________________


Désolée pour les fautes je suis Dyslexique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre Lambert
Membre Du Celticlub
Membre Du Celticlub
avatar

Nombre de messages : 1848
Age : 29
<b>Fiche Personnage (consultable) </b> : >>ICI<<
<font color=#FF0000><b>L\'Essentiel:&l : -[Nationalité]:Anglaise.
-[Age du personnage]:16 ans.
-[Année de l'élève]:6ème.
-[Rôle, rangs et métier]:Élève, préfète de Serdaigle.
-[Espèce:] humain
-[Sang : ]:mêlé
-[Club : ]: Celticlub et journal.
-[Activités:]//
-[Relations:] : voir dans la fiche personnage ci-dessus.
-[Situation : ] : célibataire
- [Instruments:] :Violon
- [Armes et Pouvoirs:] :baguette.
- [Animal : ]Goldy une licorne
<b>Transplanage</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Niveau de Quidditch</b> :
2 / 1002 / 100

<b>Niveau Sort Informulé</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Statut du membre et activité </b>: : Modératrice :
-s'occupe des élèves de serdaigle.
Date d'inscription : 23/01/2007

Information du personnage
REDOUTABILITE : de l'adversaire REDOUTABILITE : de l'adversaire:
160/400  (160/400)
CADEAUX et BONUS REMPORTES : CADEAUX et BONUS REMPORTES :: Droit à un animal magique : Licorne.
<b>Acces aux Lieux Bonus</b> Acces aux Lieux Bonus: Accées Partout !

MessageSujet: Re: Poupée de Porcelaine (-12)   Dim 20 Jan - 15:23

« Après deux semaines, Harry est revenu de lui-même à l’auberge où on avait pris nos chambres en pleine après midi alors que Ron lisait une nouvelle lettre qui nous était parvenu et que j’apprenait un livre de défense contre les forces du mal que j’avais pris... » Tout le monde la regarda, l’aire de dire : ça ne nous étonne pas de toi. (Sauf Luna qui était à côté de la plaque) « Il nous as alors déclaré qu’il était prêt, prêt à tout faire pour trouver et détruire les Horcruxes. Je crois que… qu’il avait besoin de se redonner un peu de courage… Il savait ce qu’il avait à faire mais c’est une tâche si difficile à accomplir… Je comprends qu’il avait eu envie de réfléchir…
On a fini par quitter Godric's Hollow, après avoir aidé Harry à planter une Anémone éternelle grâce à la magie. On ne savait pas par où commencer à chercher, Harry nous a baladé à droite et à gauche… En relisant les lettres, on s’est aperçu que nous pouvions retourner à Londres vu que vous aviez renoncé à nous trouver là-bas… On est allé chez mes parents, eux aussi étaient inquiets mais on a réussit à leur faire promettre de ne rien dire. Harry à alors décider de commencer à rechercher ce RAB et je leur ai suggéré de chercher dans l’annuaire Magique du réseau de cheminette. J’ai utilisé le sortilège d’apparition de cet annuaire et on a cherché partout… J’ai même cherché dans les annuaires d’archive ! Puis, un jour, je me suis réveillée dans ma chambre et il y avait un bouquet d’Azalée et d’Oeillet sur mon lit. Je ne savait pas qui avait bien pu m’offrir ça. D’ailleurs personne n’était venu les livrer et ça ne pouvait pas non plus être Ron vu qu’il dormait et, qu’en plus, il n’avait pas assez d’argent Moldu pour acheter un bouquet de fleurs... Et mes parents m’ont dit qu’il n’était pas sorti de sa chambre. Puis, tous les matins, je me suis réveillée avec un petit bouquet des mêmes fleurs… j’ai essayé de rester éveillée de temps en temps mais il suffisait d’une seconde, que je regarde ailleurs pour qu’un nouveau bouquet apparaisse sur mon lit. Je n’en ai pas parlé à Ron et Harry et je pense que c’était une grosse erreur de ma part... »
Elle se tue un instant, tout le monde était scotché à ses lèvres. Luna, elle, hochait la tête comme si elle avait compris quelque chose que les autres ignoraient. Ambre espérait juste que ce n’était pas encor une histoire d’animaux farfelus comme des nargoles…
« Un jour, une lettre accompagnait un des bouquet, me disant que Arcturus viens du nom du grand père de RAB... Au départ, j’avoue que, sur le moment, je n’ai pas bien compris à part RAB puis j’ai fait lire cette lettre à Harry et Ron. Et, bien sur, plutôt que de la lire, Ron n’a rien trouvé de mieux que me reprocher de ne pas lui avoir parlé de l’histoire des bouquets de fleurs… Il n’y a eu que Harry qui s’était intéressé à la lettre. Bien sur, Ron m’a exaspéré une fois de plus et je pense qu’il allait dire le mot de trop quand Harry nous a dit d’arrêter. Je l’ai regardé à cet instant et il semblait en très grande réflexion. Apparemment, le nom d’Arcturus lui disait quelque chose. Et finalement, il a trouvé ce que ça voulait dire. Et c’est grâce à l’indication de la lettre qu’il a trouvé et détruit l’un des Horcruxes. Il l’a fait… sans nous prévenir Ron et moi. Il est parti en pleine nuit avec sa cape d’invisibilité et est revenu le lendemain matin, couvert de bleus… Il ne nous a jamais dit ce qui lui était arrivé. Il a juste montré un collier étrange en disant : Plus que 4…
J’avais encor reçu une lettre le matin même, me demandant de me rendre à l’allée des embrumes à la nuit tombée… Comme Harry était dans un sal état, il n’avait pas besoin de sa cape d’invisibilité donc je l’ai prise et j’y suis allée… sans rien dire à personne. Ils m’en auraient empêché. »
« Rassure moi, ce n’était pas un piége au moins… » Demanda Nykos qui, pour une fois, parlait le plus sérieusement du monde.
« Je te rassure, oui… En faite c’était… tout à fait l’inverse. C’est un inconnu enveloppé dans une cape noir, avec un capuchon m’empêchant de voir son visage qui était là… J’ai enlevé la cape d’invisibilité de Harry, en dessous j’avait moi-même une capuche pour au cas où je rencontrerait un membre de l’Ordre du Phénix ou quelqu’un de ta famille Ginny. Enfin… Il avait une voix agréable et s’est montré très galant. » On voyait alors Hermione rougir violement.
« Pendant un long moment nous avons parlé de tout et de rien. Il ne m’a pas dit son nom mais il m’a promis de nous aider à trouver les Horcruxes… Il m’a aussi dit qu’un secret me concernant se trouvait parmi les fleurs… Sur le moment je n’ai pas compris… Puis il m’a fait un baise main et a disparu. Après ça, on s’est mis en quête de la coupe d’Helga Poufsouffle du mieux qu’on a pu, cherchant une trace d’où elle pourrait être… Et, régulièrement, l’inconnu m’a demandé de revenir le voir… Il m’a demandé de l’appeler l’indic, refusant de me dire son vrai nom. Puis un soir, alors que j’avais l’impression d’avoir épuisé toutes nos ressources pour trouver cet objet et que j’étais allé le voir... Je ne saurait dire comment mais pourquoi, alors qu’on discutaient, on s’est rapprochés et… »
Le visage de Hermione devin tout aussi écarlate que les cheveux de Ginny. Tout le monde avait compris ce qui s’était passé et certaines ne purent s’empêcher de glousser d’excitation.
« Il m’a ensuite dit que la solution se trouvait de l’autre côté de la Manche… Dès le lendemain, j’ai dit aux garçons qu’on devait immédiatement partir pour la France. Et, bien sur, j’ai du leur raconter que j’étais allé voir un inconnu et une nouvelle fois Ron m’a fait des reproches ! Et je lui ai dit qu’il n’était qu’un jaloux et que je ne lui appartenais pas. Et vous le connaissez… il s’est vexé. Je suis allée dans une boutique du Chemin de Traverse après avoir utilisé quelques sortilèges de métamorphose sur moi pour être méconnaissable et j’ai acheté de l’équipement au cas où : des sacs a lévitation, deux tentes, des sacs de couchage réchauffant avec sortilège de repousse-insecte intégré… Bref, de quoi dépanner si on ne sait pas où aller… Par chance, c’est Harry qui a tout payé… Dés le lendemain, on partait pour la France. J’ai continué a recevoir des bouquets de fleurs chaque jour de notre voyage… Et c’est en mi-Octobre qu’on est arrivé à Paris ! Eux aussi possèdent une rue marchande sauf que la leur est 2 fois plus grande que la nôtre et qu’on y retrouve le Ministère ET l’Hôpital Magique National. Je vais vous passer les détails, mais après au moins un mois de recherche, nous avons trouvé un autre indice. Apparemment, un homme recherché par le ministère Français pour usage de magie interdite se serait enfuit en emportant avec lui une coupe qui avais été réquisitionnée à un mangemort… Harry, Ron et moi nous avons suivi sa trace pendant très longtemps, plusieurs mois se sont écoulés…on a même quitté la France après 3 mois… Cet homme était lui aussi un mangemort et essayait de terminer le travail que l’autre Mangemort avait échoué. A savoir, cacher cet Horcruxe là où il était prévu qu’il soit caché même s’il devait perdre la vie en le cachant. Pendant notre voyage, j’ai cru que nous parlerions un peu plus que les derniers mois… Mais je me trompais et. un jour, Ron est parti de son côté ne laissant derrière lui qu’une lettre… Il disait qu’il ne se sentait pas de taille pour suivre Harry et qu’il avait encore à faire ses preuves… Et qu’il nous retrouverait quand il se serait trouvé lui-même…»
Hermione se tue un instant, elle préféra taire le petit mot que le rouquin avait écrit exprès pour elle en plus de la lettre. Elle soupira tristement.
« Quoi ?! Mais alors tu ne sais pas où est mon frère ? » Demanda Ginny, visiblement inquiète.
La préféte en chef fit non de la tête.
« Je ne sais pas où il est mais je peut te dire qu’il va bien. Il m’envoie parfois des lettres pour me rassurer… je crois qu’il est quelque part en France... Harry et moi avons donc continué de suivre la piste de ce mangemort tous seuls… Puis on a trouvé la coupe… En Bulgarie… Il y avait des piéges partout on a bien faillit ne pas en réchapper… Après l’avoir détruite, on a trouvé refuge à Durmstrang. Le nouveau directeur a accepté de nous héberger le temps que Harry guérisse, il avait pas mal de blessures après les épreuves pour détruire cette maudite coupe. Je ne recevais plus de bouquets depuis quelques temps. Mais j’étais trop préoccupée par la santé de Harry pour m’en soucier. Mais j’ai eu le temps de lire des livres là bas, un sortilège de traduction m’a aidé à comprendre le gros des ouvrages. Finalement, un jour, Harry s’est enfin remis de ses épreuves et on a décider d’essayer de trouver des mangemorts, si possible les plus anciens, pour essayer de trouver des indices sur l’Horcruxe inconnu. On est parti, prêts à retourner en Angleterre mais Harry a changé d’avis. J’ai beaucoup discuté, je vous jure mais Il ne m’a pas laissé le choix ! Il a dit qu’on ferait mieux de se séparer pour chercher au mieux. J’ai eu beau être vigilante et discuté mais le lendemain matin, il était parti sans moi… je suis retournée en Angleterre, transplanant quelques kilomètres du mieux que je pouvait chaque jour…
Je suis rentrée chez moi, chez mes parents au début de l’été dernier et j’ai de nouveau revu l’Indic. Il m’a beaucoup parlé des mangemorts, me disant ce qu’ils allaient faire et quand… je crois que lui-même est un mangemort mais il n’est pas si mauvais que ça… Peu être qu’il n’avait tout simplement pas le choix d’en devenir un… Je n’ai revu les membres de l’Ordre que le mois dernier. L’indic m’avait prévenue de ce qui se passait ici et je me suis dit… Qu’il serait peut-être temps de continuer mes études. »
Ainsi se termina le récit d’Hermione. La réunion se prolongea quelques temps pour que les autres membres de l’AD racontent tout ce qui était arrivé depuis un an.
Quand Ambre rentra dans sa salle commune, elle vit une nouvelle affiche annonçant cette fois une première VRAI sortie à Prés Au Lard pour la fin de cette semaine…



*********************************
Notes de l’auteur :
Je dédie ce chapitre à Chloé Granger de Harry Potter Fiction qui joue Hermione dans le forum d’origine.
Alors cette partie là de l’histoire est une impro totale, il ne s’est jamais passé quelque chose de tel dans le forum dont est inspiré l’histoire. Je trouvais ça important de savoir ce qui s’est passé l’année précédente sans en dire trop non plus…
Vous l’aviez attendu et bien le voilà ! Enfin vous savez ce qui s’est passé le jour du mariage.
Alors là, j’ai fait ressortir la folie douce de notre très chère Luna. J’adore ce personnage… Elle est toujours dans la lune et je trouve formidable qu’elle ne s’occupe pas de ce que disent ou font les autres. J’ai mis un temps fou pour trouver sa réplique j’espère que ça vous a fait rire car moi j’était pliée en deux quand j’ai trouvé ça…
Alors là, grande séquence émotion… j’ai pratiquement pleuré en écrivant le passage ou Hermione raconte l’état de Harry à Godric's Hollow si si ! Je vous jure ! Enfin presque…ben oui le passage est quand même très court donc j’ai pas trop eu le temps de pleurer. Je vous conseil de lire ce chapitre avec en fond une musique mélancolique genre : Eternity ou bien To Zanarkand, de Final Fantasy X et X-2…
Bon alors, le premier Horcruxes, j’ai pas lue le 7ém livre, je ne sais pas ce qui se passe dedans pour le moment donc c’est basé sur l’hypothèse comme quoi RAB est Regulus Black… Cette histoire ne prendra pas le tome 7 en compte de toute façon et je ne reviendrait sans doute pas sur cette histoire ou alors très rarement donc inutile de s’éterniser là dessus….
Spoiler:
 
Je n’ai pas parlé en détaille des Horcruxes et de leur destruction. Je vous rassure c’est normal. C’est à la fois un effet de flème et une envie de laisser des points obscurs dans l’histoire de Hermione…
C’est mon chapitre le plus long pour le moment et j’en suis bien fière^^ C'est aussi mon chapitre préféré^^

_________________


Désolée pour les fautes je suis Dyslexique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre Lambert
Membre Du Celticlub
Membre Du Celticlub
avatar

Nombre de messages : 1848
Age : 29
<b>Fiche Personnage (consultable) </b> : >>ICI<<
<font color=#FF0000><b>L\'Essentiel:&l : -[Nationalité]:Anglaise.
-[Age du personnage]:16 ans.
-[Année de l'élève]:6ème.
-[Rôle, rangs et métier]:Élève, préfète de Serdaigle.
-[Espèce:] humain
-[Sang : ]:mêlé
-[Club : ]: Celticlub et journal.
-[Activités:]//
-[Relations:] : voir dans la fiche personnage ci-dessus.
-[Situation : ] : célibataire
- [Instruments:] :Violon
- [Armes et Pouvoirs:] :baguette.
- [Animal : ]Goldy une licorne
<b>Transplanage</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Niveau de Quidditch</b> :
2 / 1002 / 100

<b>Niveau Sort Informulé</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Statut du membre et activité </b>: : Modératrice :
-s'occupe des élèves de serdaigle.
Date d'inscription : 23/01/2007

Information du personnage
REDOUTABILITE : de l'adversaire REDOUTABILITE : de l'adversaire:
160/400  (160/400)
CADEAUX et BONUS REMPORTES : CADEAUX et BONUS REMPORTES :: Droit à un animal magique : Licorne.
<b>Acces aux Lieux Bonus</b> Acces aux Lieux Bonus: Accées Partout !

MessageSujet: Re: Poupée de Porcelaine (-12)   Dim 20 Jan - 15:26

Chapitre 7 : Mésaventure



Toute la semaine qui suivit, Ambre attendit avec impatience la sortie à Prés-Au-Lard. Elle était contente qu'il y ait une sortie normale, elle aimait tellement venir dans le village sorcier. Et ça tombait bien car sa réserve de chocolat et de sucreries était à sec depuis quelques temps. Pour cette sortie en dehors de l'école, la jeune Serdaigle de 6éme année portait une jolie robe/salopette jaune sur une chemise blanche à manches longues. Elle portait ses habituelles chaussettes longues et ses longs cheveux étaient attachés en une natte haute grâce à un ruban de soie jaune.
En sortant de la célèbre boutique Honeydukes, les bras chargés de sacs remplis de ses douceurs préférées, elle partit seule faire un peu le tour du village. Elle arriva près de la cabane hurlante, maison qui lui rappelait d’assez mauvais souvenirs .Alors qu'elle ruminait ces sombres pensées, la jeune préfète se rendit compte que quelqu'un la suivait. C'était William Dackers, qu'elle reconnaissait comme une des connaissances de son père. Elle fut agréablement surprise par sa présence ici.

« Bonjours monsieur Dackers! Ça faisait longtemps que je ne vous avais pas vu! » Dit-elle avec un large sourire.
« Bonjours Ambre. Justement, je voulais te parler »
L'homme parlait gravement et la jeune fille en avait froid dans le dos. Etait-il arrivé quelque chose à son père? Elle espérait que ce ne fut pas le cas. Dackers était, à vrai dire, un homme qui faisait froid dans le dos. Massif, sombre, des yeux bicolores d’un bleu et d’un vert intriguants, des cheveux blonds grisonnant par endroit... Et son travail d'auror ne diminuait en rien son charisme. D'ailleurs, il avait toujours beaucoup impressionné la jeune fille.
« Écoute moi Ambre c'est très important. Tu sais que ton père est un simple Oubliator... Son rôle est de faire faire perdre la mémoire des moldus en cas d'incident. J’aimerais que lui... j’aimerais qu'il lui arrive la même chose. »
Ambre eut peur tout à coup, elle recula d'un pas, mais Dackers lui attrapa violement le bras et le serra fortement au point de lui faire mal.
« Je vois que tu es effrayée Ambre. Mais je te préviens. Ton père a appris des choses dangereuses qui vaudrait mieux pour lui d'oublier. Je veux que tu le lui dises ma petite. Il ne m'écoute plus ni moi ni mes collaborateurs alors je suis sûr que si son enfant chérie lui expliquait la situation, il ferait un effort... »
« Lâchez moi vous me faîtes mal! Et puis qu'est ce que vous voulez que mon père oubli! »
« Cesse de poser des questions! Il serait dommage qu'il arrive malheur à une gentille fille comme toi. Dis juste à ton père de tout oublier et il comprendra!" »
Il avait resserré la main sur le poignet d'Ambre qui fut surprise par la force de cette poigne. L'homme avait l'air en colère et, surtout, il ne semblait pas plaisanter. La jeune fille aquiesca. Dackers fit alors un sourire mielleux presque dégoûtant aux yeux de la jeune Serdaigle, il lâcha prise et pris le menton d'Ambre entre deux doigts pour l'obliger à le regarder en face.
« Dans ce cas nous sommes d'accord. Je te laisse à présent gamine. »
Il disparut dans une détonation sonore presque lugubre aux oreilles d'Ambre qui était à présent terrifiée. Qu'est ce qui s'était passé avec son père? Pourquoi Dackers, un ancien confrère de sa mère voudrait la menacer?
Ambre resta immobile un long moment, essayant de comprendre ce cauchemar insensé. Une peur immense s’était emparée d’elle et elle sentait à présent ses mains trembler et ses forces la quitter. La jambe de la jeune fille céda, entraînant l'autre dans sa chute et elle se trouva assise par terre, pleurant de peur.

Ginny se promenai sans penser à quelque chose de spécial. Elle n'avait pas vraiment eu envie d'y aller, mais avait fini par se convaincre que prendre l'air en dehors de l'école lui ferait le plus grand bien. C'est donc vêtue d'un jeans, d'un t-shirt et d'une veste légère qu'elle partit vers Prés-au-lard et ses pas la menèrent sans qu’elle sans rende vraiment compte vers la cabane hurlante. Elle ne savait pas pourquoi elle marchait dans cette direction. Sans doute espérait-elle inconsciemment voir à travers les planches recouvrant portes et fenêtres de la maison quelques traces d’activité mangemort.

« Ambre! »
Elle se précipita vers elle et s'agenouilla à ses côtés.
« Qu'est-ce qui se passe? »
Ambre fut soulagée de voir Ginny. Tellement soulagée qu'elle tomba littéralement dans ses bras et pleura de plus belle. Elle n'arrivait pas à contrôler ses sanglots tellement la peur l'assaillait. Après avoir respirer un bon coup et s'être un peu remise de sa frayeur, elle tenta de tout raconter à Ginny mais, entre ses sanglots, ses paroles étaient incompréhensibles. Ginny la tenait serrée dans ses bras, tâchant de la réconforter. Elle fronça les sourcils au fur et à mesure qu'Ambre lui expliquait ce qui se passait.
« Attends une minute. Qui est ce Dackers? Et, d'abord, qu'est-ce qu'il faut que ton père oublie? Il te fera du mal tu dis? Oh Ambre... »
« Dackers c'est un ancien collègue à ma mère! Je sais pas ce qui se passe j'était là, il était là et puis il a commencé à me faire peur... Puis il m'a attrapé le bras d'ailleurs il m'a vraiment fait mal... Il a dit que papa avait appris des choses dangereuses... je ne sais pas ce qui se passe... Oh Ginny qu'est ce que je doit faire? »
Ambre tremblait comme une feuille morte ballottée par le vent. Tout en écoutant parler Ambre, Ginny fronçait les sourcils encore plus sous le signe de l'inquiétude.
« Tu sais où il habite? Je veux dire Dackers? Si j'allais...je ne sais pas moi. En tout cas, il est hors de question de dire à ton père de tout oublier tant qu’on n’en saura pas plus. Il y a quelque chose de mauvais dans tout ça. »
Un frisson d'excitation la parcourut, comme chaque fois qu'elle s'apprêtait à rentrer dans quelque chose de dangereux. Ambre secoua la tête et se dégagea de Ginny. Elle posa son regard plein d'inquiétude sur son amie de l’AD et lui répondit :
« Pas question de t'entraîner dans cette histoire! Dackers est un Auror! Il connaît des sorts dont on n’a même pas idée! Je vais envoyer une lettre à papa... je n'ai pas le choix... Peu être qu'il m'expliquera la situation... »
Ginny se releva et regarda Ambre dans les yeux avec un air grave.
« Tu rigoles? Pour ne pas m'entraîner dans cette histoire, il aurait fallu que je ne sois pas au courant. Tu sais très bien que je n'en démordrai pas. Et, si j'ai eu le courage de me mêler des affaires de Voldemort, ce n'est pas un simple auror qui va me faire peur. On n'envoiera pas de lettres à ton père. Pas tout de suite du moins. Car si il sait que Dackers a menacé de te faire du mal, il oubliera ce que Dackers veut qu'il oublie. »
Ambre baissa la tête. Elle savait que ça finirait comme ça avec Ginny. Elle la trouvait admirable d'avoir autant de courage. Elle ne voulait pas jouer les espionnes ni les détectives avec Dackers mais c'est vrai qu'il fallait en savoir plus sur cette histoire.
« Ou alors... J'envoie une lettre à mon père pour lui demander ce qui se passe, de me raconter toute l'histoire. Je ne dirai rien sur les menaces et je l’écrirais en Français comme ça, si le courrier est intercepté, Dackers ne pourra pas la lire... Il ne connais que l'anglais »
« Non, c’est trop risqué ! On ne sait rien de ce que ton père a vu. Qui sait si ça n'a pas un rapport avec Dackers? Et si ça a rapport avec lui, peut-être qu'il a d'autres personnes avec lui et que, parmi eux, il y en a un qui sait parler français »
Ginny soupira
« J'ai bien peur qu'on doive se débrouiller seules. »
La Serdaigle ne savait pas quoi penser. D'une certaine manière, Ginny avait raison mais la menace de Dackers et des ‘’collaborateurs’’ dont il avait parlé lui donnait des frissons dans le dos. Elle resta un moment silencieuse en se massant le bras, encore douloureux. Elle leva légèrement sa manche et vit qu'un bleu commençait à se former qu'elle cacha immédiatement à Ginny.
« On peut pas plutôt en parler à un adulte? Je sais que tu réussis à tenir tête à Tu Sais Qui et que Dackers ne devrait pas te poser plus de problème mais moi je n'arrive même pas à contrôler ma peur! »
Elle chassa cette pensée de sa tête. Il ne fallait pas y penser. Ne pas penser à ce qui risquait de lui arriver lorsqu'il reprendrait du service.
« Je ne sais pas trop. Si on en parle à un adulte, ça risque de s'ébruiter et on en arrive au même point. Dackers ou ton père ou les deux seront au courant et il ne faut pas qu'ils le soient »
Ambre ne put que baisser les épaules. Ginny avait gagné, elle l'avait convaincue. La seule chose qui réconfortait Ambre était que Dackers était loin d'ici. Elle ne savait pas où il vivait exactement mais elle savait que c'était en Angleterre.
* Et heureusement on est en Ecosse et il ne pourra pas transplaner dans le château.*
« Un point pour toi... mais où crois-tu qu'on puisse trouver des infos? Dackers habite en Angleterre! »
Ginny eut un mince sourire lorsque Ambre lui demanda comment elles feraient pour trouver des infos sur Dackers. Elle avait déjà sa petite idée.
« Il habite en Angleterre, oui. Mais où travaille-t-il? »
*Si ce lieu est accessible...*
« Comme tous les aurors il travail au ministère quand il ne part pas en mission... Et vu qu'il a eu le temps de venir ici il doit être au Ministère maintenant... »
La jeune fille aux cheveux violets releva une nouvelle fois sa manche et regarda son bleu, il était vraiment gros. Puis son cerveau fit tilt.
« Pas question d'aller au Ministère! Mon père y est aussi et les collaborateurs de Dackers y travaillent sans doute également! »
« Et mon père aussi » dit-elle simplement. « Crois-tu vraiment que j'ai envie de prendre le risque de me retrouver face à face avec lui? Non. Mais il faut qu'on y aille Ambre. C'est le seul endroit où on pourra trouver de l'information sur Dackers. »
*Oui, la seule solution* Pensa Ginny
« Je savait que tu dirais ça... et comment on va y aller? Je ne peux pas monter sur un balais à cause de ma jambe... »
Ambre était résignée maintenant. Elle n'attendait plus que la réponse à sa question. Connaissant Ginny, elle était sûr que cette dernière trouverait un moyen. Un frisson d'angoisse parcourut le dos de la Gryffondor lorsque la préféte de Serdaigle lui rappela qu'elle ne pouvait pas monter sur un balai à cause de sa jambe.
*Il ne reste plus qu'une seule solution.*

_________________


Désolée pour les fautes je suis Dyslexique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre Lambert
Membre Du Celticlub
Membre Du Celticlub
avatar

Nombre de messages : 1848
Age : 29
<b>Fiche Personnage (consultable) </b> : >>ICI<<
<font color=#FF0000><b>L\'Essentiel:&l : -[Nationalité]:Anglaise.
-[Age du personnage]:16 ans.
-[Année de l'élève]:6ème.
-[Rôle, rangs et métier]:Élève, préfète de Serdaigle.
-[Espèce:] humain
-[Sang : ]:mêlé
-[Club : ]: Celticlub et journal.
-[Activités:]//
-[Relations:] : voir dans la fiche personnage ci-dessus.
-[Situation : ] : célibataire
- [Instruments:] :Violon
- [Armes et Pouvoirs:] :baguette.
- [Animal : ]Goldy une licorne
<b>Transplanage</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Niveau de Quidditch</b> :
2 / 1002 / 100

<b>Niveau Sort Informulé</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Statut du membre et activité </b>: : Modératrice :
-s'occupe des élèves de serdaigle.
Date d'inscription : 23/01/2007

Information du personnage
REDOUTABILITE : de l'adversaire REDOUTABILITE : de l'adversaire:
160/400  (160/400)
CADEAUX et BONUS REMPORTES : CADEAUX et BONUS REMPORTES :: Droit à un animal magique : Licorne.
<b>Acces aux Lieux Bonus</b> Acces aux Lieux Bonus: Accées Partout !

MessageSujet: Re: Poupée de Porcelaine (-12)   Dim 20 Jan - 15:26

« Le transplanage » dit-elle d'une voix quasiment éteinte. Elle n'avait jamais fait ça de sa vie, n'avait pas son permis et l'idée des parties de son corps épaillées un peu partout n'était pas très encourageante. Elle avala difficilement à cette pensée.
La préféte se leva d'un coup en entendant la solution proposée par Ginny, et retomba aussitôt car ce n’est pas facile de trouver son équilibre quand on se lève rapidement avec une prothèse.

« Et tu sais transplaner? D’après ton visage j'en déduis que non... »
En effet, Ginny avait levé les yeux au ciel comme si elle avait voulut éviter la question. Elle avait beau avoir 17 ans, c’est vrai qu’elle avait loupé tant de cours l’année précédente qu’elle avait loupé à la fois son année scolaire ET son examen de Transplanage…
« Oh mais j'ai une idée! »
Ambre s'en voulait d'avoir dit ça... Elle avait vraiment une idée mais si elle voulait éviter l'aventure elle aurait du se taire.
* trop tard maintenant*Pensa-t-elle avec regret.
« Est ce que tu sais faire des Portoloins? »
La jeune fille regrettait vraiment d’avoir eu cette idée et surtout de l’avoir dite à haute voix… Mais par chance, Ginny répondit par la négative.
« Non, je sais pas en faire. Ce n’est pas du niveau des élèves ça. Par contre, il me semble que j'ai déjà entendu le sort. Oui c'est ça. Mon père l'a déjà fait sur un objet. Je peux toujours essayer. »
Ambre fit une grimace quand Ginny l'aida à se relever. C’était le mauvais bras mais au moins elle était debout. La jeune Serdaigle espéra que Ginny réussirait son coup... Puis elle se ravisa et espéra que le sort ne fasse aucun effet.
« Il faut trouver un objet que personne ne toucherait ni un moldu ni une personne du ministère... »
« Pourquoi pas ce vieux bout de papier déchiré? » proposa Ginny en sortant un emballage de Chocogrenouille de sa poche.
« Non quelqu'un pourrait le ramasser pour le jeter dans une poubelle... quelque chose qu'on voit partout... qui passe inaperçu... Ah! Je sais! »
La jeune fille regarda autour d’elle, se pencha et ramassa quelque chose par terre:
« Pourquoi pas cette pierre? Elle as une forme particulière je trouve on aurait aucun mal à la retrouver! Et puis personne ne fait attention à une pierre... »
Ambre ne savait que trop bien que Ginny la pousserait de toute façon à donner son idée ou bien insisterait pour utiliser au autre Portoloin. Son amie prit la pierre qui était assez lisse et très arrondie quoi que rugueuse sous les doigts, Elle sortit sa baguette magique, se concentra un moment et lança le sortilège.
« Portus»
Puis elle se tourna vers la malchanceuse Ambre, le visage blême. Ambre se doutait que son amie était un peu nerveuse…
« À trois, on y va. Un, deux...trois! »
Les deux filles touchèrent la pierre du bout du doigts. Ambre avait fermé les yeux, ayant à la fois peur que ça réussisse et que ça loupe… Après une minute, elle rouvrit les paupières et vit qu’elle se trouvait toujours devant la Cabane Hurlante.
« Au moins ça n'a pas explosé! »
Elle retira sa main en même temps que Ginny
« Tu réussira une prochaine fois... »
Elle regarda un petit scarabée monter sur la pierre puis elle cru rêver car en une seconde la pierre et l'insecte avaient disparus!
« Ginny! Tu as réussit! »
Les deux filles se regardèrent et Ambre crue déceler un léger sourire chez Ginny. Elle semblait fière d’elle.
« Désolée. Je sais que tu aurais préférée que ça rate… »
« Non je suis contente pour toi que ça ai marché... Mais aussi je suis contente que le scarabée soit parti à notre place... »
Ambre soupira. Elle enviait Ginny pour son courage et sa force. La jeune fille continua de frotter son bras douloureux.
« On réessaiera une autre fois... S'il te plais remettons cette escapade insensée à plus tard » proposa la jeune fille aux yeux violacés.
« On fait quoi dans ce cas? Si tu ne préviens pas ton père, il reviendra sûrement te faire du mal… » Demanda la rouge et or.
« Si je reste à l'école il ne me fera rien ! Il n'a rien à y faire... » Répondit-elle au Tac au Tac.
Sa voix était confiante mais ses yeux trahissaient son angoisse. Elle était sur qu'elle ferait des cauchemars comme une enfant pendant une semaine.

« Et ton père? » demanda Ginny avec douceur.
« J'espère... j'espère qu'ils ne vont rien lui faire... Oh mon papa... »
Ses larmes recommencèrent à couler. Elle avait peur pour elle mais encore plus pour son père. Elle avait peur qu'il ne soit blessé à cause de ces choses dangereuse dont parlait Dackers ou pire... Ambre ne voulait pas perdre son père, elle ne voulait pas être orpheline.
« On n'a pas le choix. On va en parler à McGonagall. Je suis pure qu'il saura quoi faire et qu'il s'arrangera pour que ça ne s'ébruite pas... »
« Non! Tu l'a dit toi même on doit se débrouiller seules. Dans l'école tout secret de ce genre est vite diffusé. Je ne sais pas si c'est quelqu'un qui écoute aux portes ou si c’est les tableaux, mais un secret ne le reste pas bien longtemps si on ne fait pas attention... »
Ambre baissa à nouveau les yeux. Ce n’était pas la seule raison… Elle avait beau faire confiance à la nouvelle directrice, elle ne voulait pas lui en parler… Pour ne pas lui causer plus de problème qu’elle devait déjà en avoir. Tout ce qu'elle voulait, à présent, c'était rentrer à l'école, loin du danger. Elle avait réfléchis et il ne lui restait qu’une chose à faire. La jeune fille n'avait pas le choix. Elle savait que ce n'était pas la bonne solution mais elle n'en parlerait à Ginny qu'après l'avoir fait...
« Et si on rentrait? »
Son amie aquiesca, l’aire grave, puis les deux jeunes filles partirent sur le chemin du retour sans dire un mot…

**************************************
Notes de l’Auteur :
Et voilà, ça a été vite fait ce chapitre 7^^ Dans ce chapitre vous avez put voir introduire un nouveau personnage : William Dackers.
Alors ne cherchez pas de signification à son nom, il n’y en a pas. En faite, je l’ai appelé comme ça car je trouvais que ça sonnait bien.
Plutôt étrange non ? Un Auror qui menace une jeune fille… Mais quel est donc cet événement qu’il veut faire chasser de la mémoire du père de notre petite Ambre ? Haha ! Vous le saurez plus tard !
J’espère que ce chapitre vous a plue a très bientôt pour le Chapitre 8 : La volonté du Lion.
Si vous avez des questions, en attendant ou si vous voulez simplement me donner votre avis n’hésitez pas à mettre un commentaire et même à m'insulter XD

_________________


Désolée pour les fautes je suis Dyslexique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre Lambert
Membre Du Celticlub
Membre Du Celticlub
avatar

Nombre de messages : 1848
Age : 29
<b>Fiche Personnage (consultable) </b> : >>ICI<<
<font color=#FF0000><b>L\'Essentiel:&l : -[Nationalité]:Anglaise.
-[Age du personnage]:16 ans.
-[Année de l'élève]:6ème.
-[Rôle, rangs et métier]:Élève, préfète de Serdaigle.
-[Espèce:] humain
-[Sang : ]:mêlé
-[Club : ]: Celticlub et journal.
-[Activités:]//
-[Relations:] : voir dans la fiche personnage ci-dessus.
-[Situation : ] : célibataire
- [Instruments:] :Violon
- [Armes et Pouvoirs:] :baguette.
- [Animal : ]Goldy une licorne
<b>Transplanage</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Niveau de Quidditch</b> :
2 / 1002 / 100

<b>Niveau Sort Informulé</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Statut du membre et activité </b>: : Modératrice :
-s'occupe des élèves de serdaigle.
Date d'inscription : 23/01/2007

Information du personnage
REDOUTABILITE : de l'adversaire REDOUTABILITE : de l'adversaire:
160/400  (160/400)
CADEAUX et BONUS REMPORTES : CADEAUX et BONUS REMPORTES :: Droit à un animal magique : Licorne.
<b>Acces aux Lieux Bonus</b> Acces aux Lieux Bonus: Accées Partout !

MessageSujet: Re: Poupée de Porcelaine (-12)   Dim 20 Jan - 15:28

Chapitre 8 : La Volonté du Lion


Le lendemain, Ambre n’était pas très en forme. Elle n’avait pas dormit de la nuit à cause d’horribles cauchemars où elle était pourchassée par un aigle blanc et un lynx aux yeux dépareillés… D’ailleurs, elle mit un certain temps pour se rendre dans la grande salle… une fois arrivée devant les 4 tables, elle vit que tout le monde ou presque parlait avec ferveur et semblaient angoissés. Aloé vit Ambre arriver et se jeta littéralement sur elle en la voyant. Elle avait à la main la gazette du sorcier datant du jour même et l’on pouvait voir sur la première page la photo d’une forteresse brûlant et, au-dessus d’elle, la marque des ténèbres. L’article était titré : Tragédie en Bulgarie, l’école Durmstrang attaquée.
Ambre pris le journal avec douceur et lut l’article. Aloé ne dit rien, laissant le temps à la jeune fille de lire l’horrible nouvelle. Des mangemorts avaient attaqué l’école Bulgare en pleine nuit et tué des dizaines d’élèves et de professeurs. Le ministère local a envoyé tous ses aurors et ses meilleurs guérisseurs sur place. D’après les dernières nouvelles, beaucoup d’élèves seraient prisonniers dans leurs dortoirs dont les entrées se sont pour la plupart effondrées et il est trop dangereux d’utiliser des sortilèges pour dégager les sorties. Ambre frissonna. Pourquoi les Mangemorts avaient-ils attaqué cette école ? Et surtout pourquoi autant de dégâts ? Elle lut le témoignage d’un élève dénommé Nicolas Sunth qui racontait que les professeurs avaient été assistés dans leur combat pour protéger l’école par Harry Potter…
Le reste de l’article était dédié au rappel des événements de ces dernières années en rapport avec Harry, présumant toujours qu’il était l’`Elu`. La préfète de Serdaigle s’assit sur le banc à côté d’Aloé. Quel malheur… Puis elle regarda à la table des professeurs et tous étaient en grande discussion. Presque personne ne mangeait devant la gravitée de la situation.
L’heure des premiers cours allait arriver et personne ne semblait presser de quitter la grande salle. McGonagall se leva alors de la chaise où autrefois s’asseyait Dumbledore.

« Jeunes gens, je sais que l’heure est grave. Cette nouvelle a de quoi alarmer et je comprend qu’il est difficile d’accepter cette nouvelle. Les professeurs et moi mêmes avons décidés de vous dispenser de cour pour la matinée. En effet, ce matin nous devons discuter afin de préparer une nouvelle rentrée. Ce matin, le ministre de la magie a envoyé une lettre où il nous a demandé d’héberger quelques élèves rescapés de l’attaque. »
Les élèves, qui s’étaient tous tue avant l’annonce de la directrice, se mirent à bavarder entre eux avec ferveur. Même Luna Lovegood semblait étonnée par les paroles de l’ancien professeur de Métamorphose. Les cours de la matinée supprimés pour la journée soulignaient à quel point la situation était grave. De plus, l’histoire de l’attaque des Mangemort à Prés-Au-Lard était encor toute fraîche dans les esprits… Seul quelques Serpentards ne semblaient pas particulièrement ému et étaient même contents de ne pas avoir cour ce matin.
Ambre sortie de la grande salle sans manger. Au moins, elle aurait le temps de faire ce qu’elle avait à faire aujourd’hui… Elle voulait parler à son père de ce qui se passait…
Quelques temps plus tard, elle sortie de la volière, le cœur plus léger. C’était l’heure du déjeuner mais, une nouvelle fois, elle n’avait pas très faim. Avant de rentrer à l'école, elle fit un petit détour par le lac où elle remarqua un garçon seul contemplant l'eau. Le vent était très fort en ce jour et des vagues se formaient dans l'eau habituellement calme du lac, déformant chaque reflet.
La jeune fille se sentait heureuse d'avoir mis un pantalon pour une fois. Elle ne voulait même pas imaginer la gêne si elle avait été en jupe. Ses cheveux volaient dans le vent mais heureusement, ne lui tombaient que rarement devant les yeux car elle était face au vent. Elle s'approcha du garçon. Elle ne croyait pas le connaître. Après tout, elle ne connaissait pas beaucoup de monde à Poudlard. Il était assis sur une roche nota la jeune Serdaigle. Elle s'approcha de lui par derrière et lui demanda:

« A quoi tu penses? »
« Je pense à quelqu'un que j'aimais... enfin, je l'aime mais elle est enceinte... de quelqu'un d'autre... » Répondit-il.
Ambre fut bouleversée par ce qu'il venait de dire. Elle se dit sur le coup que ses problèmes n’étaient pas si importants que ça...

« Oh... Je suis désolée pour toi... » Répondit-elle simplement, avec douceur.
Le garçon se retourna et la jeune fille reconnu tout de suite son visage. Il s’agissait du garçon que Luna avait essayé de convaincre de revenir à l’AD. C’était un jeune homme très beau, le visage à la fois fin et très masculin. Il avait des cheveux blonds taillés en pic, des yeux très bleu et était plutôt grand. En tout cas, il était plus grand que Ambre… Mais Ambre étant déjà trop petite pour son âge, c’était plutôt facile… Il regarda Ambre un long moment, plongeant ses yeux bleus dans ceux violacés de la jeune fille. Elle se sentit bizarre. C’était la première fois qu’un garçon la regardait comme ça.

« Ah! Non, non c'est pas grave ne t'en fais pas... Lorenzo Satirio, Gryffondor, 5ém année et toi? » Répondit-il, en continuant de la regarder attentivement.
Mais il semblait triste et soucieux. Ca se comprenait aussi... Ambre trouvait vraiment les histoires d'amour compliquées... Du moins celles dont elle avait entendu parlé.

« Et moi c'est Ambre Lambert, Serdaigle. Ravie de faire ta connaissance Lorenzo »
Elle alla prés de l'eau et s'assis à côté de lui, dans l'herbe bordant la roche sur laquelle le garçon était assis. Il ne lui venait pas à l'esprit de se demander pourquoi le garçon était parti de l’AD, si c’était pour une bonne raison ou pas... elle s'en fichait.
« Tu as un petit copain toi? » dit-il.
Il alla s'asseoir sur l'herbe légèrement humide juste à coté de Ambre qui sourit en entendant la question de Lorenzo. Si seulement... Elle était bien tombée amoureuse une fois mais c'était déjà finit... Elle avait juste eu de sentiments passagers.

« Non... et je n'en ai jamais eut... »Répondit-elle simplement
Lorenzo sembla content de la réponse de Ambre sans raison apparente. La journée commençait à se réchauffer. Le jeune homme allait ouvrir la bouche pour lui parler mais il la referma... Ambre aurait bien été curieuse de savoir ce qu’il avait eu envi de lui dire.

« Ok... De toute façon tu sais c'est compliqué ces histoires là... » Répondit-il.
Ambre acquiesça. Oui elle savait combien ça pouvait être compliqué. Elle avait observé ça chez la plupart de ses amis. Il lui vint en tête une pensée étrange. Elle se demandait si ses parents avaient eu ce genre de problème quand ils étaient jeunes... Elle laissa cette pensée de côté.

« Oui je voit... La plupart de mes amis ont des problèmes amoureux... On croirait que c'est contagieux à force... »
Elle n'avait pas dit ça pour faire une blague, cela se sentait dans le ton de sa voix. Elle était en réalité triste pour toutes ces personnes, amis ou autres connaissant ce genre de problème.
« Tu... tu fais partit de l'A.D. ? »Demanda t il.
Lorenzo ne faisait plus partit de l'A.D. d’ailleurs, les autres parlaient souvent de lui sans vraiment parler de ce qui s’était passer. Tout ce qu’elle savait, c’est que c’était de la faute de Quentin. Elle ne savait pas si répondre sincèrement était une bonne ou une mauvaise chose pour ce garçon. Elle décida de faire confiance à son instinct et répondit:

« Oui j'en fait partit... »
Lorenzo n'était pas sure de vouloir répondre à cette question. Il ne voulait pas qu'elle pense qu'il était quelqu'un de mal.
« Bien... je vais te raconter quelque chose mais garde cela pour toi s’il te plais... J'ai déjà fait partit de l'A.D. grâce à mon amie Ginny Weasley mais à cause d'une histoire de famille... »
Il fit une pause.
« En faite un jour, à la fin de l’année, Quentin avait planifié un combat contre les Mangemorts. Granger avait envoyé une lettre quelques semaines plus tôt, nous donnant les coordonnées d’un point de rencontre des Mangemorts. On devait au départ donner cette indication à McGonagall mais il a pensé que ce sera plus facile si on y allait nous même… On y est allés et… parmi les mangemorts ce soir là il y avait mes parents. Je ne le savais même pas… Pendant que tous les autres se battaient pour sauver leur peau, moi j’essayait de convaincre mes parents… ils n’y sont pas allés de main morte avec moi… Ils voulaient que je change de camp. Heureusement que Ginny à réussit à contacter à temps les membres de l’Ordre du Phénix. On a faillit tous se faire tué là bas… J’ai eu du mal à me ressaisir, j’ai presque faillit obéir à mes parents et j’ai essayé de devenir Mangemort… Ginny m’a arrêté juste à temps… Mais je ne voulait plus entendre parler de ces histoires et j’ai quitté l’Armée de Dumbledore.»
Le sourire d'Ambre se fit plus triste. Cela lui faisait penser qu'elle venait de trahir en quelque sorte son amie en envoyant la lettre à son père. Mais la jeune Serdaigle se ressaisis et chassa ses idées noires.
« Ginny est quelqu'un de formidable... j'aimerait qu'elle puisse cesser de penser à ces histoires et sourire sincèrement... C'est une de mes meilleures amies... Malheureusement elle est beaucoup trop empêtrée dans cette histoire... Je la soutien de mon mieux, je veut l'aider... Pour qu'elle et chacun n’aient plus peur de Lui... »
Lorenzo ne semblait pas en forme. Il semblait sur le point de pleurer.
« Oh non... je suis stupide en plus de lui avoir compliquer la vie avec mon histoire de mangemort... et tout... »
Ambre ne voulait pas le faire sentir coupable. Elle ne savait pas comment lui montrer qu'elle ne le trouvait pas stupide, qu'elle le comprenait. Elle trouva un moyen mais rien que d'y penser, elle rougis. Elle le regarda encor un instant et la mine du garçon la décida à le faire. Elle s'approcha de lui doucement et le pris dans ses bras. Une étreinte douce et réconfortante comme celle d'une mère, comme celle d'une grande soeur... Comme celle de toute fille voulant réconforter sincèrement quelqu'un.
« Ne t'en veut pas Lorenzo... Tu n’es pas stupide... Tu as le droit de faire des choix... Et puis ça n'a rien ajouté au tracas de Ginny je te l'assure... Je suis sur qu'elle était heureuse de t'aider... Pour elle c'est une victoire... Tu l’as au contraire aidé. » Dit-elle de sa voix douce et réconfortante.
Après un quelques minutes de silence, il sorti de l’étreinte de la jeune fille et dit :

« Il fait beau. »
Lorenzo se leva et marcha un peu sur place, sans doute pour se réchauffer. Depuis quelques temps, les temps de douceur faisant le lien entre l’Automne et l’été avaient laissé place à de froides journées automnales.
Ambre se demanda si son geste un peu osé avait marché. Elle s'en voulait à elle même du fait que le rouge et or se soit sentis coupable. Le vent continuait de faire voler ses longs cheveux violacés. Elle regarda le ciel, nuageux mais bleu quand même. Oui... il faisait beau malgrés le froid.

« Oui... je me demande combien de temps ça durera encore »
Elle regarda le garçon qui semblait hésitant d’un air interrogateur… puis il demanda :
« On va faire une marche sur le bord du lac? »
La jeune fille se leva doucement. Elle fit un charmant sourire doux et chaleureux comme du miel à Lorenzo avant de répondre:
« Avec plaisir! »
Ambre souriait tout en marchant à la droite de Lorenzo. Elle regardait les nuages se refléter dans l'eau troublée par des vaguelettes. Puis elle remarqua une silhouette sortir de la foret. D'abord sur la défensive, elle faillit rigoler en se rendant comte qu'il s'agissait d'une de ses amies les plus fidèles.
« Goldy ! »
L'animal fantastique galopa jusqu'a elle, semblant lui faire la fête. La jeune fille avait pris l'habitude de ce genre d'accueil de sa protégée.
« Jamais je n'aurait cru qu'elle sortirait de la foret comme ça... Lorenzo je te présente Goldy! Je m'occupe d'elle depuis sa naissance elle me prend un peu pour sa mère. »
« C'est... c'est une licorne! Je l'es aime bien... mais mes parents m'ont toujours dit que c'était des stupides bêtes... Tu sais il en reste plus beaucoup... »
Ambre caressait la petite licorne qu'elle aimait tant. Elle fut surprise par ce que disait les parents de Lorenzo:
« Mais les licornes sont très intelligentes! Je ne comprend pas pourquoi tes parents disent une chose pareille je me rend bien compte qu'il n'e reste plus beaucoup. Je suis tombée sur elle par hasard, enfin je croie bien que c'était du hasard... bref sa mère venait de mourir en la mettant au monde. Je m'occupe d'elle depuis... »
« Donc tu es sa mère... d'une certaine façon... elle va avoir besoin d'un père? » dit-il, avec un sourire
La jeune fille se mis à rire de bon coeur. Elle trouvait Lorenzo très amusant quoi que sa blague la fit quelque peut rougir. Elle se demandait l'effet que ça faisait de tomber vraiment amoureuse, le véritable amour...

« Pour le moment on se débrouilles seules toutes les deux... Mais c'est dangereux d'aller dans le foret pour la voir… »
Elle remarqua que Lorenzo aussi rougissait légèrement d’ailleurs, il n’avait cessé de la regarder depuis 5 minutes. Elle sourit à Lorenzo, toujours rougissante.
« Sinon... Comment vont les études? »
« Oui bien... mais sinon pourquoi tu rougis? » Dit-il, en riant.
Les joues de la jeune Serdaigle prirent une teinte encor plus rosée. Elle sourit, d'une sourire, gêné à Lorenzo tout en caressant Goldy. Elle décida de répondre franchement:

« Je ne sais pas trop... à vrai dire je rougis moins qu'avant... ce doit être ce qui me reste de timidité »
Lorenzo commença à esquisser un mouvement vers la licorne dorée.
« Ok, mais je disais ça pour rire tu sais. » répondit-il, en souriant.
Ambre lui fit un sourire sincère. C'était amusant quoi que... gênant. Goldy eut un mouvement de recule devant le geste de Lorenzo. Ambre se mis à la hauteur de Goldy et lui parla doucement.

« N'ai pas peur ma belle. Il est très gentil... Tu peux la caresser si tu veux. Ne t'inquiète pas elle est juste très timide mais si je reste prés d'elle elle aura moins peur de toi »
Le rouge et or regarda la créature magique et sembla hésiter. Il essaya d’approcher sa main, pour essayer de caresser l’animal mais se ravisa…
« Désolé, j'aime mieux pas y toucher... En plus mes parents » Répondit-il,
« Ah bon? Dommage elle est si douce... » Dit-elle en caressant sa petite protégée.
Ambre observa Goldy attentivement et remarqua que cette dernière regardait Lorenzo avec méfiance. Les animaux qui sentent qu'on ne les aime pas vous regardent comme ça généralement.

« Tu sais ce qu'on dit sur les licornes? Que ce sont les créatures les plus pures qui soient »
Le garçon mis une main derrière sa nuque et jeta des regards inquiets autour de lui.
« Elle ne devrait pas rentrer dans la forêt avant que quelqu'un la voit? Tu sais, si quelqu’un me voie et raconte tout à mes parents… Avec ce qu’ils pensent des licornes ils me feront quitter l’école de force…»

_________________


Désolée pour les fautes je suis Dyslexique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre Lambert
Membre Du Celticlub
Membre Du Celticlub
avatar

Nombre de messages : 1848
Age : 29
<b>Fiche Personnage (consultable) </b> : >>ICI<<
<font color=#FF0000><b>L\'Essentiel:&l : -[Nationalité]:Anglaise.
-[Age du personnage]:16 ans.
-[Année de l'élève]:6ème.
-[Rôle, rangs et métier]:Élève, préfète de Serdaigle.
-[Espèce:] humain
-[Sang : ]:mêlé
-[Club : ]: Celticlub et journal.
-[Activités:]//
-[Relations:] : voir dans la fiche personnage ci-dessus.
-[Situation : ] : célibataire
- [Instruments:] :Violon
- [Armes et Pouvoirs:] :baguette.
- [Animal : ]Goldy une licorne
<b>Transplanage</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Niveau de Quidditch</b> :
2 / 1002 / 100

<b>Niveau Sort Informulé</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Statut du membre et activité </b>: : Modératrice :
-s'occupe des élèves de serdaigle.
Date d'inscription : 23/01/2007

Information du personnage
REDOUTABILITE : de l'adversaire REDOUTABILITE : de l'adversaire:
160/400  (160/400)
CADEAUX et BONUS REMPORTES : CADEAUX et BONUS REMPORTES :: Droit à un animal magique : Licorne.
<b>Acces aux Lieux Bonus</b> Acces aux Lieux Bonus: Accées Partout !

MessageSujet: Re: Poupée de Porcelaine (-12)   Dim 20 Jan - 15:28

Ambre regarda Goldy, puis Lorenzo. Il avait raison. Si quelqu'un voyait Goldy, qui sait ce qui arriverait... Elle fit une dernière caresse à sa protégée avant de taper dans ses mains en sifflant. La licorne s'en alla immédiatement vers la forêt au galop.
« Au revoir ma Goldy! A ce soir! »
Elle se tourna vers le 5ém année avec un doux sourire puis, un silence gêné s’installa entre les deux jeunes gens. D’ailleurs, le garçon ne cessait de se masser derrière la tête en regardant vers le lac et ses joues étaient légèrement roses ce qui le rendait très mignon…
« C’est… terrible ce qui s’est passé à Durmstrang… » Dit-il, comme si il parlait de la pluie et du beau temps.
Ambre se tue. Elle ne savait pas quoi dire à ce sujet… à vrai dire, il n’y avait rien à dire là-dessus. Lorenzo sembla s’en rendre compte car il changea une nouvelle fois de sujet.

« Tu... tu aimes quelqu'un? Euh. Non c'est vrai... j'avais oublié... euh tu... tu aimes ça Serdaigle? » Dit-il, confus
Ambre rie de bon coeur. Elle se demandait pourquoi Lorenzo répétait ainsi sa question de tout à l'heure. En tout cas c'était vraiment comique:

« Attention tu te répète... Oui j'aime beaucoup Serdaigle... je m'y sent vraiment chez moi... Et toi à Gryffondor tu t'y sens comment? »
« Moi oui beaucoup mais je suis le seul de ma famille qui est allé à Gryffondor tout les autres sont allés à Serpentard et quelque un à Serdaigle... » Dit-il, gêné.
« Ah bon? C'est une chance je trouve! »
Ambre regarda le ciel toujours nuageux. Le vent s'était un peu calmé et les cheveux de la jeune Serdaigle bougeaient moins.
« Ca permet de parler des différances entre chaque maisons avec ses proches... j'imagine que ça doit être plus difficile vu qu'une grande partie de ta famille est allé à Serpentard... je sais que les Serpentards et les Gryffondors ne s'entendent pas... »
« Oui, même qu'ils ont envoyer une lettre à Albus Dumbledore pour le convaincre de me mettre à Serpentard quand j’était en 1ére année mais non... ça n'a rien donné... » Répondit-il, l’aire un peu triste.
La jeune fille se demandait vraiment pourquoi certaines familles de sorcier mettaient un tel point d'honneur sur la maison de leurs enfants. Elle avait entendu parlé de personne au cas similaire dans l'école. Le vent recommença à souffler fortement.
Une feuille de Saul tomba dans les cheveux de son interlocuteur. Ambre leva le bras pour la lui enlever, effleurant accidentellement le visage de Lorenzo au passage. Puis elle lui montra la jolie petite feuille jaune entre ses doigts pour lui expliquer son geste.
« C’est étrange comme on peu être attaché à certains détailles comme ceux là… »
« Ça peut être dure à comprendre... » Dit-il.
Le silence s’installa à nouveau et la Serdaigle et le Gryffondors se regardaient droit dans les yeux. Sans comprendre, Ambre rougis soudainement. Elle ne comprenait pas pourquoi. Elle baissa les yeux et regarda sa montre:
« Oh! Tu as vu l'heure? Je devrais partir me préparer pour les cours ! »
Le garçon sembla déçu que le temps soit passé si vite et d’ailleurs, Ambre aurait également préféré rester un peu plus avec lui…
« Ok… à… à plus dans ce cas! » dit-il.
Il s'approcha d'elle comme pour l'embrasser mais sans ouvrir la bouche mais s’embla en réalité trébucher…. Ambre fut très gênée de prime abord par le geste qu'avait commencé Lorenzo. Mais quand elle le vit tomber légèrement la jeune Serdaigle fut un peu plus surprise par elle même. Elle était déçue, un peut...

« Fait attention... » Dit-elle gentiment et, étrangement, affectueusement.
« Je... et bien... à bientôt! Je... je vais y aller maintenant »
* j'espère...*
Ambre aurait bien aimé rester un peu plus mais elle devait vraiment se préparer. Elle fit quelques pas, se retourna pour faire un signe de la main à Lorenzo. Elle avait un sourire gêné en le regardant... enfin elle se décida à partir pour de bon jusqu'au château…
Après les cours de l’après midi, Ambre avait commencé à avoir une faim de loup aussi, elle fut l’une des premières arrivés à la table des Serdaigles et s’assis au plus prés de la table des professeur. Aloé arriva peu après et s’assis juste à coté d’elle alors qu’une 2ém année du nom de Samantha (mais qui préférait qu’on l’appelle Sammy) s’asseyait en face des deux filles. Quand la Grand Salle fut enfin remplit du peut d’élève présent à l’école, les plats n’étaient toujours pas arrivés. Quand le Professeur Flitwick entra, suivit d’une bande d’élève inconnus, chacun se souvint de ce qu’avait dit McGonagall. Aussi, ils eurent droit à une autre cérémonie de répartition mélangeant presque toutes les années d’étude. A un moment, Flitwick, qui avait pris la place de McGonagall pour ce travail, appela un certain Nicolas Sunth. C’était le garçon qui avait prétendu voir Harry Potter pendant l’attaque de Durmstrang… Ambre le regarda. C’était un garçon assez séduisant, il avait des yeux bleu gris reflétant une profonde tristesse intérieure, des cheveux noirs indisciplinés et était assez grand pour son âge. Il était en 6ém année comme Ambre et le Choixpeau annonça qu’il était envoyé à Serpentard. D’ailleurs, la majorité des nouveaux arrivant furent envoyé dans la maison Verte et Argent. Le professeur McGonagall commença alors un discoure sur le fait que les élèves devaient tout faire pour qu’une bonne entente naisse entre eux et les rescapés de l’attaque de Durmstrang. Après ça, tout le monde pue manger à sa guise ce qui tombait bien car Ambre avait une faim de loup. Cette nuit là, par bonheur, elle ne cauchemarda pas et rêva même d’un magnifique Lion aux yeux bleus et à la crinière d’or…

C’était un jeudi soir, Ambre s'était comportée bizarrement toute la journée et avait finit par aller dans la Salle sur Demande. Il s'était passé plusieurs jours depuis que Dackers l'avait menacée et que les élèves de Durmstrang étaient arrivés à Poudlard. D’ailleurs, ces nouveaux arrivant s’étaient très peu mêler avec les autres et Ambre n’avait toujours pas eu l’occasion de parler ne serait-ce qu’avec un seul.
La jeune fille relisait une nouvelle fois les papiers qu'elle avait entre les mains en tremblant. C'était pire que ce qu'elle imaginait. Elle se disait que son père aurait pu faire un bon Auror au lieu d'être Oubliator. Pendant le déjeuné, elle avait fait donné un mot à Ginny par l'intermédiaire d'une première année de sa connaissance pour lui dire de la retrouver ici.

* Papa... tu est si courageux...*
Après un long moment d’attente, la porte s’ouvrit à la volée et c’est une Ginny essoufflée qui entra dans la salle va-et-vient.
« Ambre. Qu’est-ce qui se passe? »
Ambre était contente de voir son amie rouge et or arriver enfin. Elle avait finit de relire les documents et son teint était pâle comme un linge. Elle ne savait pas par où commencer. Elle fit signe à Ginny de s'assoire avant de lui révéler:
« J'ai envoyé une lettre à mon père... j'ai eu la réponse aujourd'hui et c'est pire que ce que je pensait Ginny... Dackers est un monstre! Jamais je ne me serais douté ça de lui... »
La rouquine dévisagea Ambre avec un air de désapprobation.
« Pourquoi t'as fait ça? Mais... quoi? Dackers est un monstre? Je savais qu'il faisait certainement des choses mauvaises, mais ça doit vraiment être très grave... »
Ambre baissa les yeux. Elle savait que ça décevrait Ginny mais elle s'estimait heureuse maintenant de savoir de quoi celui qui l'avait menacée dans Prés-Au-Lard était capable.
« Je suis désolée Ginny mais il fallait que je le fasse. Je je... j'était inquiète, j'avait peur! Et il y a de quoi... »
Elle montra à Ginny la liasse de papier que son père lui avait envoyé.
« Il m'a envoyé plein de trucs avec sa lettre en me disant de les garder avec moi... Ginny il m'a tout expliquer et... »

*************************************
Notes de l’auteur : Héhéhéhé ! Non non non vous ne saurez pas ce qui se passe avant le prochain chapitre. Je suis un monstre n’est ce pas ? Mwahahahahahah !
Enfin bref que dire sur ce chapitre… Vous ne vous attendiez peu être pas à ce que l’école Bulgare se fasse attaqué… Si ? Enfin bref, il fallait que ça arrive, c’est tout ce que j’ai à dire là-dessus.
Alors, le Lion du titre ben… C’est Lorenzo. Il a eu la volonté de ne plus prendre partie pour quoi que ce soit en plus il est à Gryffondor donc voilà pourquoi ce titre.
Pour le physique de ce garçon d’ailleurs, si vous voulez avoir une image en tête, il ressemble à Cloud de Final Fantasy VII…
Je pense que c’est tout ce qu’il y a à dire donc je vous dit au revoir et à Bientôt pour le chapitre 9.
Je remercie également tous ceux et celles qui lisent cette modeste fan fic

_________________


Désolée pour les fautes je suis Dyslexique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre Lambert
Membre Du Celticlub
Membre Du Celticlub
avatar

Nombre de messages : 1848
Age : 29
<b>Fiche Personnage (consultable) </b> : >>ICI<<
<font color=#FF0000><b>L\'Essentiel:&l : -[Nationalité]:Anglaise.
-[Age du personnage]:16 ans.
-[Année de l'élève]:6ème.
-[Rôle, rangs et métier]:Élève, préfète de Serdaigle.
-[Espèce:] humain
-[Sang : ]:mêlé
-[Club : ]: Celticlub et journal.
-[Activités:]//
-[Relations:] : voir dans la fiche personnage ci-dessus.
-[Situation : ] : célibataire
- [Instruments:] :Violon
- [Armes et Pouvoirs:] :baguette.
- [Animal : ]Goldy une licorne
<b>Transplanage</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Niveau de Quidditch</b> :
2 / 1002 / 100

<b>Niveau Sort Informulé</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Statut du membre et activité </b>: : Modératrice :
-s'occupe des élèves de serdaigle.
Date d'inscription : 23/01/2007

Information du personnage
REDOUTABILITE : de l'adversaire REDOUTABILITE : de l'adversaire:
160/400  (160/400)
CADEAUX et BONUS REMPORTES : CADEAUX et BONUS REMPORTES :: Droit à un animal magique : Licorne.
<b>Acces aux Lieux Bonus</b> Acces aux Lieux Bonus: Accées Partout !

MessageSujet: Re: Poupée de Porcelaine (-12)   Dim 20 Jan - 15:29

Chapitre 9 : Le Secret de Dackers


« D'après lui, en plus de détournements de fonds, Dackers serait coupable avec 3 de ses collègues Aurors et deux Langues De Plombs d'enlever, de séquestrer et de... »
Ambre déglutis difficilement. Il était difficile pour elle d’imaginer une chose pareille et surtout de la part d’un Auror du Ministère.
« De torturer des Moldus pour essayer de nouveau sortilèges »
Une chance qu'Ambre lui avait demandé de s'asseoir, sinon Ginny se serait probablement écroulé par terre.
« Et... ton père? Il va se faire perdre la mémoire? Il ne faut pas qu'il le fasse! Détournements de fonds...séquestrer et torturer des moldu pour essayer de nouveaux sortilèges...oh seigneur. »
Elle était devenue blême.
« Il faut qu'on trouve un moyen de l'arrêter. »
Ambre posa une main réconfortante sur le bras de Ginny:
« Mon père ne va pas oublier au contraire... Les papiers que je t'ai montrés sont les preuves de son détournement de fond... Il cherche maintenant à prouver les reste de l'histoire... je te jure que Dackers fait vraiment du mal à des gens... mon père l'a vu faire sans le vouloir... Il m'a demandé de ne rient tenter pour ne pas me mettre en danger... »
Ginny se leva d’un coup. Aux yeux de la Serdaigle, elle sembla même bondir.
« Écris-lui. Dis-lui de faire semblant de perdre la mémoire, car sinon, Dackers lui fera certainement du mal. Quant au fait que ton père t'a demandé de ne rien tenter, eh bien...on va quand même tenter quelque chose. »
Lui dit-elle avec un léger sourire.
* De toute façon je n'ai pas encor envoyé ma lettre de réponse où je lui promets de ne rien faire... et voilà je suis mal barrée!*pensa la préféte.
« Mon père ne veut pas faire croire à Dackers qu'il a gagné... Ce n’est pas son genre... Il va sans doute lui tenir tête malgrés ce que je pourrais lui écrire... tu sais, je me demande parfois pourquoi il n'est pas devenu auror à la place d'Oubliator... »
La jeune fille soupira. De toute façon, Ginny trouverait sûrement un moyen de l’entraîner jusque chez Dackers.
« Et quel est ton plan? Grâce aux documents que m'a envoyé papa, je connais l'adresse de Dackers si ça peut t'aider »
Ginny sembla sourire légèrement en entendant la préféte de Serdaigle dire qu’elle avait l’adresse de Dackers.
« C'est ça! C'est exactement ce qu'il nous faut. On pourrait s'introduire chez lui et essayer de trouver des preuves. Par contre, il faudrait attendre les vacances. Le problème est que, d'ici là, sans vouloir te faire peur, ton père risque de se faire tuer... »
Ambre commença à trembler. A l'idée de perdre son père, sa bouche se faisait sèche et ses yeux lui brûlaient. Si son père se mêlait trop des histoires de l'Auror, elle était sûre de devenir orpheline avant les prochaines vacances.
« Il faut trouver un moyen d'y aller avant! Il le faut! J’ai déjà perdu ma mère! Pas question de perdre mon père! »
La rouge et or semblait en grande réflexion. Ambre n’aurait pas été étonnée qu’elle pense à un plan pour se rendre là bas.
« Je sais Ambre. Mais comment veux-tu y aller? »
Ambre réfléchis à toute vitesse. Comment aller quelque part sans transplaner et sans utiliser de portoloins ni de balais... Et surtout comment le faire de façon discrète dans une maison où le danger les attendait. C’était la première fois qu'elle réfléchissait vraiment pour faire ce genre de chose. Normalement, la peur de la moindre blessure la décourageait à chercher mais là... La peur de perdre son père lui donnait du courage sans qu'elle ne s'en rende compte.
« Je sais! La poudre de cheminette! En utilisant une cheminé à Prés au Lard ça devrait marcher! Si on utilise une cheminée ici on risque de nous voir. »
Ginny sembla une nouvelle fois bondir de sa chaise.
« Oui. Excellent. Parfait. Va falloir en acheter par contre. »
Ambre sortis de son sac une feuille de parchemin où elle se mit à écrire frénétiquement. Pour une fois son intelligence de Serdaigle allait lui être utile pour autre chose que les cours. Elle écrivit un plan qui lui paressait infaillible.
« Aucun problème j'ai de l'argent et Dackers doit en avoir chez lui... Voilà mon plan. Ce Week-end, on ira à Prés au Lard. On prétendra qu'il nous faut de la poudre de cheminette pour aller rendre visite à un parent malade, ça devrait nous aider à trouver rapidement quelqu'un qui nous prêtera sa cheminée... Et là on pourra y aller... On ira Samedi car Dackers travail ce jours là »
« Parfait. Génial. Merveilleux ! Ton plan est parfait. On est jeudi en plus.»
Ambre tremblait. Elle était excitée par cette expédition qu'elle venait de planifier et en même temps, son coeur se glaçait sous l'effet d'un mauvais pressentiment. Elle ne savait pas pourquoi, alors qu'elle voulait sauver son père, elle sentait que tout allait mal se passer, que jamais elle ne réussirait. Mais une voix en elle lui soufflait de garder espoir.
« Pour mon père... je fais ça pour mon père... »
Ginny posa une main réconfortante sur le bras d'Ambre.
« Essayons de prendre un peu de repos d'ici samedi, d'accord? »
Ambre acquiesça, à la fois terrifiée et déterminée.

Le samedi suivant, Ambre avait donné une nouvelle fois rendez-vous à Ginny dans le hall avant de partir pour l'expédition. Elle était nerveuse, ses mains tremblaient d'excitation. Elle n'avait presque pas dormi de la nuit tellement elle redoutait la journée à venir. Ginny arriva peu de temps après, elle aussi paraissait tendue.
Ambre soupesa les morilles qu'elle avait dans sa poche. Pour se rendre dans cet endroit hostile qu'était la demeure de Dackers la jeune fille portait un pantalon confortable de couleur noire et un débardeur bleu clair car elle n'en avait pas de couleur sombre... Ginny, quand à elle, portait un pantalon et un t-shirt noir, sans doute pour se cacher au cas où la maison serait sombre et que Dackers revienne plus tôt que prévu. Les deux amies restèrent silencieuses un moment avant que la rouge et or ne demande :

« Ça va? »
« Un peu stressée, mais ça va… Je n'oublie pas pour qui je le fais… » Répondit la fille aux cheveux violacés. On voyait des flammes briller dans ses grands yeux violets. Jamais elle n'avait été plus déterminée. Elle mit sa main droite dans son autre poche pour sentir la présence rassurante de sa baguette.
« Allons-y… »
Les deux 6ém année arrivèrent à Prés au Lard. Pressée, Ambre conduisit son amie jusqu'à une boutique où elle savait qu'on y trouverait de la poudre de cheminette. Après avoir donné la fausse excuse au vendeur et négocier la quantité de poudre qui leur serait utile, elle demanda si elle pouvait utiliser sa cheminé... Mais ce fut un refus.
« A qui pourrions nous demander? » demanda-t-elle à Ginny alors qu'elles sortaient de la boutique
Ginny se creusa les méninges pour essayer de trouver quelqu'un à qui ils pourraient demander.

« Pourquoi pas Rosmerta, la propriétaire des trois balais? Je suis sûre qu'elle accepterait »
« Bonne idée! Espérons seulement qu'il y aura aucun professeur... là bas »
Ambre marcha avec Ginny jusqu'au célèbre Trois Balais. Elle aimait bien cet endroit pour son ambiance et il arrivait à ambre de venir avec des amis Serdaigle lors des sorties.
Après s'être assurée qu'aucun professeur n’était là, elle parla à Rosmerta de l'excuse du parent commun qui était malade etc. Comme prévu, la tenancière accepta immédiatement et les jeunes filles purent accéder à la cheminée. Ambre pris une poignée de poudre de cheminette dans la bourse qu'elle avait acheté et donna le petit sac à Ginny. Elle soupira pour évacuer le stress:

« C'est parti... »
Elle entra dans l'immense cheminée, tremblante, se plaça face à son amie et dit:
« 17 Goswell Road, Windstor! »
Ambre atterris dans un grand salon meublé de façon moderne. Elle s'écarta rapidement de la cheminée pour laisser de la place à Ginny quand elle arriverait. Le regard de la jeune demoiselle se porta sur l'aspect de la pièce. Ça ressemblait à un salon moldu excepté quelques détailles indiquant que le propriétaire des lieux était sorcier.
Devant elle, il y avait une table en verre avec des chaises design noire et blanches à l'aspect confortable. Une tasse de café finie depuis sans doute quelques heures y était posée ainsi que la Gazette du Sorcier qui parlait encore de l’attaque de Durmstrang.
Dans une autre partie de la pièce, il y avait des canapés de cuire noir devant, une table basse et une télévision faiblement illuminées par quelques rayons de lumière traversant les trous des volets fermés.
Quelques secondes plus tard, Ginny tomba par terre, derrière elle. Elle se releva rapidement et jeta un regard à la pièce. Ambre fut soulagée de voir que son amie était arrivée. Elle se sentait comme oppressée dans cette pièce sombre.

« Il ne semble pas être là. Le café à commencé à séché il doit être au travail maintenant... » Dit-elle à voix basse
La jeune fille regarda mieux la grande pièce. Sur les diverses étagères encadrant la pièce, parmi les livres, CDs et vidéos, on voyait des photos bouger. Cette fois elle en était sur, elles étaient bien au bon endroit. Une photo de Dackers trônait au centre d'autres photos. Son regard bigarré semblait la surveiller alors qu'il prenait diverses poses fières. Ginny fit quelques pas dans la pièce et poussa la porte. Elle donnait sur un corridor tout aussi noir. Elle la referma.

« D'après toi, on commence par quoi? »
Sa voix n'était qu'un murmure.
Ambre suivit Ginny à pas feutrés. Elle jeta un oeil dans le corridor. Elle remarqua malgrés l'obscurité un escalier montant et une porte dans un coin, qui devait être soit un placard soit l'entrés pour la cave.

_________________


Désolée pour les fautes je suis Dyslexique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre Lambert
Membre Du Celticlub
Membre Du Celticlub
avatar

Nombre de messages : 1848
Age : 29
<b>Fiche Personnage (consultable) </b> : >>ICI<<
<font color=#FF0000><b>L\'Essentiel:&l : -[Nationalité]:Anglaise.
-[Age du personnage]:16 ans.
-[Année de l'élève]:6ème.
-[Rôle, rangs et métier]:Élève, préfète de Serdaigle.
-[Espèce:] humain
-[Sang : ]:mêlé
-[Club : ]: Celticlub et journal.
-[Activités:]//
-[Relations:] : voir dans la fiche personnage ci-dessus.
-[Situation : ] : célibataire
- [Instruments:] :Violon
- [Armes et Pouvoirs:] :baguette.
- [Animal : ]Goldy une licorne
<b>Transplanage</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Niveau de Quidditch</b> :
2 / 1002 / 100

<b>Niveau Sort Informulé</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Statut du membre et activité </b>: : Modératrice :
-s'occupe des élèves de serdaigle.
Date d'inscription : 23/01/2007

Information du personnage
REDOUTABILITE : de l'adversaire REDOUTABILITE : de l'adversaire:
160/400  (160/400)
CADEAUX et BONUS REMPORTES : CADEAUX et BONUS REMPORTES :: Droit à un animal magique : Licorne.
<b>Acces aux Lieux Bonus</b> Acces aux Lieux Bonus: Accées Partout !

MessageSujet: Re: Poupée de Porcelaine (-12)   Dim 20 Jan - 15:29

« Essayons l'étage… » Murmura la jeune fille
Lentement, ne faisant aucun bruit, elle commença à gravir l'escalier. Ambre marchait aussi silencieusement que possible. Elle était totalement concentrée sur son objectif. Une fois sur le palier de l'étage, elle regarda autour d'elle. Trois portes. Par laquelle commencer ? Elle choisit celle du milieu, tourna doucement la poignée. Elle une des plus belles frayeurs de sa vie quand quelque chose sauta sur elle.
C'était un chat, un simple chat gris dont un oeil semblait mort. Il s'agissait d'une chambre très simple. Une armoire, un lit, une commode et des tables de nuit. Cet endroit était beaucoup plus lumineux car l'un des volets n'avait pas été fermé en entier. Personne à l'horizon, elle fit signe à Ginny de la suivre alors qu'elle pénétrait dans la chambre.

« Je vais fouiller la commode... »
"Ambre..." Ginny semblait un peu tendue. « Dackers...comment sont ses yeux? » Elle commença à fouiller une des tables de nuit.
Ambre souris. C’était un sourire crispé mais elle souriait quand même. Tout en fouillant la commode minutieusement, elle répondit:

« Il a un oeil bleu et un oeil vert. Ne t'inquiète pas ce chat est juste borgne... je le connais, il s'appelle Cachou »
Ambre se rappelait de ce chat. C'était encore un chaton quand elle l'avait vu pour la première fois. Dackers avait demandé à son père de le garder pour lui pendant qu'il voyageait. Ce chat était une vraie teigne, vicieux et violent. Il avait passé son temps à la griffer ou lui sauter dessus.
Elle ne trouvait rien dans le premier tiroir. Elle entrouvris le deuxième et le ferma tout de suite. Pas moyen de mettre la main là dedans c'était les caleçons de Dackers... Elle commença alors à fouiller le troisième qui contenait des chaussettes en pagaille.
Ambre regarda un peu mieux dans le tiroir à chaussette. Elle y trouvait de tout. Des chaussettes de sport blanches, des chaussettes noires, des bleus marines, des marrons... Il y avait même une chaussette rose mais impossible de mettre la main sur la deuxième. A un moment, elle crut avoir trouvé quelque chose mais ce n'était qu’une vieille liste de course... cachée dans une chaussette.

* Y a vraiment des gens qui rangent n’importe comment...*
Ayant finit la commode, Ambre s'accroupis pour jeter un oeil sous le lit. Ginny, quand à elle, se dirigea vers l'armoire et l'ouvrit. Ambre toussa. Le dessous du lit n'avait pas été fait depuis belle lurette.
* Autant ce qu'on voit à l'aire très propre, autant la face cachée est négligée... *
Elle y trouva un peu de tout. Une pile, plusieurs stylos et tiens! La deuxième chaussette rose... Elle devait appartenir à quelqu'un d'autre car elle remarqua qu'elle n'avait pas la même taille que toutes les chaussettes qu'elle avait fouillée. Mais aucun document... Elle fit le tour de la pièce pour voire si il n'y avait pas autre chose de l’autre côté du lit.
C'était le cas. Il y avait un papier sur lequel la poussière ne s'était pas accumulée.

* il a du le faire tomber récemment... voyons voir...*Pensa-t-elle.
C'était une liste de mots incompréhensibles. Sans doute des sortilèges...
« Ginny viens voir! »
La cadette des Weasley se tourna vers la jeune fille aux yeux violacés. Elle semblait retenir son souffle.
« T'as trouvé quelque chose? »
Ambre montra le papier à Ginny. Elle le relut un instant et à la fin, il y avait écrit des initiales: M. A. La jeune fille pensa tout de suite qu'il s'agissait d'une liste de sorts envoyée par l'un des Langues de Plombs complice de Dackers.
Elle entendit un léger craquement. Elle était en alerte à présent. Elle attendit quelques secondes, plus aucun bruit
.
* ça devait être le chat...*
« Je ne sais pas ce que tu en pense mais cette liste est déjà une première preuve... Mais ce n'est pas suffisant. » Chuchota-t-elle
« Il nous faut d'autres preuves, mais où les trouver? » Chuchota Ginny, en pleine réflexion.
Ambre recommençait à stresser à fond. Elle respira un bon coup pour reprendre courage, pensant au danger que son père courrait à vouloir se battre contre Dackers. Le craquement se reproduisit ce qui la fit sursauter. Elle entrebâilla la porte et fut soulagée. C'était ce qu'elle pensait. C'était le chat qui sautait sur une chaise en osier décorative prés de l'escalier.

* Sale bête...*
« Allons chercher ailleurs...» proposa-t-elle en sortant de la chambre, après avoir mis le papier dans sa poche.
Il restait deux portes à l'étage. La première donnait sur une salle de bain

* Aucun intérêt*
La deuxième donnait sur un cagibi plein de vieux objets. Un aspirateur, des Ski, des bibelots... tout était couvert de poussière et il semblait que Dackers n'était pas venu y jeter un oeil depuis longtemps.
« Retournons en bas, j'ai vu une porte à coté de l'escalier... »
Respirant un grand coup, Ginny sortit à son tour de la chambre et descendit les escaliers jusqu'à la porte dans le coin du corridor et l'attendit.
Ambre descendit l'escalier doucement. Alors qu'elle allait atteindre la dernière marche, le chat lui sauta dans le dos, toutes griffes dehors, la faisant tomber.

« Va-t-en salle bête! »
Le chat fit une grande entaille dans le dos du débardeur d'Ambre avant de remonter les escaliers.
« Je sais pas ce qu'il a mais ce chat me fait toujours ce genre de coup... »
La jeune fille vérifia si sa prothèse était bien en place avant de se relever. Elle rejoignit Ginny devant la porte. Après avoir profondément respiré plusieurs fois, elle l'ouvrit en grand. C’était bien ce qu'elle pensait. Un escalier disparaissait dans une obscurité totale. La cave...
Le Tic Tac de la montre de Ambre semblait assourdissant dans la maison vide et sombre et les deux élèves de Poudlard comptaient les minutes, espérant qu’il ne soit pas bientôt l’heure du retour de Dackers chez lui.
Ambre avait peur de cet escalier dans l'inconnu. L'obscurité oppressante semblait comme un rideau de mauvaises ondes emplissant son coeur de peur. Mais elle ne voulait pas reculer. Elle faisait ça pour sauver son père. Elle voulut pendant un instant allumer l'interrupteur mais consciente que si Dackers rentrait et voyait sa cave allumée elles seraient piégées... Il ne lui restait qu'une solution. Elle pris la main de Ginny pour ne pas se sentir seule et descendis les marches une à une en fouillant à tâtons avec le bout de son pied. Une fois qu'il fit presque totalement noir, elle sorti sa baguette et murmura:

« Lumos! »
Une faible lumière apparue au bout de sa baguette. Elle la baissa pour mieux voir les marches et se tourna vers Ginny qui avait elle aussi utilisé le sortilège de lumière.
« Allons-y avant qu'il ne revienne! »
Ambre était morte de peur. Son coeur battait la chamade alors qu'elle finissait de descendre l'escalier. Elle fit quelques pas pour laisser de la place à son amie en bas de l'escalier étroit.
« Voilà... on y est... » Commenta la jeune Serdaigle, la voix tremblante d'angoisse.
Elle commença à chercher, la baguette tenue vers le bas pour que la lumière du Lumos éclaire son chemin ainsi que les preuves qu'il était probable de trouver.
La cave de Dackers était assez grande, il y cachait ses ingrédients de potions, balais et objets magiques de la vue de Moldu qui auraient pu éventuellement venir chez lui pour telle ou telle raison.
Au bout d'un moment Ambre se sentis observée et se tourna. En haut des marches, le chat les regardaient de son oeil unique et brillant tel un démon. Alors qu'elle le regardait, elle entendit un petit spouic, comme si quelqu'un avait marché dans quelque chose de poisseux...
Ginny se dépêcha de lancer le contre sort « Nox » Sa baguette s'éteignit. Elle fit signe à Ambre de faire pareil
.
« C'est sûrement le chat. » lui chuchota-t-elle.
Elle fixait la porte avec appréhension. Ambre regarda dans la même direction mais il n’y avait rien. La jeune fille fit un nouveau pas et le bruit recommença... Un autre et un autre. Enfin elle cessa de regarder le chat pour voire si c'était pas elle qui faisait ce bruit.
Ses cheveux se raidirent sur sa nuque. C'est d'une voix étranglée par la peur qu'elle dit:

« C'est pas le chat... »
La jeune fille marchait dans une flaque rouge foncée gluante.
« Du... du sang!! »
Elle savait que Ginny regardait à présent la flaque à moitié séchée sur laquelle Ambre avait marché.
« C'est ici Ambre. C'est ici qu'il expérimentait ses nouveaux sorts… » Dit-elle d’une voix reflétant l’effroie qu’elle devait ressentir.
La jeune fille aux cheveux violets cru qu'elle allait vomir. Elle se sentait de plus en plus mal à l'aise. Elle recula de quelques pas, sortant de la flaque poisseuse de sang coagulé.

« Ça en a tout l'aire... Ginny c'est affreux! »
Un craquement semblable à une détonation se fit entendre. Quelqu'un venait de transplaner dans la maison. La jeune Serdaigle cru que son coeur allait s'arrêter.
Au dessus de leur tête, les filles pouvaient entendre des pas résonner sur le parquet.

« Bonjours Cachou... Je ne t'ai pas trop manqué? » Disait une voix grave qu'Ambre reconnu comme étant celle de Dackers
« Nox! »

************************************
Note de l’auteur : Mwahahahahahah ! Je recommence avec ma fin foireuse.
Je n’ai pas grand-chose à dire à propos de ce qui se passe dans ce chapitre donc je vous laisse avec ces questions :
Que va-t-il arriver à Ambre et Ginny ? Vont-elles s’en sortir sans que Dackers ne les trouve ?
Vous saurez tout dans le chapitre 10…

_________________


Désolée pour les fautes je suis Dyslexique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre Lambert
Membre Du Celticlub
Membre Du Celticlub
avatar

Nombre de messages : 1848
Age : 29
<b>Fiche Personnage (consultable) </b> : >>ICI<<
<font color=#FF0000><b>L\'Essentiel:&l : -[Nationalité]:Anglaise.
-[Age du personnage]:16 ans.
-[Année de l'élève]:6ème.
-[Rôle, rangs et métier]:Élève, préfète de Serdaigle.
-[Espèce:] humain
-[Sang : ]:mêlé
-[Club : ]: Celticlub et journal.
-[Activités:]//
-[Relations:] : voir dans la fiche personnage ci-dessus.
-[Situation : ] : célibataire
- [Instruments:] :Violon
- [Armes et Pouvoirs:] :baguette.
- [Animal : ]Goldy une licorne
<b>Transplanage</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Niveau de Quidditch</b> :
2 / 1002 / 100

<b>Niveau Sort Informulé</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Statut du membre et activité </b>: : Modératrice :
-s'occupe des élèves de serdaigle.
Date d'inscription : 23/01/2007

Information du personnage
REDOUTABILITE : de l'adversaire REDOUTABILITE : de l'adversaire:
160/400  (160/400)
CADEAUX et BONUS REMPORTES : CADEAUX et BONUS REMPORTES :: Droit à un animal magique : Licorne.
<b>Acces aux Lieux Bonus</b> Acces aux Lieux Bonus: Accées Partout !

MessageSujet: Re: Poupée de Porcelaine (-12)   Lun 11 Fév - 20:07

Chapitre 10 : Dans la Geule du Loup


Ginny attrapa le bras de la Serdaigle et l’entraîna dans un coin qui semblait plus sombre que le reste de la pièce. Ambre s'en voulait que son amie Gryffondor soit là, elle s'en voulait de lui avoir parlé de Dackers. Ses mains tremblaient de peur et elle faisait tout son possible pour respirer le plus silencieusement possible.
Au dessus d'elles, des pas retentissaient.

« On dirait que nous ne sommes pas seuls Cachou... Des fouineurs se sont infiltrés chez moi... »
Ambre entendit les pas se rapprocher. La cave s'illumina et Ambre put voire que l'endroit sombre où elle croyait être cachée n'était que le coin opposé à l'escalier, près d'une étagée remplie d'ingrédient pour potion. Elle vit Dackers, face à elle et Ginny, coupant toute retraite, ses yeux bigarrés brillants de victoire.
« Où plutôt devrais-je dire... des fouineuses! »
L'homme avait sa baguette à la main, prêt à s'en servir. Ginny se releva rapidement, tenant sa baguette serrée dans sa main, se plaçant devant Ambre.
« Dackers n'est-ce pas? »
Dackers fit un geste avec sa baguette vers la porte en haut des escaliers qui se ferma instantanément. La jeune fille ne voulait pas que Ginny prenne des risques pour elle. Elle se leva donc et se plaça aux côtés de son amie, baguette en main mais tremblante.
L'Auror approcha lentement, un sourire mauvais aux lèvres. Il était beau, charismatique... on ne pouvait qu'être fasciné devant cet homme. Il n'était plus très loin des deux jeunes filles.

« Je voie que tu ne m'a pas écouté Ambre... en plus tu as emmenée une copine avec toi, que c'est mignon...J'imagine que vous avez trouvés des réponses à vos questions... » Dit-il en faisant un signe de la tête vers la flaque de sang coagulé.
« Vous voulez vraiment utiliser vos baguettes contre moi? Vous êtes bien présomptueuses jeunes filles! »
Ginny partie au quart de tour et elle semblait très en colère.
« Vous êtes immondes. Torturer des moldu pour essayer de nouveaux sortilèges. »
Dackers regarda Ginny dans les yeux. Ambre voyait que dans le regard de l'Auror brillait comme de l'amusement.
« Et à quoi d'autre servirait les Moldu? Après tout, ils ne peuvent pas utiliser de la magie et sont inutiles... Le Ministère empêche le Comité des sortilèges expérimentaux d’essayer certains nouveaux sortilèges et les font classés dans une section du département des Mystères... J'ai trouvé le moyen d'utiliser ces nouvelles connaissances en matière de magie... comme vous le voyez jeunes filles, ça ne marche pas toujours... »
Ambre jeta un oeil sur la flaque de sang. C'était vraiment un fou dangereux.
« Mais attendez voir... Vous me faites penser à quelqu'un jeune fille... J'ai déjà vu ces cheveux et ces yeux quelque part... »
Il regardait fixement Ginny. Son regard bleu et vert était calculateur.
« Peu importe mesdemoiselles! Vous tombez très bien car j'ai invité quelques collègues à déjeuner... Ils seront sans doute ravis de vous voire toutes les deux... Surtout toi Ambre »
Il fit un pas en avant.
« Ne vous approchez pas de nous! » Cria la jeune fille en pointant sa baguette vers Dackers, les larmes aux yeux
Il sourit.

« Il va donc falloir vous convaincre par la force! »
« N'y comptez pas espèce de monstre… »
La voix de Ginny était étrangement calme mais on sentait y vibrer la colère et la haine.
Ambre tremblait. Elle tint sa baguette à deux mains devant elle comme si ça l'aidait à avoir confiance. Dackers, lui souriait. Il semblait beaucoup s'amuser de la situation.

« Honneur aux dames... Voyons voir ce que des étudiantes peuvent faire face à un Auror. » Dit-il calmement en saluant comme un duelliste.
Ambre ferma un instant les yeux, tentant de se rappeler un sort qu'elle savait utiliser.

« Stu... Stupéfix! »
La sort partit doit sur Dackers qui ne prononça pas un mot. Il fit juste un geste de sa baguette et un bouclier apparu autour de lui renvoyant le sort à l'envoyeur. La jeune fille eut juste le temps de se baisser pour éviter son sort.
* Des sortilèges informulés... Comment on va faire!*
Courageusement, Ginny tenta de se mettre entre Ambre et Dackers.
« Laissez-la ! C'est à moi que vous allez avoir à faire ! »
Elle pointa sa baguette sur lui.
« Expelliarmus. »
Ginny savait que le sortilège n’aurait aucun effet. Ce n’était qu’une diversion avant de lancer un autre sort, mais Informulé. Dakers évita facilement l'Expelliarmus et fut satisfait quand il sentis les effet d’un Petrificus Totalus agir... pendant quelques secondes. Il se sentit se pétrifier, se raidir mais il pensa à un contre sort qui remit vite ses membres en état de marche.
« Je n'ai pas le temps de jouer! »
Un sourire mauvais se dessina sur son visage. Il ne prononça pas un mot et une nouvelle fois fit bouger sa baguette. Une seconde plus tard, Ambre se retrouva éjectée sur le mure et sa baguette s'envola pour tomber dans les mains de Dackers. La jeune fille était étourdie par le choc contre le mure.
* il est fort! Je n'ai pas eu le temps de me protéger!*
« A vous maintenant... » Fit alors l'Auror en se tournant vers Ginny.
Ginny lança « Stupéfix ! » avant que l’auror n’envoie au autre sortilège sur elle.
Dackers utilisa le Protégo. Ambre put le voir au bouclier qui apparut autour de lui , renvoyant les sorts à Ginny. La jeune fille se sentait sans défense sans sa baguette. Elle regarda Dackers avec attention, essayant de deviner le sort qu'il allait utiliser aux gestes qu'il faisait.

« Vous êtes fortes jeunes filles mais ça ne suffira pas! »
Des détonations retentirent au dessus. Puis une voix de femme demanda depuis le dessus:
« William? Tu es là? »
« Je suis en bas! Nous avons deux invités surprise! Transplanez ici! »
Il tenait Ginny en joux. Ambre avait peur pour son amie. Puis apparurent trois personnes. Deux hommes et une femme. Ambre ne les connaissait pas. Les deux hommes étaient quelconque, l'un châtain aux yeux noirs et l'autre brun aux yeux marrons. Ils semblaient forts tout comme Dackers. La femme, elle, était d'une beauté stupéfiante. Elle était grande et mince, avec de longs cheveux blancs malgrés un visage reflétant la jeunesse. Ses yeux rouges confirmèrent à Ambre qu'il s'agissait d'une Albinos.
« Laissez moi m'occuper de la rouquine toi Satella occupe toi de la fille de Lambert »
Ginny réussit de justesse à se protéger du sort qu'elle avait envoyé à Dackers. En se baissant au bon moment.
« Laissez-la ! Je vous en prie, laissez-la ! »
« Incendio »lança-t-elle. Pas sur Dackers, mais sur la pièce.
Le feu commença à se propager mais Dackers restait de marbre. La femme Albinos se tourna vers les deux autres hommes ,leur ordonnant d'éteindre le feu. Puis elle se tourna vers Ambre. Elle avait l'aire redoutable. Elle avança lentement vers elle d'une démarche féminine et lui saisit le bras avec fermeté, plantant ses ongles dans la chaire de la jeune Serdaigle qui cria de douleur:

« Lâchez moi! Je vous en supplies laissez moi! Vous me faites mal! »
Avant que son amie n'ai put faire un geste, la femme appelé Satella l'avait éloignée du coin de la pièce et la tenait fermement, un bras autour de son cou, l'autre tenant sa baguette.
Dackers fit un pas vers Ginny. Ses yeux brillaient d'une lueur malveillante.

« Finissons en ! Expelliarmus! »
Le sort était très puissant... Sous l'effet du sort, Ginny se fit projetée sur le mur, mais par une force qui l'étonna elle-même, elle parvint à garder sa baguette. Haletante, elle se releva, guettant tout mouvement que pourrait faire Dackers...
« Vous êtes résistante... Excellent! »
Tout en gardant sa baguette pointée sur Ginny, il tourna la tête vers Ambre et Satella.
« Retire lui sa jambe! Elle ne pourra pas s'enfuir sans elle... »
Sans ménagement, Satella posa le pied sur la jambe gauche d'Ambre et tira la jeune fille en arrière ce qui déboîta la jambe de métal. L'Albinos poussa en suite a dite jambe à l'un des deux autres hommes. La jambe gauche du pantalon d'Ambre pendait maintenant totalement vide. La jeune fille essayait de se débattre mais Satella était une adulte beaucoup plus forte qu'elle.
Dackers se retourna vers Ginny.

« Va-t-il donc falloir que j'utilise des sortilèges impardonnables sur une jolie jeune demoiselle comme vous? »
« Non! Ne faites pas ça! »Cria Ambre
Dackers parti dans un léger rire. Un rire mauvais qui n'annonçait rien de bon. Ambre avait très peur. Satella la tenait fermement, elle n'arrivait pas à se dégager mais elle n'avait pas peur pour elle même... C'était pour son amie que ses mains tremblaient à présent. Elle vit Dackers lever sa baguette non... ce n'était même pas la sienne qu'il utilisait mais celle d'Ambre!
La jeune Serdaigle n'en pouvait plus:

« Arrêtez! Je ferais tout ce que vous voulez mais ne lui faites pas de mal! Je vous en supplie! »
Des larmes coulaient sur les joues blanches de la jeune captive. Dackers qui se préparait à envoyer un Doloris à son adversaire sur que la balle était dans son camp. Il baissa la baguette d'Ambre et regarda Ginny avec malice.
« Le marché me semble convenable... Alors reprenons nous notre duel ou bien veut tu que nous l'écoutions. Je te laisse le choix rouquine »
Ambre vit son amie la regarder puis déplacer son regard sur Dackers… Ses yeux semblaient lancer des éclaires puis elle baissa sa baguette et répondit d’un aire résigné :
« Écoutons-la »
Ambre savait à cet instant que Ginny était en pleine réflexion à cause du calme de sa voix.
« Sage décision... j'aurais quand même bien aimé continuer ce duel vous êtes une adversaire de taille. »
Dackers semblait satisfait de lui même. Il se tourna vers ses complices et dit à l'homme aux cheveux bruns de désarmer Ginny et de la surveiller. Puis il se tourna vers Ambre qui pleurait toutes les larmes de son corps.
« Je suis heureux de cette collaboration constructive petite... »
« William! Qu'allons nous faire de l'autre fouineuse? Tu viens de dire qu'on ne lui fera rien et franchement elle en sait trop... » Répliqua Satella qui tenait toujours fermement la préféte de Serdaigle.
Ambre vit alors briller dans les yeux de Dackers comme une idée. Il avait sans doute un plan... Il se tourna vers Ginny en souriant. Il pris son menton entre ses doigts pour l'obligée à le regarder sans les yeux.

« Je vais la laisser partir mais sans baguette... Rouquine tu retourneras à Poudlard et tu enverras à Lambert une lettre dans laquelle tu lui diras que nous tenons sa fille et qu'il a intérêt à nous donner les papiers qu'il nous a volé... Mais si tu préviens quelqu'un... Tu risques de ne jamais le revoir. Tu as compris? »
Ginny hocha la tête. Elle n'avait pas le choix de toute manière.
« Par contre, rendez-moi ma baguette. J'ai des ennemis à Poudlard et si ils m'attaquent, je serai dans l'impossibilité d'envoyer une lettre au père d'Ambre »
Dackers hésita. Rendre sa baguette à Ginny était potentiellement dangereux. Il chercha un moyen de protéger ses arrières et trouva enfin.
« Très bien... Je te la rendrait mais juste avant que tu parte... Et n'oublie pas! La santé de ton amie dépend de toi... »
Ambre était soulagée. Ils ne feraient aucun mal à Ginny. La jeune Serdaigle avait un visage résigné. Triste, apeuré mais résigné...
« Ne t'inquiète pas pour moi Ginny... »Commença la préféte mais Dackers la coupa.
« Dis moi comment vous étés arrivé ici... Il ne semble pas que ce soit par transplanage sinon vous seriez parties plus tôt j'imagine... »
Ginny resta silencieuse un moment et Ambre sentait que la colère de Ginny était incommensurable.
« Par un portoloin. On a eu du mal à le créer »
L'homme aux cheveux châtains fronça les sourcils. Puis il dit d'une voix très grave et rauque:
« Elle me fait penser à cet andouille d'Arthur Weasley... »
Dackers acquiesça. Il se fichait après tout de l'identité de cette fille tant qu'elle servait ses plans.
»Très bien alors montre moi ce portoloin... Ginny c'est ça? J'imagine qu'il est au Rez-de-chaussée ou à l'étage...
Jack, Isa! Occupez vous bien de notre invitée pendant que la rouquine nous montre cet objet. »

_________________


Désolée pour les fautes je suis Dyslexique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre Lambert
Membre Du Celticlub
Membre Du Celticlub
avatar

Nombre de messages : 1848
Age : 29
<b>Fiche Personnage (consultable) </b> : >>ICI<<
<font color=#FF0000><b>L\'Essentiel:&l : -[Nationalité]:Anglaise.
-[Age du personnage]:16 ans.
-[Année de l'élève]:6ème.
-[Rôle, rangs et métier]:Élève, préfète de Serdaigle.
-[Espèce:] humain
-[Sang : ]:mêlé
-[Club : ]: Celticlub et journal.
-[Activités:]//
-[Relations:] : voir dans la fiche personnage ci-dessus.
-[Situation : ] : célibataire
- [Instruments:] :Violon
- [Armes et Pouvoirs:] :baguette.
- [Animal : ]Goldy une licorne
<b>Transplanage</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Niveau de Quidditch</b> :
2 / 1002 / 100

<b>Niveau Sort Informulé</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Statut du membre et activité </b>: : Modératrice :
-s'occupe des élèves de serdaigle.
Date d'inscription : 23/01/2007

Information du personnage
REDOUTABILITE : de l'adversaire REDOUTABILITE : de l'adversaire:
160/400  (160/400)
CADEAUX et BONUS REMPORTES : CADEAUX et BONUS REMPORTES :: Droit à un animal magique : Licorne.
<b>Acces aux Lieux Bonus</b> Acces aux Lieux Bonus: Accées Partout !

MessageSujet: Re: Poupée de Porcelaine (-12)   Lun 11 Fév - 20:08

Ambre ne savait pas ce que Ginny avait derrière la tête. Elle espéra juste que ça ne la mettrait pas en danger. La femme albinos qui la retenait prisonnière ne desserrait pas son emprise, l'étranglant presque. Elle avait mal au bras et sentait du sang couler là où l'Auror aux yeux rouge avait planté ses ongles.
Jetant un bref regard à Ambre, Ginny monta l'escalier.

« Il n'est pas à l'intérieur, mais à l'extérieur. Nous avons brisé une fenêtre et l'avons réparée. »Mentis la rouge et or.
L'homme aux cheveux châtains, suivit Ginny, suivit de Dackers. L'Auror aux yeux bigarrés ne faisait pas confiance en cette fille et pensait avoir pris des précautions en laissant Satella et leur dernier complice avec Ambre.
La jeune fille, elle se préparait à vivre un enfer. Satella venait de la jeter sans ménagement contre le mure, une lueur cruelle dans ses yeux rouges. En voyant l'Albinos sortir sa baguette, elle en était sur
.
* Ils comptent me garder en vie mais ils ne me ferons pas oublier de quoi ils sont capables...*

Dackers continuait de suivre Ginny, les deux baguettes dans sa poche, la sienne et celle d'Ambre. Alors qu'ils approchaient de la porte d'entrée, un cri aigu retentis. Il sourit. Avant que Ginny ai pue dire quoi que ce soit, il dit calmement:
« Ne faits pas attention et avance... »
Ginny sentit son coeur chavirer à l'idée de ce qu'Ambre devait endurer, mais elle s'efforça de ne pas y penser.
*Tout sera bientôt fini*
Suivi des deux hommes, elle sortit à l'extérieur et aperçut une roche.
*Il faut que je réussisse. Il le faut.*
Elle se tourna alors vers Dackers.
« Voici le portoloin. Vous me rendez ma baguette maintenant? »
Dackers se tourna vers Jack et fit un signe de la tête. Dans le jardin,
un nouveau cri retentis et il sembla se dessiner sur le visage de Dackers comme de la satisfaction. Cet homme, malgrés son visage angélique était un véritable monstre.
Jack lança sa baguette à Ginny et pris la sienne par mesure de précaution.

« Va y Rouquine... Nous te regardons... »
Attrapant sa baguette, Ginny toucha la roche comme si elle s'apprêtait à partir et, rapidement, créa le portoloin. Elle ne savait pas si ça marcherait. Elle l'avait fait de telle façon pour que Dackers et Jack ne le remarque pas. Le coeur battant à tout rompre, elle se sentit brusquement soulevée...et atterrit brusquement devant le portail de Poudlard. Tremblante, elle se dépêcha de regagner la volière pour réfléchir. La longue marche l'avait calmée. Prenant un parchemin et une plume dans son sac, elle écrivit la lettre suivante:
Monsieur Lambert,
Je suis une amie de votre fille Ambre et je rejette sur moi tout le blâme de ce qui lui est arrivé. Elle m'a prévenue à propos de Dackers et j'ai insistée pour qu'on aille chercher des preuves chez lui. Nous avons été piégée et il m'a laissée partir en me disant de vous écrire une lettre vous demandant de lui remettre les papiers que vous lui aviez volés si vous voulez que Ambre reste en vie. Je vous en conjure: n'en faîtes rien. Retrouvez-moi à l'entrée de Pré au Lard et nous pourrons concevoir un plan pour secourir votre fille.
Ginny Weasley
Une fois la lettre terminée, elle alla la donner à un hibou et attendit une réponse...

Dackers était totalement satisfait de ce qu'il venait de se produire. Il avait la fille, il avait une messagère... Il avait gagné la première manche. En rentrant chez lui, il se délecta d'entendre des cris de douleur sortir de la cave.
Il apparut dans l'embrasure de la porte. Ambre le voyait peu, mais elle reconnaissant sa silhouette. Sa tête lui faisait extrêmement mal et sa vision était brouillée par le dernier choc qu'elle venait de recevoir. Elle entendit une voix sans comprendre ce qu'elle disait et vit ses tortionnaires quitter les lieux. Elle pleurait de douleur, de peur... mais souriait car son amie Ginny était Saine et Sauve...
Puis elle s'endormis, épuisée.

Une heure plus tard, un homme tout habillé de noir transplana dans Prés-au-lard. Il n'était pas bien grand et ne semblait pas bien fort. Mais ses yeux violets reflétaient une immense inquiétude mêlée à de la colère. En le voyant, on pouvait facilement deviner qu'il avait pleuré... L'homme tenait une lettre à la main. Il la tenait le plus serré possible.

* Comment ont-ils osés...* pensait Stan Lambert.
Il attendit patiemment que la fille Weasley fasse son apparition.
« Monsieur Lambert ! »
Stan Lambert se tourna en entendant son nom. Il reconnut bien la fille de Weasley. Elle lui ressemblait beaucoup à ce brave homme. Il ne le connaissait que peu, mais il savait que c'était un type bien et était certain que sa fille était de même. Mais il ne pensait pas à ce genre de choses. Sa fille unique, la seule personne l'ayant empêché de devenir fou à la mort de sa femme était en danger. Il répondit froidement à Ginny, sans vraiment le vouloir. Il n'était qu'un homme inquiet et fou de rage.
« Te voilà. Dit moi où elle est? Qu'est ce qui s'est passé exactement? »
Ginny ne sembla pas s’offusquer du ton avec lequel il lui parlait.
« Lorsque je suis partie, elle était au sous-sol de la maison de Dackers. Je suppose qu'elle y est toujours. Pour ce qui s'est passé, nous cherchions des informations et nous étions rendus à la cave lorsque Dackers est rentré. Je me suis battu contre lui et il était sur le point de me lancer un sortilège impardonnable lorsque votre fille a craqué. Il m'a alors demandé de vous dire de lui remettre les papiers...enfin ce qui était expliqué dans la lettre »
Stan acquiesça. Apparemment, Dackers ignorait qu'il avait envoyé tous les papiers à Ambre. Le père de la petite Serdaigle ne voulait pas laisser ce monstre gagner mais en même temps, il ne pouvait rien faire sans mettre son enfant en danger.
« Ginny... Tu connais sans doute bien ma fille... A ton avis qu'est ce qu'elle ferait? Personnellement, je pense qu'elle voudrait que nous fassions tout en oeuvre pour mettre William et toute sa clique sous les verrous à Azkaban! J'ai peur pour elle... Je ne veux pas la perdre... Mais si nous sommes assez nombreux, j'espère la sauver... Je vais chercher des amis Aurors puis j’irai chercher Ambre. Je te demande de ne pas retourner là bas, c'est trop dangereux. Il ne manquerait plus que je te mette en danger toi aussi. »
« Mais… »
« Je sais que tu voudrais venir avec moi au secours de ma fille. Tu n’es pas une Gryffondor pour rien je présume. Mais je te demande de rester là. »
Il disparu dans une détonation sans même attendre la réponse de la rouge et or...
Ginny resta plantée au beau milieu de la route, encore estomaquée par la réponse de Stan

*Quoi?! Je tiens tête à un auror, je manque de me faire tuer, je réussis à créer un portoloin de justesse et tout ça pour rien?! Simplement pour rester là tandis que les autres vont chercher Ambre...Ça ne se passera pas comme ça! Je...* pensa-t-elle.
Elle se rappela brusquement qu'elle n'avait aucun moyen de retourner chez Dackers et elle ne tenait pas vraiment à réessayer un portoloin. Morte d’inquiétude, elle retourna à Poudlard et décida d’elle-même de parler de ce qui se passait McGonagall.

Ambre essaya de se mettre sur le dos. Elle était à plat ventre sur le sol dure et froid de la cave. Son sang avait cessé de couler et elle en était soulagée. Mais celui qui était sur son visage avait commencé à sécher, et elle n'aimait pas sentir cette substance chaude sur son visage.
Elle n'arriva pas à se positionner comme elle le voulait. Ce n'était pas pratique sans sa prothèse et c'était le grand bonhomme aux cheveux bruns qui l'avait.
Ses pensées se tournèrent vers Ginny. Elle était contente de penser à elle. Pour oublier la douleur elle essayait de penser aux gens qu'elle aimait. Son père, Goldy, Ginny quand elle souriait, ses amis de Serdaigle... et sa mère disparue.
Soudain, un horrible boucan venant du dessus la fit sortir de sa rêverie. Elle entendait des cris, des pas précipités et surtout la voix de son père. Mais Jack qui entendait lui aussi le bruit réveilla la douleur de la jeune fille en la prenant fermement par le cou, l'obligeant à se relever, presque étranglée. Puis il pointa sa baguette sur elle et la tenait de l'autre bras par la taille. Puis il lui dit de sa voix rauque:

« Chante donc pour ton père. Endoloris »
La douleur était atroce. Aussi longtemps que le sort dura, Ambre cria de toutes ses forces. Ce n'était rien par rapport à ce qu'elle avait vécu jusqu'a présent. Enfin ça s'arrêta, elle tremblait fortement et des larmes avaient coulés sur ses joues. Elle ne voulait pas revivre ça, non jamais elle ne voulait revivre une telle souffrance.
Le bruit avait cessé au dessus et plusieurs pas précipités s'approchaient de la porte de la cave. Son père entra en trombe accompagné de plusieurs Aurors.

« Lâche ma fille immédiatement! Tu es fait comme un rat! Nous tenons ton chef... »
Ambre était en état de choc à cause de la douleur. Elle ne se rappela pas des quelques minutes qui suivirent si ce n'est un éclaire vert qui passa tout prés d'elle et se perdant dans un mur... Quand elle se rendit compte de ce qui se passait autour d'elle, son père la tenait dans ses bras... et elle était à l'hôpital.

*********************************
Notes de l’auteur : C’est principalement à cause de ce genre de passage que j’ai décidé de déconseiller cette histoire aux moins de 12 ans. Pauvre Ambre je lui en fait voire de vertes et des pas mures… et dire que ce n’est que le début de ma fic.
J’ai toujours été assez méchante avec mes personnage je sais pas pourquoi ça doit être du sadisme Mwahahahahahah !
Alors pour ceux qui ne comprendraient pas trop, je rappelle que Ginny a redoublé sa 6ém année (on m’a déjà posé une fois la question) donc quand je dit : les deux 6ém année c’est normal^^
Bon ben je vous laisse pour une durée indéterminée. A bientôt pour le chapitre 11 !

_________________


Désolée pour les fautes je suis Dyslexique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre Lambert
Membre Du Celticlub
Membre Du Celticlub
avatar

Nombre de messages : 1848
Age : 29
<b>Fiche Personnage (consultable) </b> : >>ICI<<
<font color=#FF0000><b>L\'Essentiel:&l : -[Nationalité]:Anglaise.
-[Age du personnage]:16 ans.
-[Année de l'élève]:6ème.
-[Rôle, rangs et métier]:Élève, préfète de Serdaigle.
-[Espèce:] humain
-[Sang : ]:mêlé
-[Club : ]: Celticlub et journal.
-[Activités:]//
-[Relations:] : voir dans la fiche personnage ci-dessus.
-[Situation : ] : célibataire
- [Instruments:] :Violon
- [Armes et Pouvoirs:] :baguette.
- [Animal : ]Goldy une licorne
<b>Transplanage</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Niveau de Quidditch</b> :
2 / 1002 / 100

<b>Niveau Sort Informulé</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Statut du membre et activité </b>: : Modératrice :
-s'occupe des élèves de serdaigle.
Date d'inscription : 23/01/2007

Information du personnage
REDOUTABILITE : de l'adversaire REDOUTABILITE : de l'adversaire:
160/400  (160/400)
CADEAUX et BONUS REMPORTES : CADEAUX et BONUS REMPORTES :: Droit à un animal magique : Licorne.
<b>Acces aux Lieux Bonus</b> Acces aux Lieux Bonus: Accées Partout !

MessageSujet: Re: Poupée de Porcelaine (-12)   Lun 11 Fév - 20:08

Chapitre 11 : La promesse


Au début de l’année scolaire, une nouveauté avait été mise en place par le professeur McGonagall. Les élèves de 17 ans ou plus avaient eu la possibilité de s’inscrire pour faire un stage d’une semaine dans le métier de leur choix pour se préparer au mieux à ce qui les attend à la fin des études. Ginny, bien qu’en 6ém année, avait plus de 17 ans, donc, elle s’était inscrite pour faire un stage de Médicomage à St Mangouste. Malheureusement, ce stage commençait cette semaine… En ce lundi matin, la plus jeune des enfants Weasley ne se sentait plus très motivée pour travailler… elle avait été affectée au 4ém étage et la première patiente dont elle devait s’occuper n’était personne d’autre que Ambre. Pendant prés d’une heure, un Médicomage expérimenté lui expliqua ce qu’elle devait faire et comment le faire, lui apprenant quelques sortilèges pouvant l’aider etc.…
Ginny était à présent devant la porte de la chambre où se trouvait son amie, chaperonnée par une infirmière aux cheveux grisonnants. Elle s’en voulait, elle avait l’impression que c’était de sa faute si elle était ici. La rouquine se décida enfin à entrer. Ambre était dans l’un des premiers lits de la grande chambre. Ginny s’avança vers son amie, tira les rideau puis la regarda.
La vision qu’elle lui donna lui serra le cœur et la fit frissonner. Elle était assise sur son lit, les genoux ramenés à elle et sa tête posée dessus, ses yeux tristes dans la vague. Un bandage entourait son front et elle tremblait… Ginny s’approcha alors de son amie et demanda alors :

« Ambre, ça va? »
*Quel question idiote… je viens ici pour la soigner bien sur qu’elle ne va pas bien.*
Son ami la gratifia quand même d’un sourire qui semblait forcé.
« Oui je vais… Très bien. Et toi Ginny ? » Lui demanda Ambre.
Ginny soupira en voyant qu'Ambre n'allait pas bien du tout. Elle-même souffrait encore des derniers évènements, mais elle devait aider Ambre.

« Tout est finit maintenant. N'y pense plus ok? » Répondit la Gryffondor en faisant un sourire se voulant rassurant. « Je doit changer ton bandage. Laisse moi faire. » Continua-t-elle.
L’infirmière aux cheveux grisonnants restait en retrait, observant soigneusement les gestes de Ginny qui commençait à enlever délicatement le bandage sur le front de son amie. Elle détourna les yeux un instant en voyant la plaie. C’était profond mais d’après ce qu’on lui avait dit, son amie n’aurait pas de cicatrice. La Gryffondor se demandait pourquoi elle n’était pas encore cicatrisée. Pourtant, les onguents magiques étaient capables de faire disparaître des blessures encore plus grosses en moins de 24 heures. Ambre ne disait rien. Ginny avait même l’impression qu’elle était ailleurs en regardant ses yeux violets qui semblaient fixer le vide. La stagiaire appliqua une sorte de pommade bleuâtre sur la plaie sans que son chaperon ne dise quoi que ce soit. Apparemment, elle faisait du bon travail. Elle fit disparaître les bandages sales et commença à en faire un neuf. Elle avait un peu du mal et l’infirmière aux cheveux grisonnants dût l’aider.

« Très bien Miss Weasley, passons au patient suivant.»
Ginny n’eut pas le temps de dire autre chose à Ambre que l’infirmière la pressa pour aller voir un autre patient dans une autre chambre. Après deux heures de travail à soigner des patients divers et variés, surtout des victimes des Mangemorts, elle demanda à l’infirmière.
« Mon amie que j’ai vue tout à l’heure… est-ce que j’aurai l’occasion de lui parler? Je m’inquiète pour elle.»
La femme aux cheveux grisonnants fit un sourire réconfortant à Ginny et répondit :
« Il te suffira d’y aller pendant ton temps de repos. Je pense que ça lui fera du bien d’avoir un peu de compagnie à cette pauvre petite. »
Après avoir passé la matinée à s’occuper des nombreux patients, Ginny fut laissée par l’infirmière grisonnante. Ginny n’avait que 45 minutes pour aller manger mais elle passa quand même par la chambre de son amie pour vérifier qu’elle allait bien. Celle-ci dormait profondément elle décida donc de partir tout de suite au 5ém étage où, en plus du salon de thé, se trouvait la cantine de l’hôpital. Ginny y retrouva le Médicomage qui lui avait tout expliqué ce matin mais plutôt que de le rejoindre, elle s’approcha d’une table, intriguée par une silhouette qu’elle n’avait pas vue depuis longtemps. Elle s’approcha d’une table où une infirmière mangeait seule et dit avec un étonnement certain :
« Madame Pomfresh ? »
L’infirmière leva son visage vers Ginny et la Gryffondor vit de la surprise dans le regard de l’ancienne infirmière de Poudlard.
« Ginny Weasley ? Quelle surprise !»
La seule fille des enfants Weasley était heureuse de voir un visage familier.
« Je croyait que vous étiez venue pour rendre visite à Miss Lambert.»
Ginny baissa les yeux. Alors l’ancienne infirmière de Poudlard était au courant.
« Je vous ai vu entrer dans la chambre où elle se trouve ce matin, c’est pour ça que j’ai pensé que vous étiez venu lui rendre visite. » Expliqua l’infirmière.
Il y eu un instant de silence durant lequel l’infirmière pris une bouchée du plat qui était apparu devant elle.

« Asseyez vous, ça fait du bien de pouvoir discuter avec quelqu’un venant de Poudlard. »
Ginny s’exécuta immédiatement et commanda un simple plat de pâtes au basilic. Elle n’avait pas très faim malgrés le travail qu’elle avait accomplis toute la matinée. Elle était trop inquiète pour son amie Serdaigle. Le plat apparu devant elle, tout chaud comme s’il venait d’être préparé.
« Puisque vous mangez ici, j’en conclut que vous êtes en stage. Et comme vous êtes entrée dans la salle Lon Gan, je crois que vous vous occupez de Ambre. »
« Oui » répondit la rouge et or en picorant dans son assiette. C’était bon mais cela ne suffisait pas pour lui donner un meilleur appétit. Après un instant de réflexion, elle demanda :
« Savez vous pourquoi sa plaie ne s’est pas refermée ? »
Il y eu un nouveau silence où l’infirmière regarda intensément la rouquine. Puis elle répondit :
« Vous soignez Ambre donc vous devez être mise au courant… Ambre a été… »
« …Enlevée et torturée, oui je sais. »Termina Ginny « Je… j’étais… j’étais là. Mais comment ce fait-il qu’elle ne soit pas encor soignée ?»
« Un des sortilèges utilisé contre elle rend presque inefficace les soins magiques. Ce sort semble également avoir provoqué chez elle des crises étranges. Toutes trop grandes émotions, ou tout simplement un souvenir de son calvaire la rend malade. Des convulsions, des vomissements, une grande fatigue et une forte fièvre peu alors l’assaillir.»
Ginny regarda l’infirmière, l’air désespéré. Elle semblait décomposée, son visage avait perdu toutes couleurs et sa mine était basse.
*C’est ma faute… C’est moi qui l’ai poussée à y aller… *pensa-t-elle
« Et il… Il n’y a rien qui puisse l’aider ? Pas de contre sort ? Pas de potion ?»
Mme Pomfresh fit non de la tête.
« Les aurors ont vérifiés les sortilèges entreposés au département des mystères mais aucun d’entre eux n’a de contre sort. Nous avons même essayé une larme de phénix… Mais même ça, ça n’a pas marché. Pour l’aider, il faudrait d’abord savoir quels sortilèges exactement ont été utilisés contre elle. »
Le déjeuné passa en suite dans un silence pesant ponctué de temps à autre par des questions de Madame Pomfresh sur l’école. Ginny n’arrivait pas à le croire. C’était impossible… Comment pouvait-on être aussi cruel ? Ambre était pourtant si gentille. Elle ne leur avait rien fait. Elle s’était même rendue… Rendue pour l’aider elle. Ginny se sentait tellement responsable de ce qui arrivait à son amie.
Une fois le déjeuné terminé, l’infirmière aux cheveux grisonnants emmena sa stagiaire faire le tour de quelques patients jusqu'à ce que, dans le environs de 14 heures, le médicomages responsable de son stage vint la voir pour lui dire qu’elle avait une heure pour aller visiter son amie.
La Gryffondor y alla immédiatement et trouva à nouveau Ambre assise sur son lit, les yeux dans le vague.

« Je suis de retour Ambre. On m’a donné une heure pour que je puisse venir te voir. »
Ambre répondit par un sourire à la fois sincère et forcé. Elle était sans doute contente que Ginny vienne la voir mais sans avoir la volonté de sourire vraiment. Sa voix s’éleva alors et sa voix était comme une triste plainte.
« Je n’aime pas les hôpitaux… »
Ginny luttait pour ne pas montrer la tristesse que lui inspirait ce spectacle désolant. Pauvre Ambre…
« Tout va bien. On m’a dit que tu pourrais sortir dès demain. On m’a même permis de t’accompagner. »
Elle espérait que cette nouvelle arrache un véritable sourire à son amie mais ce ne fut pas le cas. Avant qu’elle n’ait pus dire autre chose pour tenter de rassurer la préféte de Serdaigle, une personne entra dans la chambre, caché derrière un bouquet de roses blanches. Cette personne s’approcha du lit d’Ambre et sa tête émergea des fleurs. C'était un homme joyeux, aux yeux violets et aux cheveux noirs.
« Tien voilà nos deux petites héroïnes! Bonjours Ginny! »

_________________


Désolée pour les fautes je suis Dyslexique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre Lambert
Membre Du Celticlub
Membre Du Celticlub
avatar

Nombre de messages : 1848
Age : 29
<b>Fiche Personnage (consultable) </b> : >>ICI<<
<font color=#FF0000><b>L\'Essentiel:&l : -[Nationalité]:Anglaise.
-[Age du personnage]:16 ans.
-[Année de l'élève]:6ème.
-[Rôle, rangs et métier]:Élève, préfète de Serdaigle.
-[Espèce:] humain
-[Sang : ]:mêlé
-[Club : ]: Celticlub et journal.
-[Activités:]//
-[Relations:] : voir dans la fiche personnage ci-dessus.
-[Situation : ] : célibataire
- [Instruments:] :Violon
- [Armes et Pouvoirs:] :baguette.
- [Animal : ]Goldy une licorne
<b>Transplanage</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Niveau de Quidditch</b> :
2 / 1002 / 100

<b>Niveau Sort Informulé</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Statut du membre et activité </b>: : Modératrice :
-s'occupe des élèves de serdaigle.
Date d'inscription : 23/01/2007

Information du personnage
REDOUTABILITE : de l'adversaire REDOUTABILITE : de l'adversaire:
160/400  (160/400)
CADEAUX et BONUS REMPORTES : CADEAUX et BONUS REMPORTES :: Droit à un animal magique : Licorne.
<b>Acces aux Lieux Bonus</b> Acces aux Lieux Bonus: Accées Partout !

MessageSujet: Re: Poupée de Porcelaine (-12)   Lun 11 Fév - 20:09

C’était le père de Ambre. Avec un large sourire, Il donna les roses à sa fille et lui embrassa la joue.
« Bonjour mon cœur »
« Bonjour papa... »
Ambre regarda le bouquet et Ginny crut voir sur son visage une expression de tristesse mélancolique. La Gryffondor sourit amicalement à son amie, puis se tourna vers le père de cette dernière.
« Monsieur Lambert, puis-je vous parler seul à seul un instant? »
Le regard jovial et rieur du père d'Ambre se fit plus sérieux. Il aquiesca et se tourna vers sa fille, un grand sourire réconfortant sur les lèvres.
« Je vais parler avec ton amie ma chérie je reviens tout de suite."
Elle fit oui de la tête.
Une fois qu'ils furent dans le corridor, Ginny referma la porte.
« Je m'inquiète pour votre fille. Elle semble être en état de choc profond. J'ignore ce qu'il faut faire. Est-ce que... Est-ce que vous avez trouvé quelque chose au ministère pour la soigner ?»
Elle se tue. Une question lui brûlait les lèvres.
« Que s'est-il passé avec Dackers? Que va-t-il lui arriver? »
Le père d'Ambre avait perdu son sourire, il était tout à fait sérieux maintenant. Il savait que sa fille allait mal, et il la comprenait.
« Je pense qu'il lui faudra du temps... beaucoup de temps pour s'en remettre... Mais elle m'impressionne à se forcer à sourire si vite... quand sa mère est morte, elle n'a pas parlé pendant plusieurs semaines avant de tenter de rassurer tout le monde en souriant... »
Il s'appuya contre le mure.
« Quand à Dackers... Il attend sagement son jugement à Azkaban avec ses complices mais on n'a toujours pas mis la main sur Isa Satella... Il faut que je te remercie une nouvelle fois... sans toi, Ambre serai sans doute dans un état pire que celui où elle est maintenant... »
Ginny sentit une bouffée de culpabilité l'envahir.
« Sans moi, elle ne serait pas dans cet état. Sans moi, jamais nous ne serions allé chez Dackers »
*Tout est de ma faute*
Il secoua la tête.
« C'es faux... Dackers aurait eut Ambre à un moment ou à un autre... Et crois moi il lui aurait bien plus de mal si elle avait été seule dés le départ. Tu n’as pas à t'en vouloir. Mais j’aimerais que tu me promettes la protége désormais. Je sais que tu en es capable... »
Face aux paroles de Stan, Ginny se sentit un peu mieux. Elle se sentait toujours aussi coupable mais le fait qu’il lui pardonne lui mettait du baume au cœur.
« Je vous le promets monsieur Lambert. Je protégerai votre fille de mon mieux. ..Mais, puis-je vous demander un service? Ne parlez pas à mon père de ce qui s'est passé, sinon ma mère va avoir une attaque. Elle s'inquiète déjà assez pour moi... »
« Je ne lui en ai pas parlé... et je te promet que je ne le ferait pas. »
Il fit un clin d'oeil à la jeune fille. Il ouvrit la porte de la chambre d'Ambre et fut surpris de ne pas la voir dans son lit. La jeune fille était par terre adossée à son lit, tremblante comme jamais, une infirmière prés d’elle tentait de la calmer. Stan la pris tout de suite dans ses bras.
« J'ai peur papa... J'ai si peur! » Disait la voix chevrotante de la jeune Serdaigle.
Ginny regardait Ambre, estomaquée
.
*Ola. C'est pire que je ne le croyais. Que lui ont-ils fait pendant que j’étais partie? Bande de monstres*
Elle s'approcha doucement d'eux.
« Tu n'as pas à avoir peur Ambre. Tu es en sécurité ici. »
Le père d’Ambre remis sa fille dans son lit avec une extrême précaution. Comme si sa fille risquait de se briser tel une fragile poupée de porcelaine au moindre mouvement brusque. Il mis une main dans celle de sa fille et Ginny fut touchée de voir un père si attentionné. L’infirmière présente avait sorti une fiole de potion et la donna à boire à Ambre pour la calmer. Stan Lambert continuait de tenir la main de sa fille pour la rassurer. Il lui chuchotait des phrases réconfortantes comme le font si souvent les parents. La jeune fille essaya de se relever plusieurs fois mais son père l'a faisait se rallonger aussitôt. Il espéra que ça la calmerait.
« Papa...Ginny... »
Enfin elle se calma et après une bonne crise de larmes, elle s'endormis paisiblement .Le médicament avait fait effet. Stan fut soulagé que cette méthode puisse marcher. Il l'utilisait autrefois quand sa fille ne voulait pas dormir à cause d'un cauchemar ou quand elle était malade... Mais là c'était beaucoup plus grave qu'un simple rêve ou une fièvre... Il soupira tristement.
« J'espère que ce genre de crise ne se répétera pas trop souvent... Si personne ne parle de cette histoire autour d'elle, j'espère que ça finira par passer... Mais une fois sortie d'ici je suis certain qu'elle aura moins peur... Ma fille déteste les hôpitaux. Bon allez! Je doit aller au travaille. Dis-lui que je l'embrasse quand elle se réveillera »
Il sortit de la chambre d'hôpital laissant les deux jeunes filles seules. Ginny resta un long moment avec son amie qui, malgrés son sommeille, continuait de verser des larmes. Elle finit par s’en aller de la chambre, plus concernée que jamais par le sort d’Ambre.
Elle rejoignit le médicomage responsable de son stage dans une salle où se trouvaient les cas les plus graves et ce dernier lui demanda d’aller à l’accueil attendre quelqu’un pour lui. Ginny descendis dons jusqu’au Rez-de-chaussée et quel ne fut sa surprise quand elle vit...

« Lily ?! »
Son amie de Poufsouffle, membre de l’AD, se trouvait à l’accueil où elle semblait en train de lire le dossier d’un patient. Puis Ginny se souvint que Lily lui avait dit qu’elle avait demandé un stage à St Mangouste elle aussi. Et, apparemment, elle s’était retrouvée à l’accueil.
« Bonjour Lily ! Ça va ? » Demanda-t-elle.
L’intéressée se leva les yeux du dossier et sourit. Mais Ginny voyait dans son regard que quelque chose la perturbait.
« Oui je vais très très bien, et toi, comment ça ce passe ton travail ? J’ai vu qu’Ambre était dans ton étage et que tu t’en occupais, qu’est-ce qu’elle a fait pour être a Saint Mangouste ? En plus je voulais le savoir mais ce n’était pas écrit, c’était tout blanc… »
« Quoi ? Son dossier est incomplet ?» s’étonna Ginny qui s’approcha de son amie pour le consulter.
La majorité du dossier était blanc et les seules info concernaient le personnel soignant responsable de ses soins et les potions et sorts de soins utilisés. Mais rien d’autre.

« Bon je vais monter la voir, peut-être qu elle pourra m’expliquer, pour que je remplisse mon papier tu m’emmènes à elle ? Je monte au 4ém Mrs Rokey !» Dit Lily qui rejoint immédiatement Ginny sans attendre de réponse. En effet, la sorcière d’accueil était occupée à lire Sorcière Hebdo et préférait sans doute ne pas s’occuper de Lily pour le moment.
« Ambre dors pour le moment, elle a eu une crise tout à l’heure. Allons directement voir son médicomage, moi je ne peux pas te donner d’information, je n’y suis pas autorisée. » Proposa Ginny avant de se rappeler quelque chose.
« Heu Mrs Rokey, le Médicomage Parkle attend la visite de Miss Carpenter de toute urgence, envoyez la directement au 4ém étage si elle arrive avant mon retour. »
L’intéressée fit un signe de la main lui faisant signe de partir et Ginny pris ce geste pour un oui. On l’avait prévenue que la femme de l’accueil n’avait pas changé depuis la fois où son père avait été mordu par Nagini, le Serpent de Celui- Dont- On- Ne- Doit- Pas- Prononcer- Le- Nom. Et que, même si elle le faisait bon grés mal gré, elle faisait toujours ce que lui demandait les médicomages.
Les deux jeunes filles prirent donc l’ascenseur pour le 4ém tout en discutant.

« J’adore mon travail, tu sais comment je suis curieuse et la je sais tout sur tout, les information sur les malades, bon il y a pas des histoires très jolies mais bon… » Disait Lily qui semblait excitée comme une puce.
Ginny, elle, était plongée dans ses pensées.

« …ça m’a donc fait bizarre de voir cet homme arriver et demander à la voir c’est pour ça que j’ai consulté son dossier quand j’en ai eu le temps. Et bref je voulais savoir… C’est de notre faute si Ambre est là ? Tu sais…à l’AD… C’est un mangemort qui l’a blessée ? » Finit par demander la Poufsouffle avec le plus grand sérieux.
Entre temps, elles arrivèrent enfin à l’étage.

« Non. À cause d'aurors. Certains. » Laissa échapper Ginny. Se rendant compte de son erreur, elle se mordit la langue.
« Euh...non. Oublie ce que je t'ai dit. »
« Non je vais pas oublier ce que tu viens de dire, tu a bien dis que c’était des aurors, donc si j ai bien compris il y a des traîtres dans les aurors » Répondit Lily d’un ton catégorique.
« Écoute Lily… Cette histoire est… »
Heureusement, le Médicomage Parkle était en train de marcher dans leur direction.
« Ah Miss Weasley ! Miss Carpenter est-elle arrivée ? »Demanda-t-il quand il la vit.
« Non monsieur, mais le dossier d’Ambre est presque vide et ça inquiétait Lily Maud ici présente qui travail à l’accueil. » expliqua Ginny de façon très professionnelle.
Le médicomage regarda Lily puis Ginny et soupira avant de répondre.

« Je suis désolé mais ce dossier est vide sous la demande du ministère. Le père de cette jeune fille a eu un accord avec le ministre. Il nous a demandé de vider le dossier de sa fille et de ne mettre au courant que le personnel s’occupant d’elle directement. J’imagine aisément la chose… Monsieur Lambert ne voulait pas que sa fille entende parler de cette histoire et le ministère ne voulait pas non plus que l’on n’en parle par ce que ça décrédibilise le Ministère. Miss Maud, je ne peut pas vous en dire plus, mais ce dossier a été vidé à la demande de Mr Lambert.»
Ginny trouvait ça logique. Si l’évocation de ce qui s’était passé provoquait des crises chez Ambre, il fallait éviter qu’on en parle. Or, comme cette histoire pouvait être servit pour discréditer le Ministère, si quelqu’un était tombé sur le dossier d’Ambre, un journal aurait alors commencé à publier cette histoire puis tout le monde en aurait parlé… Et ainsi de suite, en effet boule de neige... Pour une fois qu’elle était d’accord avec un truc qui cachait la vérité. Mais c’était pour le bien de Ambre… Alors qu’elle pesait le pour et le contre, Lily faisait quelque chose que Ginny n’aurait jamais cru... La Poufsouffle s’approcha du médicomage, un aire charmeur sur le visage. Elle passa une main dans ses cheveux blonds tout en le regardant dans les yeux. Ginny était sidérée. Son amie essayait de séduire le médicomage avec ses capacités de Demi Vélane…
« Oh s’il vous plaiiiiiis ! Je voudrais savoiiiir ! Un gentil médicomage comme vous voudra bien me le diiiiire ! »
Le médecin sorcier, tout comme Ginny, ouvrit des yeux gros comme des soucoupes tellement c’était ridicule. Il avait l’aire un peu charmé mais sans plus. Il toussa et réprima :
« Miss Maud que faites-vous ? Il n’est pas question que… »
« Oooooh ! S’iiil vous plaiiiiiis ! » Continuait Lily qui, franchement, était vraiment ridicule…
« Miss Maud retournez à l’accueil je vous pris. Miss Weasley, retournez y également pour vérifier si Miss Carpenter est arrivée. » Dit le médicomage qui gardait son sang froid avec beaucoup d’aplomb avant de partir.
Lily et Ginny se dirigèrent donc vers l’ascenseur et la Gryffondor, qui se retenait de rire aux éclats, demanda à son amie furieuse :

« Ça a déjà marché sur quelqu’un ton truc ? »
« Non ! » répliqua la demi-vélane qui était vraiment dans une rage folle.
Une fois arrivées à l’accueil, Lily repris sa place de travail. Il n’y avait pas grand monde pour le moment mais on avait dit à Ginny que, autant ça pouvait être calme parfois, autant 5 minutes après c’était la folie. Ginny regarda le registre des entrées de la journée posé devant Mrs Rokey et, apparemment, Miss Carpenter n’était pas encor arrivée. Elle devait donc encore attendre. Elle regarda Lily qui ne semblait pas décidée à ranger le dossier de Ambre.
« Je m’inquiétais juste pour elle… Je veux savoir pourquoi elle est ici. La dernière fois qu’on n’a pas voulut me dire ce genre de chose… Mon grand frère est mort. »
Une voix se fit entendre plus loin, Miss Carpenter se présentait à la sorcière de l’accueil. Ginny aurait préféré rester plus longtemps avec Lily. Mais avant d’aller voir cette femme, elle souffla à son amie Poufsouffle :
« On se verra plus tard, je te dirait ce qui s’est passé. »
Puis elle s’approcha de la jeune femme qui devait avoir 3 ou 4 ans de plus qu’elle.
« Miss Carpenter, le Médicomage Parkle m’a demandé de vous emmener à lui… Veuillez me suivre.»

************************************
Notes de l’Auteur :

Bonjour a tous ! Ça faisait longtemps dit donc ! 2 mois ! Pardon… PLUS de deux mois !
Mille pardons à tous je devait travailler pendant deux mois pour payer mes études (j’ai plus la bourse)
Voici donc l’auteur nouveau avec 1 an de plus (ce qui me fait 20 ans…), une fac sympa (art du spectacle) et un tatouage rendant hommage au 7ém tome de Harry Potter^^
Alors ce chapitre je l’ai enfin finit. Pfiou !!! Pas trop tôt. La fin est un peu pourrit et on ne voit que très peut ambre mais bon voilà. Je me demande ce que vous en avez pensé^^.
Surprise j’ai mis Pomfresh ! Je sais pas je voulait mettre un perso surprise dans ce chapitre et au moins elle m’a permis d’expliquer l’état de notre pauvre héroïne qui manque vraiment de chance…
Ah et Lily… Je dois avouer que ce sont les personnes qui jouent Lily et Ginny sur le forum dont est inspirée cette histoire qui m’ont donné l’idée que Lily utiliserait ses dons de Vélane pour essayer d’avoir les info qui lui manquent. En tout cas j’ai bien ris en écrivant ce passage qui est bien court…
Satella est donc toujours dans la nature… inquiétant ça très inquiétant…Prépare-t-elle quelque chose contre Ambre ? Et qu’est-il donc arrivé au frère de Lily ? La réponse à ces questions se trouvera sans doute dans un prochain chapitre je sais pas si vous êtes sages XD.

Alors je voulait remercier tous ceux qui m’ont encouragée (et menacée) pour que j’écrive la suite. Je remercie donc Lily, ma sœur Hermy et plein d’autres ! Je remercie Ginny ma Béta reader qui a sans doute eu beaucoup de travail sur ce chapitre. J’embrasse de tout cœur ceux qui ont lue cette fic jusque là et 2 fois plus ceux qui m’ont envoyé une review ça réchauffe le cœur !
A bientôt pour le Chapitre 12 !

_________________


Désolée pour les fautes je suis Dyslexique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre Lambert
Membre Du Celticlub
Membre Du Celticlub
avatar

Nombre de messages : 1848
Age : 29
<b>Fiche Personnage (consultable) </b> : >>ICI<<
<font color=#FF0000><b>L\'Essentiel:&l : -[Nationalité]:Anglaise.
-[Age du personnage]:16 ans.
-[Année de l'élève]:6ème.
-[Rôle, rangs et métier]:Élève, préfète de Serdaigle.
-[Espèce:] humain
-[Sang : ]:mêlé
-[Club : ]: Celticlub et journal.
-[Activités:]//
-[Relations:] : voir dans la fiche personnage ci-dessus.
-[Situation : ] : célibataire
- [Instruments:] :Violon
- [Armes et Pouvoirs:] :baguette.
- [Animal : ]Goldy une licorne
<b>Transplanage</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Niveau de Quidditch</b> :
2 / 1002 / 100

<b>Niveau Sort Informulé</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Statut du membre et activité </b>: : Modératrice :
-s'occupe des élèves de serdaigle.
Date d'inscription : 23/01/2007

Information du personnage
REDOUTABILITE : de l'adversaire REDOUTABILITE : de l'adversaire:
160/400  (160/400)
CADEAUX et BONUS REMPORTES : CADEAUX et BONUS REMPORTES :: Droit à un animal magique : Licorne.
<b>Acces aux Lieux Bonus</b> Acces aux Lieux Bonus: Accées Partout !

MessageSujet: Re: Poupée de Porcelaine (-12)   Lun 11 Fév - 20:10

Chapitre 12 : Le Tsuchinoko



Ambre entra dans la salle commune. Elle n'était restée que 2 jours à l'hôpital mais ça lui avait beaucoup manqué. Ginny l’avait raccompagnée le matin même jusqu'à la grande porte du Hall. Les deux jeunes filles étaient parties de St Mangouste en portoloin et étaient arrivées juste devant les portes de l’école aux statues de sangliers ailés. Après que Ginny l’ait laissée dans le Hall pour repartir au travail, la jeune Serdaigle était montée immédiatement à la tour accueillant sa maison.
Elle alla s'asseoir dans un des confortables fauteuils près de la cheminée. Le feu brûlant lui rappela ce que Ginny avait tenté pour l'arracher aux mains de Satella... Elle secoua la tête.

* C'est pas comme ça que je vais oublier cette histoire...*
La jeune fille mis une main sur son front, caressant le pansement qui avait remplacé le bandage. On lui avait dit de le garder encor un jours ou deux au cas où...
* Enfin je suis chez moi... Enfin je suis en sécurité...*songea-t-elle.
Oui, elle considérait la maison Serdaigle comme chez elle. Elle se demandait qui allait entrer le ou la première ici.

* J'espère que personne ne s'est rendu compte de mon absence...*
Elle ne s’en rendit pas compte immédiatement mais,non loin, une jeune fille sortait du Dortoir des filles. Elle ne portait pas son uniforme mais une robe rouge et blanche avec un ruban rouge attaché autour de son col. Cette fille ne remarqua pas Ambre pendant un moment, elle ne pensait même pas que quelqu’un puisse encore être là à cette heure de la matinée où chacun était en cours normalement.
Mais cette fille remarqua vite la préféte et la regarda étrangement avant de s’approcher d’elle. Ambre vit alors cette fille se mettre juste entre elle et le feu. Ambre la regarda. C’était une rouquine comme Ginny, mais ses yeux étaient marrons clairs et son visage était très différent…

« Alors comme ça, » lui dit la fille rousse. « On est partie depuis deux jours, non?... Ambre. » En affichant un petit sourire en coin.
Les mains d’Ambre commencèrent à trembler. En la regardant, elle était quelque peu rassurée. C'était étrange. Elle n'avait jamais parlé à cette fille, elle l'avait juste entrevue de temps en temps. Et, pourtant, son interlocutrice savait comment elle s'appelait et surtout... elle s'était rendu compte de son absence. Peut-être que cette fille savait son nom juste par ce qu’elle était préféte…
Ambre n'aimait pas le sourire de la rouquine. Ça lui rappelait celui de Dackers quand il les avaient trouvées, elle et Ginny...

« Je... Comment tu sais ça? »
* J'espère que personne n'est au courant... Si l'histoire se répandait jamais on ne me laisserait oublier!*
L’inconnue sembla interdite pendant un instant puis soupira.
« Si tu veux que je réponde à ta question, tu dois répondre à la mienne. C'est plutôt simple, même très simple. Tu dois me dire qui est Dackers. Et Ginny »
Ambre se recroquevilla sur elle même. Elle était morte de peur. L'évocation du nom de Dackers sembla lui faire revivre les heures infernales passées chez lui... Elle tremblait de tous ses membres. Elle ferma les yeux comme si ça pouvait l'aider à vaincre ses démons.
* On ne me laissera donc jamais oublier...*
« Je... Je... Non pas Dackers! Je ne veux plus parler de lui! Je ne veut plus entendre son nom je veut oublier! »
Elle sentait venir une nouvelle crise d'angoisse. Dans sa tête défilait les horribles images de Ginny et elle se battant contre Dackers... Puis Satella l'attrapant par le bras et plantant ses ongles dans sa chaire... Après, elle se rappela de Satella lui retirant sa prothèse sans ménagement et Dackers menacer Ginny...
Ses tremblements devinent plus fort et des larmes perlèrent à ses yeux. Elle se rappellait de Satella, la grande Albinos qui la torturait avec des sortilèges inconnus. Le sang sur son visage, le mal de tête, le vertige... la solitude, la douleur... l'inquiétude...
Son interlocutrice la regarda un instant, les yeux montrant un profond remord. Elle la pris doucement par le bras et la força à ce lever. Puis elle la regarda droit dans les yeux.

« Écoute moi, Ambre, » lui dit-elle avec un air bizarre. « Tu n'es jamais allée chez Dackers, tu m'entends? Jamais. Tu as passée une fin de semaine de tout ce qu'il y a de plus normal, t'amusant avec Ginny et étudiant fort pour tes cours à venir, mais tu n'es jamais allée chez Dackers. C'est l'ami de ton père et il l'a toujours été. Il l'est encore. Ne t'en fais pas, il ne s'est rien passé. »
Ambre fut surprise par le geste de sa camarade Serdaigle. Quand elle lui pris le bras pour la lever doucement, elle se demandait pourquoi cette étrange fille faisait ça...
Quand ses yeux durent confrontés ceux de la rouquine, elle ne comprit pas... Elle voulut les baisser mais quelque chose l'en empêchait. La voix de son interlocutrice sembla s'insinuer en elle.

* Je ne suis jamais allée... L’ami de papa... Rien ne s'est passé? Vraiment?*
Peu à peu, les images de Dackers la menaçant à Pré-au-lard, de sa captivité, tout ça s'effaçait en elle. Elle s'apaisait... Une barrière mentale s'était comme installée dans son esprit. Puis l’autre fille la pris dans ses bras, elle ne comprenait pas. Pourquoi cette fille inconnue la prenait comme ça dans ses bras ?
Elle pensa alors à l'AD. Elle se disait qu'elle ne s’était toujours pas entraînée au sortilège Reducto. Mais penser à l'AD lui fit penser aux sortilèges impardonnables...
Et la barrière se brisa. Elle se rappellait de la douleur du Doloris.
Elle poussa l’inconnue pour qu'elle la lâche.

« Qu'est ce que c'était que ça? »
Ambre tomba et se remit à trembler à cause du souvenir du doloris envoyé par Jack.
* Personne ne devrait souffrir comme ça! Non personne!*
Alors qu'elle était victime d'une crise d'angoisse, elle regarda l’étrange fille et compris que ça n'allait pas. Puis cette fille tomba par terre. Inquiète, Ambre se précipita vers elle. La mystérieuse fille toussait... et alors qu'elle toussait elle crachait...
* Du sang! Vite! De l'aide!*
Elle tremblait toujours, mais Ambre aida la fille à se lever, la soutenant du mieux qu'elle le pouvait.
*Je n’arriverais jamais à la porter jusqu'à l'infirmerie! Qu'est ce que je dois faire?!*
Puis il lui vint une idée... Elle fit s'assoire l’autre Serdaigle dans un des fauteuils, puis pris un mouchoir qu'elle avait dans la poche pour nettoyer le sang qui perlait aux lèvres de sa collègue Serdaigle.
« Je reviens immédiatement! Tiens bon! »
Ambre partit, courrant le plus vite possible avec sa prothèse. Le chemin lui paraissait long jusqu'à l’infirmerie. Elle avait peur pour cette fille. Quand elle arriva enfin à l’infirmerie, elle tomba immédiatement nez à nez avec Mrs Aurora. Elle lui expliqua ce qui se passa à toute vitesse et heureusement que sa diction avait été correcte malgré l’empressement, sinon elle aurait mis plus longtemps à ramener l’infirmière jusqu’à la salle commune.
Ambre entra, essoufflée, suivie de l'infirmière. Elle était fatiguée, sa blessure à la tête lui faisait mal et elle commençait à être étourdie. Elle prit ce qu'elle vit pour une hallucination due à l'étourdissement, mais une seconde après, elle se rendit compte que ce n'en était pas une. Elle cria, effrayée.

* Mais qu'est ce que c'est ?!*
Elle regarda l'infirmière qui semblait elle aussi étonnée.
Ambre pensait à cette fille qu'elle ne connaissait pas. Cette chose ressemblait d’abord à un ver de terre affreux, mais il grandissait à une vitesse vertigineuse. En quelques secondes, la bestiole grandit de plus en plus. Bientôt, elle cessa sa croissance accélérée et la préféte put voir à quoi ressemblait cette chose. D’environ 30 cm, la geule pleine de crocs acérés d’environ 3cm chacun et ressemblant à un serpent, c’était une créature assez effrayante. Elle se demandait comment elle avait pu arriver ici...
Elle voulut aller prés de la fille rousse mais la peur la paralysait sur place.

* Mais si je ne fais rien... et l'infirmière non plus, cette fille risque de se faire dévorer ou blesser par cette chose!*
Elle fit un pas en avant, tremblante... Mais l'infirmière lui prit doucement le bras pour l'empêcher d'approcher. Mais Ambre continuait d'avancer droit vers la rouquine et la chose...
Une fraction de seconde plus tard, la chose était vraiment rapide, elle était en train de s'élancer vers Ambre, à toute vitesse. La jeune fille crut que la créature allait la tuer mais, au dernier moment, une immense boule de feu partit de la baguette de l’inconnue jusque sur la créature.

* Elle... elle à réussit à faire un sortilège informulé!*
La créature se jeta aussitôt sur l’autre Serdaigle rousse qui l'évita mais la bestiole semblait tenace, détruisant un fauteuil au passage. Avant que l'infirmière n'ait eu le temps d'intervenir à son tour, Ambre lança:
« Stupéfix! »
* Faites que ça marche!*
Ambre savait que le Stupéfix ne suffirait pas à une telle créature. Elle réfléchit à toute vitesse, mais ça ne fit qu'augmenter son mal de tête.
La créature s'arrêta. Ambre se demandait ce qui l'avait fait stopper comme ça. Puis elle remarqua que la rouquine grelottait en désignât le serpent. La jeune fille ne compris pas sur le moment comment c’était possible.
Heureusement que l'infirmière était là, elle, elle compris immédiatement et lança un sortilège informulé qui envoya un vent glacé vers la créature, sans doute le sort Glacius. La jeune fille s'était avancée vers l’inconnue pour voir ce qui n'allait pas. Alors que l'infirmière envoyait son sortilège, Ambre compris que l’autre Serdaigle faisait semblant...
L’espèce de serpent se mis à ralentir de plus en plus, atteignant à peu prés la vitesse d’un homme marchant lentement. Mais tout à coup, alors qu’elle était toute proche de la Serdaigle rousse, Ambre remarqua que cette dernière toussait comme précédemment. Elle regarda l'infirmière tenter un nouveau sortilège avant que la créature ne la projette dans les aires et la fasse tomber et qu'elle s’évanouisse.
La jeune fille ne savait plus quoi faire. Elle ne connaissait que très peu de sortilèges. Les mains de la jeune fille tremblaient, la bestiole s'était tournée verts elle et l'inconnue. Ambre pointa sa baguette sur la créature et ferma les yeux...

* Réfléchis Ambre! Elles sont en danger et toi aussi! Allez réfléchis!!!*
La créature s'approchait dangereusement des deux Serdaigles. Ambre se plaça devant l'étrange fille comme pour la protéger et lança:

_________________


Désolée pour les fautes je suis Dyslexique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre Lambert
Membre Du Celticlub
Membre Du Celticlub
avatar

Nombre de messages : 1848
Age : 29
<b>Fiche Personnage (consultable) </b> : >>ICI<<
<font color=#FF0000><b>L\'Essentiel:&l : -[Nationalité]:Anglaise.
-[Age du personnage]:16 ans.
-[Année de l'élève]:6ème.
-[Rôle, rangs et métier]:Élève, préfète de Serdaigle.
-[Espèce:] humain
-[Sang : ]:mêlé
-[Club : ]: Celticlub et journal.
-[Activités:]//
-[Relations:] : voir dans la fiche personnage ci-dessus.
-[Situation : ] : célibataire
- [Instruments:] :Violon
- [Armes et Pouvoirs:] :baguette.
- [Animal : ]Goldy une licorne
<b>Transplanage</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Niveau de Quidditch</b> :
2 / 1002 / 100

<b>Niveau Sort Informulé</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Statut du membre et activité </b>: : Modératrice :
-s'occupe des élèves de serdaigle.
Date d'inscription : 23/01/2007

Information du personnage
REDOUTABILITE : de l'adversaire REDOUTABILITE : de l'adversaire:
160/400  (160/400)
CADEAUX et BONUS REMPORTES : CADEAUX et BONUS REMPORTES :: Droit à un animal magique : Licorne.
<b>Acces aux Lieux Bonus</b> Acces aux Lieux Bonus: Accées Partout !

MessageSujet: Re: Poupée de Porcelaine (-12)   Lun 11 Fév - 20:11

« Glacius Maxima! »
Le sortilège rata sa cible et la créature commença à regagner de la vitesse. Bientôt il foncerait sur elle à toute vitesse. La jeune fille ferma les yeux et se mis à trembler. Avait-elle survécu à Dakers pour finir tuée par cette bestiole ?
Elle secoua la tête et ouvrit les yeux juste à temps pour voir comme un vague de chaleur déferler sur la créature. La vague semblait vraiment brûlante, une vague mortelle... elle voyait le tapis et les meubles aux abords de la vague noircir comme brûlé mais, étrangement, à part le chaleur, elle n’était pas brûlée. Observatrice, Ambre fit un rapide calcule et en conclus que le point culminant de la vague devait être proche de la température du centre de la terre.
Enfin la vague ardente toucha la créature dont le corps se révulsa... peut à peut, la bestiole se ratatinait, elle brûlait tel une fourmi sous une loupe en plein soleil.
Ambre était fatiguée. Comme elle venait à peine de sortir de l'hôpital, se trouver dans une situation pareille avait de quoi l'épuiser totalement. Ambre avait pourtant cru que c'en était terminé de la créature quand l’inconnue cracha une sorte de petit oeuf couvert de sang qui commença à grandir se transformant en une nouvelle bestiole. Elle sursauta mais par chance, plutôt que de les attaquer, la créature préféra s’enfuir par une fenêtre ouverte.

* C'est... c'est elle qui les fait apparaître!*
Elle sentait quelque chose de chaud sur son front à l'emplacement de pansement.
* Il a dû roussir un peu avec la chaleur...*
Elle le toucha et sentit quelque chose de collant, d'humide... Sa blessure s'était rouverte. Comment? Elle l'ignorait mais cette aventure devait en être une des causes. Le pansement commençait à s'imbiber de sang, doucement...
Elle aurait aimé s'allonger un instant mais ne pouvait pas se le permettre. Elle était inquiète pour l'infirmière et l’étrange fille semblait être prise d'une crise de rire nerveux. Ambre se leva, tout doucement. Sa vision se brouilla une seconde avant de redevenir normale, puis elle se dirigea vers l'infirmière inconsciente.
Elle avait peur que cette femme de soit morte par sa faute et c'est une main tremblante d'appréhension qui s'avança pour vérifier que l'infirmière allait bien. Ambre soupira de soulagement, elle respirait encore et son pouls était normal. Elle avait du juste de cogner la tête en tombant.

* Ça me rassure...*
Ambre mit l'infirmière sur le côté, difficilement car elle était très faible mais elle y arriva finalement. Elle regarda le front de cette dernière et, oui, elle avait une belle bosse... la jeune fille alla dans le dortoir des filles rapidement, et revint avec de bouts de tissus noirs déchirés imbibés d'eau fraîche. Elle avait déchiré sa robe de sorcière pour faire de quoi diminuer la bosse de l'infirmière.
* Si j'avais réagis avant peut-être qu'elle ne serait pas dans cet état...* se disait-elle.
Doucement, elle appliqua les tissus sur la bosse et attendit. La fille bizarre continuait de rire derrière elle.

*Mais qu’est ce que c’était que ces bestioles ?* se demanda la préféte. Et quelle ne fut sa surprise quand la Serdaigle inconnue lui répondit d’une voix rauque:
« Ce sont des Tsuchinokos… »
Ambre la regarda, étonnée, mais elle aussi semblait étonnée… On aurait pu croire qu’elle venait de remarquer sa présence. Vraiment quelle fille curieuse… Elle semblait encore plus curieuse que Luna à cet instant. Ambre la vit qui se dirigeait vers elle en la regardant dans les yeux. L'étudiante de 6éme année se leva immédiatement pour aller la voir, si possible l'aider à se relever et l'assoire dans un des derniers fauteuils intacts.
« Tu devrais t'ass... »Commença-t-elle
« Ambre? Ça te dérange si je te pose quelques questions? C'est que… »
Mais elle ne continua pas, détourne le regard et sembla attendre une réponse de la préféte. Ambre était quelque peu déconcertée par cette demande. Ce n’était pas vraiment le truc auquel elle aurait pensé après une aventure pareille. Cependant, elle répondit avec calme tout en continuant de s’occuper de l’infirmière.
« Oui vas-y... mais réponds d'abord à la mienne... Tu connais mon nom, mais moi je ne connais pas le tien... Comment tu t'appelles?" »
La rouquine répondit en souriant :
« Je me nomme Samantha Desmers. Pas Demers, Desmers. »

*********************************
Notes de l’auteur :
Bonjour à tous ! Voici un chapitre assez court avec très peu de paroles et beaucoup d’action. Mais ne vous habituez pas à ce genre de chapitre très court, le prochain risque d’être hyper long.
Alors Sammy (enfin… Samantha) j’ai déjà fait référence à elle. Même si il y a peu de monde à Poudlard, Ambre n’est pas obligée de connaître tout le monde dans sa maison. Et oui… qu’elle étrange fille, elle réagit aux pensées de notre héroïne… Vous en saurez plus sur ce personnage dans le prochain chapitre.
Bon ben je n’ai pas grand-chose à dire de plus donc je vais passer aux remerciements :
Merci à Ginny, ma correctrice qui empêche les lecteurs de fuir à cause des nombreuses fautes que je fais. Bonne chance pour tes études !
Merci à Lily, qui m’encourage à continuer cette fic chaque jours. Je t’adore !
Merci à ma sœur ChloéGranger qui m’encourage elle aussi.
Un gros merci à tout ceux qui m’on laissé des Reviews dans les chapitres précédents, et à tout ceux qui ont eu le courage de lire l’histoire jusqu’ici.
A bientôt pour le chapitre 13 !

_________________


Désolée pour les fautes je suis Dyslexique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre Lambert
Membre Du Celticlub
Membre Du Celticlub
avatar

Nombre de messages : 1848
Age : 29
<b>Fiche Personnage (consultable) </b> : >>ICI<<
<font color=#FF0000><b>L\'Essentiel:&l : -[Nationalité]:Anglaise.
-[Age du personnage]:16 ans.
-[Année de l'élève]:6ème.
-[Rôle, rangs et métier]:Élève, préfète de Serdaigle.
-[Espèce:] humain
-[Sang : ]:mêlé
-[Club : ]: Celticlub et journal.
-[Activités:]//
-[Relations:] : voir dans la fiche personnage ci-dessus.
-[Situation : ] : célibataire
- [Instruments:] :Violon
- [Armes et Pouvoirs:] :baguette.
- [Animal : ]Goldy une licorne
<b>Transplanage</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Niveau de Quidditch</b> :
2 / 1002 / 100

<b>Niveau Sort Informulé</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Statut du membre et activité </b>: : Modératrice :
-s'occupe des élèves de serdaigle.
Date d'inscription : 23/01/2007

Information du personnage
REDOUTABILITE : de l'adversaire REDOUTABILITE : de l'adversaire:
160/400  (160/400)
CADEAUX et BONUS REMPORTES : CADEAUX et BONUS REMPORTES :: Droit à un animal magique : Licorne.
<b>Acces aux Lieux Bonus</b> Acces aux Lieux Bonus: Accées Partout !

MessageSujet: Re: Poupée de Porcelaine (-12)   Lun 11 Fév - 20:11

Chapitre 13 : Samantha Desmers


« Et je suis en 2éme année. Tu as du trouver ça bizarre que je sache ton nom et tout le reste, mais ce ne l'est pas tellement, si tu sais ce que je peux faire... Je peux un peu 'lire' les pensées et... faire des feux.
Sauf que mes feux sont très puissants et... je les fais par la force de ma pensée. Ce qui a brûlé la créature, tout à l'heure, c'est le feu que j'ai créé. Cependant, par comparaison, mes feux sont beaucoup plus puissants que n'importe quel autre. Un feu d'intensité normale, comme celui que l'on fait avec le sortilège d'incendio, fait peut-être 500 degrés. Les miens, si je me donne à 100% font dans les 500 000 degrés. Près de mille fois plus. » Expliqua Samantha avec un peu de mal. Il semblait difficile pour elle d’expliquer la nature de ses dons avec des mots.
« Mais maintenant, mes questions. » La rouquine regarda la préféte de Serdaigle. « Je veux savoir ce qu'est l'AD. Tu peux me dire ça? »
Ambre écouta Samantha expliquer comment elle connaissait son nom ainsi que l'origine de la nuée ardente qui avait détruit la créature. Elle comprenait mieux. En face d'elle se trouvait donc une télépathe pyrokynesiste...Rien que ça avait de quoi impressionner. C'était des dons déjà assez rares séparément, mais en une seule personne… La jeune fille était impressionnée. Voyant Samantha cracher du sang, elle l'aida rapidement à se lever et l'installa dans un fauteuil.
« Tu seras mieux assise...»
Ambre regarda l'infirmière toujours inconsciente... et écouta la question de Samantha. La jeune fille ne savait pas si elle devait répondre ou non mais... Ambre espéra que Samantha n'avait pas été contactée pat les mangemorts ultérieurement et se décida:
« L'AD c'est l'Armée de Dumbledore. C'est une sorte de... comment dire... d'organisation créé par des élèves. Notre but est de combattre les mangemorts et Tu Sais Qui. Nous n'avons pas vraiment de chef mais le professeur McGonagall nous aide à nous organiser. Ensembles nous apprenons des sortilèges de défense et d'attaque pour nous battre contre eux... Nous faisons de notre mieux pour arrêter Tu Sais Qui. A vrai dire, je suis entrée dedans un peu par hasard. Mon amie Ginny et moi avons sans faire exprès découvert une des cachettes des Mangemorts à Pré-au-Lard... Ginny faisait déjà partie de l'AD à l'époque. Elle m'a tout expliqué...
Avant, j'y allais juste pour... pour me sentir utile mais maintenant je veux réellement me battre pour que plus personne ne souffre à cause de Tu Sais Qui... et, en premier lieu, Ginny... »
Elle ne savait pas si son récit était bien clair, mais elle ne savait pas comment dire les choses autrement. Samantha, elle, acquiesça et demanda, curieuse.
« Ne t'inquiète pas, tu as été claire, Ambre, mais il reste un point sombre que je ne comprend toujours pas. Qui sont les mangemorts et Tu Sais Qui… » Elle s'arrêta de parler, soudainement.
Ambre regarda bizarrement Samantha. Comment ne pouvait-on pas savoir qui sont les Mangemorts et Voldemort. La jeune fille ne pensait bien sur pas que le nom de celui que ses adeptes appelaient le Seigneur des Ténèbres, elle était comme la plupart des sorciers incapables de prononcer ce nom ou même de le penser simplement.
Puis la rouquine se reprit.

« Par hasard, comme ça, tu sais qui est Voldemort ou... Sue? »
La question de Samantha fit frémir la 6ém année puis... la rendit perplexe.
« Les mangemorts sont des adeptes de la magie noire, les sous fifres de Tu Sais Qui enfin je veut dire de... Vo... Ne m'oblige pas à le dire... Mais dit moi... Qui est Sue? »
Samantha sembla désolée. Elle venait sans doute de se rendre compte que le fait d’appeler Celui Dont On Ne Doit Pas Prononcer Le Nom par son nom ne plaisait pas à Ambre. L’étrange Serdaigle sembla par la suite songer à quelque chose. Ce qu’elle dit en suite fit penser à Ambre que la rouquine tentait juste de mettre des mots sur ce qu’était Sue.
« Ça te dérange si je te raconte une histoire, Ambre? C'est la seule façon que je trouve pour te décrire Sue... Alors? »
Samantha se mit alors à tousser et à cracher à nouveau du sang, Ambre se dit qu'elle devait peu être évité de trop parler... Et aussi que sa nouvelle amie devait vite être emmenée à l'infirmerie... Mais l'infirmière étant assommée elle ne voyait pas quoi faire.
Si elle en croyait les connaissances médicales qu'elle avait acquises la première fois qu'elle était allée à l'hôpital, Samantha devait avoir une lésion au niveau du système respiratoire pour cracher ainsi du sang. Elle espéra juste qu'il ne s'agisse que d'un ulcère au niveau du larynx...

« Vas-y je t'écoute... Mais si tu te sens mal dit-le moi tout de suite... »
Samantha lui lança un regard plein de reconnaissance que Ambre ne comprit pas trop.
« D'accord, je vais le faire. Si je manque de perdre connaissance à nouveau... euh... je crois que je vais la commencer, dans ce cas.
Bon, imagine deux personnes, deux adultes, un homme et une femme, puis imagine qu'ils ont des... des dons. La femme contrôle les objets à distance et l'homme peut lire les pensées. Cependant, leurs pouvoirs sont très limités. Ils ne peuvent s'en servir que rarement et ce n'est pas toujours efficace. Bon, maintenant imagine qu'un groupe ressemblant aux mangemorts, mais constitué uniquement de moldus, connait leur pouvoirs et les surveillent. »
Elle fit une pause et porta une main à sa gorge. Elle semblait avoir mal.
« Ambre? Tu peux me donner de l'eau, s'il te plaît? J'ai soif. »
L’intéressée monta directement au dortoir et transforma une souris qui passait par là en verre à pied qu'elle remplit d'eau et qu'elle emmena à Samantha.
« Vas-y doucement... »Dit-elle en lui tendant le joli verre à pied remplis d'eau.
Elle avala l'eau lentement, puis reprit l'histoire au point où elle était rendue.

« Ce groupe, qu'on appelle la NSA, est Etats-unien et les deux adultes de tout à l'heure le sont, eux aussi. Bon, maintenant, imagine qu'ils sont amoureux et qu'ils se marient, puis ont une petite fille. Sauf que la petite fille n'est pas tout à fait normale, elle non plus. Elle peux faire la même chose que ses deux parents, sauf que chez elle c'est presque sans limite, contrairement à ses parents, et elle peut aussi faire des... des feux, en fait. Sauf qu'il y a un problème. Puisque la NSA les surveille, les parents, elle apprend qu'ils ont une fille et savent qu'elle a des pouvoirs, elle aussi.
Puis, un jour, alors que la fillette vient de célébrer son sixième anniversaire, la NSA décide brusquement que c'en est assez, que ces trois êtres risquent d'être un danger pour le pays, et partent chez eux. »
Ambre écoutait très attentivement. Alors qu'elle écoutait, une foule de question se bousculaient en elle. Que voulait dire le sigle NSA? Comment des moldus avaient-ils découvert les pouvoirs de ces personnes? Pourquoi avaient-ils stupidement déduit que cette famille anodine était un danger.
Quoi que la plupart des Américains sont des croyants fanatiques ou des idiots à l'esprit étroit... C'était vraiment écoeurant comment la différence pouvait faire peur à certaines personnes, entraînant ainsi la violence
.
« Je sais que tu te poses des questions, mais je ne vais y répondre que lorsque j'aurais terminé, d'accord? Bon, comme j'te l'disais, la NSA décida d'envoyer certain de leurs hommes chez la petite fille pour la neutraliser, elle ainsi que ses parents. S'ensuit ensuite une terrible poursuite. La mère est tuée sur place, dans la maison, et le père et la petite fille se sauvent. «
Elle reprit son souffle. Elle semblait fatiguée, mais elle continua quand même son récit:
« Puis, après un an en fuite, le père et la fille se font embusquer chez un fermier dans la quarantaine. Or, comme la fille le peut, elle décide de les arrêter en les brûlant, mais en ce faisant, elle tue aussi son père, par accident. La petite fille est alors âgée de six ans. Puis, elle se fait hébergée par le fermier plusieurs semaines, tout de suite après l'incident. Pour sa sécurité, la fillette est envoyée en Europe, pour que le groupe américain, la NSA, ne puisse la retrouver et la tuer. Elle se fait donc prendre par un orphelinat londonien, sous un faux nom et avec une fausse identité. Quelques années plus tard, alors que la fille célèbre son 11e anniversaire, elle reçoit une lettre, mais pas n'importe quelle. Je crois que tu as ta petite idée de ce que contenait la lettre, je me trompe? Et tu connais sans doute déjà l'identité de la petite fille, non? »
Ambre acquiesça en baissant la tête. Cette fille était Samantha, il n’y avait aucun doute là-dessus. Mais avant qu’elle ne dise quoi que ce soit, Samantha se mis à tousser. Cette dernière frémit et se colla à Ambre en fermant les yeux. Sans doute était-elle terrifiée.
« J'ai peur… J'ai peur, Ambre. Si... s'il y en avait un autre?... »
Ambre se força à sourire. Elle prit Samantha dans ses bras pour lui faire sentir qu'elle n'était pas seule. La jeune fille se disait qu'elle devait être forte pour l'aider. Qu'elle devait être forte pour les personnes qu'elle aimait même si ça lui était difficile. En réalité, elle n'était pas forte du tout. Au fond d'elle même, elle n'était plus qu'une enfant effrayée. Mais elle ne voulait pas le montrer.
En tenant ainsi Sammy, en tentant de la rassurer comme elle tentait de le faire, Ambre avait l'impression d'être une grande soeur... Avec sa petite taille et sa crainte, la jeune fille avait toujours cru qu'elle ne serait toujours qu'une petite soeur pour les autre... Sa rencontre avec Samantha lui prouva que non...

« N'ait pas peur Sam... Je suis là, je t’aiderai... Si il en reste, je vais chercher un moyen de t'en débarrasser! »
Elle resta assise en silence, gardant Samantha dans ses bras pour la rassurer... elle espéra l'avoir un peu apaisé. Après un long moment de silence brisé de temps à autre par le chant d'un oiseau près d'une fenêtre ou d'un hiboux hululant, elle décida de briser le silence.
« Samantha... Si ça ne te dérange pas j'aimerait finir notre conversation... si tu ne veux pas en parler maintenant je comprendrai tu sais »
Sammy lui sourit alors, un sourire franc, honnête.
« Non, ça ne me dérange pas, mais je peux te demander une faveur avant s’il-te-plaît? Ça te dérangerait de m'appeler Sammy? C'est comme ça que mon père m'appelait tout le temps et… »
Elle abaissa alors les yeux, incapable de continuer dans ce sens.
Ambre acquiesça. Sammy... Jamais elle n'aurait pensé à ce surnom. Chez sa grand mère, en France, elle avait une amie Moldu qui s'appelait Samantha également mais qu'on surnommait toujours Sam. C'était à l'époque de sa vie où sa mère était toujours là...

« Avec plaisir Sammy. Vas-y je t'écoute et si tu as une difficulté, arrête toi tout de suite je comprendrais. »
La 2ém année fit un sourire reconnaissant à la préféte.
« Merci. »
Ses yeux firent le tour de la pièce.
« Alors voilà, la petite fille, moi, si tu l’a deviné, a reçu une lettre venant de la plus célèbre école de sorcellerie du monde et alors elle apprend qu'elle est sorcière et, du même coup, que ses parents l'étaient. Elle n'apprécie pas tellement la vie à l'orphelinat et est même très heureuse de quitter l'endroit.
Tout se passe sans problème. Elle n'a pas réentendue parler de la NSA, puisqu'il s'agit d'un groupe américain et qu'elle vit en Grande-Bretagne, et elle s'habitue vite au rythme de vie de l'école. Cependant, par une belle nuit de février, alors qu'elle n'est qu'en première année, quelque chose vient tout changer. Elle découvre alors l'existence d'un certain Sue... »
C'était donc récent... Ambre avait hâte de connaître la suite. Ce Sue, d'après l'expression du visage de son amie, devait être quelqu'un de terrible.
« Et ce Sue... il fait parti de la NSA ou il travaille pour eux ? »
« Ni l'un ni l'autre. En fait, je ne l'ai jamais vraiment rencontré en personne. Je t'explique. Des fois il m'arrive de voir des choses. Quand je dors, la plupart du temps, mais aussi quand je suis réveillée. Et il s'agit souvent d'évènements ayant déjà eu lieu, d'évènements en cours ou qui vont se passer. Je ne sais pas comment on appelle ce type de pouvoir, mais je le possède et, cette nuit là, il m'a servi. Enfin... on peut dire.
Le chef de la NSA n'est connu que par son nom de famille; Campbell. Mais il exige que ses inférieurs l'appellent le colonel Campbell. Il fut celui qui a envoyé des hommes pour nous tuer, moi et mes parents, quand j'avais 6 ans. Il est toujours à ma recherche, mais pas pour me neutraliser, plus maintenant. Il me veut vivante pour étudier comment je suis capable de faire des feux. Ça lui permettra d'avoir une grosse somme d'argent et ça lui permettra aussi de réactiver son équipe de guerriers d'élite, le La-Li-Lu-Le-Lo. »
Elle regarde Ambre et la préféte commença à sentir quelque chose dans sa tête. Comme si on essayait de regarder dedans mais, étrangement, quelque chose ou quelqu’un semblait la protéger de cette intrusion.
« Je sais que c'est assez complexe, mais... est ce que tout ce que je t'ai dit, tu le comprend? »
Ambre commençait en réalité à trouver l'histoire bien compliquée. Malgré les explications confuses sur la vision de choses pas encor passés etc., elle ne comprenait que peut de chose. Le nom de La-Li-Lu-Le-Lo aurait pus faire bien rire mais elle ne trouvait pas amusant l'idée que des moldu pussent avoir une armée de guerrier d'élite contrôlant le feu. Même si ça relavait plus de la science fiction qu’autre chose, Ambre sentait que Sammy n’était pas en train de lui raconter des mensonges. Il arrivait tellement de choses étranges que finalement tout était peu être possible.
« A vrai dire j'ai pas tout compris... mais continue peut-être que je comprendrai... Et ce Sue que tu as vu en rêve ou quelque choses comme ça... Il s'est passé quoi quand tu l'a "vu"? » Demanda la fille aux yeux violets.
« Pas grand chose, pour être franche... oh, il y a quelque chose que j'ai oublié de te dire. Depuis le début de ma première année, et tu sais que je suis en deuxième, je rêve presque à chaque nuit que je suis en train de jouer au golf et que la balle tombe dans l'herbe longue. J'ai alors peur de me faire mordre par des serpents, dans ce rêve. Je sais, ça semble stupide, mais ma plus grande peur est celle des serpents, alors tu diras sans doute que c'est normal que je fasse tout le temps ce rêve.
Lors de cette journée froide de février, j'ai rêvé à Campbell, le chef de la NSA. Il venait de se faire appeler au téléphone… Euh... tu sais ce qu'est un téléphone, Ambre? »

_________________


Désolée pour les fautes je suis Dyslexique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre Lambert
Membre Du Celticlub
Membre Du Celticlub
avatar

Nombre de messages : 1848
Age : 29
<b>Fiche Personnage (consultable) </b> : >>ICI<<
<font color=#FF0000><b>L\'Essentiel:&l : -[Nationalité]:Anglaise.
-[Age du personnage]:16 ans.
-[Année de l'élève]:6ème.
-[Rôle, rangs et métier]:Élève, préfète de Serdaigle.
-[Espèce:] humain
-[Sang : ]:mêlé
-[Club : ]: Celticlub et journal.
-[Activités:]//
-[Relations:] : voir dans la fiche personnage ci-dessus.
-[Situation : ] : célibataire
- [Instruments:] :Violon
- [Armes et Pouvoirs:] :baguette.
- [Animal : ]Goldy une licorne
<b>Transplanage</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Niveau de Quidditch</b> :
2 / 1002 / 100

<b>Niveau Sort Informulé</b> :
60 / 10060 / 100

<b>Statut du membre et activité </b>: : Modératrice :
-s'occupe des élèves de serdaigle.
Date d'inscription : 23/01/2007

Information du personnage
REDOUTABILITE : de l'adversaire REDOUTABILITE : de l'adversaire:
160/400  (160/400)
CADEAUX et BONUS REMPORTES : CADEAUX et BONUS REMPORTES :: Droit à un animal magique : Licorne.
<b>Acces aux Lieux Bonus</b> Acces aux Lieux Bonus: Accées Partout !

MessageSujet: Re: Poupée de Porcelaine (-12)   Lun 11 Fév - 20:12

La jeune fille comprenait pourquoi sa nouvelle amie lui demandait ça. Il y avait quelques sorciers qui ne savaient rien de la technologie moldue.
« Oui je sais. Mes grands parents sont tous Moldus. Et oui mes parents sont tous les deux des Sorciers enfants de Moldus. J’ai donc grandis entre ces deux façons de voir la vie. Alors ce Campbell il disait quoi dans ton rêve? »
Sammy acquiesça en souriant.
« Ouf, j'ai eu peur. Bon, comme je te le disais, Campbell venait de se faire téléphoner. À l'appareil se trouvait un homme qui disait avoir des informations importantes. Il ne précisa rien, mais il parla de feu, alors Campbell fit tout de suite le lien avec moi. Lorsqu'il se présenta au centre de commandement de la NSA, là ou résidait Campbell, il fut surpris par Campbell qui n'arrêtait pas de perdre le fil de ses idées et de toujours retomber sur... des serpents. Lorsqu'il dit qu'il se nommait Sue, Campbell lui demanda s'il faisait toujours dévier la balle vers la gauche, mais il ne l'avait jamais vu avant. Pas seulement ça, il avait peur de se faire mordre par des serpents. »
Ambre attendait avec impatience la suite de l’histoire pour essayer de dénouer tout ce bric à bras mais son interlocutrice se tue. Le silence se fit pendant une longue minute avant que la 2ém année de demande, l’aire un peu hagard.
« Ambre? Tu connais un Lorenzo, par hasard? »
Ambre fut étonnée de la question de Samantha et répondit, légèrement rougissante.
« Oui pourquoi? C'est un ancien de l'AD je lui ai parlé la semaine dernière »
* Avant que tout cela n'arrive...*
« Euh... et si tu continuais ton histoire? »
« Eh bien, parce que j'ai eu comme... une sorte de pressentiment. Mais bon, ce n'est rien, alors je crois que je suis mieux de continuer l'... enfin, mon histoire »
Elle se racla la gorge et continua :
« Tout de suite après ce rêve, je me suis réveillée et j'ai vue une fille de mon dortoir, Aurélia Scott, une préfète, se réveiller et sortir de la salle commune. C'était en février, il faisait froid. J'ai alors eu le pressentiment de la suivre, que c'était ce que je devais faire. Je me suis écoutée et, en chemin, j'ai décidé d'allumer un feu pour me réchauffer. Ce n'était qu'une petite boule de feu de 10 000 degrés, parce que je m'étais retenue, alors que, sinon, j'aurais pu en faire une de près de 500 000 milles degrés. Mais je ne l'ai pas fait si fort et je me suis alors rendue en bordure de la forêt interdite, là ou se trouvait Aurélia. Puis… »
Aurélia... étrangement, Ambre n'avait jamais parlé à cette préféte... à vrai dire, elle ne parlait pas beaucoup avec les autres préfets. Non pas qu'ils n'étaient pas intéressants mais elle n'avait rien à leur dire...
Il y eut un coup de vent, faisant grelotter Samantha. Encor une fois, elle eu l’aire hagard.

« Tu entends ça, Ambre? Est ce que tu entends ça? Du piano... »
Cette remarque interpella Ambre. Elle n’entendait rien mais Sammy semblait, elle entendre parfaitement. Et vu l’expression de son visage, Ambre comprit que ce devait être une musique agréable.
« Non il n'y a pas de piano... »
Sammy continua donc son histoire, mais la 6ém année pouvait voir dans les yeux marrons de cette dernière qu’elle était comme déstabilisée par quelque chose. Sans doute entendait-elle toujours le piano.
« Tu te souviens de tout à l'heure, lorsque je me suis mise à penser à la douleur que je ressentais et que tu croyais que c'était à cause de Sue? Eh bien, c'est à ce moment là que ça a arrivé. C'est très simple, en fait. La raison que j'ai souffert c'est que j'ai accidentellement pris feu. La boule que je tenais dans mes mains a été sur mon visage et... j'ai passé une bonne semaine à l'infirmerie après. »
Elle grimaça et baissa la tête. Ambre était plus que surprise. Une boule de feu aussi chaude aurait du tuer voire, au mieux, détruire totalement le visage de Sammy:
« Comment ça se fait que tu n'ai pas été défigurée? Tu m’as dit que ta boule de feu était extraordinairement chaude... Tu aurait du être brûlée au 3ém degrés! Comment... »
« Je possède une endurance extraordinaire à la chaleur, en fait. La boule était tellement chaude que j'aurais pu faire évaporer de l'acier. Je ne sais pas d’où ça viens mais ça a toujours été comme ça…
Mais revenons à mon histoire. Jusqu'à présent, Campbell avait reçu la visite de Sue et s'était mit à dévier la conversation en parlant de golf et de serpents. Comme quand je rêve.
Il ne reste plus grand chose à celle-ci, à l'histoire. Mais avant que j'enchaîne avec la suite, tu avais des questions, non? Je l'ai vu dans ta tête, tout à l'heure. Des choses comme ce que voulait dire les initiales NSA, entre autres. Je me trompe?
Et bien ces lettres veulent dire National Security Agency ou l'Agence pour la sécurité nationale. Elle sert à garder le peuple américain en sécurité en éliminant tout ce qui peut être potentiellement dangereux. Moi et mes parents, par exemple… tu sais, Mon père et ma mère avaient des pouvoirs mais ils n’étaient pas sorciers ou alors si ils l’étaient, ils ne le savaient même pas.»
Ambre acquiesça. Elle comprenait que ça intrigue son amie mais elle avait une petite idée de ce que signifiait ces pouvoirs… Et si elle avait raison, alors la présence de Samantha ici était fantastique…
« Oui c’est exactement ce que je me demandait merci. »
« Alors je continue. J'ai continué de rêver quotidiennement à des serpents et au golf, mais pas à Campbell ou à Sue, pas lors de ma première année. Puis, lorsque l'été arriva, je ne fis aucun rêve. Je l'ai passé à l'orphelinat et je n'en garde pas de très bons moments. Mais bon, je n'ai pas rêvé de tout l'été, alors ça compensait un peu. Comme tu le sais, je suis très peureuse quand il est question des serpents et, avec quelque chose comme un Tsuchinoko...
Campbell n'a jamais vu Sue auparavant, de toute sa vie. Ne me demande pas comment je sais ça, je le sais, c'est tout. Ça m'arrive souvent, savoir quelque chose sans savoir pourquoi. Et là, c'est le cas. La plupart du temps, c'est comme ça que je sais le nom de quelqu'un, car cette dite personne ne pense pas forcément à son nom, vrai?
Ce n'est pas tout, j'ai aussi la très étrange impression que Sue sait que je suis à Poudlard et qu'il est sorcier. Alors comment connaîtrait-il le code qu'utilise Campbell. Ce n'est toujours pas tout. Lors de mon rêve, c'était comme si j'étais Campbell. Je voyais tout de son point de vue, y compris ce qu'il pensait. Et, avant même que Sue n'arrive, tout de suite après le coup de téléphone, ses pensées ne cessaient de dévier sur le golf et les serpents. Ce que j'ai l'impression que Campbell faisait en faisant dévier sa conversation avec Sue était la même chose; il n'arrivait pas à garder maintenir le cours de ses pensées, comme ça m'arrive à moi. Tu y comprend quelque chose, toi?»
La jeune Serdaigle tenta de réfléchir à tout ça. Qu'est ce que ça pourrait bien signifier. Elle chercha dans ses connaissances en sorcellerie quelque chose qui pourrait expliquer cette histoire de golf... mais rien ne lui vint à l’esprit.
« Je regrette... je ne comprend pas non plus. Mais ce Sue tu crois qu'il est dangereux? »
« Il sait où je me trouve, pour commencer. S'il en informe Campbell, je suis dans de gros ennuis. Et ce n'est pas tout. Je suis convaincue que c'est à cause de lui cette histoire de Tsuchinoko. Car, vois-tu, le Tsuchinoko est un serpent japonais légendaire, un peu comme le dragon pour la chine, bien qu'il y en ait un peu partout. Sauf que dans le cas du Tsuchinoko, il n'a jamais été capturé ou même étudier, non seulement pour les moldus mais aussi pour les sorciers. La meilleure façon de décrire un Tsuchinoko adulte serait de le qualifier de 'super dragon'. Ce qu'on a combattu ce matin, ce n'était qu'un bébé naissant, et tu a vu ce que ça prenait pour le neutraliser? 450 000 degrés de chaleur concentrée sur lui. Imagine ce que ça sera adulte. Et dire qu'il y en a un encore vivant en forêt qui grandit, en ce moment. Grandit...
Je crois qu'il m'a lancé un sort ou quelque chose, sûrement pendant mes vacances. Car j'ai arrêté de rêver, dès le début de mes vacance, et durant l'année à Poudlard suivante, celle ou je suis en ce moment. Voilà une différence notable entre Campbell et Sue. Campbell me veut vivante, pour créer son armée de super soldat contrôlant le feu, mais pire encore, créant du feu, du super feu, du feu près de 1000 fois plus puissant que du feu ordinaire. Mais Sue par exemple... Sue, lui, il me veut morte. Je ne connais pas encore ses intentions, je ne sais pas pourquoi il me veut morte, mais il y a sûrement une raison, bien que je ne sais pas quoi. »
Ambre regarda la rouquine dans les yeux. Elle avait des problèmes jusqu’au cou. Elle qui savait ce que c’était que d’avoir des ennuis, elle ne pu s’empêcher de dire :
« Ce Sue a du faire quelque chose pendant que tu était à l'orphelinat... Ou alors à travers tes rêves... quelque chose qui aurait implanter des oeufs de Tsumachin dans ton appareil respiratoire... Peu être qu'il existe quelque chose qui pourrait détruire ces oeufs avant que tu n'ai une autre crise, si tu en as encore...
En tout cas je te promet de te protéger... j'ai eu ma part de danger pour des siècles mais je n'ai pas envie qu'une de mes amies se fasse utiliser par un Moldu fou dangereux ou se fasse tuer par des dragons japonais... je te promets que je te protégerai... si tu as un ennui par rapport à eux appel moi, et je viendrai...
Et ne dis pas non! Je suis maintenant au courant de tout! Et je ne veut pas rester inactive si une amie a besoin de mon aide »
L’espèce de trifouillement dans sa tête recommença mais c’était toujours comme si un bouclier intérieur se formait quand ça arrivait.
« Merci, Ambre. Je... je peux te demander une autre faveur? »
Ambre n'avait pas souris, elle n'avait pas essayé de se forcer. Son regard était plein de détermination à tenter d'aider son amie en cas de besoin. Elle cherchait déjà à toute vitesse dans sa mémoire si elle avait entendu parler d'un médicament qui éliminait les présences parasites dans les voies respiratoire. Pour ça, elle se forçait à se rappeler la douloureuse année passée à l'hôpital après l'accident de voiture...
« Bien sur, vas-y ne te gêne pas Sammy. »
Elle se demandait ce qu’elle allait lui demander. Tout ce qu’elle espérait, c’était qu’elle ne pose pas de question sur ce qui s’était passé pour elle…
« C'est que... tu te souviens lorsque tu m'as parlé de l'AD? Eh bien, j'ai assez souffert pour une vie entière, et... je ne veux pas que ça arrive aux autres. Je veux être utile pour quelqu'un d'autre que moi. C'est bien beau exterminer des Tsuchinoko, mais je suis un danger pour les autres, parce que c'est moi qui les crée, donc je ne sers à rien et... je voudrais faire partie de l'AD, mais je ne sais pas qui voir pour ça ou... mais puisque tu es membre, et que tes amis aussi, à ce que je comprends, tu pourrais peut-être savoir... »
Ambre souffla. Ce n'était que ça?
« Oui, bien sur que tu peut en faire partie. J'en parlerai à Ginny et aux autres. Ils seront sans doute d'accord pour, que tu viennes, après tout, ils m'ont bien acceptée moi... Le seul problème c’est que tu n’es qu’en 2ém année mais je pense que ça ne posera pas de problème. Rejoins-moi à la salle sur demande le soir d’halloween, je t’apprendrai deux ou trois sorts indispensables. »
*Et si ça se passe comme je le pense, il faudra que j‘en parle avec le professeur McGonagall.*
L'infirmière gémit et commença à se lever. Voyant les deux demoiselles mal en point, elle se mit en colère. Elle eut un léger vertige qui l'arrêta dans son élan puis, elle se mis à sermonner les deux Serdaigle, leur ordonnant de partir immédiatement à l'infirmerie.
L'infirmière aida Sammy à se lever, prête à l'aider à marcher jusqu'a l'infirmerie...


********************************
Notes de l’auteur :
Et voilà vous savez tout sur ce mystérieux personnage qu’est Sammy ! C’est très compliqué et un peu tiré par les cheveux je vous l’accorde mais voilà c’est son histoire. Etrange pouvoirs que sont les siens…
Ambre a une petite idée de leur provenance mais vous ne le saurez que dans le prochain chapitre.
Alors je ne sais pas quoi dire pour vous éclairer sur ce chapitre donc je vais passer directement aux remerciements habituels.
Merci à Ginny, ma Bêtareader qui corrige toutes mes fautes (Je dois sans doute lui faire peur a force avec toutes mes fautes) !
Merci à Lily, ChloéGranger et tous ceux qui m’ont encouragés jusqu ici
Un gros merci à tout ceux qui m’on laissé des Reviews dans les chapitres précédents, et à tout ceux qui ont eu le courage de lire l’histoire jusqu’ici.
Gros bisou à tous et à toutes et à bientôt !

_________________


Désolée pour les fautes je suis Dyslexique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Poupée de Porcelaine (-12)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Poupée de Porcelaine (-12)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Courtesy Plum Pudding ~ Une poupée de porcelaine
» Lyleïa ? Reine des Glaces ou Petite Poupée de Porcelaine ? (finie)
» Une poupée de porcelaine se brise [post unique]
» La poupée de porcelaine
» Eileen Sullivan (Serpentard)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les maraudeurs à Poudlard :: Le coin poète ou Fanfiction (pour tous)-
Sauter vers: